RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Chat !

Miaou ! Bonne rentrée !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Ven 30 Juin - 10:57:05
Voilà. Son jour de repos était enfin arrivé et il était excité comme une puce à l'idée de son expédition. Alcide avait réussi à le convaincre de retourner en forêt. Pour se ressourcer qu'il avait dit. Pour la revoir qu'il avait précisé. Alors en rechignant pour la forme, il avait fait son sac, abandonnant tout le superflu pour ne garder que l'essentiel. Un silex pour le feu, un couteau, une corde, une gourde, une couverture, sa guitare, quelques cannettes de bière et des clopes. Tout cela, c'était pour lui. Pour elle, il avait un autre sac contenant quelques petites gâteries. Il ne savait pas si cela lui plairait mais il n'avait jamais rechigné dessus lorsqu'il dormait dans la rue. Des trucs comme quelques oranges et du savon qui sentait le chèvrefeuille. Un parfum qui sentait les arbres et les fleurs. Comme elle. Il avait un gros doute à ce sujet-là. Mais Alcide n'arrêtait pas de lui dire qu'une femme restait une femme et qu'elle ne pouvait être que sensible à ces choses là. Peut-être qu'il avait raison...

En tout cas, le voilà qui marchait à travers les fourrés, effleurant les arbres du bout de ses doigts comme jouant une nouvelle partition ou marquant son territoire. C'était selon les affinités de chacun. Retrouver le petit coin de paradis où elle s'était installé ne fut pas si difficile que cela... ou alors c'était parce qu'il avait vraiment fait attention au chemin à prendre pour le retrouver.

Mais quoiqu'il en soit, il était maintenant à l'orée de cette petite clairière où trônait l'arbre d'Odessa. Soudain intimidé, il n'osa plus avancer. Alors il observa les lieux, la cherchant au passage, les deux mains fourrées dans ses poches de pantalon... comme un gamin que l'on venait de prendre en faute. Après tout, peut-être qu'elle n'avait aucune envie de le voir. Elle l'avait bien chassé de la forêt pour qu'il retourne en ville. Elle s'était "débarrassée" de lui parce qu'il l'emmerdait... Pour se soulager de son fardeau. A cet instant, il sentit la pointe du couteau tourner dans la plaie invisible et il eut subitement une envie irrépréhensible de faire demi-tour. Pas question de voir l'ennui sur son visage élégant. Hors de question de se faire plus de mal que de bien.

Sans savoir pourquoi il fit un pas en avant. Un pas dans la clairière. Un pas vers cette cabane abritant l'objet de son désir le plus fou. Un petit pas vers sa destruction. C'était insensé.

S'arrêtant au pied de l'arbre, il leva le regard vers cette entrée en hauteur et haussa la voix pour appeler.

- Natÿre? Tu es là?

Une boule se forma dans son estomac. Et si elle ne voulait pas le voir? Et si elle se cachait dans l'espoir qu'il reparte?
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Ven 30 Juin - 11:24:54
Chantonner dans les arbres, se reposer entre leurs branches, sauter et danser. J’ai encore dans la tête les musiques de Damien. C’est amusant, ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu ce genre de choses. Je soupire parce que je repense à ma forêt natale, j’ai beau les avoir revus il y a peu, c’était trop court. Ils me manquent encore plus qu’avant, c’est étrange comme le fait de revoir des gens les rends plus lointains et plus proches encore, re-crée un sentiment de manque que je ne ressens plus pareil.

M’enfin, y’a plein de nouveaux éveillés en ce moment, et j’ai du travail. Je pense que les esprits sont inquiets, tout va trop vite alors ils essaient de suivre le rythme. Heureusement que nous, élémentaires, arrivons à suivre parce que sinon ce serait problématique. Je vois d’avance mes chouchous passer chez ces gens désagréables. Je frissonne. Non, il ne faut pas que ça arrive. Il faut se battre ! Je me redresse sur ma branche. Un truc effleure ma vision périphérique. Je penche la tête et vois Brett marcher dans la forêt. Tiens donc ? Un sourire arrive lentement sur mon visage. Il a l’air tellement moins sûr de lui. Tellement hésitant, c’est assez amusant.

J’admets que j’aurais pu m’y prendre autrement, mais depuis que je suis feu ma patience n’est plus aussi infinie. Je hausse les épaules, mais c’est ainsi. Je le suis en sautant souplement de branches en branches et le vois suivre le chemin de ma cabane. Je ris intérieurement. Et l’y voilà. Cette hésitation, ce doute. Il m’attendrit. Je m’assois sur la branche et me met en position de chat perché.

« Coucou petit ours ! » Je lance avec un rire dans la voix. « Comment vas-tu depuis la dernière fois ? Tu t’en sors dans la ville ? Charity t’as bien aidé ? Tu as trouvé où te loger ? Tu as rencontré des gens ? »

J’attends qu’il réponde et je me laisse tomber au sol comme un chat. Un sourire éclatant sur le visage, ça me fait plaisir qu’il soit revenu vers moi. S’il le souhaite nous commencerons les choses sérieuses !




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Mar 4 Juil - 10:02:25
Ce ne fut pas de la cabane que parvient la voix qu'il attendait tant. Elle était juste au-dessus de lui, perchée dans un arbre comme un chat charmeur. Alors il leva son regard couleur miel et fut tétanisé par ce sourire éclatant qu'elle lui servait. Une véritable oeuvre d'art qui lui enflamma les tripes et les neurones. A tel point qu'il ne put répondre immédiatement, trop saisi par le spectacle qu'elle lui donnait. Etait-ce vraiment rien que pour lui? Etait-elle si heureuse de le revoir? Elle l'appelait même "petit ours". Inconsciemment, il en avait bombé le torse et ce surnom lui colla à la peau immédiatement. A croire que cela lui plaisait bien d'être un ursidé et qu'il avait accepté d'avoir un esprit regardant toujours par dessus son épaule.

Lentement, son sourire à lui s'élargit alors qu'il remarquait qu'elle attendait des réponses à sa flopée de questions. L'image même de la légendaire curiosité féminine et de la vivacité de la flamme. Mais après tout, elle était le Feu. Comment le lui reprocher. Il ne le pouvait pas. Et puis cela signifiait aussi qu'elle se préoccupait de lui et qu'elle voulait en savoir plus sur sa vie.

- Hi, little Spark. Ca va... et toi? Tu vas bien? Boarf, tu sais la ville c'est la ville. C'est toujours plus ou moins la même chose... et je m'en sors toujours. Peu importe l'endroit.

A cet instant, ses lèvres se firent plus désabusées. Peu importait la ville, il y avait toujours survécu. Depuis des années maintenant et pas toujours entouré par des gens bien intentionnés.

- Sinon ouais, Char' m'a bien aidé. Elle m'a trouvé un job dans un pub tenu par une Anglaise. Arabella. Je crois qu'elle a aussi une bestiole sur l'épaule mais je ne sais pas laquelle. A partir de là, j'ai croisé Alcide qui cherchait un colocataire. C'est un mec super qui fait des bijoux avec tout un tas de trucs. Lui aussi, il a une bestiole mais il n'a personne pour le guider. Alors il ne sait pas lequel c'est...


Il poussa un soupir de compassion pour son pote, enfonçant encore un peu plus ses poings dans ses poches et s'arrêtant de parler un instant pour regarder la pointe de ses bottes. Finalement, il releva la tête et eut un sourire voyou. Celui que les filles préféraient. Rien que pour elle.

- Par contre, te raconter tous les gens que j'ai rencontré, cela risque d'être long et comme j'ai l'intention de t'embêter jusqu'à demain soir, j'pense que cela peut attendre un peu... Est-ce que j'peux crécher chez toi cette nuit? J'ai vu qu'y avait des truites dans la rivière d'à côté et ça me tentait bien d'aller pêcher...


Soudain, elle se laissa tomber de sa branche, souple comme un chat, et atterrit pile en face de lui, arborant toujours son sourire troublant. Il en déglutit tant il eut envie de s'avancer d'un pas et de l'enlacer. Hélas pour lui, il était anglais et non américain. Il n'avait donc aucune excuse pour ce hug inapproprié. Alors pour résister à ce désir fulgurant, il tendit son sac plein d'oranges vers elle, le plaçant bien entre eux deux comme un obstacle insurmontable.

- J'ai pensé que cela te plairait comme dessert... vu qu'on en trouve pas dans la forêt... et puis... ça... c'est pour Toi.

Dés qu'elle avait pris les anses du sac pour regarder les fruits, il avait plongé sa main dans son sac à bandoulière pour en sortir le savon. Un savon parfumé, bio. Comme on les faisait dans le temps. Il avait mis un temps fou pour le choisir. Pour qu'il soit parfait pour elle.

- Son odeur me faisait penser à la tienne, marmonna-t-il avec un air bourru et le regard fuyant. Après tout, c'était bien la première fois qu'il offrait un cadeau à une femme et puis, il n'y pouvait rien si son odeur était restée gravée en lui au même titre que l'empreinte de Papa Ours.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Mar 4 Juil - 16:40:45
Je grimace en l’entendant parler de la ville. Un truc que j’ai jamais compris, les gens en parlent comme s’ils ne l’aimaient pas mais y restent. Comme s’il n’y avait nulle part où aller. Crotte de flammes ! Mais y’a la forêt ! Et la campagne ! La nature vous tends les bras et vous l’ignorez !

Je suis en bas, je le regarde avec un sourire mutin. Je suis contente que Char lui ai donné un coup de main, je n’ai pas entendu parlé d’Arabella, mais j’imagine que c’est une femme dont nous allions bientôt avoir des nouvelles. Et je suis contente qu’il ait rencontré des gens, qu’il se soit intégré. Et s’il se fait des amis chez les éveillés c’est encore mieux. Le nom d’Alcide me dit quelque chose. J’ai déjà dû le voir de loin. Je hausse les épaules intérieurement, je comprendrais bien un jour.

« Bien sûr que tu peux dormir chez moi cette nuit ! Ma porte t’es toujours ouverte quand tu veux te ressourcer ! Ça vaut pour tout mes chouchous mais t’es bien le premier à le demander depuis très longtemps ! Ça me fait plaisir ! Je dois même avoir un harpon quelque part pour pécher ! »

Je réfléchis, je suis quasiment sûre d’en avoir fabriqué un, il faudrait que je le retrouve. Dire que j’ai si peu de meubles de rangement et que je perds quand même mes choses ! C’est n’importe quoi ! Il me tend un filet d’oranges. Je souris.

« Génial ! C’est pas très local mais faisons une exception. J’suis sûre que t’as pensé à ce fruit à cause de mes cheveux, avoue ! » Je le taquine en lui faisant une petit bourrade d’épaule tout en prenant les oranges.

Je passe donc à son côté pour rejoindre la cabane mais il n’en avait pas fini. Oh ? Un savon ? Je pue alors ? Je sens la malice monter en moi. Non, c’est encore plus choupi que ça, c’est parce qu’il trouve que mon odeur lui ressemble. Je souris. Je n’utilise pas de savons, enfin, la plupart du temps, même bio ça pollue l’eau. Mais l’attention est si gentille ! Je le prends et le casse en deux, rendant une partie à Brett.

« Garde celui-là. Si ça te fait penser à moi autant que tu en prennes un morceau non ? Ça en changera pas grand-chose pour moi. » Je remarque avec douceur et bienveillance. Et je lui ébouriffe les cheveux en bondissant vers l’arbre-cabane pour y ranger toutes ces petites attentions.

Je me perche ensuite sur le rebord de bois et lui souris.

« Tu veux monter tes affaires ? Ce sera toujours mieux, les écureuils respectent mon lieu et n’y viennent pas chaparder mais si tu laisses le tout en bas, je promets rien. » Je m’amuse en levant les yeux vers mes amis des arbres pour étayer mon propos.

« Ce sont des petits malicieux, ils ne manquent pas de blagues à nous faire, nous autres éveillés ! »

Il a l’air si perdu et si déstabilisé, j’en viens à me demander à quel degré j’en suis responsable et à quel degré Ours en est responsable. Je sais bien que ce dernier ne me répondra pas donc je vais juste me contenter de voir comment ça se passe.






Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Mer 5 Juil - 10:22:44
Chouchous. Il était un de ses chouchous. Il aurait pu s'en réjouir si l'expression n'avait pas été au pluriel. Il n'était pas unique. Juste un parmi plein d'autres. En même temps, il ne pouvait pas lui en demander d'avantage au vu de leur histoire. Après tout, elle venait juste de commencer et cela devait déjà être quelque chose d'être un de ses favoris. Il ne lui manquait plus qu'à mettre les bouchées doubles pour sortir du lot. Aussi conserva-t-il son sourire alors qu'elle le bousculait déjà suite à une plaisanterie sur ses cheveux.

D'un regard en biais, il observa ses boucles dansantes sur ses épaules et ronchonna un peu.

- Your hair aren't orange but flaming red! Et c'est quoi cette histoire de harpon? C'est pour les queer, ça! La vraie pêche, ça se fait à la main... avec les pieds dans l'eau et l'dos au soleil. Tu sais pas faire? Tu veux que je t'apprenne? J'suis sûr que cela va te...

Sous son regard, elle venait de casser son précieux cadeau en deux et lui en donnait un bout comme pour s'en débarrasser. Il en resta comme un con, la main pleine de ce savon qui sentait le chèvrefeuille. Une chose était certaine: elle n'aimait pas son présent. Peut-être que l'intention n'était pas passée inaperçue mais l'objet n'était pas désiré. Autant frapper de l'eau avec une épée. En plus, il ne pouvait même pas lui dire qu'il n'en avait pas besoin pour se souvenir de son parfum. P'tain d'Alcide et ses idées à la con!

Lorsqu'il leva les yeux vers elle, Natÿre était déjà dans sa cabane à ranger les oranges. Décidément, elle était aussi vive qu'une étincelle et il ne put qu'étirer son sourire. Il aimait aussi son côté impulsif. Cette partie d'elle qui le surprenait la plupart du temps. Avec elle, il ne s'ennuyait jamais et la voir bouger était l'équivalent d'une soirée au ballet. Elle était si gracieuse et si vive que c'était un véritable régal pour ses iris.

Alors il lui répondit d'un signe de tête positif et s'élança dans l'escalade de l'arbre-maison, enlevant ses bottes et ses chaussettes qu'il fourra dans son sac. Plus lourd et moins agile qu'elle, il utilisait la force pour se hisser sur les branches. En quelques tractions, il fut sur le plancher de la cabane, à regarder tout autour de lui pour voir si elle avait changé certaines choses depuis son départ... mise à part une ou deux chaises.

Faisant glisser sa bandoulière par dessus sa tête, il déposa son sac et sa guitare dans un coin libre. Juste avant de sortir une de ses cigarettes et de lui faire un clin d'oeil.

- Hey, Little Spark, t'as du feu pour moi?

Une petite private joke en mémoire de leur rencontre. Il en affichait un sourire en coin espiègle. Se rapprochant d'elle pour qu'elle n'ait besoin que de lever un de ses doigts vers cette sucette à cancer qu'il avait au bec. Il n'y avait plus beaucoup de centimètres entre eux car il venait d'envahir son espace personnel, plongeant son regard doré dans le sien. Il la dévorait littéralement des yeux.

Gosh! Elle était si belle! une véritable escarbille dans la nuit de son existence.
Un ange passa... juste avant qu'il ne recule enfin et tourne son regard vers sa besace abandonnée.

- J'ai ramené aussi quelques canettes de bière... J'me suis dit que tu ne devais pas avoir ce genre de choses... Et y a rien de mieux à la pêche qu'une mousse bien fraîche! Ca ravit les papilles tout en enlevant la soif! C'est super, tu verras!

Cette fois-ci, il la regardait avec le sourire vrai d'un enfant devant une tonne de bonbons.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Mar 11 Juil - 20:53:38
Oh ! Il sait pêcher à la main ! Ça m’évite d’avoir à aller chercher mon harpon, c’est vrai que c’est mieux ! Je souris.

« C’est gentil de voir les nuances de roux, mon beau. Puisque tu ne veux pas de harpon, pêchons à la main, je te préviens, je ne supporterais pas d’eau plus haut que mes genoux. »

Je frissonne. L’eau, c’est bien, mais faut pas abuser. Ça éteint le feu, l’eau. Il me rejoint dans la cabane et je ris à sa proposition. Il voulait des étincelles.

« Chasse dont les étincelles puisque j’en suis une aussi. »

Il n’aurait le droit qu’à ça pour sa clope. Les étincelles se mettent à danser autour de lui, il devra essayer d’en approcher sa clope pour l’allumer. C’est un jeu amusant à mon gout. Je le regarde sérieusement.

« En revanche, je ne veux pas un seul mégot sur le sol de la forêt. Tu les gardes dans une poche ou dans ta poche, je m’en fiche mais tu ne les balances pas partout, compris ? »

Je lui fais ensuite un clin d’œil et le regarde déballer sa bière avec l’air d’un gamin à qui on vient de proposer une montagne de chocolat. Je ris. Ce doit être son péché mignon d’ours. Je hausse les épaules.

« Je n’aime pas particulièrement la bière, je peux en boire, mais je préfère l’eau fraiche. En revanche, même chose qu’avec les cigarettes, je préviens, déchets dans une poche. Pas dans la forêt. Pigé ? »

Je suis très sérieuse avec ça, je sais que tout le monde n’a pas ce réflexe et je ne transige pas dessus, encore moins avec un de mes éveillés. Il est sous ma responsabilité de lui expliquer les choses, de lui apprendre les bonnes manières de faire. Je descends ensuite de l’arbre d’un bond et lui lançai un regard amusé.

« On y va ? Le poisson ne va pas se pêcher seul et la rivière est à un kilomètre, le soleil entame sa descente, il vaudrait mieux éviter d’être surpris par la nuit sans nourriture, non ? » Je lance avant de me mettre à courir entre les arbres avec l’agilité de celle qui connait chaque branche de la forêt. Je garde un rythme plus lent pour qu’il puisse quand même me suivre sans trop de soucis, à moins d’être vraiment pas doué.




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Mar 25 Juil - 9:56:42
Elle a un sacré sens de l'humour, sa petite étincelle. Un humour pas si drôle que cela avec ses lucioles flamboyantes et ses leçons de moral sur les déchets. Mais il faut bien l'avouer, elle sait y mettre les formes avec son don et sa petite moue butée qui la rend si adorable. Alors comme dans un état second, il opine du bonnet, pas très sûr qu'il arriverai à suivre ses instructions mais avec la volonté de bien faire. Sans doute devra-t-elle le reprendre une ou deux fois en chemin. En tout cas, il en avait oublié sa clope.

Enfin, il n'eut pas l'occasion d'y réfléchir plus en avant qu'Odessa était déjà au pied de son arbre à foncer à travers les bois telle une gazelle joyeuse. Encore une fois l'impulsivité de la demoiselle le fit sourire alors qu'il attrapa ses affaires. Sac comme guitare. Une manie qu'il avait hérité de la rue. Ne jamais se séparer de ses effets. On ne sait jamais ce qui peut arriver.

Plus lourd et moins agile que sa formatrice, il avait l'impression d'être beaucoup plus balourd qu'elle. Plus gauche aussi. A croire que Papa ours devait bien se retrouver en lui. C'est sûr que cela devait faire un contraste évident avec la biche qui courrait devant lui, sautant par dessus les racines et les buissons. Lui était obligé de contourner les obstacles, de les fouler en passant à travers. Un char d'assaut n'aurait pas fait mieux pendant sa course. A croire qu'il aurait mieux fait de marcher plutôt que de courir comme un con derrière elle. Quelle idée de vouloir suivre une flamme dans sa course.

Heureusement, la rivière se profilait déjà et il put ralentir le pas pour reprendre une certaine prestance ainsi que son souffle. Cela faisait combien de temps qu'il n'avait pas gambadé ainsi? Depuis son arrivée à Totarnec? Peut-être... Il ne savait plus. Une chose était sûre: la police française lui fichait la paix... pour l'instant. Mais pour l'heure, il ne pensait pas à ça mais à ce ruban étincelant qui coulait devant ses yeux. Il fallait trouver le bon emplacement.

Alors avec un sourire de gosse, il laissa son bardas glisser de ses épaules et retira son t-shirt, dévoilant ainsi ses tatouages à l'encre noire et sa plastique musculeuse. Pectoraux, abdominaux et biceps roulaient sous une peau habituée au soleil et au grand air. Un épiderme qui appelait les doigts à redessiner les lignes de son corps. Inconscient de son charme, il enroulait déjà les jambes de son pantalon jusqu'à ses genoux. Hors de question de mouiller ses vêtements plus que de raison. Et puis, si cela pouvait lui éviter d'être en calbut devant Odessa, cela l'arrangeait. Pas certain qu'il puisse cacher l'effet qu'elle lui faisait s'il était en petite tenue.

- Normalement, c'est mieux de pêcher en après-midi quand tu utilises les mains parce qu'ils aiment faire la sieste sous les rochers. C'est plus facile de leur chatouiller le ventre quand ils sont tout mollassons. Donc, il faut qu'on trouve un endroit pas trop profond avec des rochers sous lesquels ils peuvent se cacher... Sans trop de courant...

Enhardi par les instructions qu'il lui donnait, il entra dans l'eau pour tâter la profondeur et partir en éclaireur. Lorsqu'il se retrouva à bonne distance du bord, il lui adressa son sourire et tendit la main vers elle pour l'inviter à le suivre.

- Tu viens?... A moins que tu préfères regarder l'artiste au travail...
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Jeu 7 Sep - 19:18:33
LA RIVIERE ! Je pousse un cri de joie et me retourne d’un bond vers Brett qui souffle dans mon dos, je n’ai pas été assez lente ? J’ai pourtant eu l’impression qu’il arrive à bien suivre. Je n’ai pas fait assez attention. Zut. Je fronce le nez et va l’aider à porter une partie de ses affaires. Je ne comprends pas pourquoi il s’encombre comme ça. Il a du avoir du mal à me suivre avec tout ça.

« Pourquoi tu t’encombres ? Tu serais moins fatigué si tu n’avais pas eu tout ça, tu sais ? » Je remarque avec douceur.

Je le regarde chercher du regard l’endroit le plus approprié pour pêcher. Je souris, il a l’air dans son élément, malgré sa tête de mec de la ville. Je suis contente. S’il a sa propre osmose avec la nature, c’est l’essentiel. Et puis il fait partie de ces gens dont le corps a été formé par la vie. Ce n’est pas très bien, mais il n’y a pas de mal à regarder…

Il s’avance dans l’eau jusqu’au tiers de la rivière et me nargue. Je souris brièvement et pince les lèvres mais le suis en frissonnant dans l’eau qui me paraissait glaciale. Y’avait plus grand-chose qui pouvait me refroidir comme ça, mais la sensation coulante de l’eau sur mes mollets en faisait partie. Je lui tape gentiment dans l’épaule en arrivant à sa hauteur.

« Tu sais je vis dans cette forêt depuis plus de quinze ans, donc je sais parfaitement pêcher mon chou. » Je lance avec un air mutin. « Mais vas-y, épate moi ! » J’ajoute avec un clin d’œil en reculant un peu plus loin.

Un rocher surplombait la surface de l’eau, j’allais m’y percher, contente d’échapper à la morsure de l’eau sur mes pieds. Je m’assieds en tailleur et l’observe avec un œil appréciateur, les paumes bien à plat sur mes genoux. Je penche la tête et l’encourage avec douceur.

Spoiler:
 




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Lun 18 Sep - 14:19:23
Il avait eu un sourire en coin alors qu'elle le défiait et le réprimait en même temps. C'est sûr qu'une sauvageonne comme elle ne devait pas être la dernière à la pêche. Pourtant, il eut un doute. Un doute qui se prononça lorsqu'elle se précipita sur son caillou pour être hors de l'eau. Comment pouvait-on aimer la pêche alors qu'on a peur de l'eau? Incompréhensible! Décidément, sa formatrice était une fois de plus une véritable énigme pour lui.

Pourtant, il était bien décidé à relever le défi de Natÿre et se pencha donc sur le premier rocher pour étayer sa théorie. Rien. Il passa au suivant, remontant le courant pour ne pas trop déranger les courants de la rivière. Rien non plus. Ne perdant pas espoir, il se dirigea vers le troisième et le fouilla de ses doigts avec minutie et doigté. Enfin, il eut un sourire en coin satisfait. Concentré, il ne faisait pas attention à la rouquine peureuse. Délicatement, il chatouilla le ventre de la truite arc-en-ciel pour remonter depuis sa queue jusque sous ses ouies. Soudain d'un coup sec, il y enfonça ses doigts et la sortit de l'eau pour la jeter sur le rivage dans un geste en arc de cercle. L'ours brun n'aurait pas fait mieux avec sa grosse paluche face au saumon bondissant.

Même s'il était content de lui, bombant le torse inconsciemment, il ne s'arrêta pas en si bon chemin et visita d'autres cachettes possibles pour ces délicieux habitants de rivière. Encore une. Et enfin une dernière qu'il jugea trop petite et qu'il relâcha. Mine de rien, ils allaient se régaler en les faisant à la broche, au dessus d'une bonne braise. En tout cas, il en avait déjà l'eau à la bouche.
- Je ne sais pas si je t'ai épatée mais au moins, on a notre déjeuné!, lui dit-il avec un grand sourire. Prestement, il s'avança vers elle, faisant sans doute un peu de vagues au passage. Sans rien dire ou demander, il la prit dans ses bras comme une jeune mariée.

- Accroche toi! Je vais te porter jusqu'à la rive... Ce serait dommage de mouiller tes jolis pieds.

A peine avait-il glissé son bras sous ses genoux qu'il était parti en plein milieu de la rivière pour la lui faire traverser au sec. Certes, elle pouvait bien protester mais il serait plus délicat pour lui de ne pas tomber si elle se mettait à gesticuler dans tous les sens.

En tout cas, même si cela ne plaisait pas à la demoiselle, lui ne pouvait s'empêcher de renifler ses cheveux flamboyants et d'aimer sentir le poids de son corps dans ses bras et sa chaleur contre sa peau nue. Arrivés enfin au sec, il la relâcha doucement avec des regrets. Il l'aurait bien gardé un peu plus contre lui.

Pour lui cacher son trouble, il se pencha sur son sac et en tira un couteau pour vider les truites de leurs entrailles. Après tout, c'était le travail du pêcheur et non de la cuisinière.

- Tu vois? C'est pour cela que je ne quitte jamais mes affaires. Je ne sais jamais quand je vais en avoir besoin... donc je les trimballe avec moi... et puis... J'ai jamais eu vraiment d'endroit à moi... Alors mon sac et ma gratte, c'est comme ma maison. Dés que je les ai, je suis chez moi... Avec eux, le monde est ma maison... et ça me va bien comme ça..., lui confia-t-il avec un haussement d'épaules désinvoltes et un demi-sourire de celui qui accepte sa condition. Un sourire qui s'agrandit bien vite pour devenir malicieux. Alors? Est-ce que tu es aussi épatée que Papa Ours devant mes exploits?
La boite de Pandore:
 
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa] Hier à 18:32:08
Je le regarde pêcher avec amusement, il a clairement de la technique et c’est parfait. Un poisson puis deux puis trois. Et ainsi de suite. Il a l’air à l’aise, ours dans toute sa splendeur. Je m’amuse à l’applaudir à chaque réussite. Il s’approche de moi, ce qui me fait hausser un sourcil amusé et soudain il me prend dans ses bras. Je pousse un cri mécontent mais fini par me relâcher en riant. Ça faisait des années qu’on ne m’avait pas prise comme ça, depuis mes douze ans sûrement, et c’était mon père alors que je venais de me casser la cheville. Lorsqu’on arrive à la rive, je me laisse glisser de ses bras et m’incline d’un air mutin.

« Merci monsieur le prince ! Tu sais, » j’ajoute avec plus de sérieux, « je n’aurais pas eu besoin de toi. Je peux tremper mes pieds, j’ai juste moins de faciliter à me mouiller ou à me mettre dans l’eau depuis que je suis feu. C’est un peu normal. J’en serais pas morte dans tout les cas. » Je remarque avec douceur. « Mais tu es un vrai chevalier servant ma parole ! C’était amusant ! »

Je le regarde prendre de quoi préparer les poissons avec un sourire tendre. Je hoche la tête, compréhensive.

« Je suis vraiment impressionnée, c’est rare qu’un garçon de la ville comme toi sache faire de telles choses. Comme quoi il y a tant de choses qu’on peut encore découvrir sur soi et sur les autres ! » Dis-je en laissant vaguer mon regard sur l’étincelante rivière qui coulait toujours en contrebas. Je le vois commencer à préparer les poissons. Je me redresse sur mes pieds et m’élance vers le bois.

« Je vais chercher du bois pour le feu ! » Je m’exclame avant de disparaitre entre les arbres pendant quelques minutes.

J’en reviens les bras pleins de bois aussi sec que possible que je prépare en pyramide pour que le feu prenne bien. J’étale la mousse sèche autour de la base du bois. Je le fixe avec concentration pendant dix secondes et une flamme prend soudain, s’élevant sur plusieurs mètres au-dessus de nos têtes. Je ris et la salue par habitude avant de ré-alimenter le feu, qui a flambé d’un coup tout le bois que j’avais installé. Je m’assois en tailleur à côté de Brett et le regarde finir le travail. Je pose à son côté quelques branches que j’avais sélectionnées pour servir de rôtissoire. Je souris et commence à embrocher les poissons propres et prêts à être mangés.




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour en forêt... brûlante [Pv Odessa]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre après l'Eveil :: Forêt millénaire-
Sauter vers: