Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Retour de soirée (PV Franz Herzog)

    Partagez
    avatar
    Retour de soirée (PV Franz Herzog) > le Mar 30 Jan - 0:44:26
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 31
    Date d'inscription : 29/12/2017
    Age : 31

    Retour de soirée

    La soirée avait été mouvementé et son retour à la Harde aussi par la même occasion. Après avoir récupéré Dakota au refuge elle rentrait là où ils séjournaient actuellement. Durent tout le trajet Dakota fulminait sur je site « L’abrutit qui t’a ouvert le crane », expliquant à quel point il aurait été utile qu’il soit présent pour lui rabattre sont claquer. Nala tentait temps bien que mal de calmer le serpent, et Julie rentrait, sans trop s’inquiéter du déroulement de la soirée et des altercations entre ses deux compagnons. Elle ce qui pouvait l’inquiété le plus c’était celui qui l’attendrait à l’habitation… Enfin, à l’hôtel plus spécifiquement. Un grand blond, ou plutôt blanc à l’allure et au tempérament extravagant, Franz Herzog. Beaucoup de ceux qui le connaissent, ou qui l’on connue surtout, le décrivent comme très impressionnant… Ce que ne démentira jamais Julie, même si devant les autres elle se plait à le mettre en boite. Et malgré ça, elle le craint, ou plutôt le respect, plus que beaucoup d’autre personne. Il lui a tout apprit, contre son gré, mais tout quant même, et pas sur que ce soir il soit très fière de son élèves. Non pas que ça soit la première foi qu’il la retrouverait dans ce genre d’état, mais en générale l’excuse était bonne, vrai, toujours, mais bonne.

    Après de longues minutes de marches, plus longues que d’ordinaire pour avoir tourné plusieurs fois autour de l’hôtel cinq étoiles où ils séjournaient, Julie rentrât enfin. Comme d’habitude, tout les regards se tournèrent vers elle et ses compagnons, des chuchotements de bourgeoisie remontait à ses oreille et Dakota faisait le fière devant temps de dédains, mais personne n’osait poser trop de question, pas quant on accompagnait le grand Herzog. Seul ce nom, lancé comme réponse à quelques questions par le standardiste suffisaient à faire taire les messieurs et mesdames proutte proutte encore levé à cette heure tardive, ou aussi tôt, enfin selon l’heure à laquelle on avait l’habitude de se lever ou de se coucher. Julie contrairement à son ami Cobra faisait plutôt profil bas, ni trop hautaine, ni trop discrète, elle restait normal, enfin aussi normal puisse-t-elle passer accompagner d’une chienne et d’un serpent. Encore heureux que d’autres étaient resté dans leurs pays songeât-elle, un tigre aurait surement fait mauvaise figure…

    Une fois sortie de l’ascenseur qu’elle avait empreinté pour atteindre le dernier étage, elle entrât dans la suite sans faire de bruit, puis après une visite minutieuse des lieux, elle jugeât qu’elle était en sécurité, par de Franz en vue. Alors elle se dirigeât vers la salle de bain qui lui était destiné, ce fit couler un bon bain et profitât de la chaleur de ce dernier. Nala dormait sur son lit pendant que Dakota était retourné dans son vivarium, pour profité de la chaleur de ses néons. La tête sous l’eau, Julie ressentit sa tête lui piquer là où était la blessure, elle n’était pas très profonde, heureusement, mais assez bien marquer, à quelques centimètre près, ce gamin lui aurait certainement percé l’œil, comme s’il n’en avait pas déjà assez vue. L’eau devenue rosé par le sang, elle sortie, mit une serviette autour d’elle avant d’enfiler un peignoir et allât se posé au côté de Nala afin de continuer la lecture de la biographie du Commandant Jacques-Yves Cousteau sur lequel elle s’endormit.

    ft. Franz Herzog
    avatar
    Re: Retour de soirée (PV Franz Herzog) > le Mar 30 Jan - 1:50:07
    Totem de L'air
    Totem de L'air
    Messages : 49
    Date d'inscription : 30/06/2016

    Retour de Soiréeft. Julie

    Les choses changeaint, c'était indéniable. Beaucoup trop vite, et très certainement contre sa volonté. Lui qui aimait aller à son rythme, voltiger entre les gouttes les jour de pluie et surtout éviter habilement les ennuis par la fuite la moins glorieuse et surtout la moins incommodante, détestait particulièrement se voir imposer des choses. Il acceptait de se plier aux esprits, le cadeau qu'ils lui avaient fait méritait bien un petit effort de temps en temps, mais c'était la seule chaine qu'il s'autorisait.

    La seule? Pas vraiment non. Quelle idée ils avaient eu de lui refiler la petite Cerf qui avait failli se noyer dès son rapatriement. Elle l'avait toujours éxaspéré, autant qu'il s'en souvienne, et ça n'avait pas l'air de vouloir changer. Elle avait toujours le don de se mettre dans des situations que lui aurait évité d'un petit coup de lévitation, de vent, ou de disparition magique. Mais non, mademoiselle voulait absolument se battre jusqu'au bout pour défendre son honneur, des phoques ou parfois juste son égo. Franz en avait de l'égo. Mais pas à ce point là. Il n'y a de conflit assez juste ou important pour justifier un faux pli sur une tenue impeccable.

    S'il s'était douté qu'elle allait le suivre dans chacun des ses déplacements elle l'aurait certainement laissée couler. Il y pensait parfois. Et puis de temps en temps, l'espace d'une seconde ou deux, il se disait que ça aurait été dommage, parce qu'elle s'y prenait comme un poissonnier qui essaie de vendre son poisson sur un marché du Nord Pas de Calais, mais qu'elle avait quand même réussi deux ou trois tours de force. Si lui l'aurait volontiers enfermée dans une bulle d'air jusqu'à la priver d'oxygène , les esprits, eux, devaient être ravis. Et tant que les patrons sont ravis, on peut profiter de la paie. Après tout, si elle faisait le sale boulot et qu'il pouvait récupérer les honneurs, il n'allait pas se plaindre. C'était d'ailleurs pour ça qu'il avait accepté, après maintes négociations qu'elle ait une petite place dans la suite. De toute façon il n'y était pas plus souvent qu'ailleurs, et il était certain qu'on ne lui volerait pas ses quelques bibelots.

    Ce qu'il trouva en arrivant par la fenêtre ce soir là lui fit hausser un sourcil. Pourquoi il était rentré? Pas moyen de mettre un mot dessus, mais il avait senti un danger d'une nature inconnue. Quelque chose s'était passé, et ne pouvant couper aucun lien avec ses "protégés" - et il tient aux guillemets- il avait annulé un diner. Ils se passeraient bien de lui vings-quatre heures. Franz rentra donc, dans son habituel habit de parade bleu. Elle était là, étendue sur le lit, un livre posé sur la figure.

    "Comment peut-on s'endormir comme ça, je vous le demande"

    Non, il ne se le demandait pas, il l'avait murmuré pour lui même, il n'en avait pas grand chose à faire, et ça ne changerait certainement pas. Il fit un petit tour du propriétaire, comme à son habitude. Les animaux s'étaient habitués à sa présence, ils ne réagirent pas. Cependant, il restait au fond de la baignoire des traces légèrement rouges. Il s'approcha, fit glisser son index le long de la paroi légèrement teintée.

    "Hmm..."

    Peu pressé, il revint vers la chambre et se choisit une chaise. Il s'assit tranquilement et plissa les yeux. Un léger courant d'air, frais mais parfumé se dirigea vers le nez de Julie. Une odeur de corail, l'odeur de la mer au petit matin. Si elle voulait de la mer, elle allait en avoir. Mais qu'elle fasse bien attention à son réveil, il allait demander des explications. Et encore. Il n'avait aucune idée de l'état de son visage.

    avatar
    Re: Retour de soirée (PV Franz Herzog) > le Ven 9 Fév - 0:11:45
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 31
    Date d'inscription : 29/12/2017
    Age : 31

    Retour de soirée

    Julie ouvrit soudainement un oeil sous son livre, vérifiant bien que l'odeur qui était monter à ses narines n'était pas la suite de son rêve étrange de pirate et de combats... Mais non c'était bien présent, elle pouvait également ressentir le regard de Franz posé sur elle. Surement dubitatif, attendant patiemment son réveil. Il n'était pas non plus dupe et avait surement remarquer qu'elle était éveillé et si elle continuait d'attendre elle risquerait de mettre sa patience à rude épreuve... ce qui ne semblait pas une bonne chose. Sans ôter son livre elle lui adressa la parole.

    - Bien dormi?

    Sa voix était faussement assuré, trop habituer aux présences non souhaitées de son mentor, combien de foi elle s'était mise en danger rien que pour le faire venir et le forcé à faire son "travail" en la guidant... C'était surement devenue incalculable.

    Elle se redressa dévoilant son entaille à la tête.

    - Bon avant que tu t'emballe je te jure que pour une foi c'était pas prévue, j'ai juste fait un petit tour de magie qui n'a pas trop plus... Tu sais celui avec le feu et les objets qui se volatilises... Le mec à pas aimer et il a fracasser son verre sur ma tête. Tu vois rien de grave.

    Elle se levât, comme si son explication devrait suffire à Franz... Enfin c'est ce qu'elle espérait, qu'il n'en fasse pas une affaire d'état... Elle allât vers le salon principale, prendre le petit déjeuné servit comme tout les matins sur la petite table qui se trouvait devant la fenêtre.

    - Et toi alors, ces derniers jours? Bien?

    Elle s’installât à table, la tête de Nala encore embrumer par le sommeil posé sur sa cuisse, à quémander quelques gâteaux matinale que lui donnèrent sans problème Julie.

    ft. Franz Herzog
    Contenu sponsorisé 


      Hidden Lands