Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Bal de bienvenue (Libre)

    Partagez
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Dim 5 Nov - 21:53:25
    Totem du Serpent
    Totem du Serpent
    Messages : 75
    Date d'inscription : 13/06/2017

    Alors que nous parlions, je vis la jeune femme que j’avais vu tout à l’heure avec son perroquet nous rejoindre. Je répondis à son signe de tête avant de retourner mon attention vers Housman qui semblait avoir subi une contrariété et était vraiment malpoli. Mais cela sembla le détendre que la nouvelle arrivante prenne son partie et décide de lui expliquer. Si je ne lui avait rien expliquer, c’est que je considérais que cela n’était pas de mon ressort. Je n’étais pas formatrice et je pourrais mal lui expliquer certaine chose, ce qui nuirait à l’efficacité de son formateur. Mais bon. Il nous fis signe de le suivre jusqu’à une pièce où nous pourrions parler plus librement.
    Alors que je suivais le petit groupe, je fus intercepter par son majordome qui me pris à partie pour m’expliquer qu’Housman souffrait de double personnalité. Cela expliquait quelque peu ce qui se passait. Je me contentais d’hocher la tête et prendre son numéro tandis qu’il disparaissait. Le cachant dans l’une de mes manches, je rejoignis enfin le petit groupe dans la bibliothèque. Housman était déjà assis dans un fauteuil, un verre de bourbon à la main. Bon, si je ne voulais que cela dégénère, je devais agir. Le rejoignant, je m’assis sur le bras de son fauteuil, face aux deux jeunes femmes.

    « Mesdames, si vous le permettez, je souhaiterais commencer »

    Cela dit, je me tournais doucement vers Housman et le regardais.

    « Monsieur Valrioss. Vous avez sans doute remarqué qu’il y avait une sorte de connivence entre nous, comme si on appartenait à un même cercle. Et c’est le cas en quelque sorte. Tout à l’heure en parlant de nature caché avec notre potentielle future maire ici présente, c’est que je sais qu’elle est ce qu’on appelle éveillée. Tout comme moi. Ainsi que la jeune femme étant en notre compagnie. Nous oeuvrons toute les trois sous le contrôle d’un animal totem. Et vous êtes également un éveillé. Seulement, vous avez sûrement pas encore rencontré la personne qui vous amenera à votre totem. Toutefois, je peux vous communiquez duquel il s’agit car nous partageons le même. Il s’agit du totem du Serpent. Voilà ce que nous vous cachions. Si je n’en ai pas fait mention avant, c’est que je considérais que cela n’était pas mon rôle au risque de provoquer des incompréhension avec ce que votre formateur vous expliquerais. C’est ainsi qu’on appelle ceux qui nous guide. Mais au vue de la situation, il vaux mieux vous en informer. »


    Tournant la tête vers les jeunes femmes, je les regardais.

    « Monsieur Valrioss et moi-même sommes serpent. Mais vous. Quel est votre totem. Je connais la sensation en vous voyant du fait de mon métier, mais je ne l’assimile à aucun totem. »

    Je ne bougeais pas du bras du fauteuil, ma main posée sur l’épaule de notre hôte comme pour le canaliser. Je ne voulais pas d’esclandre.
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Lun 6 Nov - 19:46:10
    Totem du Chat
    Totem du Chat
    Messages : 185
    Date d'inscription : 04/06/2017
    Age : 28

    La tension était palpable, mais un autre invité vint justement s'immiscer à bon escent. Charity, la fameuse journaliste, venait jouer les troubles-fêtes avec son ara. Dans la confidence, elle incita également à ce que nous allions discuter autre-part. Housman semblait lui aussi impatient et heureux de cette initiative, bien que je ne psu m'empêcher de lever les yeux au ciel quand il parla de "jouer cartes sur tables". Il croyait qu'on faisait quoi là, du tricot peut être ? Nous nous dirigions vers une salle, et je remarquais du coin de l'oeil que cette Luna s'était éclipsée un moment. Tiens tiens, voilà qui était intéressant.... Elle discutait avec ce qu'il semblait être l'un des valets de pieds de notre hôte, et il lui donna quelque chose. Mais je ne pouvais laisser mon regard trainer plus longtemps, car nous étions à présent dans la dites salle. Une bibliothèque, un peu sombre mais étrangement agréable. L'odeur des livres, cela faisait longtemps... Une sensation d'oisiveté créative tout à fait délectable que je n'avais pas vécu depuis longtemps. Mais bon, je n'étais pas là pour satisfaire ma curiosité littéraire.

    L'hôte prit un verre sans nous en proposer un, et s'installa avec nonchalance sur un fauteuil. Il nous observait d'un regard étrange, et je ne pouvais m'empêcher de penser que ces yeux cachaient une violence désagréable. Du moins, quelque chose qu'il ne fallait pas réveiller de trop. C'était une simple sensation, mais qui suffit à me remettre un peu à ma place et à me montrer moins taquine envers lui. Après tout, je ne sais pas qui il est ni ce qu'il a fait avant.

    Luna prit la liberté de commencer, ou plutôt nous pria de la laisser faire. J'acquiscais de la tête, remarquant sa position très proche et tactile sur Housman. Le connaissait elle depuis longtemps ? Pourquoi une telle proximité ? Sont ils déjà en couple ? Ma foi, cela fera quelques jalouses au bal, fu fu fu ~ ... Bien qu'amusée intérieurement, je l'écoutais expliquer à notre hôte la situation. Et les choses s'éclaircirent pour moi. Tu m'étonnes qu'il ne pouvait pas comprendre. Je m'empêchais de lever les yeux vers le ciel, mais pensais suffisamment fort pour que mon dubitatisme se lise sur mon visage.


    *Donc, il n'était véritablement pas au courant. Ha, tout ça pour des bêtises de pré-séances...*

    Quand elle eut finit sa première tirade, je ne pus m'empêcher de fair eune remarque à propos des formateurs. Ma propre expérience ne les plaçait pas vraiment sur un pied d'estal de confiance et de respect à ce point.

    " Pour ce qui est des formateurs, s'il n'en a pas encore tout s'explique. Quoi que ma propre expérience ne me donne pas vraiment plaisir à une telle rencontre. Se faire assommer et trainer de Paris jusqu'ici, il y a mieux comme sinécure !"

    Croisant les bras et commençant à marcher doucement dans la pièce, je continuais d'écoutais. Ils étaient donc du serpent... Je me concentrais un peu plus sur leur "aura", essayant de trouver la caractéristique du Serpent qui se trouvait en eux. A ne pas oublier pour les prochaines fois... Je me présentais également, ne pouvant refuser l'invitation et la bienséance en ce cas. Je répondais d'ailleurs avec plus d'enjouement et de sympathie.

    " Pour ma part, je suis du totem du Chat. Mais étant nouvellement arrivée je n'ai pas l'expérience que certains ont, malgré le fait que j'essaye du mieux que je peux de communiquer avec d'autres clans. Cette histoire de secret, c'est assez énervant."

    Même quand j'avais été trouvée par mon formateur, j'avais eu du mal à trouver d'autres personnes de mon clan, ou tout simplement d'autres éveillés. Cette sensation de solitude et d'incompréhension.... je détestais ça. Ne pas avoir de repère ni de but est un lourd fardeau pour quelqu'un comme moi. Mais maintenant je savais où je voulais aller, avait des projets et des objectifs. Tout pour être heureuse ~.... Mais quelque chose me troublait. Je me rappelais avant que Odessa me trouve d'avoir eu de terribles rêves, ne pouvant me reposer ni dormir. Cet Housman semblait tout à fait.... indemne de ce fait. Pensant que mon cas avait été la généralité, je lui demandais assez directement comment il avait fait pour supporter ou arrêter cela.

    " Mais M. Housman, avez-vous toujours vos rêves ou bien avez-vous réussis à les canaliser ? Sans formateur pour expliquer, je suis assez curieuse...."

    Les mauvais souvenirs d'insomnie n'étaient pas vraiment ce que je préférais. Cela me donnait même des frissons dans le dos.
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Lun 6 Nov - 20:20:38
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Ouh là là mais il devrait un peu se détendre le string ce mec. Il se prend un peu pour le roi du monde avec son bourbon et ses manières sans rire ? Je le suivis avec u rictus amusé, remarquant discrètement ce serviteur qui parlait avec l’autre serpent et la candidate qui semblait s’être un peu calmée. J’essayais de les analyser du coin de l’œil, une autre dynamique se formait et je voulais la comprendre.

    La prise de position de la demoiselle serpent avec notre hôte me fit doucement sourire tandis que j’enlevai mon loup et le glissai dans ma pochette extérieure de veste. Je saluai élégamment.

    « J’ai semble-t-il remarqué que j’étais un visage connu. Mon nom est Charity Lunoë, je suis née ici et connais cette ville comme ma poche. D’autre part, très cher Monsieur, n’étant pas intime avec vous, je ne prendrais pas le devant de vous tutoyer, ni personne dans cette pièce. » fis-je remarqué avec un ton suranné digne des années victoriennes. Je leur fis un clin d’œil avant de lâcher un peu du leste sur mon personnage. « D’abord, descendez de vos grands chevaux, tous. Pas la peine de prendre un camps ou un autre Miss Cornec, on est tous du même bord qu’on le veuille ou non, c’est la première chose que j’ai vraiment compris de ce que j’appelle avec amusement le ‘’délire’’ de Totarnec. »

    Je me mis à faire les cent pas.

    « Je suis du clan du Cerf pour ma part. » ajoutai-je avec un sourire en coin. J’écoutai Tullia raconter son expérience des formateurs avec des yeux ronds. Marcel ricana mais je le fis taire, c’était absurde. Mais amusant. J’ignorai comment je me serais sentie dans sa situation, j’en aurais sûrement pris mon parti…

    Je hochai la tête sur la remarque sur les nouveaux, ouai, on était tous dans le même bain. Je plissai les yeux vers Housmann mais je me permis d’intervenir avant qu’il réponde avec un petit geste de la main.

    « Excusez-moi, si je peux me permettre, j’aimerais expliciter quelques trucs que je viens de saisir dans votre discours, je m’excuse de vous couper Monsieur… »

    Je mis de l’ordre dans mes pensées pendant que Marcel s’envolai délicatement, effleurant les reliures des livres que j’avais consciemment décidé d’ignorer au risque de me perdre pour toujours dans les recoins de cette pièce. Je levai un doigt vers l’assemblée.

    « Je suis éveillée depuis presque deux ans. Je suis donc, si ce n’est ancienne dans mon clan, au moins assez expérimentée pour vous aider un peu, ou vous éclairer un peu. Primo, tout le monde ne rêve pas de la même manière. D’après ce que je comprends, Mademoiselle Rajier a pas mal souffert, j’ai croisé un Saumon qui rêvait de baignade tranquille en bord de mer, moi-même n’ai eu que quelques impressions fugaces d’une forme m’observant dans l’ombre. Lui, il l’a bien vécu et s’en fichait royalement. Moi j’ai mal dormi pendant deux mois. Chaque expérience est unique et propre à chaque personne. Deusio, ouai, je compatis, c’est super dur de trouver les QG des autres clans et en vrai on est assez nombreux mais je comprends pas non plus le problème pour croiser du monde. On est pas trop durs à trouver, nous les cerfs, clairement. Et je sais où sont les saumons, les faucons et les chats. Et bien sûr les hérissons, mais eux, c’est normal. Mais le but, si on veut croiser du monde, croyez-moi, suffit d’aller dans la forêt. Y’a une nana, je n’arrive pas à me souvenir de son nom et elle est un peu bizarre, qui s’y trimballe tout le temps et qui aime bien pousser les éveillés les uns vers les autres. C’est là-bas que j’en ai rencontré quelques-uns. »

    Je regardai Tullia avec amusement.

    « D’un autre côté, est-ce que vous vous voyez hurler sur tout les toits : « SALUT ! JE SUIS UNE EVEILLEE DU TOTEM DU CHAT ! Je vais avoir des habilités hors du commun humain ! Youhouhou ??? » » remarquai-je avec un rire dans la voix. « Moi, ce que je vous propose – en tant qu’éveillée qui n’a pas eu de formateur du tout, qui a tout découvert toute seule – de répondre à vos questions… Disons les plus pragmatiques. Et j’ai bon espoir que contrairement à ces gens zarb qui manipulent les plantes, j’arriverai à vous parler sans tomber dans un éthérisme ridicule. » ajoutai-je avec un soupir las, me rappelant mes rares rencontres avec ceux qui se faisaient appeler les formateurs. « En tant qu’éveillée un peu expérimentée, c’est aussi un peu mon rôle. Et je préfère mâcher le travail à un potentiel mec qui viendrait pour vous, Monsieur, plutôt que de vous voir nager dans la confusion la plus totale en vous mettant en danger, votre santé mentale et votre entourage… Je sais de quoi je parle… »

    Marcel ricana pour la forme et se reposa sur mon épaule. Je haussai les épaules et me mis à marcher tranquillement dans la pièce. Les laissant réagir, réfléchir à ce que je venais de dire. S’ils avaient des questions, qu’ils les posent.
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Lun 6 Nov - 21:04:52
    Totem du Serpent
    Totem du Serpent
    Messages : 111
    Date d'inscription : 11/09/2017

    What the fuck.... Mais c'était quoi se borbel?! Et après c'est moi que tout le monde traite de foi dans ma famille...
    Elles sont toutes plus folle que moi...
    Valrioss c'était étrangement éclipsé, la situation était devenue trop "étrange" pour lui. Et de quel rêves parlaient-elles? Il en avait bien fait un ou deux qui restaient gravé, mais de là à les trouver "traumatisant..." il ne fallait pas exagéré... Il aimait vraiment les serpents, alors se retrouver entouré de ces créatures exceptionnelle, rien de bien flippant. Housman, redevenue lui même se leva assez soudainement, mais tentait de garder malgré tout son calme.

    Il fit le tour de la petite pièce, regardant bien dans les coins, vérifiant que ces livres n'avaient pas changer de place.

    - Dites-moi où est la caméra? C'est une sorte de bizutage du nouveau c'est ça? Et comment vous savez pour les rêves? C'est une nouvelle drogue? C'est quoi ce délire? Et vous êtes toutes de mèches, voilà vous vous êtes bien foutu de moi? Vous êtes contente?

    Il prit son portable et composa le numéro de Vector qui répondu aussitôt.

    - Renvoyez tout le monde chez eux. La soirée est terminé.

    Pour il raccrocha aussi vite avant de retourné devant son globe terrestre pour se servir un verre, il sortie plusieurs verres et laissa la bouteille sur la petite table qui se trouvais à côté du fauteuil sur lequel il était assis il y a peu. Il se prit également un cigare qu'il alluma avant de Faure signe aux filles de se servirent si elle le désirait.

    - Je vous en pris, au point ou on en ai, vous vous êtes très bien joué de moi bravos, si vous désirez un verre de bourbon pour fêter ça je vous en pris servez vous. Pour ma part je vais retournez m'asseoir et attendre que tout cela se termine. Si vous désirez retirer vos caméra en partant, je vous en serez reconnaissant.

    Housma s'affalat sur le fauteuil, le coeur battant la chamade, le visage blême comme après chaque crise. Il avait encore l'impression d'avoir couru un marathon et malgré ces efforts pour ne rien montrer il était sur de ne pas donner le change. Seul point positif pour lui dans cette pièce, ce perroquet, il était magnifique, splendide, il fixât donc son regard sur lui, ces couleurs éclatante redonné un peut de douceur à Housman qui dessina un sourit plus serein sur son visage. Ces animaux lui manquait, comme après chaque crise...
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Mer 8 Nov - 15:03:09
    Totem du Serpent
    Totem du Serpent
    Messages : 75
    Date d'inscription : 13/06/2017

    Je crois que je m’attendais à toutes les réactions possibles et inimaginables, me doutant qu’il ne nous croirait pas du premier coup. Mais là, c’était disproportionné. Clairement. Housman se leva d’un bond, me faisant sursauter et me lever moi aussi. Je l’observais faire le tour de la pièce, comme s’il cherchait quelque chose. Et finalement il éclaira ma chandelle en prenant la parole.

    « Il n’y a aucune caméra cachée Housman, vraiment aucune. Et ce n’est pas un bizutage. On a juste voulu éclairer votre chandelle avec nos connaissances. Pour les rêves, c’est la vérité. Je sais que moi avant d’apprendre mon totem, j’ai rêvée que je tombais dans des escaliers pour finalement me retrouver au ras du sol, dans la peau d’un serpent. On ne s’est pas foutu de votre gueule et on est tout ce qu’il y a de plus sérieux »

    Alors qu’il s’asseyait, un verre d’alcool à la main après avoir appeler pour annuler le bal et nous proposez de boire, je m’agenouillais devant lui et plongea mon regard dans le sien.

    « Housman, qu’est ce qu’on doit faire pour vous convaincre. Regardez moi dans les yeux et vous verrez que je suis on ne peux plus sincère. Après tout on dis que les yeux sont le reflets de l’âme. »

    Je restais ainsi le temps qu’il voit que c’était la vérité.

    « Je sais que cela est compliqué à avaler, mais c’est la vérité. Rappellez vous votre sensation quand vous êtes entrés dans le cabinet de curiosité, cette proximité, comme si on était de la même famille. Tout cela est vrai, votre esprit ne l’a pas inventé. Croyez-moi, je ne vous ai jamais menti. »

    Je pris doucement sa main libre tandis que je me relevais et me remit sur l’accoudoir pour regarder les deux jeunes femmes. Ainsi nous avions un chat et un cerf, très bien. Et la cerf était la plus expérimenté de nous toutes.

    « Combien existe-t-il de totems à Totarnec. Et le nombre d’éveillés environ ? J’ai parfois eu l’impression d’en rencontrer mais sans en être sûre. Je ne suis là que depuis peu, et encore en formation. »
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Mar 14 Nov - 18:18:46
    Totem du Chat
    Totem du Chat
    Messages : 185
    Date d'inscription : 04/06/2017
    Age : 28

    Le cerf fut intéressante, bien qu'elle railla mon manque de retenue. Je suis du Chat, et alors ? J'ai pas honte de l'être ni de le dire ! Encore un de ces problèmes de cervidé on dirait....
    Quoi qu'il en soit, elle annonça beaucoup de chose et je fus intéressée de savoir que les rêves ne se passaient pas de la même manière pour tout le monde. Donc j'avais vraiment eu pas de bol en fait... Je te revaudrais ça, sale chat ! Le reste suivis assez tranquillement, j'étais contente de savoir qu'il y avait aussi eu pire que moi. Housman n'avait pas encore de formateur, ce qui pouvait expliquer son scepticisme. Quand il se leva et voulu congédier tout le bal, nous disant qu'on pouvait enlever les caméras, je souriais légèrement. C'était excessif, mais je pouvais le comprendre. Moi même, plutôt pragmatique et une scientifique, avais eu du mal à accepter ce qu'il se passait. Mais quand ton formateur se met à jouer avec des boules de feu devant toi, et que des choses ne sont pas explicables par la science seules... il faut rester ouvert d'esprit.

    Sa consoeur serpent tenta de le raisonner, avec des moyens doux qui me laissaient perplexe. Vu la violence montrée tout à l'heure, pouvait on vraiment croire qu'il serait sensible à ce genre de plaidoyer ? Je la regardais faire, mais m'empêcher de lever les yeux vers le ciel parfois. C'était un peu trop niais à mon goût, mais si c'est le style du Serpent.... Avec un peu de chance, cela pourrait marcher. Je ne pus cependant m'empêcher de faire une remarque en soupirant, allant voir ce qu'il avait à boire de bien intéressant.


    " Tant qu'il n'a pas eu son formateur, ce sera difficile de le convaincre. Moi même en étant scientifique, j'ai mis du temps. Je peux comprendre son scepticisme, même si le côté théâtral et excessif est assez.... intéressant."

    Je choisissais un rhum, qui m'avait l'air pas mal, et pris tranquillement un fond de verre. Juste de quoi se revigorer et profiter de ce chaos. Il avait dit que l'on pouvait se servir, je n'allais pas me gêner. Au point où on en est de toute manière, nous allions sans aucun doute nous faire virer de chez lui d'ici peu. Quand Luna eu terminé, je ne pus qu'appuyer ce qu'elle disait. J'avais également bien envie de savoir quels étaient les autres totems. J'en avais un peu parlé avec les autres Chats, mais étrangement ils restaient évasifs sur la question.

    " Ha, moi aussi j'ai eu cette sensation là. Pour l'instant je sais reconnaitre que le Cerf, le Chat, l'Ours et le Raton-Laveur, vu que j'en ai rencontré. Et maintenant je vais pouvoir travailler sur le Serpent. "

    Je fis un clin d'oeil à Luna, m'efforçant depuis l'annonce de leur clan d'identifier leur point commun dans ce que je sentais en eux. C'était étrange comme sensation, mais... intéressante. A voir ce que notre Doyenne allait bien pouvoir nous dire à ce sujet.
    avatar
    Re: Bal de bienvenue (Libre) > le Sam 20 Jan - 22:44:56
    Totem du Serpent
    Totem du Serpent
    Messages : 111
    Date d'inscription : 11/09/2017

    Housman écoutât sans grande attention les dires des filles… Tout lui semblait si absurde. A croire que les gens de cette ville avaient un sérieux problème. Ses yeux se plissèrent devant les explications plus hasardeuses mes une que les autres. Puis Luna se rapprochât de lui, tentent de la rassurer, comme s’il était un petit garçon terrorisé, lui demandant comment faire pour qu’ils les croient… Elle était sérieuse ? Elle croyait réellement dans son délire ? Son regard circula dans le reste de la pièce et s’arrêta sur chaque personne, à croire qu’elles y croyaient toutes en faite… Voilà qu’elles parlaient des autres Totems… Et Tullia se mit à parler également de formateur… Non mais sérieux, il avait passé l’âge de ces conneries.

    Il tentât temps bien que mal de rentrer dans leurs délires, mais sans grande convictions.
    « Bon imaginons que je vous crois, imaginons uniquement hein, je ne dis pas que c’est le cas… Mais si tout ça est vrais, je suis quoi ? Et on servirait à quoi ? Juste à faire les clowns dans ce monde de brut ? On a bien une utilité au moins, rassurez-moi… »

    Housman entrait dans le jeu des jeunes femmes plus vite et plus intensément qu’il n’aurait cru. Toujours à remplir son verre au fur et à mesure qu’il se vidait, l’alcool devait surement l’aider à rentrer dans cette histoire abracadabrante.

    Ok, donc s’il reprenait leurs dires, la petite blonde androgyne était un Cerf… Même si elle n’en avait pas du tout l’allure. Tullia, un chat, ce qui lui collait plutôt bien et Luna et lui des serpents ? Mais sa voulait dire quoi ? Qu’ils allaient finir transformer en animaux ? Il se voyait assez mal diriger un clan mafieux sous l’apparence d’un serpent géant… Ou serait-il tout petit et inoffensif comme ces serpents des sables ? Là il avait clairement trop but… Surtout quant ses pensées se transformaient parole…

    « On va devenir des animaux ?! Genre nous des serpents et vous les autres trucs ? Je ne sais pas ce que vous fumez ou prenez mais faite tourner »

    Ses yeux était écarquiller et rougie par l’alcool, qu’il continuait d’ingurgiter comme une échappatoire à tout ce délire.
    Contenu sponsorisé 


      Hidden Lands