RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Chat !

Miaou ! Bonne rentrée !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Charme du Chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tullia E. Raijer
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Le Charme du Chat Lun 25 Sep - 22:41:42
C'était le samedi un peu avant de manger le midi. A mon habitude, je ne mangeais pas en milieu de journée, autant par flemme pure que par ennuis. Je partais donc selon mon rituel faire mon jogging, mais cette fois ci avec un autre objectif en tête. Jamais j'aurais cru y retourner de mon plein gré, mais il fallait bien faire un effort... Je partais donc en cette journée de fin d'été, part un temps couvert mais sans trop. Au moins il n'allait pas pleuvoir, et je détestais la pluie.

Je courais tranquillement, bifurquant à un moment au travers de la forêt. Je m'enfonçais plus profondément, faisant exprès de prendre des chemins hors du sentier. Je me dirigeais vers le coeur de la forêt, là où je pourrais trouver celle qui m'avait amené vers cet enfers vert la première fois. Un kidnapping magique, rien de tel pour faire connaissance ! Mais bon, c'était le passé. Même si je restais toujours méfiante envers elle, je n'étais pas stupide pour autant. JE savais ce qu'elle pouvait m'apporter comme aide, tout comme moi je pourrais le faire plus tard.

C'est donc presque une heure plus tard que j'arrivais à son repaire, près des ruines. Je voyais la fumée d'un feu, ce qui veut dire qu'elle ne devait pas être très loin. Je n'eus pas à chercher très loin, que je vis la rouquine sauvage avec ses amies les bêtes de la forêt. Je marchais, les joues en feu par l'exercice, et la hélais pour ne pas l'effrayer. Enfin, je suis certaine qu'elle savait depuis belle lurette que j'étais dans le coin.


" Hoy, Odessa ! Enfin je te trouve.... Tu aurais quelques minutes à m'accorder ? "

Je m'arrêtais non loin d'elle, reprenant mon souffle.

"Si tu as le temps, j'aurais besoin de tes conseils pour affiner quelque peu mes pouvoirs. Enfin... plutôt essayer d'en faire apparaitre un en particulier."

Elle était assise près de son feu, et sans vraiment de cérémonie je m'asseyais à côté d'elle, en tailleur. J'allais parler, et pour expliquer le pourquoi du comment je n'allais certainement pas résumer la chose en quelques petits mots. Je commençais donc, sans vraiment attendre son aval.

" Je sais qu'on a une mission globale, qu'on ne sait pas trop exactement ce qu'on doit faire et que les esprits peuvent nous donner des atouts. Je sais également qu'il y a de nombreux chemins pour arriver au même résultat, et j'ai réfléchis à ce moi je voudrais empreinter comme méthode."

C'était le début d'un plaidoyer assez banal, mais Odessa savait à quel point la réflexion avait été au coeur du sujet pour que j'accepte le fait d'être élue par un esprit. Montrer que j'avais réfléchis était pour moi le meilleur moyen de prouver que je ne me lançais pas sur un coup de tête, mais que c'était bien fondé.

" Je suis convaincue qu'il y a un chemin que l'on n'a pas encore explorer, et qui serait intéressant d'utiliser. C'est plutôt de longue haleine, pas vraiment le plus gratifiant ni même le plus reconnu à sa juste valeur, mais bon, il a du potentiel."

J'hésitais un peu, le sujet n'étant pas facile à aborder. Enfin si, demander de l'aide pour développer ses pouvoirs c'est pas très compliqué. Mais il me semblait essentiel d'expliquer en quoi je voulais les utiliser, et c'était là que le bât blessait. L'ouverture d'esprit et une vision machiavélienne étaient nécessaire pour concevoir l'utilité d'une telle méthode. Mais je ne désespérais pas. Odesse s'était montrée étrange et bizarre, mais non stupide jusqu'à présent. Je pouvais au moins espérer qu'elle écoute mon point de vue.

" Voilà... je pense que pour améliorer les choses, il faut faire entrer les habitudes de manière plus globale. Je veux dire, pas uniquement entre nous, mais toutes les autres personnes qui n'ont pas été... choisies par les esprits."

C'était une chose de vouloir changer les choses, mais le faire qu'entre nous et à petite échelle n'avait pas grand intérêt. Il fallait voir plus grand, avec plus d'ambition et plus de risque. Mais également plus de chance de pouvoir changer les choses comme on le souhaite.

" Et il y a un moyen pour cela qui est tout à fait légal, et utilisé depuis la nuit des temps: la politique."

Je la regardais avec tout le sérieux dont je pouvais faire preuve, ne m'arrêtant pas là. Je soupirais légèrement, haussant des épaules un peu théâtralement.

"Je sais, ça fait grincer des dents. Mais à ce que je sache, on n'a jamais essayé, non ? Les élections municipales sont dans peu de temps, et je voudrais tenter l'expérience pour voir si nous sommes capables à ce niveau d'influencer les choses."

Je disais nous, car je ne pensais pas être la seule à participer. Et je parlais plus de personnes d'autres clans que du mien. Je trouvais que mixer les genres et les capacités de tout le monde serait notre meilleur atouts. Très certainement difficile au début, mais avec du discernement, de la patience et quelques coups de pieds au derch', ça devrait le faire.

" Bref, pour en venir au point, je ne suis pas une de ces personnes du clan des Cerf avec un charisme à démonter des montagnes. J'en ai, mais pas au point de vouloir absolument rester dans la lumière. Je préfère miser sur le Charme des Chats, qui est plus intéressants car n'écrase pas la volonté des autres mais l'influence. Du moins, c'est ma perception des choses."

Le charisme des Cerf me dérangeait un peu, car c'était pour moi se laisser soumettre et accepter un chef. Le Charme des chats me semblait plus souple et plus nuancé, influençant les personnes sans pour autant les asservir sur un aussi long terme et de manière aussi violente que celle des cerfs. Mais bon, avec mon Bambi Kronk des bois en coloc, je n'avais peut être pas le meilleur exemple de ce qu'un Cerf était réellement capable de faire...

"J'aurais donc besoin de tes lumières pour savoir s'il existe un entrainement en particulier pour favoriser le développement de ce pouvoir.  La perçante de nuit et de jour c'est bien, les griffes ça évite les notes de manucures et tout... Mais je préfère capitaliser sur ce qui me semble le plus utile, et qui sera le plus utile par la suite pour tous. Enfin, je crois, ha ha ha...."

Je riais, mais plus nerveusement et par lassitude de devoir m'expliquer. J'espérais avoir été assez claire, et ne voyais pas trop comment tourner les choses autrement. Si Odessa avait des questions, bien entendu j'y répondrais. Mais je voulais en venir à l'entrainement au plus vite. Enfin, si elle accepte.

" Alors, qu'en dis tu ? J'ai pas demandé au chat car de toute manière je ne sais même pas s'il serait capable de comprendre ou de me répondre."

Je souriais de malice, prenant cet amour vache avec l'esprit du chat avec amusement.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Le Charme du Chat Mar 26 Sep - 11:41:19
Je sens plus que je n’entends Tullia s’approcher, l’aura du chat est toujours reconnaissable, comme toutes les auras bien sûr, mais je sens aussi sa détermination aussi je ne m’étonne pas de la voir m’apparaitre quelques minutes plus tard. J’avais prévenu tout le monde. Malcolm reste même pour l’écouter autant que moi, ses bois glorieux aux couleurs des feuilles d’automnes nous surplombant toutes deux.

J’alimente le feu avec mon pouvoir tout en l’écoutant, les mains posées sur mes genoux, assise en tailleur. Je suis fière d’elle, d’être revenue vers moi d’elle-même, aussi je me montre patiente et j’attends qu’elle m’énonce toute son idée. Je hoche finalement la tête.

« Crois-tu être la première à avoir cette idée ? » Je demande finalement gentiment. Malcolm la trouve amusante et pleine de bon sens. Elle ne manque pas de bonne volonté, c’est vrai. Et c’est très bien qu’elle soit arrivée à cette idée aussi vite.

« Il est bien de vouloir commencer quelque part. Connais-tu Green Peace ? L’un des fondateurs est une éveillé, il est passé eau depuis et a lancé un autre combat mais l’idée est là. La politique a toujours existé pour nous. Il est vrai que nous vous laissons l’atteindre si vous le souhaitez et nous vous proposons d’autres manières de combattre si vous n’en voulez pas. Les chats, les serpents, les cerfs et les abeilles sont les plus disposés à la politique. Je comprends ton désir, mais cela ne se fera pas aussi vite ni aussi puissamment que tu sembles le vouloir de prime abord. Tu es prête à être patiente et travailleuse ? » Je demande avec circonspection.

« Je sais que ce mois t’es important, le chat règne en maitre chaque septembre, alors essaie ton pouvoir sur moi. Et ressent ce qui se passe en toi lorsque le chat te permet d’utiliser ce pouvoir. Une fois que tu auras compris la sensation, même lorsque le chat quittera ce mois, tu pourras le ressentir par toi-même et travailler dessus grâce à l’entrainement et la méditation. Je suis là pour ça. » J’explique.

« Ceci étant, tu sais parler, tu as déjà les qualités requises pour la politique même sans être aidé par les pouvoirs du Chat. » Je remarque avec un sourire.




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Tullia E. Raijer
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Le Charme du Chat Mar 26 Sep - 21:12:20
Elle m'écouta attentivement, sans rien dire. Même le cerf qui était là à nous regarder semblait écouter. On dit que certains éveillé étaient capable de parler aux animaux, ceux du clan du Cerf notamment. L'un des seuls pouvoirs qui me serait pas très utile mais que je jalouse quand même. Enfin bref... Quand j'eus finis, Odessa me répondit enfin, un peu amusée et moqueuse. C'était gentillet, mais je ne pouvais que me trouver un peu confuse d'être apparue aussi arrogante.

" Mh.. non, bien sûr que non, je ne voulais pas dire que personne n'y avait pensé..."

Elle m'expliqua que d'autres avaient déjà agis, une certaine personne ayant même dirigé une ONG célèbre. Mais bon, ce n'était pas vraiment à ça dont je faisais référence en parlant de politique. C'étai trop... extrémiste parfois et manquais de réalisme dans ses propositions. Je soupirais légèrement à la fin de son discours, mentionnant que je n'étais pas trop tentée par ce genre d'organisation.

" Ha, donc ça existe déjà. Mais Green Peace c'est... une ONG quelque peu radicalisée, un peu trop directe à mon goût."

Je réfléchissais rapidement à ce qu'elle avait dit. Comme je m'y attendais, il y avait des clans plus faits que d'autres pour ce genre d'atmosphère. Pour les Cerfs et les Serpents je m'y attendais, mais les Abeilles je n'en avais pas encore rencontré. L'idée d'avoir dans mon équipe des personnes de chaque clan me plaisait, et cela se reflétait de toute manière dans ma colocation avec Alexandre et David. Assez fièrement presque, je le mentionnais et répondais au passage à Odessa sur le fait que j'étais prête ou non à faire des efforts.

"Mais j'ai potentiellement un Cerf et un Raton-Laveur dans mon équipe, alors je ne pars pas si mal, ha ha ! Quand à la patience et à la persévérance... je sais qu'on n'a rien sans rien, c'est un fait. Et puis la politique est un monde cruel, mais à qui sait bien jouer, manipuler et saisir les opportunités peut surprendre. Je comprends les risques et les enjeux, je n'ai pas proposé cela sans peser le pour et le contre, même si je suis une flemmarde et une procrastinatrice professionnelle."

Je souriais, plaisantant sur ma tendance à ne pas en foutre une rame quand je n'étais pas motivée. Mais là le sujet était un sujet de fond, et même s'il y avait un risque que je me lasse ou bien que j'abandonne, au moins on ne pourra pas dire que je n'aurais pas essayé. Je riais de nouveau en repensant à son compliment sur mon aisance en public. Je la regardais avec amusement, touchée par le compliment quis emblait sincère.

" Ha ha ha, c'est vrai que je suis plutôt à l'aise à l'oral. C'est pour ça que je veux capitaliser sur ce que j'ai déjà, au lieu de vouloir obtenir un pouvoir trop différent de mon caractère. Mais bon, nous verrons bien."

J'haussais des épaules, étant cependant assez persuadée que vu mon caractère et mon aisance naturelle à blablater je pourrais obtenir ce pouvoir en temps et en heure. Enfin, un jour peut être, quand je serais toute vieille et toute ridée je réussirais à charmer mon infirmier de chambre ~... Quoi qu'il en soit, j'écoutais les conseils d'Odessa. Celle ci me raconta que Septembre était un mois puissant pour les Chats, ce qui pouvait expliquer les quelques petits évènements de ce mois ci. J'avais en effet été plus sensible à la présence de l'esprit du Chat, et même capable de presque le comprendre. Je dis bien "presque", car il ne faut pas exagérer non plus, ça reste un esprit qui aime bien me faire tourner en bourrique. Odessa voulait que j'essaye d'utiliser ce pouvoir sur elle, pour retenir les sensations que j'éprouvais et les utiliser comme catalyseur le reste de l'année pour le développer et l'utiliser à ma guise. Je me doutais que ce ne serait pas facile, surtout qu'avec moi la méditation rime plutôt avec sieste qu'avec concentration. Je réfléchissais, essayant de me rappeler la seule fois où je l'avais utilisé.

" Alors, ce pouvoir... Je crois l'avoir utilisé sur un idiot de chasseur la dernière fois. Sans le faire exprès par contre. Mais... Je me souviens à peu près de la sensation... Je vais essayer. Ne te moque pas si j'ai l'air ridicule...."

Je me concentrais, respirant plus doucement et mon regard se posant dans le vide. Qu'avais je ressentis la dernière fois ? C'était assez trouble il faut dire... J'étais énervée, l'adrénaline dans le sang, l'esprit du chat m'avait "parlé". Je me rappelais surtout d'avoir fixé le chasseur, et d'avoir eu... comme une envie irrésistible de curiosité. Mon regard se posa sur Odessa, sans pour autant la fixer vraiment dans les yeux. De la curiosité, mais pas que... Ce n'était pas une envie de dominer, c'était autre chose. Je n'arrivais pas exactement à mettre la main dessus... J'essayais de ressentir de nouveau cette sensation étrange, qui montait en moi et me faisait presque frissonner. C'était autant une curiosité qu'une excitation, très étrange... Je la sentais monter en moi, mais ce n'était pas aussi vivace que la fois avec le Chasseur. Bon, il faut bien tenter le tout pour le tout. Je regardais cette fois ci Odessa dans les yeux, ne cillant pas. Comme la dernière fois, je pensais à la question que je voulais poser, et me lançais. Ma voix s'éleva, relativement neutre et sérieuse.

" Dis moi...Quelle est la couleur de ton sous-vêtement...."

J'ai dis que la voix était sérieuse, pas la question je rapelle. A part cette question idiote, dont j'avais conscience, je ne voyais pas quoi lui poser comme autre question. Avec le chasseur c'était plus facile, j'avais envie de savoir quelque chose, j'étais aux abois et plus à fleur de peau. En dehors d'un tel contexte et sans la spontanéité de la curiosité, c'était moins facile. Je ne savais même pas si ça allait marcher.

[après jeu de dé: fail du pouvoir]
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Le Charme du Chat Jeu 28 Sep - 16:47:13
Je grimace, je sens que ça ne fonctionne pas, mais qu’elle en était proche. Je me met à rire cependant, un rire que j’espère communicatif et joyeux, quelque chose de positif histoire qu’elle ne vive pas mal cet échec.

« Tu ne désirais pas assez savoir quelque chose de moi je suppose. » Dis-je, la tête penchée sur le côté comme pour écouter une voix qui me glisse des subtilités à l’oral.

« Il faudrait trouver quelque chose que tu voudrais absolument savoir sur moi et que je ne révèle pas facilement… »

Je réfléchis un peu en jouant avec un brin d’herbe, caressant du dos de la main l’encolure de Malcolm. Une soudaine idée jaillit dans ma tête et je claque des doigts sous les yeux de Tullia.

« JE SAIS ! Je ne suis pas française, tu sais ? Tu ne voudrais pas savoir d’où je viens ? Ou comment je suis arrivée ici ? En tout cas, je n’ai pas fait les choses normalement, comparé aux autres, crois-moi. »

Je me tournai de nouveau vers elle.

« Tu n’es pas curieuse, au moins un peu ? Sinon il y a plein de choses que tu pourrais de me demander en tant qu’ancienne d’ici ? Ça fait plus de quinze ans que je vis dans les parages en plus !»




Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
Tullia E. Raijer
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Le Charme du Chat Jeu 28 Sep - 22:33:55
Le rire d'Odessa prouva bien que ça avait râté. Bon... Je m'y attendais un peu. Même si quelque part l'espoir que ça marche était là. Je souriais et riais également, ne prenant pas mal sa moquerie. Il faut dire avec ce genre de question... Mais elle avait raison, je n'étais étrangement pas curieuse envers elle. Ou du moins, j'étais tellement concentrée sur comment faire marcher ce pouvoir qu'autre chose n'attirait pas vraiment ma curiosité.

" Ha, je suppose. C'est difficile aussi, ce n'est pas comme si nous nous rencontrions la première fois, dans des circonstances étranges, ou bien que j'ai un intérêt en ta personne."

Je la regardais avec malice, me disant que si à l'époque où elle m'avait kidnappé et frappé j'étais capable d'utiliser ce pouvoir, elle pouvait être certaine qu'il aurait marché. Je lui en voulais toujours un peu et restais relativement méfiante. Comme un animal que l'on maltraite une fois, la confiance met du temps à revenir. Plus encore que le temps pour se lier d'amitié. Mais bon, pour l'instant Odessa était une existance dont j'avais besoin pour comprendre ce qu'il m'arrivait et mon rôle dans tout ça. Aussi, je faisais "l'effort" de m'approcher de ce qui m'avait blessé.

Odessa suggéra soudainement de lui demander sa nationalité. J'étais surprise, elle qui parlait le français sans accent. J'étais un peu curieuse c'est vrai, mais sans plus. Je partageais mon scpeticisme avec elle, pas très certaine que ça amrche mieux.


"Mh... je peux essayer. Mais je ne suis pas complètement française non plus, donc... Je ne crois pas avoir plus de curiosité que ça en fait sur ce sujet. Pas avec toi en tout cas. "

Je réfléchissais rapidement, pensant à voix haute.

"Mh... j'aimerais bien savoir pourquoi tu m'as frappé pour me kidnapper, mais je crois connaitre la réponse, donc bon.... Je vais essayer de trouver autre chose."

Odessa proposer que je lui demande des choses sur ce qu'il s'était passé depuis le temps qu'elle était ici. C'était une bonne idée. Il est vrai qu'il était intéressant de savoir comment elle était arrivée ici, pourquoi... et comment elle est restée aussi longtemps ici. Je me concentrais sur cette envie, faisant ressurgir les mêmes émotions qu'avant. Comment pouvait elle rester ainsi dans la forêt, aussi longtemps ? C'était comme... si elle reniait une partie de son humanité, de cette aspiration d'être avec ses semblables. Bien entendu, elle voyait d'autres éveillés et les guidait mais... elle restait isolée dans cette forêt et ces ruines, sans vraiment de contact social profond. Enfin, avec des humains. Parce qu'à la voir autant copine avec des animaux, je pouvais comprendre qu'elle ait tissés des liens solides avec eux. Mais cela restait... étrange... Je la regardais de nouveau dans les yeux, reposant une question sur le même ton qu'avant.

" Pourquoi.... es tu restée ? " (test du pouvoir: fail)

Je sentais que ça ne marchais pas. Ce n'était... pas comme la fois qui avait marché. Je n'avais même pas besoin d'avoir une réponse de ma formatrice que je soupirais de frustration, allongeant mes jambes qui commençaient à avoir des fourmis.

" Arf, ça ne semble pas marcher non plus ! Ce n'est pas comme la dernière fois."


Je réfléchissais à voix haute, refaisant la liste de ce que j'avais vu et ressenti à ce moment là. Peut être que la réponse se trouvait là dedans.

" Je ressentais beaucoup d'émotion, l'adrénaline aidait également. J'avais envie de savoir parce que j'étais énervée, parce que c'était également comme ... de la survie. C'était une curiosité salvatrice, je dirais. Savoir pour survivre, pas pour jouer. C'est... étrange, venant d'un pouvoir du Chat, je suppose."

C'est vrai que les chats sont des prédateurs réputés pour s'amuser avec leur proie avant de les dévorer. Pour moi le charme entrait dans ce jeu là. Le Charisme du Cerf était pour dominuer, alors que le Charme du Chat me semblait plus comme un jeu, mêlant la curiosité naturelle de l'animal à son côté prédateur. Je regardais Odessa, hésitante.

" C'est.... normal ? Et puis, je croyais que le pouvoir du Charme permettait d'influencer les gens, les faire se ranger à son avis. Pas être un ... véritasérum, ha ha ha! "

Je riais, trouvant cette allusion assez amusante. Enfin, en espérant qu'Odessa ait un jour Harry Potter, sans quoi ma blague tombait à l'eau.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Charme du Chat
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Activer le chat
» Invitation au Chat
» Chat a gogo
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre après l'Eveil :: Ruines de l'Ancien Temps-
Sauter vers: