RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Serpent !

Kss Kss !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Melion Erwin
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 23 Juin - 23:36:56
Melion Erwin


A chaque merde son emballage

Melion Wulgrim Erwin, née à Toulon, désormais 27 ans, Chef de Projet chez Constellium Ussel. Français d’un père Français et d’une mère japonaise. Quelques douleurs musculaires au niveau du dos. Mon père est professeur et ma mère est au foyer. J’ai une sœur, et personne n’a pris mal mon départ, moi encore moins, j’ai adoré, adoré quitter ces traitres. Du haut de mon mètre 83, ma constitution athlétique du fait que je m’entretiens, enfin, je suis un peu maigrelet aussi, 65 kilos. Des cheveux blonds et des yeux bleu/vert en fonction de la lumière…

Marguerite c’est mes nuits blanches, c’est mes nuits noires, c’est mes nuits rouges.


J’ai toujours été versatile, un tant soit peu… sociopathe. Ma petite sœur, noirceur, à grandit à merveille, surtout grâce à moi. Il y’a quelques années, j’ai un peu changé (le premier qui me dit qu’on ne change jamais, je lui ôte la vie), j’ai découvert le Club Rogier Nimier sur Facebook, et leur vision de la vie, je l’ai adopté. Il faut vivre, vivre à l’excès, faire les choses pleinement, tout donner, faut tout niquer. Pas de place pour les lâches et les flegmatiques. La loyauté est un de mes maitres mots, et vous me verrez l’employé souvent, surtout quand je commence à être ivre. Mais en parallèle, j’ai déjà retourné ma veste avec une aisance infini… Un jour, j’avais rencontré une fille sur les internets, on s’entendait à merveille. Un jour elle m’a envoyé une photo d’elle, je lui n’ai plus jamais parlé. Le pire, c’est que ça me n’a même pas heurté. J’ai pas eu mal, comme jadis j’eu pu avoir mal en faisant ça.
Je suis aussi cinéphile, comme un peu tout le monde. Mais ce qui me décris par-dessus tout, c’est tout et rien. J’aime tout, et rien. J’ai énormément de passion, de centre d’intérêt, mais je n’ai jamais aimé quelque chose au points de déplacer des montagnes. Donc tout fini par m’ennuyer, même si tout m’intéresse… Par ailleurs, j’adore me définir de manière indéfinie. Quand les gens me disent « soit toi-même » par exemple. Non, sérieusement, ça veut dire quoi « soit toi-même » ? et si être moi-même c’est être quelqu’un d’autre ? Ah, ce bullshit de l’extrême…


Le passé reste présent pour mon futur




Cet instant de douceur s'efface de mon trajet,
La douleur me pourchasse comme un chien enragé.
J'ai craché sur des morts seul avec mes démons,
Quelques maux quand la vie patiemment te démonte.

C’est toujours pareil, tous à gratter, à essayer de me connaitre, de savoir qui je suis, pourquoi, juste pour analyser mes mécanismes de réflexions, tout ça pour mieux m’enculer après. Et bah tu sais quoi ? Je vais te la donner ma putain d’histoire. T’aura tout, tous les détails que tu n’aurais pas voulu savoir. Toi, être animé par la curiosité mais rebuté dès qu’il entends quelque chose qui ne lui plait pas. Mais mon histoire, elle n’est pas toute rose, oh non, elle à rien de rose. Je ne sais pas pourquoi. Quand je prends du recul, je n’ai pas eu une enfance aussi ignoble que ça. Mais tu sais ce que j’ai fait tous les jours depuis la fin de mon enfance ? Je me suis subit. La fin de mon enfance c’est quoi ? C’est quand mes parents m’ont trahi. Quand on a déménagé et que j’ai dû abandonné mon meilleur ami. A dire vrai, je n’ai plus aucun souvenir de lui, hormis qu’il s’appelait Bertrand. Mais ce jour-là, un bout de mon âme est resté dans la demeure que nous avons quitté le jour de son anniversaire auquel nous ne sommes pas aller, car il est tombé le même jour de notre déménagement. Dérisoire n’est-ce pas ? comme trahison ? Pourtant je ne peux pardonner. La deuxième, c’était après notre déménagement, bien après, j’étais… encore enfant, deux ans après en fait, putain, je m’en rappel… J’étais en… CE1, ou CM1. Mon ‘nouveau’ meilleur ami m’avait invité à son anniversaire, par lettre. Je l’avais lu et j’avais dit à mon père « ça commence à 16h ! » tout fier d’avoir réussi à lire, et refusant catégoriquement que mon père valide. Bien sûr, tu vois arriver ça gros comme une maison. Ça commençait à 14h oui, quand je suis arrivé, la fête terminait. Et je ne pardonnerais jamais ça à mon père, m’avoir fait raté le seul anniversaire de mon meilleur ami que je me rappelle encore. Après, je peux encore parler du fait que j’ai les pieds plats, vous savez, je porte des semelles orthopédiques, à vie. Pourquoi ? Car un fils de pute de géniteur n’était pas foutu de me foutre deux claques pour m’obliger à les mettre. C’est ça ? c’est ça élevé son enfant ? le laisser enchainer échec sur échec, et ce dernier m’handicapant à vie ? J’ai déjà pensé à sa mort vous savez, au final, je pense que je ne serais même pas triste. Comme dis mon oncle « C’est la vie. » Ouais. Qu’il aille bien se faire enculé. Handicaper et trahir son enfant pour seul principe de « il apprendra de ses erreurs ». Non putain de merde, j’avais 8 ans ! 8 ans ! T’apprends pas de ton erreur ! tu subis un putain de traumatisme !

Bref, ça c’était le début de la déchéance. La deuxième déchéance, c’est… à partir du collège je pense. Au commencement déjà, sombre était la chanson.
Non au collège j’étais déjà assez « noir » j’étais pas forcement quelqu’un de malheureux, je pouvais être joyeux, mais j’avais un… penchant pour le macabre ? pas dans le sens j’aime les macchabés. Mais plutôt… la mort me fascine, la destruction, le chaos. Mais du coup, c’est à cette période-là que j’ai pris conscience que j’étais seul, seul avec le diable, seul contre le monde. Que je ne pouvais compter sur rien ni personne d’autre que moi. Absolument personne.
Sentimentalement parlant… J’ai ‘aimé’ une fille, enfin, je la trouvais belle, je ne sais pas si c’est de l’amour, j’ai toujours pas compris ce que c’était de toute manière, l’amour. Mais bon, il n’y a rien eu, elle aimait un nabo de ma classe, une sale race de bougnoule racaille. Il l’a tringlé et puis c’est tout. Le plus drôle ? j’ai regardé avec un ami la scène, par le trou de la serrure de sa porte. Véridique.
Sinon, l’ami de cette fille m’aimait, enfin, voulait sortir avec moi, elle avait un corps franchement badass, forte poitrine, svelte, mais son visage ne me rendait pas. Avait son bout de dent manquant, je ne pouvais pas. Oui, je suis… super difficile, en matière de fille. J’admire les gens qui peuvent aimer quelqu’un pour sa seule « beauté intérieure ». Moi je ne peux pas. Destiné à finir seul, que voulez-vous.

Le lycée. Le lycée fut à la fois ma plus grande ascension, et ma plus grande déchéance. C’est à partir de là que j’ai commencé le rp sur forum. Oh, et j’avais dit que depuis le collège j’étais un gros gamer ? pas les jeux grands publique genre fifa, je jouais à un mmorpg avec des potes de classes. Bref. J’étais dans une lycée générale, avec une classe à la parité respectable, et je ne trainais qu’avec des filles. J’étais presque le seul mec du groupe. Jusqu’à ce que ce fils de pute vienne. Un type qui ne devait pas être dans ma classe initialement, mais à cause d’un désistement, voilà. Franchement, il n’était pas canon, bon, il était pas laid, ni con d’ailleurs. Mais il s’est incrusté dans notre groupe, et sa seule présence à saboté tout mon plan à conquérir Elsa, la blonde du groupe. Une merveille, si vous aviez vu à quel point elle était belle… J’aurais tué pour une personne comme ça. Bref, j’ai redoublé pour rien, j’ai changé de lycée pour un truc qui me passionné, l’électronique (de par les Pc) et y’avait presque pas de fille dans la classe, dont cette grosse bougnoule qui avait une sorte de béguin pour moi, mais bon, de par ses fréquentations, son langage, son comportement, jamais on aurait été ensemble. Toute façon, j’ai toujours hais les gros.
Je vous ai dit que j’étais un ancien gros ? Un gros lard. C’est ce qu’on me disait. Je me rappelle encore mon père me demander « mais tu te plais comme ça ? gros ? ». Moi j’aimais bien, manger du Nutella, mac do… c’était cool. Au final j’ai fait du rugby, et j’ai perdu du poids.
Entre temps je m’étais amouraché avec une de mes partenaires de rp, elle avait… 5 ans de moins que moi. Ou 4, ou 6. Je sais plus trop. Puis on faisait de ses rps… un truc de fou. On passait nos journées à ça, par MSN, sms, forum, chatbox, tout et n’importe quel support utilisable. Et puis elle est tombée amoureuse de tocards qui habitait sa ville (en même temps elle habitait la capitale, salope de merde). J’ai fait le sous-marin, on continuait à rp et dès que j’en avait l’occasion, je disais que son mec était un tocard.
Mais en parallèle je suis sorti avec une autre fille que j’avais rencontré sur un autre forum de rp, -dit le baisodrome- Et qui n’habitait pas non plus ma ville. Mais à ce moment-là, j’entrais en DUT, et comme mes parents était pauvre… J’avais la bourse. Oh et ils ont divorcé en 2007 aussi, vers mes 15-16 ans jcrois. Mais du coup, je m’entendais vachement bien avec celle-là, enfin, elle était beaucoup moins toxique, beaucoup plus loyale. Elle m’a proposé de sortir avec elle et j’ai accepté, on est resté deux ans ensemble. On se voyait quoi… 1 à 2 fois par ans ? Mais j’épargne les détails croustillants là, j’expédie. Donc on a fini par rompre. Parce que j’étais qu’un trou du cul, un putain de bouffon de merde. Enfin bref, c’est trop facile de se suicider, alors je suis toujours là. Je vous l’ai dit, ce que je fais du matin au soir : je me subis. Bref, ça m’a détruit, alors que c’est moi qui ai poussé tout ça. Enfin bref. Oui, beaucoup de bref, mais je n’assume pas tout, y’a des trucs que je me pardonnerais jamais. Dont ça.
Evidemment, je parlais toujours avec l’autre, et quand j’étais en moyen d’aller la voir, ça ne s’est pas fait. Et quand je disais faire le sous-marin, elle le faisait elle aussi. Je pense qu’elle est aussi responsable de ma rupture. M’enfin bon.
Bon après y’avait aussi les filles de ma promo sur qui j’avais le béguin. Y’en avait que 2. Les deux je les kiffais grave. L’une était petite à forte poitrine, un peu bête mais agréable à vivre, l’autre encore un peu plus bête –mais le genre de bêtise qu’on tolère facilement- mais encore plus magnifique. Sportive, qui faisait du cosplay, beau visage, belles mains, un fessier du feu de dieux. Non cette fille-là, physiquement c’était une machine de guerre. Bon pas encore un avion de chasse qui provoque une fracture de la rétine, mais vraiment, violent.

Bon, j’ai encore 2 échec à mon actif que je tairais (les pires d’ailleurs) et un troisième qui est… vous ne pourriez pas comprendre, je… j’ai pas trop encore envie d’en parler.
Pour l’une d’elle, et sans rien dire, je vous laisse écoutez ça : ça parlera pour moi :
https://www.youtube.com/watch?v=TtpqCMG63fI

Enfin bref, j’ai voyagé pour un stage, puis je me suis inscrit dans une école d’ingénieur. Et là-bas ça a été ma renaissance, c’était un truc de fou. Je m’étais mis à regarder « Black Sails » en plus, et… c’est une série qui m’a énormément appris sur le point sentimental. Déjà, j’avais toujours abhorré les clichés et les ‘on dit’ sociétale, la définition de l’amour, de l’amitié, ce genre de connerie. Là-bas, j’ai rencontré des personnes que j’aimais. J’avais 3-4 mecs dans mon entourage, vraiment, je les aimais. Rien de sexuel hein –je me suis déjà posé la question, et la réponse était non- mais je les aimais, je serais allé jusqu’au bout du monde pour eux. Bref, j’avais déjà fais des soirées à m’en rendre malade, mais là, pour mon école, j’étais à la capitale, avec mes nouveaux frères, et je peux vous dire que j’ai appliqué à la perfection l’une de mes maximes : toujours plus loin, toujours plus vite, toujours plus fort.

Bon après j’ai toujours eu la solitude qui m’a rongé, me ronge, et me rongera.
Je me suis toujours emballé pour des causes perdues et pour des personnages sans avenir, dont j'ai épousé les folies au point d'en souffrir presque autant qu'eux. Quand on est voué à se tourmenter, ses propres tourments, si grands soient-ils, ne suffisent pas ; on se jette encore sur ceux des autres, on se les approprie, on se rend doublement, triplement, que dis-je ? Centuplement malheureux ?"

J’ai obtenu mon diplôme y’a quelques années, 3 maintenant. Et j’ai été embauché à Constellium Ussel, en Bretagne. J’ai un peu peiné à trouver un appart, puis j’ai finalement atterri ici, à Totarnec. Personnellement, je préfère Paris, on peut aller partout là-bas, y’a tout, c’est incroyable. M’enfin, le prix de la vie est dérisoire. Ici y’a pas grand-chose, mais au moins ce n’est pas cher. Et puis y’a de quoi chasser. Je vous ai dit que j’avais un permis chasse ? et pêche aussi.
En fait, j’ai omis teeeeeeellement de choses. C’est dur à raconter, l’histoire d’une vie.


Depuis je fume pour l’oublier, je fume pour oublier que je l’ai tué.:
 

C’est comme les miens, je peux pas les trahir.:
 



Ton personnage veut-il entendre parler des éveillés?


Et toi alors?

A mes yeux, j'ai pas assez de recul pour être objectif, c'est une question un peu hâtive le "comment l'améliorerais tu". Par contre je peux vous dire ce qui m'a amené là. Je cherchais tout simplement un forum pour rp, assez fiable. Et comme j'ai été royalement accueillit et que ça m'a grave mit dans l'ambiance, here am I.
Tullia E. Raijer
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Sam 24 Juin - 12:42:54
Bienvenu ! J'ai hâte de voir ta fiche terminée =D Chat
Melion Erwin
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Dim 25 Juin - 2:45:04
merci Smile

et navré pour le vent ce samedi midi, j'étais en retard donc je me suis pas déco et je t'ai pas vu...
Melion Erwin
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Dim 25 Juin - 19:25:44
Dites moi si il manque un truc Smile
Mais à mes yeux je l'estime terminé =D
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Dim 25 Juin - 21:03:55
Bienvenue !!
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Lun 26 Juin - 7:19:19
Salut et bienvenue! Very Happy
J'ai hâte de voir ce que ton personnage va donner en rp. bounce
Damien DESCHENES
avatar
Totem de L'air
Totem de L'air



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Lun 26 Juin - 11:14:39
Boudiou, j'ai parcouru rapidement. Ça a l'air haut en couleur tout ça ! (et très prometteur)
Bienvenue à toi !
Soizic Cloarec
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Lun 26 Juin - 15:31:44
edit : nevermind !!!!!

bienvenue ! Lapin
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Lun 26 Juin - 22:25:38
Bienvenue !

Je dois dire que je ne sais pas quoi te dire.
En soi le personnage est complexe et intéressant, mais il y a quand même énormément de vulgarité et ça m'embête un petit peu.
Nous sommes tout public et il y a des petites choses que je ne voudrais pas voir tomber sous des yeux sensibles :/.

Mais du coup, tu as fait une fiche d'éveillé ou de citoyen?


Melion Erwin
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Lun 26 Juin - 23:31:33
*rit aux éclats*
je suis pas dans la mouise....

J'ai du coup, fais une fiche de citoyens, pardon, j'avais oublié que le changement des titres aller porter à confusion (mais j'adore tout traficoter... C'est mon... leit motiv?)


Pour ce qui est des... grossièretées, sans, ça sera sans saveur, c'est un peu ce qui fait la grandeur du personnage, sa violence, dans le regard, les mots, les grossièretées, les gestes, les idées...  
Serait-il possiblé d'en ** des lettres ? ou dois-je obligatoirement tout enlever?
Ou bien puis-je utiliser des spoiler, en affichant par tout qu'on peut trouver des injures, du gore, du sex, et dieu seul sait ce dont mon imagination est capable de pondre?
Ou bien me condamnes-tu après tant d'effort? Mais t'en fais pas, Mélion te pardonnera, comment en vouloir à une si jolie fille?

Cependant, je ne regrette rien. Ca m'a fait du bien, je n'avais pas écrit de la sorte depuis des années ! -Et pourtant je suis tout jeune, étudiant que je suis-

Damoclès, à toi l'honneur !
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Mer 28 Juin - 14:39:06
Rebonjour Very Happy

On en a discuté. Je vais essayer de faire la part des choses.
Mais du coup citoyen ok c'est noté !
Tu n'auras pas de test donc on est un peu plus regardants ^^.

On en a discuté donc. La grossièreté nous dérange tous, comme je l'ai dit, nous sommes tout public et nous pouvons donc avoir des joueurs jeunes. Et concrètement je suppose que beaucoup d'entre nous n'ont pas envie de lire régulièrement des choses racistes, grossières, dégoûtantes et j'en passe.

Tu as pris du temps pour écrire tout ça, c'est pris en compte. C'est une sorte de Catharsis, je peux comprendre également, mais c'est une communauté et il faut que tout le monde fasse des efforts.

Je propose donc que de ton côté tu nous évites les grandes envolées franchement dégueulasses et que tu remplaces les injures par des ***. On saura ce que ça cache de toute façon Very Happy. Et de mon côté j'autorise ces écarts auto-censurés, et je t'évite de réécrire toute ton histoire en la mettant entre balises hide pour protéger les yeux de ceux qui ne t'auront pas souhaité la bienvenue. Est ce que ça te va?

Par contre, je préviens, parce que je préviens toujours avant de faire quoi que ce soit, mais si ce terrain d'entente n'est pas respecté je ne laisserai pas passer. C'est déjà un gros effort parce qu'on frôle limite les interdictions de forumactif, donc si tout le monde joue le jeu on peut s'arranger, mais je ne peux pas te proposer mieux Smile.

superibou  Et j'aime beaucoup l'intitulé du lien vers ta fiche de relations Very Happy


Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 30 Juin - 16:02:53




L'administration a parlé


Félicitations, ton dossier a été étudié et la Mairie a décidé de t'accorder le droit d'emménager à Totarnec.
Comme tu es un super citoyen, on en doute pas, on t'a attribué un super pin's. A quoi il ressemble? Le voilà.
Que va-t'on faire de toi maintenant?

Nouvel arrivant. Clique sur le soleil le plus rapidement possible et crée toi un petit journal. on espère que tu trouveras rapidement des amis , sinon tu vas t'ennuyer. Et voila, a toi l'aventure !

C'est tout? Bon, bah c'est tout ! Vite vite, suis le soleil avant que la mairie ne change d'avis. (On les connaît ces bureaucrates !)





Adrìas Indigo
avatar
Totem du Serpent
Totem du Serpent



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 30 Juin - 17:33:41
Bravo pour la validation Very Happy


La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. FICHE - JOURNAL
Charity Lunoë
avatar
Totem du Cerf
Totem du Cerf



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 30 Juin - 19:02:24
BRAVOOOOOOOOOOOO


Melion Erwin
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 30 Juin - 19:32:49
Je suis tellement une machine  que j'avais un petit journal avant même qu'on m'accepte, si c'est pas beau. Ca s'appel avoir déja acheté un lotissement avant d'enmenager *sort*

Sinon, le logo quand même, c'est une stratégie de demi-molle, on casse pas des c** avec !
Je vous nargue évidement (tellement facile de critiquer!)

Et puis, je parle de choses flasque, mais franchement, avec ma petite validation là; on pourrait m'appeller "l'homme au membre qui pointe vers les astres".

Sur ce, je vous dis à très vite, au plaisir de vous croisez une nuit ou l'autre Wink

Je tiens néanmoins à remercier Blanche, et moi-même bien évidement, ainsi que tout ceux qui on soutenue mon projet depuis le commencement, une pensée pour les vrais quoi.

Bon j'arrete de dire n'importe quoi, c'est le contre-coup de l'épuisement physique ça.

Le pire, c'est que je pourrais continuer Cool


Edit : je viens de voir que j'ai un logo "citoyen modèle" ça veut dire que pour les citoyens qui sont pas modèle, ils ont une voiture cassé? Tiens... Ca me botterai ça... mais grave !
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage. Ven 30 Juin - 20:34:07
xD On a perdu notre totémiste officiel et talentueux donc niveau nouveaux totems on est franchement limités, mais le coeur y est Wink


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoure le silence, avant le saccage, ici je tourne en rond comme un lion dans sa cage.
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» South Jersey Shore [Old Crow]
» (m) SIM ORDINAIRE ⋄ dans la chambre ou dans le salon, je tourne en rond, je tourne en rond
» Petit poisson qui tourne en rond, Petit poisson dis moi ton nom [Cléo]
» Bloqué, je tourne en rond...:/
» Y'a quelque chose en nous qui ne tourne pas rond [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'eveil :: Ouvrir les Yeux :: Éveillés et Choisis-
Sauter vers: