RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Totestival', rejoins l'événement !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : le raton !Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Ven 23 Juin - 15:32:24
La fête de la musique se finissait déjà. La plupart des participants s'étaient déjà éparpillés pour rentrer chez eux, laissant derrière eux les derniers fêtards sur la plage. Quelques uns en profitaient pour un dernier bain nocturne. D'autres dormaient d'un sommeil éthylique ou vomissaient leurs tripes et autres boyaux. Certains avaient même allumé des feux de camps par ci par là pour continuer la fête jusqu'au petit matin.

Brett était l'un d'entre eux. Après avoir fermé la buvette et mis la caisse en sécurité, il avait pris sa guitare pour s'installer sur la plage, au coin d'un feu délaissé. Hors de question de le laisser sans surveillance. Surtout avec des mecs aussi éméchés que lui. Il était vrai qu'il ne s'était pas privé ce soir pour boire à la pompe lorsqu'un client voulait lui payer un verre.

Alors oui, il fallait bien l'avouer qu'il avait la tête pas tout à fait claire à présent. Mais ce n'était pas désagréable. Il se sentait si fort. Si invulnérable. Si en osmose avec ce qui l'entourait. Cette belle plage avec le doux ressac de l'océan bleu noir. Ces personnes qui chantaient encore au loin. Il lui suffisait de s'abandonner pour se mêler au sable, pour nager comme un poisson.... Tiens et pourquoi pas?!

Aussitôt que l'idée lui traversa l'esprit, il se leva d'un bond et défit son sweet d'un coup vif sur sa tirette avant de le laisser quitter ses épaules nues. Bientôt, son pantalon vola sur le sable alors que sa gorge poussait déjà un cri de triomphe vers la lune. Sans plus attendre et vêtu simplement de son caleçon, il fila ventre à terre en direction des vagues. Il n'avait qu'une hâte: sentir leur fraîcheur sur la chaleur de son ivresse, leur apaisement sur ses muscles fatigués d'avoir travaillé toute la nuit.

Dans sa hâte et dans l'obscurité ambiante, il ne vit pas le petit hérisson aux cheveux blancs sur sa route. Petit obstacle insignifiant se trouvant entre l'ours et l'objet de son désir. Autant comparé Brett à un train de marchandise en plein élan. Evidemment, arriva ce qui devait arriver. Il percuta Blanche de plein front.

Il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'il ne s'agissait pas d'un tronc d'arbre mais d'une superbe jeune femme. Jeune? Avec des cheveux blancs comme la lune? Heureusement pour la dite demoiselle, son corps prit les devants sur son esprit en déployant certains réflexes. Ses bras entourèrent l'accidenté pour la coller à lui et l'entrainèrent au-dessus de lui dans leur chute. A croire que Papa Ours était présent sinon elle aurait fini en une superbe crêpe bretonne.

Sans la lâcher, il fit plusieurs tonneaux, buvant la tasse plusieurs fois au passage. Rien de mieux que l'eau salée pour réveiller quelques neurones endormis par l'alcool.

- Kof... Kof... Fuckin'crap! Dam'!... Kof... Kof... Foolish girl!... Are you alright?

Assis dans les vaguelettes, les cheveux dégoulinant d'eau de mer, Brett s'essuyait les yeux l'observant au passage. Son esprit enivré espérait déjà qu'elle ait besoin d'un bouche à bouche d'urgence. Et comme un con, il sourit à cette idée qu'il trouvait de plus en plus séduisante. Surtout qu'elle était aussi trempée que lui... Une vraie sirène qui venait voler la vie des marins perdus...Ses iris dorés se perdaient déjà dans le décolleté de la demoiselle toute mouillée. Sans aucune gêne.  
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Ven 23 Juin - 21:13:06
Y aller ou pas. Voila la question de cette soirée un peu trop chaude pour être honnête. Elle n'aimait pas l'été, par contre elle était ravie de voir que la climatisation naturelle dans le Bumker leur permettait de faire de sacrées économies par rapport au budget ventilateurs. Elle se demandait encore pourquoi elle avait quitté la fraicheur silencieuse de sa cachette pour venir là, au bruit, risquant de tomber nez à nez avec quelqu'un a un moment donné. Croiser quelqu'un, brr.

De la musique elle en écoutait, mais dans son mp3 et surtout sans embêter personne. Ce soir là elle allait devoir supporter la musique des autres et cette idée ne lui plaisait pas du tout, mais alors pas du tout du tout. La soirée avait été plutôt longue, elle avait réussi à tenir mais autant vous dire que si son niveau d'alcoolémie était aussi bas que son seuil de tolérance à ses semblables, l'état de ses nerfs était déjà bien avancé. Heureusement, la nuit était belle et les étoiles brillaient joliment, sans ça elle serait toujours en train de gromeler.

Elle s'était arrêtée un instant sur la plage pour profiter du spectacle avant que le jour ne se lève vraiment. C'était un de ses passe temps préférés. Profiter de la nature. Seule. Et elle insistait bien sur ce petit point de détail. S.E.U.L.E. Alors autant vous dire que se retrouver bousculée par une espèce de fou furieux a moitié nu ne l'avait pas enchantée outre mesure.

"AIE, MAIS B..."

Bordel, oui. Bordel. Mais le juron n'était pas terminé qu'elle était déjà par terre. Heureusement pas côté sable mais elle en avait avalé un peu avec le choc. Choc qui lui coupa la chique. Et l'eau salée finit le travail. Elle n'était pas violente mais il allait l'entendre. Oh ça oui ! Et en plus il était un insultant? Oh il ne perdait rien pour attendre. Un peu trop en possession de ses moyens, trempée, passablement agacée et encore un peu sous le choc elle ne répondit pas de suite. Elle voulait être bien certaine de ce qui venait de se passer. Seulement voila, ce qui était en train de se passer a ce moment la ne lui plaisait pas du tout...Il était en train de reluquer ses...

SBLAF.

Elle n'avais pas hésité une seule seconde.

"Ca c'est pour..Je sais pas quoi."

SBLAF.

Second tour

'Et ça c'est pour ce que t'étais en train de faire."


Pas de politesses, plus de retenue . Un hérisson de nuit c'est pas un truc à bousculer. Pas du tout. Elle retint un hurlement de rage de justesse. Et elle approcha son visage de Brett, furieuse.

"Non, mais, CA VA PAS?!?!"


Décidément...







Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Lun 26 Juin - 8:06:29
What's the Fuc...?

Pas le temps de monter la main sur sa joue rouge qu'il avait déjà la deuxième en feu. Un aller qui l'avait laissé sur les fesses, les deux yeux grands ouverts de surprise. Un air complètement effaré et idiot bien vite effacer par le retour tonitruant. Un retour qui fut à la hauteur de la colère de la jeune femme. Une moutarde de condiment par rapport à celle qui commença doucement mais sûrement à monter au nez de l'Ours. Une colère familière et difficilement contrôlable qui lui chatouillait les tripes à chaque fois que quelqu'un osait se croire supérieur à lui.

Ben quoi? Cela arrive bien à tout le monde de bousculer quelqu'un d'autre! Pas la peine d'en faire tout un plat comme ça.

Dés que la deuxième claque atterit sur sa joue, il lui attrapa le poignet et la laissa hurler sa rage dans sa foutue question. Il lui répondit d'une voix grondante et caverneuse, entre ses dents serrés. Sentait-elle la pression qui s'exerçait sur les gonds de cette porte qui retenait à grand peine l'ire de l'ursidé?

- Don't... ever... hit... me... again! Understand?

Il avait séparé ses mots pour que chacun atteigne bien les neurones de la blonde, pour qu'elle capte bien qu'elle avait un sursit avant qu'il ne laisse, lui aussi, parler sa colère. D'ailleurs, ne venait-il pas de gonfler son torse, de prendre une position qui le faisait paraitre plus grand, plus large, plus impressionnant? Une sale habitude qu'il avait apprise et prise dans les rues de Chelsea. Un truc de dealer et de malfrat. Un truc sauvage que les animaux utilisaient déjà depuis la nuit des temps. Rien de tel que d'impressionner son adversaire pour essayer d'éviter l'inévitable.

- Et depuis quand est-ce un crime que d'admirer ce qui est beau?! Si t'aimes pas qu'on mâte tes nibards, cachez les mieux qu'ça...

Avec un sourire narquois, il les pointa du menton, tenant toujours son poignet fermement entre ses doigts. Clairement, il ne voulait pas s'en prendre une troisième alors qu'il lui signalait sa position pas très sage avec son chemisier devenu transparent par l'eau.

- Très joli soutif, by the way...


Etait-ce la pudibonderie de la jeune femme ou la prise de conscience de la situation qui désarma sa colère? Aucune idée. D'ailleurs, il ne se la posa même pas et partit dans un ricanement mi-moqueur mi-amusé. Avant qu'elle ne puisse dire ou faire quoique ce soit, il la prit dans ses bras avant de la jeter sur son épaule comme un vieux torchon pour essuyer les verres.

Marchant à grands pas, il la laissa râler autant qu'elle le voulut et ne la lâcha dans le sable qu'une fois arrivés à son feu de camps. Promptement, il s'éloigna d'elle. Aussi bien pour éviter le moindre coup que pour lui chercher son sweet qu'il lui tendit à bout de bras.

- T'as qu'à mettre ça le temps de sécher...
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Lun 26 Juin - 23:01:58
Alors ça ! On n'embête pas un hérisson. Il se tait, il analyse, il prend sur lui, mais passé un certain stade, une certaine heure et un certain état il ne sait plus se contrôler et il se roule en boule pour foncer pics en avant. Enfin, c'était souvent quitte ou double, parce que personne n'était vraiment impressionné par une charge de hérisson. Ils sont un peu tête brûlée mais ils font rarement plus de soixante kilos tout énervés.

Mais par contre pour ce qui était des baffes, elle s'en sortait plutôt pas mal. Et de une, et de deux et de t..Ah non. Pas trois. Non non non, il en avait encaissé deux mais ça avait l'air d'être tout ce qui serait encaissable par sa royale majesté. Enfin quand même, a cause de lui elle était trempée, humiliée et elle allait devoir faire la conversation. FAIRE LA CONVERSATION après une SOIREE de fête de la musique pendant laquelle elle avait déjà du faire beaucoup d'efforts? Ah ça non?!

Il atrappa son poignet, elle se débattit, mais ça ne changeait pas grand chose au truc, soyons honnêtes trente secondes. Si, ça l'avait un peu secouée à elle, mais lui n'avait pas bougé. Pas d'un pouce. Elle s'en serait peut être mangée une s'il était moins en forme que ça. Mais non, il n'avait pas osé. S'il l'avait fait, elle ne savait pas exactement comment elle aurait réagi, mais elle ne se serait pas laissée faire. Elle aurait regretté de ne pas avoir les pouvoirs du feu, ou des rayons lasers mais elle aurait trouvé quelque chose. Quelque chose de douloureux. Il la regarda de haut, exprimant en anglais qu'elle ferait mieux de ne plus recommencer. Elle plissa le nez, ses yeux le défiaient, mais ses lunettes glissaient légèrement de son nez.

Bon, il se calma presque tout de suite après, ce qui eut pour effet de la calmer un peu.Destabilisée elle avait toujours besoin de quelques secondes pour reprendre ses esprits et analyser la nouvelle situation. Enfin, le mot nibard la fit redescendre directement de son nuage analytique.

"P..Pardon?"


Son poignet bougea, en vain. Elle lui aurait volontiers crevé un oeil. Voire deux. Et même trois s'il lui en poussait un troisième. MIEUX ! Elle lui aurait fait pousser un autre oeil pour le crever aussi. Non mais. Pour qui il se prenait lui. Elle pestait intérieurement. Le temps de flottement entre le changement de situation et la nouvelle situation était passé, elle était de nouveau énervée.

"Non m..."

Et puis voila. Ravie de voir son poignet libéré elle voulut ratrapper son retard, mais n'eut le temps de rien avant de quitter le sol et de se voir transportée comme un sac de patates.

"Lâchez moi ! Au secours. AU SECOURS !! Non mais ça va pas ! Lâchez MOIIII"


Autant hurler dans l'eau. Il aurait pu l'y jeter d'ailleurs. Elle essayait de lui taper les épaules, le ventre, tout ce qui passait à hauteur de membres pendants. Il la posa devant un feu de camp, elle avait de la chance il aurait pu l'envoyer dedans directement. Elle se calma un peu en le voyant s'éloigner. Elle commençait à greloter. L'émotion la tenait au chaud, mais ça ne durerait pas. Il lui tendit son sweat. Elle regarda la main, sa tête et le sweat plusieurs fois à la suite, plissant les yeux.


"Et maintenant t'es gentil.. Franchement.."


Elle haussa les épaules, et en bon hérisson, elle préféra trembloter, se raprocher du feu et pester que d'accepter l'aide. Question de fierté.

"C'est pas la peine. Le mal est déjà fait."

Elle profita du fait d'avoir froid pour se frotter les épaules tout en protégeant ses "nibards" de la vue de l'illustre inconnu. Elle n'avait pas dit son prénom, il pouvait se brosser pour avoir droit à la politesse. Elle approcha les mains du feu, luttant pour couvrir encore un peu ce qu'elle pouvait cacher en jouant avec la perspective.

"Grmblblblb ...Pas idée...gniagnia...sweat en plus"


Oui, les hérissons ça gromelle.


Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Mar 27 Juin - 9:02:14
Après s'être débattue, avoir appelé à l'aide, elle s'était recroquevillée tout prêt du feu pour mieux capter sa chaleur. Refusant tout net l'aide qu'il lui offrait. Juste avant de se mettre à grommeler à qui mieux mieux. Son sourire à lui s'agrandit encore un peu plus. Il ne connaissait que trop bien ce qui tourmentait la jeune femme. Enfin si on excluait la pudibonderie. Il avait toujours eu du mal à accepter l'aide de quelqu'un. D'ailleurs, n'avait-il pas envoyer suer Brian la première fois qu'il avait tenté de le sortir de la rue?
Alors il laissa tomber son sweat dans le sable, juste à côté d'elle et haussa lui aussi les épaules.

- C'est con. Tu vas attraper la mort en gardant tes fringues mouillées. Mais c'est toi qui vois...

Sans vraiment attendre de réponse, il s'installa de l'autre côté du feu. Du côté de son sac et de sa guitare. Les jambes en tailleur, il prit d'abord le temps de s'allumer une clope et de la savourer en silence, faisant mine d'observer les vagues noir encre. L'air de rien, il l'observait sans mot dire. Il s'était trompé. Elle n'avait pas les cheveux blancs. Ils étaient blonds clairs. Presque aussi pâles que la lumière de la lune. C'était joli. Une jolie petite ingénue avec des lunettes qui cachaient de grands yeux tout bleus. Encore une fois, un sourire ourla ses lèvres. Un sourire indéchiffrable.

Finissant sa clope, il jeta son mégot d'une pichenette habile dans le feu qui se mit à crépiter. Il en profita pour le remuer un peu à l'aide d'un bout de bois. Juste avant de le réalimenter, histoire qu'il soit un peu plus vif et qu'il dégage un peu plus de chaleur. Etait-ce pour lui? Etait-ce pour elle? Peut-être un peu pour tous les deux. Lui aussi commençait à frissonner. Heureusement, il avait l'habitude. Il avait le cuir dur. Pour ne pas penser au froid, il prit sa guitare sur les genoux et pinça quelques notes au hasard. Des notes qui se transformèrent progressivement en mélodie ressemblant à "About a Girl" de Nirvana. Une chanson qu'il se mit à fredonner doucement. Une petite chose qu'il voulait sans doute garder pour eux... ou pour lui.

C'était probable car il ne lui parlait pas, ne la regardait pratiquement pas. L'avait-il oublié ou avait-il compris qu'elle ne souhaitait pas communiquer avec lui? En tout cas, il était clair et net que si elle ne faisait pas le premier pas, il ne le ferait pas. Après tout, il s'était déjà imposé à elle de manière plus que brutale. Et puis, il fallait bien avouer que cela lui faisait des vacances de se retrouver avec une fille qui ne voulait pas constamment parler. Cela ne lui était pas arrivé depuis sa sortie de forêt. Ses pensées voletèrent vers une cabane perchée dans un arbre et il frissonna...
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Mer 28 Juin - 10:26:00
Non mais on avait pas idée. Prostrée, recroquevillée, Blanche faisait un récapitulatif inaudible et grandement éxagéré pour elle même, à base de grmbl et de tssk. On aurait presque pu la prendre pour un serpent, de loin, très fatigué. Enfin, elle n'avait pas DU TOUT apprécié l'expérience, et lui encore moins. Et non ce n'était pas parce qu'il prêtait sa veste, comme on fait dans les mauvais téléfilms que ça changeait quelque chose. De temps en temps elle lui glissait un regard assassin avant de regarder de nouveau le feu, la tête posé sur les bras croisés quelque part au niveau de ses jambes.

Le pull était à côté. Elle ne bougerait pas pour le prendre, question d'égo. Enfin, ça finirait peut être par arr..NON. Elle ne le prendrait pas, point à la ligne et ligne enterrée à double tour. Et en plus il se permit de lui dire qu'elle était bête de ne pas le prendre? Elle redressa la tête vivement, comme si on venait de lui piquer une fesse avec une aiguille et le fusilla du regard. Elle lui tira la langue, sans retenue ni politesse aucune et reprit ses gromellages de plus belle. Hors de question de répondre à ce genre de piques.

Quelques pas dans le sable puis le silence. Il n'y eut plus que le bruit de la mer et le crépitement du feu, sans qu'elle ne s'en rende compte ça la calma. Un peu, puis tout à fait. Elle l'observait en silence, il avait l'air de l'avoir oubliée complètement. Tant mieux, elle avait horreur des empêcheurs de tourner en rond.Son regard glissa un instant sur le sweat toujours posé au sol. Elle l'aurait bien pris quand même..Mais non. Et les mélodies de Kurt brisèrent le silence de la nature. Elle se retint de fredonner. Fallait pas pousser. Elle regarda l'ombre de ses doigts valser sur la guitare. Et finalement, sans y songer, elle fit quelque chose de stupide.

En silence, elle atendit la fin de sa chanson, se leva, se rapprocha de lui lentement. Et, très neutre autant dans le ton que dans l'expression sur son visage elle tendit la main vers la guitare sans le regarder à lui.

"Je peux essayer?"


Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Ven 30 Juin - 9:17:46
Finalement, elle s'était levée et s'approchait de lui lentement. Comme un petit animal effarouché. Rangeant tous ses piquants. L'un après l'autre. Toujours occupé par le rythme de la chanson, il l'observait du coin de l'oeil, son sourire en coin toujours accroché à ses lèvres. C'était marrant de voir tous les efforts qu'elle déployait pour ne pas le regarder.

D'ailleurs, pourquoi ne voulait-elle pas poser les yeux sur lui? Parce qu'il était à moitié à poil? Parce que cela signifierait qu'elle avait perdu la bataille? Qu'elle l'acceptait comme quelqu'un de pas trop mal? Il eut un haussement d'épaules imperceptible. Lui, il s'en foutait royalement. De un, il ne s'était jamais senti sur un champ de bataille et de deux, il n'avait pas à rougir de ce qu'était son corps. La nature l'avait fait ainsi et c'était très bien.

Ce ne fut qu'à la petite question anodine qu'il tiqua fortement. Il en oublia même une note, suspendant ses doigts dans le vide. Quoi? Elle voulait quoi? Qu'il lui prête sa précieuse guitare? Celle dont il ne se séparait que très rarement? Le seul bien matériel qui lui appartenait?

Mais il ne la connaissait pas. Et si elle partait en courant avec? Et si elle la lui cassait sur un rocher dans une sorte de vengeance mal placée? Il en eut des bouffées chaudes. Un ange passa... les laissant dans le silence pendant un temps assez long.

Finalement, il serra ses doigts sur le manche et pressa son instrument contre lui dans un geste possessif.

- Désolé, Moonshine... Je ne prête pas ma guitare à ceux que je ne connais pas. Question de principe. P'tre quand je te connaitrai assez bien... Mais là, non. C'est le seul truc que je possède vraiment... I'm sorry but I can't...

Il lui souriait d'un air contrit, marquant bien qu'elle aurait pu lui demander plein d'autres choses mais que sur ce point, il n'était pas prêt de céder. C'était dommage. Cela le tentait bien d'amadouer un petit animal sauvage comme elle. Elle semblait tant être une outcast... à sa manière à elle. Un peu comme lui en somme.

- T'as un air en tête? Peut-être que je le connais...
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Dim 2 Juil - 20:54:12
Au fond, tout au fond, elle n'était pas une mauvaise fille, Blanche. Au contraire, elle était même plutôt gentille comme nana. Un peu revêche, mais ce n'était pas sa faute, c'était un hérisson digne de son clan. Elle n'avait pas été choisie pour rien. Et surtout elle n'était pas du genre à se laisser enquiquiner par le premier bellâtre qui passe. Il y avait du sang de Valkyrie là dedans. Et pas mal de bons sentiments sous la couche de rancoeur générale.

Enfin, elle avait plus de mauvaise volonté que de véritables sentiments négatifs. Beaucoup d'orgueil malgré son petit égo et une vision du monde difficile à concilier avec beaucoup de choses. Mais on se fait à tout, même à ça. Surtout à ça. Ce qu'on peine toujours à supporter c'est soi même, le reste on finit par trouver des excuses, des solutions, ou les deux. Le mépris c'est l'élégance des hérissons, il faut s'y faire ou passer son chemin. Enfin la en l'occurence, c'est elle qui avait fait bouger son chemin.

Elle ne le regardait pas, se contentant de tendre la main et le bras vers l'instrument, le regard perdu dans la danse des flammes qui éclairait son visage par vagues plus ou moins régulières dessinées par le vent. Elle s'attendait à un oui en fait. Pas du tout à ça. Enfin elle aurait pu l'imaginer mais elle ne s'y attendait pas. Il y tenait vraiment comme à la prunelle de ses yeux? Tss les gens sont stupides de s'attacher au matériel comme ça, ce n'était pas un livre d'édition très limitée quand même?! Il ne répondait pas, le feu commençait à lui rougir le visage, bien qu'elle s'en tint éloignée. Echec.

Elle se retint de grommeler dans la barbe qu'elle n'avait pas.Il ne faisait aucun effort et ça avait une forte tendance à l'agacer. Elle soupira profondément et haussa les épaules. Elle ramena le bras vers elle et se tourna complètement vers le feu. Elle serait bien partie, mais loin d'ici il faisait froid. Coincée comme un rat. Enfin, il n'était pas de si mauvaise foi, il voulait bien faire un effort à sa manière. Mais elle devrait parler. Grùbl.

Allez, fais un effort petit Hérisson. Tu peux le faire. Il a voulu te prêter son sweat alors qu'il est trempé et moitié nu tu peux bien faire un effort. Et en plus tu lui as flanqué un aller retour, tu peux bien faire un petit effort.

"Je voulais jouer Space oddity..."

Un hérisson fan de David Bowie. Comme c'est original. Et un petit hérisson pas facile à vivre en plus.

"Mais laisse tomber c'est pas grave." Courte pause. "Elle était bien ta chanson." Nouvelle pause. "Tu peux continuer...S'il te plait?"

Effort intersidéral


Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Mar 4 Juil - 11:20:13
Elle avait ravalé ce bras qu'elle lui tendait, regardant toujours le feu. Le silence s'installa alors qu'elle cherchait le courage d'ouvrir la bouche et lui avouer ce qu'elle voulait comme musique. Devant tous les efforts visibles qu'elle faisait, il eut un sourire presque tendre. Presque. Si n'était cette petite pointe taquine qui perlait. Elle était si mignonne à essayer de paraitre sympa. Un peu comme la rose qui essaye de se parer de jolis pétales pour qu'on oublie ses piquants.

- Non non... Space oddity, tu veux. Space oddity ce sera... Par contre, je ne connais pas suffisamment les paroles pour te la chanter... Donc fais toi plaiz'... si tu le sens...

Se penchant sur ses cordes, il chercha un instant ses notes comme pour se remettre en tête la mélodie de la chanson. Finalement, au bout de quelques secondes, l'air de Bowie remplit l'espace les séparant, envahissant doucement leurs oreilles et couvrant petit à petit le bruit du ressac de l'océan.

Comme promis, il ne la chanta pas. Il se contenta simplement de chantonner les chœurs du refrain de sa voix chaude et légèrement cassée. Il la laissa savourer la chanson qu'elle lui avait demandé. Apparemment, être une fan de David n'avait pas l'air d'être une tare pour lui. D'ailleurs, il enchaina directement avec "The Man Who Sold The World".Mais cette fois-ci, il laissa les mots sortir de sa bouche, lui offre un petit concert privé. Du Bowie respecté mais légèrement détourné façon plus grunge.

Lorsque la mélodie prit fin, il lui souriait joyeusement. Heureux d'être là avec elle. A croire que la musique adoucissait les moeurs. En même temps, est-ce qu'ils n'étaient pas bien là? Sous les étoiles. A la chaleur de ce feu de camps. Dans le moelleux du sable et la joyeuseté de l'océan. Il était si bien que ses doigts jouaient tous seuls, reprenant la mélodie de "Let's Dance". A croire que l'artiste avait touché toutes les sensibilités, même les plus rebels.

- Jamais je n'aurai crû que t'aimais Bowie... Il est si... non-conventionnel... et tu ressembles trop à une fille de bibliothèque... J'crois que j'suis pas au bout d'mes surprises avec toi, Moonshine... Au fait, moi, c'est Brett... Si t'aimes la musique, tu devrais venir au "Sword in the Stone"... Y a souvent de petits concerts sympas...

Soudain, il l'observa droit dans les yeux et lentement, il eut un haussement d'épaules.

- Enfin, j'dis ça... J'dis rien... Tu fais comme tu veux... C'est juste que... Plus j'te regarde, plus j'trouve qu'y a un truc... bizarre... J'sais pas comment t'expliquer... D'habitude, je les dragues les filles comme toi... Je ne les aides pas et je ne cherche pas à les faire rester non plus.... J'comprends pas.

Fronçant les sourcils, il cherchait réellement à comprendre pourquoi il se sentait bien avec elle sans même rechercher les plaisirs de la chair. Pourtant, généralement, les agnelles comme elle, c'était du pain béni pour lui. Une chance inouï de ne pas passer la nuit dehors. Etait-ce parce qu'il avait un chez lui maintenant? Ou était-ce ce petit chatouillis à l'arrière de son crâne qui l'en empêchait? Il n'en savait foutre rien et cela commençait réellement à le perturber.

Alors oui, il la fixait peut-être un peu trop pour que ce soit confortable pour elle. Mais au moins, il était sincère.
Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Ven 7 Juil - 14:50:51
C'était un échec. Et s'il y avait bien un truc qu'elle supportait encore moins que l'échec, c'était à vivre un échec. Alors autant dire que la balance ne penchait pas exactement du bon côté. L'avait-elle fait à un moment donné, rien n'était moins sur. Après bon, il n'était pas méchant, on ne pouvait pas vraiment dire ça. Il était abrupte, malpoli, désagréable et trop arrêté pour être honnête, mais non , il n'était pas méchant. Et puis à la lueur du feu, il y avait toujours ce petit quelque chose d'un peu magique.

Elle était déjà retournée à sa place, autant l'effort avait été dur, autant retrouver son petit confort relatif loin de tout, ça c'était facile. Elle n'avait pas couru mais elle avait quand même un peu pressé le pas. Hop hop, les fesses dans le creux de sable qui était assez chaud comparé au reste. Elle fronça les sourcils, tripota un peu ses lunettes et l'évita soigneusement du regard. Enfin jusqu'à ce qu'il suggère qu'il était d'accord. Et finalement, il joua, et elle chanta sans émettre le moindre son. La tête levée vers la lune, elle murmura en silence chacune des paroles.

Bon, quand il enchaina sur la chanson d'après, elle laissa complètement la lune pour regarder ses mains danser sur la guitare. Elle connaissait la chanson, Klaus Nomi avait même chanté en duo avec Bowie sur scène pour celle là. Et du coup elle avait oublié quelques secondes qu'elle était en colère. Son expression avait changé, elle s'était enthousiasmée, un peu trop. Mais ça ne durerait pas. Elle secoua la tête et retrouva sa petite moue désagréable. C'était remanié, c'était forcément nul.

Elle n'avait même pas remarqué qu'il souriait, elle n'avait pas encore regardé vraiment dans sa direction, fière d'avoir trouvé un point d'ancrage entre les deux. Let's dance? Elle le regardai, il souriait. Elle s'arrêta de penser un instant et se surprit à sourire aussi. Très peu. C'est contagieux ces bêtes là. Enfin heureusement, il sortit un truc un peu désagréable, elle put se renfrogner à loisir.

Le Sword? Inconnu au bataillon. Mais de toute façon elle n'allait pas lui répondre quand même, elle fait un gros effort et il la traite de rat de bibliothèque ! On croit rêver. Enfin, elle se troubla quand même quand elle sentit une ancre immense se poser au fond de ses yeux. Les siens. Les yeux de Brett avaient largué les amarres et elle devait maintenir le tout à flots. Avec ses petites épaules? C'était risqué. Elle ne voulait pas répondre, mais avec ces deux yeux droit dans les siens, elle n'avait pas le choix. Elle ouvrit la bouche. La ferma. Deux ou trois fois.

"Comme quoi. Toi t'as l'air d'un sacré abruti, et pourtant quand on t'a remis à ta place t'es à peu près fréquentable."

Bon, ok, c'était nul. Range des piquants, Wolverine. Elle soupira.

"Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y aller. Quand tu rentre seule dans un bar, tu te fais toujours embêter."

Et si il y avait une chose qu'elle n'aimait pas c'était bien qu'on vienne lui chercher des pous dans la tête.

"Fin moi c'est Blanche. Et c'est gentil mais avant que tu me rentres dedans je n'avais pas besoin d'aide." Courte pause. "Et je n'en ai toujours pas besoin hein ?!" Que ce soit clair. "Ah et même si tu as l'air plus gentil que je pensais, que ce soit bien clair je pense toujours que tu es un crétin."

Elle quitta l'emprise de ses yeux pour regarder le feu qui dansait avec un peu moins de vigueur. Elle secoua les braises.

"Mauvaise nouvelle. On va bientôt mourir de froid. Si c'est toi qui survis, tu pourras leur dire que Blanche a vécu dignement et s'est battue jusqu'au bout. Que son meurtrier gardera à vie la marque de ses doigts sur la figure."

Enfin un petit sourire passa sur son visage. Elle était un peu fière du moyen détourné pour lui donner son prénom. Elle s'excuserait pour la baffe un peu plus tard.


Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche] Mar 11 Juil - 10:39:40
Avait-il rêvé ou venait-il de voir une Blanche enthousiasmée? Et qui souriait en plus! Enfin, "qui souriait", c'était vite dit. Cela ressemblait plus à l'ombre d'un sourire qu'à un sourire. Mais c'en était bien un. Une petite victoire pour l'Ours... qui se marra devant les noms d'oiseau dont elle le gratifiait.

Il y avait de l'abruti, du crétin et du pas fréquentable. On aurait dit une recette de vinaigrette dans cette charmante petite bouche plutôt qu'une menace. A moins que ce soit tout cet alcool qu'il avait ingurgité qui faisait paraitre les choses plus douces qu'elles ne l'étaient vraiment. Peut-être... Honnêtement, il se foutait de savoir pourquoi il ne le prenait pas mal. Dans la situation actuelle, il n'y avait que ce fucking chatouillis derrière le crâne qui le perturbait.

- C'est vrai que j'peux être un vrai con avec les autres... surtout quand j'ai un coup dans le nez. Comme ce soir. P'tre pour ça que j't'ai pas vu tout à l'heure... Enfin, bref, si tu cherches la tranquillité dans un bar, faut que tu viennes définitivement au Sword. C'est moi l'videur et le barman. Le premier mec qui t'emmerde, j'lui fous une trempe et il dégage... ok?

Finalement, elle ne soutint plus son regard, fixant le sien sur les flammes. Le sourire de Brett vint se loger à la commissure de ses lèvres pour devenir légèrement amusé.

- Enfin, j'crois que j'vais avoir du taff le jour où tu vas t'pointer. M'est avis que t'es un vrai aimant à mec. Ils doivent te courir après comme les mouches après l'sucre. Super canon, chieuse à souhait avec une pointe de mystère. Ouais un cocktail explosif. Sûr que tu pourrais être la double page centrale de Playboy en instit sexy. Tu sais celle qui colle toujours à force de s'branler en la regardant. 'Fin bref, t'as raison... Manque de bois, c't'histoire de feu. Surtout qu'on est pas encore sec et même si ton histoire est tentante, j'préfère te savoir vive et prête à baffer le premier venu. Ca a plus de charme qu'un cadavre... Bouge pas, Moonshine! Je vais aller en chercher...

D'un bond, il fut sur ses pieds nus et glissa sa guitare dans le dos. Après un clin d'oeil, il disparut dans la nuit noire en courant. A croire qu'il avait hâte de revenir. Maintenant la question du pourquoi se posait. Avait-il hâte de passer encore un peu plus de temps avec elle, d'avoir chaud ou filait-il à l'anglaise? Cela ne pouvait pas être la dernière option vu qu'il avait laissé son sac au pied du feu. Il avait bien l'intention de revenir.

D'ailleurs, ce ne fut qu'une question de minutes car il se plantait déjà à côté d'elle, un énorme fagot de bois flotté mêlé à des fragments cassés de palette de chargement dans les bras. Il était apparu comme un diable sortant de sa boite et il portait le même grand sourire ainsi que deux cannettes de bière.
Après avoir ravivé le feu, il décapsula les deux mousses à main nue et lui en fourra une dans la main. Il ne se posa même pas la question de savoir si elle en voulait vraiment une. Tout le monde aimait la bière. En tout cas, il ne l'attendit pas et en but une longue rasade à même la bouteille. En même temps, il n'y avait pas de verre.

Après un rot, il resta juste à côté d'elle, simplement accroupi, les deux bras tendus sur ses genoux à regarder le feu danser plus vivement sa gratte toujours suspendue dans son dos. A cette distance, elle pouvait admirer tous ses tatouages. Ceux sur ses épaules, son dos, son torse et ses mains. D'étranges entrelacs noir qui dansaient en suivant la ligne de ses muscles. Des signes venus sans doute d'ailleurs sur les mains et ce mot formé par les lettres trônant sur ses doigts: DEATH. Une menace? Une promesse pour celui qui lui cherchait des poux? Une provocation de plus pour cacher cette gentillesse qui lui montrait exceptionnellement ce soir? Encore fallait-elle qu'elle connaisse la rareté de ses gestes de compassion.

Soudain, il tourna la tête pour lui faire face une nouvelle fois et replongea son regard doré dans les iris de la demoiselle. Encore une fois, il sembla fouiller son âme à la recherche de quelque chose d'important. Qu'est-ce qu'elle avait de plus que les autres? Pourtant, elle ne ressemblait pas à Soizic et il avait une sensation un peu semblable. Mais pas tout à fait. C'était de plus en plus étrange... voir perturbant.

- Crap! J'comprends toujours pas. Pourquoi j'me sens bien avec toi? Tu t'es parfumée aux phéromones ou quoi? Pourquoi j'ai pas envie de t'casser en deux alors que t'arrêtes pas de m'insulter? Pourquoi j'ai envie que tu restes là, avec moi? D'habitude, j'préfère être seul quand j'ai un coup dans l'nez. Ca évite que j'envoie les gens à l'hosto. Mais là, j'ai envie d'être tout doux avec toi... J'comprends pas... T'es même pas mon type de nana...

Ouais, enfin, ça, il le disait pour la forme parce qu'au vu des compliments qu'il venait de lui faire juste avant d'aller chercher le bois, il ne la trouvait pas laide non plus. Peut-être s'agissait-il simplement d'une figure de style pour lui faire comprendre son propos.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fête de la Musique] Ô belle sirène... [pv Blanche]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Esprit du Désert~Ecoute cette musique, cette belle rythmique, laisse toi guider, laisse toi emporter, sa y est, le piège s'est refermé
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» BELLE TAPISSERIE
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» La musique au Moyen Âge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Le bord de mer-
Sauter vers: