RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Chat !

Miaou ! Bonne rentrée !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Damien DESCHENES
avatar
Totem de L'air
Totem de L'air



MessageSujet: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Mar 13 Juin - 23:29:55
Les vents ont étés bien capricieux ces derniers temps. Je les ai entendu murmurer à mes oreilles, aller et venir, souffleter par-ci, s’immiscer par là. Porteurs d'un nom qu'ils ne voulaient pas me communiquer. De vrais petits conspirateurs ! Mais je les aime ainsi, lorsqu'ils ne sont pas brutaux ni porteurs de maladies.
Finalement ils se sont mis à me tirailler, à me tirer me traîner. Que pouvais-je faire ?
Je les ai suivis bien évidemment ! Je les sentais si heureux de m'accompagner vers... je ne sais où. A mesure que nous avancions, je pouvais distinguer de mieux en mieux ce qu'ils disaient. Ils me parlaient d'une personne. Quelqu'un un peu spécial, un peu comme moi, mais plus jeune. Cette pensée me faisait rire. En quoi pouvais-je être plus vieux que quelqu'un ? Les vents riaient avec moi alors que nous traversions les paysages, mes pieds me portant toujours plus vite et plus loin. Mes semelles ne touchaient même pas le sol. J'aime cela. Je ne sais pas où je vais, je ne sais pas vraiment comment j'y vais, mais si les vents m'accompagnent et si les vents me le disent c'est que cela doit être bien.
Je m'arrête parfois, bois l'eau d'une rivière pas encore altérée par les usines, joue à 1,2,3 soleil avec des feuilles mortes. Bien souvent elles trichent !
Mon périple m'a fait longé la côte essentiellement et les embruns ne m'ont pas quittés de tout le trajet.
J'aime sentir leurs effluves et voir mes cheveux voler au rythme de leurs va-et-vients.
Ah tiens ? Les vents côtiers s'essoufflent. Je leur adresse une dernière caresse, ils me passent gentiment à leurs cousins des terres. Celle que je cherche ne se trouve pas près de la mer. Oui je sais maintenant que c'est une fille ou une femme. Ils me disent qu'elle est jeune, mais cela ne veut rien dire pour eux comparé à moi. Je le sais, et ils le savent, et cela nous amuse. Un dernier ricochet sur la surface brune de la Manche et me voilà reparti.
Qui que tu sois, "jeune" inconnue, je te retrouverai, les vents ne mentent jamais !

*****

Je ne sais pas bien combien de temps j'ai voyagé exactement, cela n'a aucune importance. C'est la première fois que je m'autorise à entrevoir l'avenir, et il me semble si radieux ! Je vais retrouver cette personne ! Je le sens ! Elle est de plus en plus proche, les courants s'agitent. Elle est si proche ! Mais impossible de savoir de qui il s'agit, je pense qu'il va falloir que j'attende qu'elle vienne à moi. Pourtant toujours plus en avant les vents me portent. Ils ne tiennent plus en place, je manque même de trébucher peu après avoir passé un panneau écrit "Maubeuge". Je leur fait un regard sévère mais je ne peux pas rester fâcher trop longtemps, ils sont si gentils dans le fond ! Oh, sapristi, il me semble que je ne sois plus qu'en la seule compagnie de mes amis éthérés. Et mes yeux, pour quiconque n'a pas l'habitude sont actuellement fixés sur une personne. Une femme ce me semble.


-"Oh, bonjour madame, enchanté de vous rencontrer. Veuillez me pardonner ce sombre regard, il ne vous était en rien adressé !"

Je lui adresse un sourire aimable et un rien contrit.

-"C'était aux vents que je m'adressais, ils sont si malicieux vous savez !"

Je ne sais comment elle va réagir et cela m'intrigue, mais mon esprit ne reste pas concentré bien longtemps, à mon oreille j'entends bruisser quelque chose. Mais à la fin, ne pouvez-vous faire un effort ? Qu'essayez-vous de me dire exactement ? Oui j'ai compris qu'elle était proche mais...



HRP : je te laisse reprendre à partir de là, tu peux être la dame sur laquelle Damien vient de tomber, mais tu peux aussi être quelqu'un d'autre sans le moindre problème. Je te tomberai dessus au prochain RP :p Si y'a quoi que ce soit hésites-pas à m'en faire part Smile
Mallory Dupont
avatar
Totem du Faucon
Totem du Faucon



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Mer 14 Juin - 14:12:50

La journée avait commencé sur des chapeaux de roues ! Le rêve était encore revenu, et j’avais eu du mal à me réveiller. Je n’avais pas entendu le réveil - un vieux coucou à quartz qui avait déjà du vécu- et c’était le facteur qui m’avait fait sauter du lit lorsqu’il est venu me déposer un colis de Florian. Je le bénirais plus tard, car à peine récupérer le petit colis que je le fourrais dans ma grosse besace avant de filer sous la douche. Elle fut rapide… Et froide ! Je ne pris pas le temps de vérifier s’il s’agissait d’un problème de plomberie ou si j’avais juste pas pris le temps d’attendre qu'elle se réchauffe. Un coup d’œil à la fenêtre pour me rendre compte que le soleil allait taper assez fort aujourd’hui pour que j’oublie de prendre une veste. J’enfilais un pantacourt sombre et une chemise blanche, remplissait la gamelle d’Abe de petits bouts de viandes, il était au régime carnivore uniquement, et descendit quatre à quatre les étages de mon immeuble. Je récupérais mon vélo et me mit en selle. Tout ça ne m’avait demandé que quinze minutes seulement.  

Je suis rassurée d’arriver quand même à l’heure, j’ai l’habitude d’être ponctuelle, je n’ai aucun retard à mon actif, et si la responsable est vraiment très gentille je ne tenais pas à savoir comment elle réagirait. La journée se passe, très calme, même si je garde sans cesse la tête dans les nuages. Je sens en moi comme un changement qui débute. Et j’ai comme l’impression que mes rêves, et surtout le premier, en sont les prémisses. Je me retiens souvent de soupirer, il est hors de question que je laisse transparaître quoi que ce soit. Entre midi je mange dans une boulangerie toute proche de la librairie, mais même le beignet au chocolat ne parvient pas à me faire redescendre sur terre. Je compris qu’il fallait que je me reprenne lorsque Lise, lorsque je reviens, m’attira vers l’arrière boutique :


- Tout va bien, Mallory ? Tu as l’air un peu … dispersée aujourd’hui.
- Non, ça va, qu’est ce qui te fait croire cela ?
- Tu as… Tu as rangé un thriller dans le secteur des maternels, c’est une maman qui me l’a fait remarqué. Si tu as un problème… Tu peux m’en parler, et si tu le désires, tu peux finir plutôt aujourd’hui, c’est très calme.
- Non, ça ira, je ferais plus attention Lise.
- Je m’inquiète vraiment pour toi, ça ne te ressemble vraiment pas, alors surtout, n’hésite pas à venir vers moi.
- Oui, merci…


J’avais rarement été aussi mal à l’aise, et pourtant, heureusement, chaque journée à une fin et le calvaire cessa à 17h pétante, l’heure à laquelle je terminais. Je sortais en retirant le colis de mon sac avec comme envie le déballer sur la route, mais je fus soudain interpellée par une discussion à deux pas de moi. Un jeune enfant à l’aspect quelque peu maladif parlait avec une femme et cette dernière le regarder comme s’il était fou. Elle sortit son portable de son sac en se reculant de l’enfant et je saisis ses paroles par bribes “où… tes parents ?...”. Je m’approchais doucement, même si j’avais conscience que c’était maladroit, de se mêler de ce qui ne me regarde pas. Mais j’avais la sensation comme dans le premier rêve que j’avais fait, que c’était la bonne solution.

Je l’observais et soudain, c’était comme si une petite bourrasque de vent me poussait à lui. Je souris, pris mon air le plus agréable et interpellais le couple qu’ils formaient. La femme me remarqua en second, je me contentais de regarder le garçon comme si sans mot dire on pouvait se comprendre. Il fallait que je comprenne ce qu’il en était. La femme parla en premier :

- Je l’ai trouvé là, il parlait tout seul, vous le connaissez ?
- Bien sûre que oui,
répondis-je comme si c’était le cas, et au fond, c’est ce que je ressentais vraiment.
- Parfait, j’allais appeler la police, franchement mademoiselle, laissait son enfant sans surveillance tout seule dans la rue, vous n’avez vraiment pas peur.
- Il est évident que non, étant donnée que je suis là.


Elle partit avec l’air outrée, mais je compris qu’elle s’était surtout inquiétée pour lui. Je me tournais vers le jeune et lui demander :

- Je peux faire quelque chose pour toi ?
Damien DESCHENES
avatar
Totem de L'air
Totem de L'air



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Mer 14 Juin - 20:14:47
J'avais perdu le regard de l'inconnue. Je crois qu'elle essayait de me parler, mais le vent ne voulait pas me laisser tranquille. Je n'entendais que bruissements, sifflements, murmures, souffles... Un bruit de pianotage comme si un mille-patte marchait avec d'énormes bottes. L'idée me fait rire à nouveau et puis je remarque que c'est le téléphone de la dame qui fait ce bruit quand elle tape dessus. Je ne comprend pas ce qu'elle dit.
Le vent n'en démords pas c'est à n'y rien comprendre. Alors je ferme les yeux, j'inspire une fois, écoute le chaos à mes oreilles, expire une fois, le chaos s'apaise... j'entends une voix douce qui me sussure :


-"Elle est là..."

Lorsque j'ouvre les yeux ceux-ci découvrent une toute nouvelle personne. La dame a disparu et a été remplacé par une jeune fille. Enfin... jeune... beaucoup moins jeune que moi ! Des boucles sombres à l'image d'un regard tout aussi obscur. Mais dans ces yeux je perçu quelque chose. Une étincelle féroce de vitalité, un regard que je connais bien puisqu'il me rappelle le miens. Même si cela fait longtemps que je ne me suis pas vu dans un miroir. Mais le vent a raison, c'est elle que je cherchais, et la voilà. Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment. Je ne sais pas exactement que faire, mais je profites de l'instant. Je reste plusieurs secondes ainsi à l'observer en silence. Elle me semble si jolie sous son air d'absence. Je me souviens maintenant ce qui vient de se passer, elle est venue à mon secours, a écarté la dame afin de m'éviter des ennuis, elle doit être gentille, c'est une excellente qualité !
Je lui souris maintenant avec ravissement puis prononce mes premiers mots


-"Oh ! C'est vous ! Je suis si content de vous voir enfin !"

Je me hisse sur la pointe des pieds et dépose un baiser sur sa joue. Sa peau est douce et elle sent hmmm ... le chat ? Je suis sûr qu'elle en a un. Oh comme j'aimerais le voir ! je n'ai jamais eu de chat ! Mais je sais que je ne suis pas là pour cela. Je comprend ce que je dois dire avant d'avoir à le dire. Je sens la présence des vents, ils me dictent mes mots, c'est agréable et particulièrement rigolo !

-"Ne vous inquiétez pas si vous ne me reconnaissez pas, je m'appelle Damien, et...hmmm je pense que je suis ici pour vous accompagné jusqu'à la maison. Tout cela vous paraîtra peut-être étrange, mais je vous assure que vous n'avez rien à craindre. Quand serez-vous prête à partir ?"

Je découvre ma mission à mesure que je la déclame. Je dois la ramener ? Où cela ? A Totarnec j'imagine. Ah oui. Je crois bien que Natÿre m'avait parlé d'une telle chose. Comme c'est fascinant. J'ai si hâte de commencer. Mais je sens ma protégée un petit peu perdue. Voyons, souvenons-nous de ce qui nous était arrivé. Ah oui ! Le rêve !

-"Cela peut peut-être vous aider à me faire confiance, si je vous avoue avoir moi aussi fait un rêve similaire au vôtre et de la même prestance ?"
Mallory Dupont
avatar
Totem du Faucon
Totem du Faucon



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Ven 16 Juin - 8:03:37

Ce matin, je m’étais levée avec la certitude que tout allait changé.
Depuis le premier Rêve, ma vie c’était comme mise sur pause me donnant l’impression d’être devenue qu’une simple spectatrice. Toute mon âme en l’attente d’un déclic. Quelque chose me pressait de comprendre, comme une petite voix dans ma tête, insistante. La même voix que celle de l’ombre qui planait désormais sur mes nuits, sur mes songes. Et là, face à cet enfant presque malingre, tous les sons s’étaient tus. Même le vent, persistant ces derniers jours, s’était calmé. Comme-ci… Comme s’il était la réponse à toutes les questions qui pointaient une à une dans ma tête. Une fois la femme écartait, elle ronchonnait en nous laissant, je redescendis un peu sur terre.

*Mais qu’est-ce que tu fais Mallo ? Depuis quand te mêles-tu de la vie des autres ? Maintenant, tu as intérêt à trouver un solution et RAPIDEMENT.*

Le jeune garçon me sourit, provoquant instantanément le mien tant il était empli d’innocence. Par contre les mots qui suivirent me laissèrent plus que perplexe. On se connaissait ?

*Bien sûr que oui !* résonna une petite voix dans ma tête. Je la repoussais, je refusais de trop l’écouter, ces derniers temps elle m’embrouillait trop. Je préférais faire appel à mon esprit cartésien *Tu n’as jamais été cartésienne ma pauvre !*.  Je ne connaissais personne qui avait un enfant de cet âge. Peut-être un des enfants rencontrés dans les ateliers que faisaient la librairie dans les écoles et accueils de loisirs ? Je me remis à mordiller ma lèvre nerveusement. Mes mains jouaient avec le papier kraft de mon colis, le déchirant presque par endroit. Ce fut alors qu’il me surprit à nouveau, me faisant une bise légère comme la brise. Je rougis, c’était idiot, je sais, mais plus fort que moi. Au moins était-il poli.

Hum…
Comment ?!
Partir ? Mais de quoi parlait-il ? Damien, puis que c’était son prénom, Damien venait-il réellement de m’indiquer qu’il était là pour me… “m’accompagner jusqu’à la maison” ? Mon cerveau avait du mal à percuter. J’avais eu plusieurs chez moi et tous défiler devant mes yeux, souvenirs encore emprunt de mille et une couleurs plus vives les unes que les autres. Vimy ressemblait le plus à un “chez moi”, après tout, c’était la ville où j’étais restée le plus longtemps… Mais… Je n’étais quand même pas en train de le prendre au sérieux, si ?

Il fallait que j’aide cet enfant à reprendre ses esprits. Où fallait-il que je recouvre le mien ? Étrange, c’était le moins que l’on puisse dire, ça pour sûre. Mais la suite de sa tirade me fit froncer les sourcils. Le Rêve. Se pourrait-il que… Était-ce possible que… Je secouais la tête. Une coïncidence ? *Tu sais que non. Écoute-le.* insista la petite voix. Je penchais ma tête, non, ce ne pouvait pas être une coïncidence, pas après que le Rêve ai prit autant de place dans ma vie. Je lâchais donc, quoique toujours les fesses entre deux chaises - la réalité, tangible, ou le Rêve ?


“Le Rêve… Tu dis que tu es là pour me ramener à la maison mais c’est ici m…”
*Non !* cria la petite voix *Plus maintenant, en tout cas.*

Je respirais un bon coup. Un choix, à nouveau ? Dans le dernier pourtant… Je frissonnais, le Rêve, à plusieurs reprises, avait bien failli tourner au cauchemar. Serait-ce à nouveau le cas ? Je me pinçais discrètement, grimaçais moins discrètement. M’étais-je déjà senti chez moi ? *Plus depuis le Rêve* pensa une nouvelle voix, bien la mienne cette fois.


“Explique-moi…”
Damien DESCHENES
avatar
Totem de L'air
Totem de L'air



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Dim 18 Juin - 19:31:13
Les émotions se succédaient sur son visage. Quand j'y repenses, je me dis qu'il n'y a rien d'étonnant à cela. Imaginez-vous ? Croisant au beau milieu de la rue un garçon à l'aspect malade et incongru, vous lui demandez si tout va bien, et il vous demande de but en blanc à ce que vous quittiez tout pour l'accompagner vous ne savez où. Cela doit être extrêmement déstabilisant. N'est-ce pas petit Zéphyr ? Oui je sais, je sais qu'elle est ce qu'elle est et que ces pensées doivent trouver un écho chez elle. Elle essaie de parler une première fois. Puis se ravise.
Je vois l'étincelle de son regard luire de plus en plus fort, la curiosité est trop forte, elle pousse enfin la porte...
Je lui dédis un nouveau sourire, plein de bonté et de reconnaissance.


-"Je reconnais que quelques explications vous serons sans nul doute très utiles. Bien que je ne sache pas bien par où commencer..."

Tournant la tête de part et d'autre, j'interroge les vents du regard afin de trouver mes mots. Je vous vois sourire ! Espiègles personnages ! Je vous rappelle que c'est vous qui m'avez amené ici ! Ah mais bien sûr ! Ce sont eux qui m'ont amené.

-"Ah j'ai trouvé ! Je ne vais pas vous expliquer tout de suite, je vais commencer par vous montrer !"

Mon sourire se fait plus énigmatique alors que j'invite mes amis à venir m'assister dans mon projet. Ils tournoient autour de moi, font danser mes cheveux, je les sens m'agripper avec douceur et lentement me soulever. Quelle sensation grisante que celle de voler !mes yeux se trouvent désormais au niveau des siens, je m'élève doucement encore un peu plus, dépose un nouveau baiser sur son front avant de redescendre au sol et de sourire sans affront. Je lui fais un clin d'oeil et les vents se mettent à jouer dans ses sombres boucles. Ils les entortillent, les rassemblent, les démèlent et les tressent en deux nattes jumelles.

-"Vous et moi ne sommes pas des gens comme les autres, vous le savez. Mais que diriez d'une localisation autre afin de pouvoir tout vous dévoiler ?"
Mallory Dupont
avatar
Totem du Faucon
Totem du Faucon



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Mar 20 Juin - 18:01:52
Je lui posais des questions mais une part de moi avait déjà la réponse. Il suffisait d’un déclic. Le paquet dans ma main me semblait à chaque seconde un peu plus lourd. Peut-être pourrais-je partir, là, et tout arrêter ? Ma vie avait pris un virage à 180° depuis le Rêve. Mais pour revenir à l’instant présent, le jeune garçon me répondait. J’attendais ses explications, mais je ne m’attendais pas du tout à ça. Tout d’abord, il rit, puis, juste après il me précisa qu’il préférait me le montrer. Pas le temps de chercher à comprendre que déjà, le miracle opéra. Tout d’abord, je sentis le vent. Pas un vent normal, même si dans le Nord, il était peu présent, là… C’était… Plus qu’une brise. Et une brise dirigée. J’avais du mal à comprendre. Où plutôt à accepter ce qui était en train de se passer.

Le blondinet en face de moi avait les cheveux qui voletaient en tous sens. Si encore, on s’était arrêté là, peut-être aurais-je pu me raccrocher à un semblant de bon sens ! Mais non. Progressivement je le voyais… Décoller du sol. Mon souffle coupé, je sentis tout mon corps se crisper. C’était impossible, non ? Je jetais un coup d’oeil autour de moi. Est-ce que quelqu’un d’autre était en train de voir ce que je voyais ? Un nouveau baiser, sur mon front et je me laissais aller, soudainement gagner par un sentiment d’euphorie intense.

Toute petite, j’avai cru aux fées. En grandissant, on m’avait dit “les contes de fées, c’est plus de ton âge”. La vérité, c’est que… Quand on croit à l’imaginaire, chaque coïncidence devient preuve. La vérité, c’était que je ne savais toujours pas si les fées existaient, mais pourtant j’en avais plusieurs figurines, cachées plus ou moins bien dans les recoins de mon studio. Et qu’en face de moi, j’avais la preuve, ou la coïncidence, que tout ne pouvait pas s’expliquer. Et que les rêves d’enfants se mêlaient aux Rêves d’adultes pour bouleverser la normalité.

Mes cheveux, les vents jouaient avec. C’était une impression très étrange, mais agréable. Je ne pris pas peur, et pourtant ma partie logique, toute petite chez moi, me disait que j’aurais dû. Avec ces deux nattes et mon air ahuri j’aurais pu en faire rire plus d’un. Mais là, c’était moi qui laissais échapper un rire, franc, de pur bonheur. Je redescendit sur terre lorsque les vents se calmèrent et que Damien reprit parole. Effectivement, j’étais d’accord avec lui sur le fait qu’en parlait autre part qu’en pleine rue.


Alors suis moi. On va à mon studio. Je… je n’en reviens pas…

Je me dirigeais vers mon vélo, toujours contre la vitrine. Heureusement, Lise n’était pas visible. Je secouais la tête. Et mes tresses. Non, je ne pourrais définitivement pas faire comme si j’avais tout imaginé.


Je m’appelle Mallory.
Damien DESCHENES
avatar
Totem de L'air
Totem de L'air



MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo] Jeu 22 Juin - 0:25:06
Je souriais. Compatissant. Il faudra que je lui assure que tout va bien à nouveau et que, à mon sens, elle prend les choses sous un angle remarquablement calme et positif compte tenu de l'importance de la révélation.
Elle me donna son nom. Je ne pus m'empêcher de la complimenté.


-"Quel magnifique prénom. C'est un peu rare, un peu comme je les aime. Je suis véritablement enchanté de faire votre connaissance."

Et je me fends d'une révérence avant de lui emboîter le pas. Je remarque avant de partir que des passants nous regardent. Peut-être certains m'ont-ils vu léviter. Que diriez-vous de les taquiner un peu mes amis ?
Aussitôt pensé, mes compagnons se précipitent, ils agitent les feuilles, font voler journaux et papiers, les collent aux visages des passant pour mon plus grand bonheur d'enfant. Je me tiens ensuite au vélo de Mallory, et demande à compagnons de me soulever légèrement afin de pouvoir la suivre sans difficulté. Cela fait comme d'être sur un tapis roulant. Enfin. Je crois. Je n'ai jamais pris de tapis roulant.
Ah ! Je crois que nous y sommes. C'est modeste en somme. Ah ! Je savais bien qu'il y avait un chat. Ah par contre, je n'ai jamais été très doué avec les animaux. C'est Natÿre qui s'y connait. Si elle était là ce petit minou serait déjà devenu son meilleur ami.
Mais peu importe, ce n'est pas le chat qui m'amène de toutes façons. La raison de ma présence ici c'est...


-"Bien, en effet cet endroit sera parfait. Puisque tu es prête alors commençons les explications."

Je ferme les yeux et fais comme Odessa m'a dit, je puise dans mon lien avec l'esprit pour me permettre de voir ce qu'aucun autre ne vit. Je rouvre les yeux et le totem de ma protégée m'apparait clairement. Oh !

-"Oh ! vous êtes une faucon ! C'est merveilleux ! Hm. Eh bien commençons par là alors. Vous avez été choisie, vous, Mallory ! Vous avez été choisie par le totem du Faucon. Cela fait de vous une Éveillée. Une élue des esprits. Cet Eveil il a été communiqué lors de tes rêves. Je ne sais ce que vous y avez vu, mais je sais que ce rêve vous hante tout comme le mien m'a hanté. C'est le message des esprits."

Je m'adosse à un mur, il y a une seule que je n'apprécie guère en intérieur, c'est le manque de courants d'air. Mais peut-être pouvons-nous y remédier.

-"Cela vous ennuierait-t-il que l'on laisse entrer mes amis ? Ils vont m'aider à vous raconter."

J'attends son accord pas principe mais même s'il me le refusait j'irai ouvrir ces fenêtres. Les vents s'engouffrent aussitôt, impatient, impulsifs, bouillonnants. Mais je les calme bien vite. Nous sommes chez une amie, on ne doit rien casser ici ! Puis les vents se rassemblent ils ammènent avec eux différents objets trouvés ça et là dans la pièce. Couverture, verre d'eau, objet sphérique ressemblant à une balle. Et tandis que je raconte, ils assemblent les objets devant moi en scènes criantes de vérité. De vrais petits artistes !

-"Ce Monde va mal Mallory, nous le savons, vous le savez. Les humains détruisent l'environnement depuis des années et cela ne fait qu'empirer. Les lames de la pollution, du conflit et de la corruption s'enfoncent chaque jour un peu plus dans le coeur de notre Terre. Alors pour lutter, la Terre choisit des défenseurs. Par le biais des Esprits qui nous accompagnent, nous éveillent et nous guident, ces défenseurs, c'est nous. Vous, moi ainsi que de nombreux autres dont j'espère que vous aurez l'occasion de faire connaissance. Car il y a un lieu. Un lieu où je souhaiterai que vous m'accompagniez. C'est là que les Esprits veulent que nous nous rassemblions. C'est de là que doit commencer notre combat."

Portant deux manches à balais-épées croisés, les vents se sont immobilisés. Je souris et m'avance jusqu'à Mallory.

-"Je sais que cela est difficile à admettre, mais interrogez-vous, et répondez en toute sincérité. Si je vous disais que je partais là maintenant, que je m'en retourne à ce lieu de rassemblement des Eveillés, et que je vous demandais de m'accompagner que feriez-vous ?"

Je recules et lui laisse le temps de procéder à l'exercice pendant que les vents reposent sagement les objets... plus ou moins là où ils étaient.

-"M'accompagnerez-vous ?"
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portés par les vents du Nord ! [Pv Mallo]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» CDD 2017 - Les vents du nord
» Cyclone IKE se rapproche des côtes Nord d'Haiti avec des vents de 195 kms/h
» OSCAR MALE X CANICHE 6 ANS . NORD 59 - ADOPTE
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Retour au pays du Sénateur du Nord-Est Rudolph Boulos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le reste du Monde-
Sauter vers: