RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Chat !

Miaou ! Bonne rentrée !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une pierre se retourne [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Florence Luciemie
avatar
Totem de la Terre
Totem de la Terre



MessageSujet: Une pierre se retourne [Libre] Sam 10 Juin - 11:48:26
Penser son pouvoir le déclenchait maintenant avec plus d’aisance que de difficultés. En même temps, l'entraînement qu’elle s’était imposé était si stricte que rien d’autre ne subsistait dans son emplois du temps que la préparation physique, la tension de sa volonté et les deux besoins auquel elle devait répondre, nourriture et repos.



Mais que c’est-il passé pendant ces derniers mois..?

Florence s’était occupé de l’avenir de sa maison avant d’en sortir pour une durée indéterminée. Elle s’était ensuite coupée du monde, prenant ses quartiers dans la forêts, emportant comme bagages ses vêtements et le talisman de son professeur ainsi que de quoi tenir des mois en nourriture facilement réservable, des sortes de rations.

Le cerf avait fini par répondre une nouvelle fois, mais à son appel cette fois-ci. Par la suite, plus elle le sollicitait, plus cela devenait facile, mais elle le savait, c’était une chose à faire que lorsque qu’elle serait seule, ou accompagnée d’autres élus. La jeune femme avait ensuite cherché d’autres esprits, se remémorant les noms que lui avait donné Thalattée. Aucun ne répondit, puis, tout à coup, elle fut témoin d’un débat étrange.

Des voix discutait de son physique, de ses attributs, de sa force brute, en se moquant ça et là de sa frêle constitution, de la maigreur de ses bras et membres plus gracieux que fonctionnels et de sa force en général. La jeune femme fermait les yeux, essayant de focaliser ses sens sur la perception de la source de toute cette conversation. Elle fini par baisser la tête, les voix étaient souterraines. Elle parurent surprises en constatant qu’elle les avait débusqués. Florence ne comprenait pas comment les voix savaient qu’elle les avait entendue, ni comment cela se faisait qu’elle les détecte si elles étaient enfouies. Un rire éclata, et les moqueries reprirent. Puis une voix plus douce et calme stoppa les vexations pour annoncer que la jeune femme était peut être délicate et précieuse d’apparence, mais que sa résistance pourrait être bien plus forte que ce que les autres soupçonnaient. La même voix fît référence à elle même pour prouver ses dires et les autres approuvent. Une autre voix, mystérieuse par sa provenance, parla directement à Florence.

-Rapproche toi de nous, montre nous ton éclat intérieur, ton coeur, et nous reconnaîtrons ta place parmis nous. N’écoute pas les minéraux qui te disent trop faible, cette force là peut toujours se développer.. Rien n’est plus important que ton implication dans ce que tu compte faire.. En tant que Cerf, tu pourrais te sentir gratifié de nous rejoindre, après tout, vos sabots ne pourraient se poser sans nous pour vous retenir. Je sens que cela fait partie de toi, prouve moi que j’ai raison, ceci est ton épreuve.

La jeune femme hocha la tête d’un air entendu, puis elle caressa la marque du Cerf sur son bras d’un geste rituel. Ainsi la terre lui parlait, et lui proposait un nouveau défi.. Elle ôtait ses chaussures pour sentir le sol sous ses pieds, elle y posa aussi ses mains et commença à se concentrer, cherchant ce que la voix avait appelé son coeur.



De nombreuses heures passèrent, puis quelques jours. La jeune femme ne prenait que de courtes pauses, ayant peur de perdre cette sensation familière d’être proche de la réussite. Elle avait fini par pouvoir prendre contact avec eux par la pensée, cela lui demandait des efforts de concentration et un contact avec le sol, car les voix qui l’avaient contacté étaient celles des différents éléments qui composent le sol. Les voix moqueuses venaient principalement du quartz, celle qui évoquait la pierre précieuse et sa résistance était elle même une rareté exceptionnelle dans ce sol pauvre. Quand à la voix mystérieuse, qui venait de partout à la fois, il s’agissait de minuscules grains de minéraux, un sable très étendu dans cette région proche d’une plage.

Ce nouveau contact avec des esprits avait fini de convaincre la jeune femme sur sa place dans ce monde, la “guerrière” avait en quelque sorte trouvé ses “généraux”. Elle pouvait maintenant répondre présente, et la terre lui demanda de fournir des efforts. Sa force physique actuelle n’était, selon eux, pas suffisante pour contenir les dons qu’ils pourraient lui offrir. Elle devrait donc améliorer sa condition avant de pouvoir prétendre à plus.

Elle s'exécuta, n’ayant rien à perdre et tout à gagner. Elle était encore plus motivé maintenant que son objectif était clairement fixé, elle pourrait plus facilement accomplir sa promesse envers Thalattée.

La suite est évidente, par l’absence d’obstacle, elle parvint à son but. Chose aisée quand aucun retour à la société Humaine n’est requise.. Florence comprenait la difficultée des autres élus à progresser. Le rappel constant de la civilisation devait surement entraver la connexion entre l’esprit du corps et celui de la nature. Fort de cet apprentissage, Elle demanda à la terre si elle pouvait répondre à son appel. Celle-ci accueillit la jeune femme qui s’allongea au sol, presque nue pour ressentir toute la force de l’élément sous elle. Poussée par la marque qu’elle avait reçu de la part du Cerf, elle demanda un don en plus des connaissances que le sol pourrait lui donner. La pierre frappa, comme le Cerf, presque au même endroit, mais provoquant une douleur bien plus atroce. C’était.. Comme si les roches cristallines environnantes se relayaient pour la piquer, gravant son corps comme on taille dans de la pierre avec un ciseau. Entre les deux anses creusées par le Cerf, un point unique était posé, les minéraux s’activaient pour entourer cette tache blanche d’un hexagone.

Fraîche et nouvelle, la blessure saignait naturellement, et la pierre indiquait à la fille qu’elle saurait plus tard ce que la marque signifiait. Elle lui enseigna ensuite le contrôle, ce qu’elle décidait d’ajouter à son programme..



Après toutes ces péripéties, cet entraînement rigoureux, la jeune femme avait physiquement beaucoup changé. Plus musculeuse, moins gracieuse et possédant un air vraiment solide, comme si sa détermination l’avait trempé comme on renforce l’acier. Ses cheveux avaient repris leur couleur d’origine, blond. Elle revenait pieds nus et baskets aux mains, fatiguée et sale, dans la société..



Les travaux avaient avancé, ils étaient même fini après ces mois passés dans la forêt, à l’abris de tout. L’air devenait de moins respirable au fur et a mesure qu’elle se rapprochait de la ville, comme un avertissement de la nature à son égard. Une sorte de nouveau sens c’était ouvert à elle, comme les autres s'étaient développés dans la pénombre des arbres, ou les seuls bruits que l’on entends est celui du vent dans les arbres et de la faune malicieuse. Elle rejoignait le bitume, agressant la plante de ses pieds comme du verre, le bruit constant des voitures emplissant la tête de la blonde comme un bourdonnement de ruche. Elle ouvrait la grille du manoir, transformé en institut, en un orphelinat pouvant servir d’école, école dont elle serait juste une propriétaire. Tout avait été fait sans elle, mais avec une ligne concrète, la nature doit être préservée. Des plantations avaient étés cultivées pour l’apprentissage des élèves, des murs végétaux couvraient les parois, le toits servait maintenant à collecter l’eau pour s’ecouler dans les divers pots. Tout paraissait avoir été ajouté et dénaturerait la bâtisse plus traditionnelle. Elle en franchissais la porte sans que personne ne vienne lui ouvrir, Sebastien accouru et fût surpris de la voir aussi différente.

-Mademoiselle, cela fait si longtemps ! Vous avez l’air blessée, avez vous besoin de soin ?


Florence le regarda, pris le temps de déglutir avant de s'éclaircir la voix. Cela faisait longtemps qu’elle n’était pas revenue, et autant de temps qu’elle n’avait pas parlé à voix haute.

-Je.. Tout va bien Sébastiens, je vais juste prendre une douche et me reposer.


L’homme s’inclina, d’un air entendu, puis il pris congé en lui signalant qu’il serait la si elle avait besoin de lui. La femme pris alors la direction de la salle de bain, ouvrit le robinet puis passa dans son dressing pour choisir une tenue avant de revenir prendre un repos bien mérité. Une fois dans l’eau, elle décrocha le talisman de Thalatté, puis s'immergea en emportant contre elle l’objet avant de tenter de se connecter à l’esprit de la femme de l’océan. Pas très sûre de son contact, elle tenta tout de même d’envoyer un message.

“Professeur, j’ai.. J’ai affronté les épreuves, j’ai réussi, ma promesse est proche de se réaliser.”


HRP:
 
La loi de Murphy
avatar
Empêcheur de tourner en rond
Empêcheur de tourner en rond



MessageSujet: Re: Une pierre se retourne [Libre] Ven 23 Juin - 16:05:10
Alors qu'elle tente de communier avec son maître, Sébastien frappe discrètement à sa porte. Sur son ordre, il pénétra les lieux avec son sérieux habituel mais non sans laisser une étincelle de joie dans ses prunelles. Cela faisait tellement de bien d'avoir Mademoiselle à la maison.

- Le courrier, Mademoiselle. Je vous le laisse sur le guéridon comme à l'habitude.

Suivant les paroles par les gestes, il déposa son plateau d'argent sur le dit meuble et quitta la pièce non sans son salut protocolaire.

Sur l'argenterie, quelques enveloppes révélant des factures, des demandes de candidatures d'emploi à pourvoir, de l'administratif... Rien de bien inhabituel... A part peut-être un petit flyer sans réelle couleur.. "The Sword in the Stone's HAPPY HOUR. Ambiance assurée de 19h à 01h Tous les week-end"...

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Comment s'attirer les "foudres" d'une énorme entité de pierre vivante rien qu'en faisant une bataille magique de purée... [TOTALEMENT LIBRE]
» Marie-Michelle Duvivier Pierre-Louis chwazi premye minis presanti
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vivre après l'Eveil :: Forêt millénaire-
Sauter vers: