Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Mini-sitting [Brett / Formation 1]

    Partagez
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Lun 12 Juin - 13:56:59
    Totem du Feu
    Totem du Feu
    Messages : 184
    Date d'inscription : 03/03/2016
    Localisation : Forêt





    Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
    « Tu utilises les mauvais mots. Il t’a choisi pour ton caractère, et il est pareil… Comment te dire ? Il sera buté et sûr d’avoir fait le bon choix quand bien même tu iras le voir en grondant toute ta colère et ton ennui face à lui parce que tu seras sûr qu’il aurait fait un mauvais choix. »

    Ah… Les Ours… Je souris et lui fais un clin d’œil amusé, sentant mon agacement redescendre lentement, les flammes réagissant à mon apaisement lent.

    « Il ne te prendras pas pour un guignol. » J’ajoute sincèrement.

    Mes yeux s’attristent à l’entendre affirmer qu’il n’a ni clan ni famille. Je comprends. Mais il n’est pas un hérisson, même s’il peut être solitaire, il doit avoir des relations de clans. C’est mieux pour l’équilibre, pour tout. Mais je lui impose déjà des choses, je ne vais pas trop en rajouter.

    « Prenons les choses dans l’ordre, je suis désolée d’abord parce que j’ai manqué de tact et de douceur. J’ai un tempérament… flamboyant dirons-nous et c’était pas la bonne manière d’aborder les choses avec toi. »

    Je soupire et reprends en me rasseyant.

    « Tu n’es pas obligé de te mêler à ton clan. Mais il existe et tu ne peux rien faire contre ça. Tu devras un minimum de respect à ton chef de clan et à ton esprit. On ne te demande vraiment pas grand-chose. Nul ne te forcera à accomplir quelque chose qui te répugne au plus haut point. Tout en sachant qu’elles sont tes limites et ce que tu peux, veux, et ne peux pas faire… En ce qui me concerne, ton esprit me conseille sur toi. Il te connait mieux que personne et sait parfois ce que tu penses et ressent mieux que toi-même. Je ne peux pas l’expliquer ainsi. Je suis désolée pour ta famille. Mais toutes les familles ne sont pas comme ça. Ici il y a du respect des choix… »

    Je fais une pause et un sourire mutin apparait sur mon visage.

    « Sauf pour la première fois quand on se prend des claques, nous autres formateurs le vivons assez mal, je dois l’avouer. Mais on va dire qu’en suite, tout se passe plus… calmement. »

    Je pince les lèvres en regardant la cabane, cet espace quasi vide qui est mon chez moi.

    « Une chose que tu ne peux refuser pour le moment, clairement, c’est le fait d’avoir été choisi. Si tu le vis si mal, j’en suis désolée. Mais à l’avenir, tu y verras peut-être des aspects positifs. Il n’est pas de bon ton que je te donne des indices sur tes possibles capacités futures mais disons… Force. »

    Je lui fais un clin d’œil.

    « Veux-tu rencontrer ton esprit totem ? Je peux te le faire apparaitre une fois, dès maintenant. Et tu pourras lui poser les questions directement. » Je propose d’un air indécis.

    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Lun 12 Juin - 15:23:50
    Totem de l'Ours
    Totem de l'Ours
    Messages : 248
    Date d'inscription : 30/05/2017

    A sa grande déception, les flammes de Natÿre disparurent au fur et à mesure qu'elle tentait de lui expliquer les choses. Des concepts encore nébuleux pour lui mais qui semblaient importants pour elle. Toujours maintenu contre cette chaise en bois flotté, il la regardait toujours, fixant son attention rien que sur elle. Peu lui importait l'endroit dans lequel ils se trouvaient, qu'il soit luxueux ou non, qu'il puisse orner les pages d'un quelconque magazine de décoration ou non. Une seule chose était importante en ces lieux et c'était elle, cette rouquine incendiaire qui lui expliquait que son esprit totem était aussi con que lui.

    Alors oui, il fallait bien l'avouer, elle réussit à lui tirer un sourire lorsque son clin d'oeil se fit complice. Surtout qu'elle admettait qu'il valait bien quelque chose, qu'il n'était pas un moins que rien. Il haussa même les épaules balayant ainsi les excuses qu'elle formulait sur son tempérament.

    - You're Fire.


    Peut-être qu'il aurait dû cacher la pointe d'admiration qu'il avait eu lors de l'annonce de ce fait. Peut-être qu'il aurait pu mettre en avant un ton plus blasé comme il en avait l'habitude avec les filles. Mais elle n'était pas une fille. Elle était le feu, la flamme vive. Elle lui donnait autant envie de s'approcher d'elle que de la fuir. Attiré comme un papillon et effrayé comme un animal devant un feu de forêt. A coup sûr, elle serait sa perte... et pourtant, il ne faisait rien pour échapper à son emprise. Il ne tirait même pas sur ses "liens".

    - Pourquoi il te parle à toi et pas à moi? Si je suis celui qu'il a choisi pourquoi ne s'adresse-t-il pas à moi depuis le début? Pourquoi peux-tu le forcer à apparaitre alors que je ne le peux pas? As-tu été choisie aussi? Pourquoi me parles-tu de force alors que tu fais des flammes? Pourquoi n'es-tu pas mon chef de clan? Comment veux-tu que je respecte quelqu'un que je n'ai jamais vu ni à qui je n'ai jamais parlé? Sans compter que le respect ne se mérite pas mais se gagne... et cela vaut pour les deux parties... Crap... I need a fuckin'cigarette!


    Sentant ses nerfs le chatouiller sous la peau, il ferma enfin les paupières pour essayer de maitriser son envie de nicotine. Il lui fallait juste un moment pour pouvoir avaler toutes ses couleuvres... qui n'avaient pas l'air d'en être. Cela commençait à faire beaucoup d'un coup. Alors, ses iris se perdirent enfin dans cette fenêtre qui décorait le plafond de cette cabane et il poussa un long soupire pour éviter d'avoir envie de casser la moindre chose qui l'entourait. Depuis tout petit, c'était ainsi qu'il passait ses frustrations, ses peurs et ses colères. Il devait dépenser ce trop plein omniprésent qui l'oppressait. C'était bien pour cela que Brian, son bon samaritain, l'avait mis à la boxe. Il se força donc à observer le balancement des feuilles de l'arbre dans le vent, n'ayant rien d'autre comme expiation. Peut-être que le ballet végétal arriverait à l'hypnotiser suffisamment pour l'empêcher de faire quelques bêtises supplémentaires.

    - Pourquoi n'aimes-tu pas le vide de ta maison?

    La question était sortie toute seule de ses lèvres comme si elle venait de dépasser sa pensée. Il avait bien remarqué comment ses lèvres s'étaient étirées en une ligne mince alors qu'elle regardait son intérieur... A moins qu'il ne se plante et qu'elle reproche quelque chose à son manque de foi.

    - Pas la peine de l'appeler maintenant... Peut-être plus tard... Dis moi juste... qui il est...

    Certes, il était aussi tendu qu'une ficelle de string sur le cul d'une bimbo. Mais la curiosité l'emportait toujours. Après tout, s'il devait lier sa vie à ce fameux totem autant avoir une petite idée de son identité. Alors oui, il posa LA question d'une voix incertaine. Avait-il peur qu'il s'agisse de l'esprit de la mouffette ou celui du cochon d'inde ou encore celui du cochon (Oh My Godness!!)? Est-ce que c'était un signe d'acceptation? Peut-être bien....

    - Par contre, tu peux lui dire qu'il peut toujours se brosser pour me voir faire le guignol autour d'un feu de camps avec des peintures de guerre sur le torse à la mode des indiens!!, grommela-t-il en montrant un doigt d'honneur tatoué d'un A noir. Insolent jusqu'aux bouts des ongles. Kahru allait avoir du fil à retordre avec lui... ou ils allaient être potes comme cochons. Allez savoir au final!
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Lun 12 Juin - 18:11:12
    Totem du Feu
    Totem du Feu
    Messages : 184
    Date d'inscription : 03/03/2016
    Localisation : Forêt





    Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
    Je souris, flattée par son admiration flagrante. Je plisse ensuite les yeux.

    « Parce que je suis plus liée à la Terre que toi. Tu es encore trop nouveau, tes perceptions sont encore trop faibles et trop peu éveillées pour pouvoir lui parler clairement. Même le chef de clan ne peut lui parler aussi bien que moi. Je suis la strate au-dessus des éveillés, c’est pour ça que je vous forme. J’ai commencé éveillée animale comme toi, j’étais un Cerf. Et puis je suis arrivée à un stade de communion avec la nature qui a fait de moi un éveillé élémentaire du feu, d’autres sont air, eau, terre. » Je lui souris.

    « Tout éveillé animal n’est pas obligé de devenir élémentaire, c’est même assez rare en réalité, nous ne sommes pas si nombreux. C’est parce que nous sommes infiniment plus puissants que vous, les éléments sont si forts en comparaison… C’est dur à expliquer. Un grand pouvoir, beaucoup de responsabilités. »

    Je fais une pause, hausse un sourcil et va lui chercher son sac.

    « Tiens, prend donc ta cigarette, mon chou. » Je remarque avec amusement.

    Je n’aime pas les cigarettes mais je me demande si ce ne serait pas son « péché mignon » d’ursidé. On verra bien.

    « Il te parle, tes rêves, c’est lui qui te les envoie. Tu rencontreras ton chef de clan quand tu voudras, et si te demandes gentiment. Je t’ai dit précédemment que je suis feu, je ne suis pas du même clan que toi, je ne peux être ton chef de clan… Et heureusement, je suis cheffe du clan du feu, c’est déjà assez compliqué comme ça ! » Je lance avec un rire. « Je suis d’accord pour le respect mais… fais attention, les gens que tu rencontres ont potentiellement des pouvoirs qui les rends plus dangereux pour toi, et en même temps plus agréables comme alliés. »

    Je le regarde attentivement et soupire quand il me pose la question. Je secoue la tête.

    « J’aime ma maison. J’aime son vide et son dénuement. Mais je pense qu’il y manque une paillasse supplémentaire au besoin, ou encore deux ou trois chaises. Disons que pour l’accueil c’est bien peu, ça me suffit mais ça ne suffit pas aux éveillés que je reçois. » Dis-je sincèrement.

    Je souris lentement, m’apprêtant à appeler… Quoi ? J’écarquillai les yeux et explosai de rire, les larmes aux creux des yeux. Il nous prend vraiment pour des sauvages à l’amérindienne ? Ahahahahahahahahah ! Je reprends lentement mon souffle. Une inspiration. Deux inspirations. Expiration. Voilàà.

    « N’importe quoi ! On ne fait pas ça ! Tu nous prends pour qui ? La plupart des éveillés… Que dis-je ? Tous les éveillés vivent en ville, ce sont des gens normaux, comme toi ou moi ! Enfin… Je suis un peu particulière, je l’admets mais ce n’est pas le cas des autres ! Je vois très mal Makha ou John, ou même ton chef, Kahru, danser ainsi, l’une parce que c’est trop peu élégant pour elle, l’autre parce qu’il aura oublié, et le dernier parce qu’il préfère bichonner sa grosse moto et son bar de biker plutôt que de faire des conneries comme ça ! Même moi je ne le fais pas, je vis juste ici, tranquille, en harmonie avec la nature et les gens. »

    Je ricane encore un coup à imaginer tout les chefs de clans faisant ça. Mouahah !

    « Bref. Je préfère éviter de te le dire, si tu ne devines pas tout seul c’est que la flamme doit te l’indiquer, mais pas moi. En tout cas, commençons par le commencement – oui, ce n’est pas la première fois que je le dis mais tu trouves toujours le moyen de me surprendre et de me faire oublier par où j’avais commencé. »

    Je hausse un sourcil narquois en le regardant. Une flamme jaillit entre nous deux, à dix centimètres de la table en bois, elle prend la forme des animaux que j’énumère.

    « Il y a onze esprits totems primordiaux, animaux : Cerf, Saumon, Faucon, Caméléon, Hérisson, Renard, Raton-laveur, Chat, Abeille, Serpent, Ours. Ton totem est parmi ceux-là. Quelque uns de ces gens deviennent des élémentaires et notre rôle est de guider les nouveaux tout en aidant les anciens si besoin. Il y a le feu, l’eau, la terre et l’air. Est-ce que l’un de ces animaux te parle plus qu’un autre ? » Je demande, l’air de rien.

    « Chaque animal à ses particularités, parfois caractérielles, parfois physiques, parfois morales, parfois un peu de tout. Ces particularités, la plupart des éveillés associé à un clan en ont déjà un peu, mais elles s’amplifient et se renforcent sous l’égide de l’esprit. J’étais cerf, j’aimais la nature et les animaux, l’un des pouvoirs des cerfs est de parler à ceux-ci. C’est mon cas. Je l’ai conservé en passant flamme. D’autre du clan ne sauront jamais causer à un chien, en revanche, il ne faut mieux pas se battre avec eux. D’autres sont capables de soulever et subjuguer des foules avec trois mots. Tu comprends où je veux en venir ? Certains mélangent ces caractéristiques, d’autres non. Avec toute qualité renforcée, apparait un défaut : la vanité, la sournoiserie, l’amnésie, la gourmandise, la peur de l’eau, etc. Ainsi, il y a équilibre mais ce n’est aussi envahissant que je le laisse entendre qu’à un stade très avancé de communion avec le totem. Sincèrement ? Je n’en connais pas des masses ici qui subissent autant leurs caractéristiques, sauf quelques chefs. Mais c’est normal, les chefs sont choisis parce qu’ils sont les plus avancés et plus puissants, pas forcément les plus anciens ceci dit. »

    Je le détaille encore, patiente un peu et lance :

    « Maintenant, veux-tu rencontrer ton totem ? »
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Lun 12 Juin - 23:01:13
    Totem de l'Ours
    Totem de l'Ours
    Messages : 248
    Date d'inscription : 30/05/2017

    Et voilà! C'était dit. Il n'était qu'un petit mickey de newbie alors qu'elle était Déesse du feu primal. Au moins, c'était clair. Il avait encore du chemin à faire s'il voulait être à son niveau. Donc pas de feu pour lui et il n'y avait qu'à espérer qu'il ne fasse pas partie des biquettes. Il ne se voyait pas en train de sautiller dans les buissons comme un débile. Ca va bien aux jolies filles mais pas à un gaillard comme lui. Comment voulez-vous imposer le respect lorsque vos bois s'emmêlent dans les branches basses? Non, ce serait trop ridicule!

    En tout cas, il notait bien au passage que le sourire de la rouquine avait changé et qu'elle lui donnait maintenant un petit surnom. Mon chou. Cela faisait vieux français de lui parler de bouffe. Il en eut un sourire jusqu'aux oreilles. A tel point qu'elle aurait pu penser qu'elle venait de lui offrir son saint graal en lui tendant son sac avec ses clopes.

    - Thanks, Sweety Cherry!

    Si elle avait été amusée de lui donner un surnom, il ne se gêna pas d'utiliser sa voix cassée pour donner du sex appeal à son nouveau petit nom... même si ce n'était sans doute pas le dernier auquel elle aurait droit. Peut-être même que ce fut ce petit détail qui lui permit enfin de bouger. Comme un déclic fait sur son subconscient.

    Fouillant son sac, il trouva enfin ce qu'il cherchait: son paquet et son zippo. D'un geste né de l'habitude, il s'en alluma une et prit sa première bouffée avec une certaine délectation, étendant même ses longues jambes devant lui, touchant peut-être au passage les pieds de la demoiselle.

    Alors qu'elle continuait son laius explicatif, il faisait des ronds avec les volutes de sa fumée, se demandant bien quel était le rapport entre un animal et un examen de fin d'année? Entre un esprit et ses mésaventures scolaires? Voulait-il qu'il retourne à l'école? Pourquoi faire? Pour le rendre fou une fois de plus? Heureusement, elle embraye sur son intérieur. Il lui manque des meubles pour accueillir d'autres gens, d'autres éveillés. Alors, il regarde à son tour, suit son regard lorsqu'elle s'attarde sur les chaises ou le lit... enfin la paillasse. Honnêtement, il avait vu bien pire. Il eut un haussement d'épaule.

    - Perso, j'peux manger par terre et dormir n'importe où... C'est pas le plus important.

    Oui, tiens. C'était quoi le plus important? Avoir un toit au dessus de la tête? Non. Avoir à manger et à boire. Oui. Etre libre. Oui. Etre entre bonne compagnie. Oui. Le reste... Il pouvait s'en passer... exception faite pour une bonne binouze de temps en temps et une clope. Ouais! Ca c'était du luxe!
    Et pour l'instant, il n'avait pas à se plaindre. Elle était plutôt agréable... mise à part le coup sur la tête. En plus, elle se bidonnait sur sa semi-blague, commençant à lui décrire certains chefs de clan. Apparemment le sien était biker. Il lui plaisait déjà. Il y aurait peut-être moyen de se poiler un brin avec lui. Après tout, les motards étaient connus pour aimer la bonne musique.

    - Gaffe, c'est comme ça qu'on commence à craquer sur moi, Sweety Cherry...

    Encore une boutade en réponse à son sourire narquois lorsqu'elle avouait qu'il la déstabilisait. Malheureusement, il fut vite rappeler à l'ordre par cette boule de feu qui dansait maintenant au milieu de la table, prenant les formes successives des animaux énumérés. Bien entendu, elle posa une question innocente. Lequel était le sien? Il répondit sans même réfléchir. Impulsivement.

    - L'ours.

    En même temps, vu le reste de la liste, il n'y avait que des arnaqueurs ou des trucs sans intérêt. Franchement, entre la biquette, la poiscaille, le volatile, la palette de couleur, la pelote d'aiguilles, le roublard, le voleur, la boule de poils, le machin à rayures, le persifleur et le méga grizzli, son choix était fait depuis longtemps.

    Avait-il simplement remarqué que son sourire s'était effacé et que sa cigarette était abandonnée au bout de ses doigts, parsemant la table de sa cendre grise? Sans doute pas. Peut-être qu'il venait de recevoir une sorte d'épiphanie. Finalement, il accepta de le rencontrer d'un signe lent de la tête.

    - J'espère juste qu'il ne s'appelle pas Colargol...

    Décidément, il ne pouvait pas s'en empêcher...
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mar 13 Juin - 18:57:35
    Totem du Feu
    Totem du Feu
    Messages : 184
    Date d'inscription : 03/03/2016
    Localisation : Forêt





    Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
    Douce cerise ? Ça doit être un truc typiquement anglais, pas grave. Je me demande s’il fait exprès de casser sa voix comme ça. Il doit tellement l’abimer. C’est mauvais pour la santé… mais fumer l’est encore plus donc que puis-je dire de plus ?

    Je décale mes pieds pour lui laisser la place et hausse un sourcil quand il avoue la simplicité de son existence. J’aime les gens comme ça, je me retrouve en eux. Je suis comme eux, même si je suis maintenant sédentaire. Je souris. Je l’aime vraiment bien ce nounours. J’ai envie de voir ce qu’il va devenir. Et par quels moyens. Je ne relève pas sa remarque moqueuse. Je ne comprends pas trop en vrai. Je ne me rends pas compte. Est-ce que je suis si attirante comme ça pour que même après lui avoir dit de ne pas essayer il continue ? Je ne comprends vraiment pas. Mais je n’ai pas eu ce type de relation depuis que je suis ici. La forêt compte plus pour moi.

    Mon sourire s’élargit, je suis heureuse qu’il l’ait ressenti. C’est son instinct qui a parlé. Et j’aime lorsque les choses se passent comme ça. Je hoche la tête quand il accepte de rencontrer Ours mais fronce les sourcils lorsqu’il fait… une blague ? C’est une blague ? Je ne comprends pas. Je hausse les épaules et une nouvelle flamme apparait à la place de l’autre. Plus vive, plus bleue, plus chaude, plus forte. Vivante. Elle danse, hypnotise et prends lentement la forme d’un ours. Je sens l’esprit venir à nous et je regarde Brett dans les yeux, sérieuse.

    « Tu as le droit à trois questions. Choisis les bien. »

    Je me lève et recule, m’assois en tailleurs sur ma paillasse et médite, j’attends le signe de l’esprit pour revenir.
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mer 14 Juin - 0:04:28
    Totem de l'Ours
    Totem de l'Ours
    Messages : 248
    Date d'inscription : 30/05/2017

    Elle ne rit pas à sa blague. Elle en perd même son magnifique sourire plein de chaleur. Pourquoi? Parce qu'elle n'a pas compris le sous-entendu ou parce qu'il venait d'offenser le saint esprit des ursidés? Bonne question.

    En même temps, il n'eut pas vraiment le temps de se la poser longuement vu qu'elle était déjà en train de faire son truc vaudou avec les flammes. Celle-ci n'avait pas la bonne couleur. Elle ressemblait plus à celle d'un chalumeau qu'à celle d'un feu de camps. Sauf qu'elle a une forme d'ours. En tout petit. DECEPTION TOTALE!!!

    C'était quoi encore que cette connerie?!

    Lui qui s'attendait à un vrai ours avec toutes ses mensurations. A un truc qui vous hurle dessus la gueule béante de crocs et la bave dégoulinante. A une chose si gigantesque qu'elle transpirait la force tranquille, l'imposant respect. Ben nan! Une toute petite flamme ridicule qui dansait au dessus de la table, faisant des ronds pour lui montrer ô combien elle ressemblait à un ours. Wouhaouuuuuu... Il en tremblait rien qu'en le regardant. Tu parles, Charles. Il avait son sourire narquois en plein milieu de visage. Heureusement que la flamme était admirablement proportionnée sinon il aurait ri de bon coeur.

    - Hum... Y a vraiment l'esprit d'un ours là-dedans?
    , posa-t-il comme première question. Oui, oui, parfois il était con. Mais pour sa défense, au vu de la démonstration de feu qu'il avait depuis le début sous les yeux, il pouvait s'attendre à mieux que cela, hein?

    Comme rien ne se passait, il se pencha un peu pour regarder Natÿre, l'appelant à l'aide silencieusement. Peine perdue. Elle était déjà perdue dans sa méditation. Alors il se mordilla la lèvre inférieure, ne sachant comment se comporter face à un truc pareil. Encore une fois, une cigarette voltigea vers ses lèvres alors que la dernière avait été finalement écrasée contre le talon de sa botte et abandonnée sur la table à défaut de cendrier.

    Au bout d'une minute de silence, il se décida enfin à reprendre la parole.

    - Bon... Au cas où... Comment faut que j'fasse pour que tu me parles directement au lieu de m'envoyer ses rêves à la con parce qu'ils sont pas super super claires comme messages, hein? Et puis bon, va pas croire que je vais retourner au lycée pour tes beaux yeux! J'veux bien faire des trucs mais CA t'oublie direct!

    Sentant ses nerfs se tendre à nouveau, il tira sur sa clope deux ou trois bouffées avant de poser sa dernière question réglementaire.

    - Et c'est quoi le plan? Tu veux quoi de moi? Que j'replante des arbres? Tu dois bien savoir que j'ai pas vraiment la main verte...

    Bon, voilà. C'était dit. Il n'y avait plus qu'à attendre maintenant que ce machin réponde. Enfin, est-ce qu'une sculpture de flammes avait une bouche et des cordes vocales? D'ailleurs, il allait avoir quoi comme voix? Celle d'une fourmie, d'une gamine de 10 ans? Si c'était à lui de choisir, il préférerai qu'il ait une voix de bonhomme. Une voix à la Orson Wells. Un truc guttural et chaud à la fois. Un truc cool, quoi!
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mer 14 Juin - 1:21:22
    Esprits de la Nature
    Esprits de la Nature
    Messages : 186
    Date d'inscription : 12/03/2016





    La flamme s'enroule sur elle-même et grossit, tellement qu'elle te supplante. La tête de l'ours est plus discernable que le reste. Il montra les dents lentement et fixa son regard sur toi. Une voix grondante et éthérée s'éleva soudain, emplissant toute la pièce par sa puissance douce, bonhomme.

    "Tu devrais apprendre à parler avec sagesse, et à penser avec sagesse. JE SUIS OURS! Et tu n'es qu'un de mes élus. Ne soit pas prétentieux."

    Il soupira de colère, un souffle chaud effleura ton visage.

    "N'en demande pas trop. Sois patient. Tu comprendras ensuite. A quoi bon te parler plus qu'aux autres? Tu verras bien, je ne suis pas ta mère. Enfin, il y a de nombreux moyens d'aider notre Mère la Terre: rassembler les foules pour un projet, chanter de bonnes choses, vivre en communion avec la nature, aider les gens qui essaient d'être proche d'elle et de la sauver par le tri des déchets et bien d'autres choses. Tu trouveras par toi-même. Certains font même ce que vous appelez du terrorisme écologique, ils dorment autour d'un arbre et sont relayés par ce que vous appelez les médias. N'oublie pas que je t'ai choisi parmi beaucoup d'autres. Montre-toi digne."

    Ses yeux semblèrent s'agrandir comme s'ils voulaient t'englober, la flamme t'entoure, t'englobe, la chaleur te fouette tout le corps, un grognement retentit et soudain le calme plat, le vide.

    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mer 14 Juin - 8:10:31
    Totem de l'Ours
    Totem de l'Ours
    Messages : 248
    Date d'inscription : 30/05/2017

    Ah. Ah ouais quand même. Venait-il de recevoir une baffe pour qu'il garde la bouche aussi grande ouverte? Probablement. Il en avait même (encore!) oublié sa clope qui se finissait au bout de ses doigts. Immobile, il avait un mal de chien à revenir à la réalité. Le moment avait été tellement fort, tellement puissant qu'il en restait vissé sur sa chaise.

    Inconsciemment, il porta même une main à l'emplacement de son coeur pour empoigner son sweet-shirt. Maintenant que l'esprit était parti, un vide immense était apparu. Un trou béant au milieu de la poitrine. Une douleur aigue descendant jusqu'à ses tripes. Cela faisait si mal de se rendre compte de la solitude dans lequel il nageait depuis si longtemps. Un océan de vide que cet ours avait empli en à peine quelques secondes. Force, chaleur, sagesse et une certaine tendresse . Il avait eu toute la puissance de l'image de ce père qu'il n'avait jamais eu. Un protecteur aimant qui n'hésiterait pas une seule seconde de vous donner un coup de patte derrière la nuque pour vous remettre dans le droit chemin... pas le mec désintéressé qui sautait sa mère en la traitant de conne. Pour celui-là, les mioches, ce n'était pas son problème. Ils n'étaient que des dommages collatéraux à ses parties de jambes en l'air protocolaires. Ce n'était pas un père. Même pas un homme. Juste un parasite dans la vie de Brett.

    Comment savoir qu'une chose vous manque lorsque vous ne savez même pas qu'elle existe?

    Alors oui, au fur et à mesure qu'il digérait tout cela, il eut un rire nerveux. De plus en plus fort. Il en eut même les larmes aux yeux. Par contre, était-ce de rire ou de douleur? Il était incapable de le déterminer lui-même. Il riait simplement, laissant les larmes coulées sur ses joues sans même les essuyer. Il fallait juste que la crise passe, qu'il retrouve son self contrôle.

    Peut-être qu'il aurait dû se lever de cette chaise pour partir, pour cacher tout cela aux yeux de la rouquine. Mais il n'en était incapable. D'ailleurs, se souvenait-il qu'elle était toujours dans la pièce, à quelques mètres de lui? C'était peu probable tant il était ébranlé.
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mer 14 Juin - 14:03:23
    Totem du Feu
    Totem du Feu
    Messages : 184
    Date d'inscription : 03/03/2016
    Localisation : Forêt





    Clique sur l'image si tu veux ma fiche. Stan est mon cheval (c'est expliqué ICI) ainsi que mon histoire plus détaillée. Malcolm est mon copain cerf. J'ai aussi un copain Renard récurent. Comme surligné en gras dans ma fiche, je porte H24 un short et un tee-shirt plus ou moins usé. Toute l'année. CETTE SIGNATURE VOUS MONTRE MON APPARENCE PHYSIQUE GENERALE, NE REGARDEZ PAS LES PEAUX DE BÊTES.
    Un souffle grondant dans mon oreille, j’ouvre les yeux. Brett semble en état de choc. Je peux comprendre. Il y de nombreuses réactions à l’apparition de l’esprit. Parfois celle-ci, parfois l’excitation. Toutes sont normales. Il faut qu’il y ait un choc quelconque. Sauf que Brett semble plus touché que la plupart des autres. Il rit, de ce genre de rire qui fait dire que quelque chose ne va pas. Je fronce les sourcils et m’approche de lui. Je l’enlace doucement, lui apporte du réconfort pour qu’il se calme, qu’il retrouve ses esprits. Je lui caresse les cheveux en lui insufflant une chaleur réconfortante, compatissante. Je sens qu’il en a besoin. Je gronde intérieurement envers Ours, qui me l’a mis dans cet état.

    Je ne me rends pas compte du temps que nous passons là. Je me détache de lui quand je réalise qu’il n’a plus besoin de moi. Son calme revient lentement, je le sens. Je prends une longue inspiration et retourne m’asseoir en face de lui, prenant au passage la mini sculpture d’ours que j’avais commencé à tailler. J’attends patiemment. S’il veut parler, je suis là pour l’écouter, sinon… le silence est d’or aussi parfois.

    Spoiler:
    Petite réponse, désolé, mais j'espère que tu comprends Razz
    avatar
    Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] > le Mer 14 Juin - 16:40:52
    Totem de l'Ours
    Totem de l'Ours
    Messages : 248
    Date d'inscription : 30/05/2017

    Le choc était si grande, le vide si intense qu'il eut un sursaut en sentant les bras de Natÿre l'entourer. Un mouvement de recul instinctif qu'il étouffa aussi vite qu'il était apparu, montrant bien qu'il n'avait aucune habitude d'avoir quelqu'un sur lequel s'appuyer lorsque rien n'allait. Aucun rejet. Juste une sale habitude. Un instinct qu'il s'était forgé dans la violence de la vie.

    Ne voulant absolument pas qu'elle s'écarte, il lui emprisonna les poignets et tira doucement dessus pour la sentir au maximum contre lui, pour la coller à lui. Il avait besoin de sa chaleur, de sa tendresse. Lorsqu'elle se libéra une main pour la glisser dans ses mèches brunes, il glissa ses doigts entre ceux de sa main encore libre pour les serrer avec force et douceur. Fermant les paupières, il se laissa aller au sein de cette chaleur réconfortante. Peu à peu, elle réussissait à calmer la dureté de ce vide qu'il avait en lui, le remplissant un peu à sa manière, lui assurant silencieusement qu'il ne serait plus jamais seul maintenant que l'esprit de l'Ours l'avait choisi.

    Malheureusement, toutes les bonnes choses avaient une fin et celle-ci aussi. Elle se dégagea de lui et il la laissa partir avec regret, laissant ses doigts caresser ceux qu'elle lui enlevait. Il eut un sourire gêné alors qu'elle reprenait sa place en face de lui. Ne sachant pas trop quoi dire, il l'observa un instant jouer avec le bout de bois qu'elle entaillait au couteau un peu plus tôt. Etait-ce un ours qui se profilait dans les arrêtes du bois?

    - You know it, isn't it? Tu savais que c'était l'ours.

    Nul reproche. Une simple constatation lors que ses iris dorés se plantaient dans les siens. Un sourire en coin orna ses lèvres au bout de quelques secondes. Un sourire blasé mais beaucoup plus calme.

    - Of course, you know it...

    Soudain, il se leva et accrocha son sac à son épaule. Se penchant, il récupéra également sa guitare qu'il glissa dans son dos.

    - Bon... je pense qu'on en a fini pour aujourd'hui, hein?

    La voyant ouvrir la bouche pour lui rappeler qu'elle devait encore lui enseigner des choses, il la devança d'un air joyeux. Le masque était vite revenu à sa place.

    - T'inquiètes pas. Je reviendrai un de ses quatre pour que tu puisses me dire tout ce que tu ne pas encore dis...

    Sans lui laisser le temps de dire quelque chose, il se dirigea vers la sortie, persuadé qu'il était sur le plancher des vaches. Il n'y eu qu'un "CRAP!!" qui annonça qu'il venait de se rendre compte de la situation de la maison d'Odessa. Heureusement pour lui, grimper ou descendre d'un arbre n'avait jamais été un réel problème. Alors, dédaignant les facilités d'usages (sans doute installés pour les autres éveillés), il fut en bas en quelques bonds plus ou moins gracieux et s'enfonça dans la futaie des arbres environnants.
    HRP:
    Pas de soucis. De toutes façons, tu ne pouvais pas faire plus. Par contre, si cela ne te gêne pas, est-ce que tu peux donner une journée type dans ta réponse pour que je puisse faire un peu la suite? Very Happy

      Hidden Lands