Totestival', rejoins l'événement !
Rejoins-nous sur Discord !
Et aussi sur Facebook ♥
Et aussi sur Facebook ♥



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mini-sitting [Brett / Formation 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Jeu 8 Juin - 2:50:47
L’écho d’une voix grave empli l’espace autour de moi. Je jardine, mes tomates poussent bien, j’ai cueilli les cerises de la forêt, j’en ai plein les poches. J’en prends une et crache le noyau le plus loin possible. L’appel se fait plus insistant. Je sais que j’ai un nouveau venu à aller voir. Mais je sais aussi qu’il arrive.

Non, il n’arrive pas. Il est là. Je le sens. La flamme danse. Je souris et me relève. J’essuie mes mains pleines de terre avec les feuilles de l’arbre le plus proche et je siffle. J’attends qu’il vienne. Pas le jeune. Non, lui je vais venir à lui. J’attends mon beau Stanislas. Mon doux Stanislas, qui surgit soudain du couvert d’un arbre. Je lui caresse la tête et enroule doucement mes doigts dans sa crinière emmêlée. Son dos est chaud sous mes fesses. Lui aussi le feu l’habite, d’une autre manière. Il tourne la tête et me regarde. J’hoche la tête.

Il s’élance vers la ville, le pataclop doux de ses sabots sur le sol couvert d’humus devient soudain claquant. Le goudron détruit mes oreilles et les siennes. Je l’aime, lui, plus besoin de parler, nous nous comprenons naturellement. C’est tellement magique.

La ville, les passants moroses, la couleur gris terne qui domine. La pollution. Stan secoue sa crinière, dérangé par l’ambiance, je grimace un peu. Je sens. Je regarde en bas, Stan se stoppe. Il y a un homme qui chante avec une guitare. Je souris, sors une cerise et la lance dans sa caisse de guitare en descendant de Stan, d’un même mouvement. Il trottine ensuite vers le parc, je sais qu’il y trouvera de quoi s’occuper le temps que je m’occupe du jeune… Ours. Le grondement vient de s’intensifier puis de cesser. Je l’ai reconnu le grognon. Je les aime bien.

« Bonjour à toi ! » je lance en le regardant. Je désigne les cerises dans sa caisse. « Je t’en prie, prends ! Je les ai cueillies ce matin, elles sont bonnes, sucrées et tout ! »

Je m’assis en tailleurs à côté de lui et l’observe, essaie de saisir à quel point l’Ours est venu à lui ou pas, l’a influencé. Normalement il a des rêves toutes les nuits depuis le premier appel. Je lui fais un clin d’œil.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Jeu 8 Juin - 8:58:50
Cela faisait plusieurs nuits que Brett ne dormait pas vraiment. Des histoires d'examens à passer se bousculaient dans sa tête. Des colères monumentales lui vrillaient les tripes jusqu'à son réveil et une silhouette bourrue restait toujours à la lisière de son champ visuel. Toujours et encore le même rêve perturbant et qui le laissait encore plus fatigué que la veille au soir. Il y avait de quoi devenir fou...

C'était peut-être pour cela qu'il s'était remis à chanter dans la rue, posant son bonnet léopard sur le goudron comme un mendiant. Au moins c'était quelque chose de familier, de naturel presque. Un truc d'ancrage dans sa réalité. Pour ne pas perdre la boule... ou du moins pas entièrement.

Alors oui, il s'était mis à un coin de rue, pas trop loin du parc pour attraper quelques promeneurs. D'ailleurs, de temps en temps, quelqu'un lui lançait une pièce lorsqu'il chantait un standard connu. Du U2, du Nirvana, du Red Hot chili Pepper, du Johny Clash et bien d'autres encore qui collaient avec son humeur maussade. Heureusement, la musique lui offrait alors une barrière protectrice. Il n'avait besoin de parler à personne et il n'avait pas besoin d'être poli pour avoir une pièce.

Alors que les notes de "Where is my mind" des Pixies s'évaporaient dans son air environnant, il put observer un spectacle des plus étonnants: une rouquine incendiaire se dirigeait droit vers lui, montée à crû sur un cheval qui lui obéissait au doigt et à l'oeil. Sous son oeil rond, elle descendit de sa monture, lui lançant des cerises comme s'il était un moineau affamé et s'assit en tailleur à côté de lui comme si elle le connaissait depuis des lustres.

- What's the fuck?!, pensa-t-il fortement alors qu'il finissait sa chanson, ne la quittant pas du regard. Ses deux iris couleur miel la détaillaient avec conviction et insistance, descendant du bout de ses boucles rouges jusqu'à ses doigts de pieds. Elle sentait la forêt, la sauvagerie à l'état pur avec ses vêtements froissés et les quelques brindilles qui parsemaient ses cheveux. Elle lui souriait avec franchise et chaleur. Juste avant le clin d'oeil... de connivence?

Haussant un sourcil, il s'arrêta en plein milieu de sa chanson  et prit un temps fou à se décider de ce qu'il devait faire d'une nana pareille. Il avait autant envie de l'envoyer bouler que de s'assoir à côté d'elle pour regarder les mouettes volées au-dessus d'eux, boulotant les fameuses cerises. Sa surprise passée, il fronçait, à présent, ses sourcils, passant son poids d'un pied à l'autre, indécis.

Finalement, il s'assit à côté d'elle, posant sa gratte à côté de lui. Après tout, il pouvait bien faire une petite pause. L'auditoire ne se pressait pas autour de lui, de toutes façons. Poussant un soupir, il sortit un paquet de cigarettes de sa poche et en glissa une entre ses lèvres.

- T'aurais pas plutôt du feu? J'trouve plus mon briquet.

Pas de bonjour. Pas de merci. Un vrai ours bougon qui semblait rechigner sur ses fruits rouges. Peut-être qu'elle n'avait pas tapé dans sa gourmandise légendaire...

Soudain, il eut un geste inconscient. ll leva sa main et enfonça ses doigts tatoués dans la tignasse rouge pour en sortir une herbe sèche qu'il laissa tomber à ses pieds comme si de rien n'était. Comme si c'était une chose naturelle de fouiller dans les cheveux d'une femme qu'on ne connait ni d'Adam ni d'Eve.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Jeu 8 Juin - 15:53:04
Il a l'air totalement désappointé. Il est vrai que je n'ai plus l'habitude de la réaction de surprise des nouveaux éveillés, les derniers en date sont soit super ouverts, soit venus me retrouver en forêt, où est ma place. Cependant, il a l'air de prendre mon apparition pour dit et m'accompagne sur le sol dur et granuleux. Je vais avoir les fesses irritées, il faut que je retrouve vite ma place en forêt, où la couche d'humus est si douce et tendre.

Il sort des cigarette, je fronce le nez mais mes yeux s'éclairent d'un coup lorsqu'il me demande du feu. Mon sourire s'élargit lentement, je regarde autour de moi. Personne ne nous observe, je le sens. Je me penche vers lui et tends le bras. Un claquement. Une flammèche qui s'allume au bout de sa cigarette, très brièvement, juste ce qu'il faut pour l'allumer. Je me redresse et pose les mains sur mes chevilles en penchant la tête.

"J'espère que c'était bien ce que tu demandais... Trafalgar." Je fronçai les sourcils. "J'ai un doute, c'est Brett ou Trafalgar ton nom? Moi c'est Natÿre, enchantée de te rencontrer."

Je prends une longue inspiration en regardant autour de moi, commençant à en avoir marre d'être assise. Déjà.

"Ça te dis qu'on bouge ailleurs? Je pense que nous avons plein de choses à nous dire, petit grognon." dis-je avec un sourire complice.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 0:01:43
What's the fuck?!!! Encore une fois cette pensée violente lui traversa l'esprit lorsqu'elle tendit son bras et claqua dans ses doigts pour lui allumer sa clope sans le moindre ustensile. Il n'avait tout de même pas rêvé. Elle venait bien de créer une flamme au bout de ses doigts... non? Il en oublia presque de tirer sur sa cigarette pour qu'elle prenne correctement. On a dit PRESQUE! Parce qu'il faut pas déconner non plus.

Par contre, il faillit s'étrangler lorsqu'elle lui demanda des précisions sur son nom. Comment pouvait-elle connaitre tout cela? Il n'était pas encore assez célèbre pour avoir une fan. Et pourquoi elle le surnommait "le petit grognon"? Avait-il déjà couché avec elle? Difficile à croire qu'il ne s'en souvienne pas au vu de la carrure de la nenette. Trop chouette pour un blackout!

Encore une fois, il fronçait les sourcils en la dévisageant, tirant sur sa clope de temps en temps, cherchant à décider quoi faire d'elle. Oh Goshhhhhh!! Il sentait bien une migraine pointer et s'installer juste derrière son oeil gauche. Alors se frottant l'oeil de son poing, il répondit enfin, grommelant pour donner raison à son nouveau surnom.

- My first name is Trafalgar and my last name, Brett.... Shit!! Sorry... Euh... Désolé... Quand j'suis fatigué, j'perd mon français...Mon prénom, c'est Brett et mon nom de famille, c'est Trafalgar... Comment tu connais mon nom? Tu veux un autographe, c'est ça?

Elle voulait bouger ailleurs. Il était vrai que le macadam n'était pas très confortable mais en même temps, il ne voyait pas trop bien où aller.

- Hum... Si tu veux... Mais t'as pas peur pour ton canasson? Et puis j'suis pas grognon...C'est juste que j'vois pas c'que tu veux m'dire... J'veux dire... On s'connait pas... alors à part faire connaissance... j'vois pas... Na... Nature?


Il eut un sourire mi-contrit mi-énervé de ne pas pouvoir prononcer correctement son prénom. Pour cacher sa gêne, il fouilla dans son bonnet pour récolter les quelques pièces et surtout les compter. Un peu plus de 20 euros. Un grand sourire barra alors son visage. Un sourire de gamin des rues.

- Allez, lève ton joli p'tit cul. J'te paye une bière. La journée a été bonne!

Aussitôt dit, il fut sur ses jambes et lui tendait déjà une main pour l'aider à se relever. Juste avant de visser son bonnet sur ses cheveux courts et d'attraper sa guitare. Il était fin prêt à aller déguster ce liquide blond et mousseux qui lui ravissait toujours les papilles.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 0:28:30
Il a l’air surpris, ils ont tous l’air surpris. Il a l’air de parler une autre langue, je sens que c’est le cas mais je comprends, comme toujours. Je hausse un sourcil amusé.

« Parle comme tu veux, je te comprendrais dans tous les cas. Et pourquoi voudrais-je un autographe ? Tu joues bien mais pourquoi j’en voudrais un ? » Je demande, sincèrement intriguée.

Mon sourire s’élargit.

« Mon chou, Stanislas est parfaitement capable d’appeler à l’aide si besoin mais je ne pense pas qu’il aura des problèmes, il est protégé. Et ça se dit Na-ti-rè. »

Je me lève d’un bond et regarde autour de nous, manquant de voir sa main, je la lui serre sans trop comprendre. Ça arrive parfois que je rate la logique des gestes des gens, je crois que c’est à force de vivre dans la forêt que ça me fait ça. Je n’aime pas particulièrement l’alcool mais s’ils ont de l’eau fraiche je ne dis pas non. Je le regarde remettre son bonnet alors qu’on est au printemps et qu’il fait bon. Je ne comprends pas mais c’est pas grave. Ça lui va bien.

Tout en marchant vers le premier truc qui ressemble à un endroit où on te sert des boissons, je détaille du regard ses gestes, ses attitudes et sa manière d’évoluer avec des gens autour. Je lance une abeille de flamme prévenir Stan que l’on s’éloigne mais de ne pas s’inquiéter. Il a l’habitude, nous sommes déjà allés à plein d’endroit beaucoup plus flippants que Totarnec. Une table en terrasse, une chaise, je m’assois et demande un verre d’eau sans me soucier du regard du serveur.

« Faire connaissance ? Pourquoi pas. Mais je n’ai pas grand-chose à raconter sur moi, plus que ce que tu vois et ce que tu vas découvrir. » Je remarque avec un sourire. « En réalité, je suis venu à toi pour t’aider… Tu dors mal en ce moment ? » Je finis d’un air décontracté en étendant mes jambes sous la table.

Le serveur pose nos boissons, mon verre claque sur le bois de la table, je le remercie en souriant, appliquant les techniques que m’avaient appris mes senpai-cerf. Il perdit son air agacé et reparti en fronçant les sourcils, un peu désarçonné.

« J’imagine que des questions vont te venir. Alors je suis aussi là pour écouter. »



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 12:03:57
Pourquoi aurait-elle voulu un autographe? En voilà une question! En même temps, c'était peut-être un peu con comme présomption. Après tout, il n'était personne dans le milieu de la musique... et encore moins auprès des inconnus. Pourtant, ne venait-elle pas de dire qu'il jouait bien? Sans doute... mais c'était loin du "J'adooooorrreeee" des filles hystériques devant Pete Doherty.

- Ben... euh... Comme tu connais mon nom, j'me suis dit que tu étais p'tre à mon concert de l'autre soir... Au bar "Le Walhalla"...

Bon, ce n'était pas la peine d'en dire plus vu qu'elle embrayait directement sur le problème du cheval. Encore une fois, les mots sortaient de la bouche de cette rouquine avec aisance mais ses phrases n'avaient aucun sens pour lui. Comment un cheval pouvait être protégé alors que personne ne le surveillait? Peut-être que son français ne lui permettait pas de comprendre certaines subtilités. Alors autant ne pas poser de questions pour éviter de passer pour un idiot d'Anglais.

Comme elle avait l'air de savoir où se rendre, il la suivit, la lanière de sa guitare lui barrant la poitrine, son sac lui battant la hanche et les mains enfoncées dans ses poches. D'un pas décontracté, il ne la quittait pas d'une semelle, un air détaché, voir blasé sur la figure. Pourtant, ses iris n'arrêtaient pas de voleter vers elle, pleins de questions au fond des pupilles. Elle avait réussi à capter son intérêt et l'intriguait réellement. Qui était-elle? Pourquoi disait-elle et faisait-elle des trucs étranges? Cherchait-elle à l'arnaquer pour avoir quelques billets? Si c'était le cas, elle s'était trompé de pigeon! Il n'avait pas un copec sur lui! Cette pensée lui arracha un autre sourire amusé.

Heureusement, ils arrivèrent en terrasse où elle prit les choses en main pour commander.... de l'eau!!! What?! Il eut le même regard ahuri que le serveur pendant quelques secondes avant de se reprendre. Après tout, cela en fera plus pour lui. Un peu plus et il s'en léchait les babines.

- Pression. Blonde.


Concis. Direct. Comme toujours. La politesse, c'était pour les ronds de cuir.

- Ouais. J'dors mal en ce moment. En même temps, les bancs publiques sont pas vraiment confortables, ici. Faudrait porter plainte à la mairie, d'ailleurs...

Pas le temps d'en dire plus que le serveur revenait déjà, accueilli par un grand sourire de la part de Brett qui faillit s'étrangler devant le petit numéro de Natÿre. C'était quoi ce battement de cils façon biche charmeuse?! Il en oublia même de boire sa première gorgée de bière. GOOOooosssshhhhh!!! C'était quoi encore que cette nana?!

- Euuuh... T'es sûre que tu ne t'appelles pas Circe plutôt? Nan parce que j'ai pas trop envie de ressembler à un cochon après ma bière, hein? Et puis tu sais, j'préfère que tu répondes aux questions que tu ne les écoutes... parce que j'arrive bien à les entendre tout seul... Par contre, y répondre: c'est plus dur... D'abord comment tu connais mon nom? Ensuite, t'es magicienne, c'est ça? Nan parce que le truc des doigts, c'était vraiment cool.... Mais j'vois pas comment tu peux m'aider... Tu veux m'offrir ton matelas, c'est ça? Moi, j'ai rien contre de partager ton lit, hein? Mais j'suis pas sûr que ce serait pour dormir... T'es vraiment belle...

C'était fois-ci, il lui adressait un sourire aussi charmeur que canaille. Celui qui faisait craquer toutes les filles.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 17:08:31
Mais c’est quoi tous ces presque clochards que les esprits m’envoyaient en ce moment ? Je ne comprenais pas ce désir de dormir sur un banc. Dans un arbre, okay, dans une grotte en bord de mer okay, sur le sable okay. Mais sur un banc ? Je fronce les sourcils en sirotant mon eau. Hum, elle est bien fraiche, et n’a pas un gout bizarre, ça fait du bien. J’espère que Stan aura trouvé un point d’eau pour lui. Je soupire. Et écoute.

Un cochon ? J’explose de rire tellement la comparaison est incongrue. Je souris quand il me compare à une magicienne et parle d’un matelas. Je hausse un sourcil amusé avec un sourire en coin. Décidément en ce moment… Je choppe des clochards qui aime mon apparence, hein ? Très drôle les esprits. Très drôle.

« Prenons les choses une par une. Premièrement, oui, je pourrais te loger, si tu n’as rien contre les matelas rudimentaires et les cabanes dans les bois. J’ai déjà aidé quelqu’un d’autre comme cela il y a peu, ça ne me dérange pas, je dors dans les branches vu qu’on retombe dans la bonne saison pour la belle étoile. Ensuite, je ne suis pas magicienne dans le sens où tu l’entends. Mais je connais ton nom, oui. Quant au reste… Laissons faire les choses tu ne crois pas ? »

Parce qu’après tout, il n’est pas non plus désagréable à regarder, juste un peu jeune. Je claque mes mains soudainement.

« Commençons ! Alors je réside en Bretagne depuis plus de 15 ans en fait, j’y ai vécu de nombreuses choses et je viens de loin. J’ai aussi fait des rêves étranges qui m’ont guidée jusqu’ici, comme toi. Sauf que je venais de beaucoup plus loin, crois-moi. Et j’ai appris des choses. Beaucoup de choses. Comme mon « truc avec les doigts » comme tu dis. Parce que j’ai été choisie. Comme toi. »

Je regarde autour de moi avec une moue, je ne suis pas à l’aise pour parler de ça alors qu’il y a des gens autour. Je soupire.

« Vraiment. Fini ta bière et allons ailleurs, il me faut de l’espace et du calme pour te montrer et t’expliquer. Il ne faut pas que d’autres puisse entendre ce que j’ai à te dire. »

Je bois mon verre cul sec et attends patiemment qu’il finisse le sien. Je tergiverse et regarde alentour, personne ne semble nous écouter. Je soupire. Commençons par le plus simple.

« Je suis le Feu. Toi, tu es animal. Tu ne sais peut-être pas encore lequel et c’est à moi de t’aider à le trouver en toi. Il va influencer ta manière d’être, même s’il t’a choisi à partir de ce que tu es. Il va amplifier certains de tes caractères et t’en donner d’autres. Tu pourras faire des choses. Et ne pourras plus en faire d’autres. Il y a plusieurs types d’animaux, et chacun a ses caractéristiques… »

Je m’interromps. Je souhaite continuer mais je suis limitée par le lieu… Enchainons sur autre chose.

« Nous sommes les protecteurs de la terre, nous l’aimons et elle nous aime. Et nous devons nous battre pour elle. C’est aussi pour cela que tu as été choisi. »

Je passe la main dans mes cheveux, je gigote un peu, mon pied bat une mesure fantôme, je regarde autour de moi. Partir. Il faut partir pour qu’il puisse saisir. Comprendre. Admettre. Vivre.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 18:01:59
Ah ben voilà! C'était trop beau pour être vrai et plausible. Elle venait de lui mettre un râteau version deluxe. La version grande classe du "Laissons le temps au temps...". Mouais. A voir. Peut-être. Si elle ne s'avérait pas trop frappa dingue. En tout cas, il l'avait au moins fait rire...

Par contre, il fronça encore une fois ses sourcils, réfléchissant au fait qu'elle vivait ici depuis 15 ans. Elle aurait alors 30 ans... Enfin si elle s'était barré de chez elle comme lui. Ce qui n'était pas bizarre. C'était normal pour lui. Donc elle en avait 30. De toutes façons, elle en faisait même moins que cela.
Après les choses se corsèrent un peu plus pour l'Anglais. Comment ça les mêmes cauchemars que lui? Comment ça des rêves qui te conduisent ici? What's th fuck?

- Ah parce que tu es aussi traumatisée par les examens de High School? Toi aussi, tu rêves de flanquer une raclée à tous ces assholes de profs?

Il tendit la main vers son verre avant de s'étouffer carrément avec sa mousse en entendant la suite. Toussant comme un dératé, il tambourina sa poitrine de son poing pour retrouver son souffle et faire passer le liquide dans le bon tuyau.

- You're crazy, Ginger girl! I'm not a animal. I'm a man. Regular and straight! I don't want to be change! I'm me and that's all! What's this bullshit, woman?! Nature is old enough to take care herself. She doesn't need me. I'm a crap with her. I never use ashtray.

Oui, toute cette histoire commençait réellement à lui chauffer les oreilles. C'était quoi encore que ces conneries?! Comme si l'écologie avait besoin d'un soldat comme lui? Lui qui n'avait jamais eu d'état d'âme à balancer un papier par terre. Alors oui, la moutarde lui monta au nez. Lui, il n'avait pas envie de changer. Il ne voulait pas qu'un truc l'empêche de faire des trucs qu'il avait fait toute sa vie.

Alors il se leva d'un bond, finit sa blonde cul sec (Quel gâchis!), sortit ses pièces de sa poche de jeans et balança sa monnaie sur la table.

- Here! That's money for the drinks. Goodbye, Na-ti-rè!

Enervé, il partit, faisant de grands pas comme pour mettre au plus vite une certaine distance entre la folle dingue au joli visage et lui. Il marmonnait toujours dans sa barbichette.

- What's the hell?! This is mad! I'm not a beast! I am human! I do what I want and when I want! I am a free man with all my mind! Fuck off!
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 9 Juin - 19:53:16
Ah. Ah. Okay. D’accord. Je comprends pourquoi c’est un ours le petit. Très sanguin, hein. Okay. Je vais me la jouer méchante. Mon sourire s’élargit et je le regarde s’énerver et partir en jetant l’argent. Je souffle discrètement et le suis tranquille en sifflotant. Stan apparait de loin. Il me fait un signe. La rue est vide.

Je cours avec le feu. Non seulement je le rattrape. Mais je l’assomme un bon coup. Je soupire en le retenant pour ne pas qu’il se fasse mal. C’est mon deuxième éveillé ours. Quel calvaire que de devoir gérer leur susceptibilité ! Je préfère presque les abeilles, pourtant elles sont dures à comprendre. Stan me rejoint tranquillement.

« Je vais avoir besoin d’aide mon beau, tu veux bien nous porter tous les deux ? »
« Evidemment, allez ! »

Je le remercie tandis qu’il se met à genou pour me faciliter les choses. Je hisse Brett sur son dos et me pose aussi avec la guitare et ses affaires. Et nous partons.

J’ai demandé de l’aide à des éveillés pour le grimper dans ma cabane. Pour l’anecdote : Kahru était dans le coin et ça l’a bien fait rire de devoir m’aider à monter un membre de son clan qui s’est énervé contre moi. Il a promis qu’on en reparlerait, mais je sais bien qu’il ne m’en veut pas. Je l’installe confortablement sur un de mes fauteuils et je ferme la porte, j’ai demandé aux habitants des arbres de la bloquer, je ne sais pas trop comment ils vont faire, mais je leur fait confiance, je leur rends toujours la monnaie de la pièce.

Je m’installe aussi dans mon fauteuil et je commence à tailler une bout de bois en forme d’ours, en attendant qu’il se réveille, parfois je suis patiente. J’ai remarqué que ça m’arrive de plus en plus souvent depuis que je suis devenue cheffe de clan. Je hausse les épaules. Qu’importe. C’est utile dans l’immédiat. Ma cabane a pour seul jour une vitre accrochée au plafond, je ne pense pas qu’il soit assez bon en sauts pour l’atteindre. Et même. Elle est scellée. J’ai besoin de lui parler. Et lui aussi a besoin d’entendre. Même s’il ne le sait pas. J’attends.

Il se réveille. Je parle et je fais appel au feu pour le figer un instant, un seul pour qu’il entende quelle que soit sa réaction.

« Tu m’a obligée à utiliser la force et je n’aime pas cela. Maintenant tu vas m’écouter. Tu as peut-être fait des erreurs, tout ceux qui viennent à nous ne sont pas parfait. La Terre est vieille mais de plus en plus fragile. Nul ne t’empêcheras d’être ce que tu veux ni d’aller où tu le souhaites. En revanche, nous te demandons une période, courte s’il le faut, pour que nous puissions te former, t’expliquer ce qu’il faut t’expliquer, afin que tu ne tombes pas des nues et ne devienne pas fou lorsque tes pouvoirs s’éveilleront. C’est déjà arrivé, nous préférons faire attention. Tu peux refuser tes pouvoirs mais vu ton caractère, en premier temps tu ne seras pas pris au sérieux par ton esprit totem. Les autres membres de ton clan peuvent t’aider aussi. Mais c’est moi qui a été désignée comme ta formatrice alors tu vas me faire le plaisir de te calmer mon petit gars où c’est moi qui vais te calmer ! Et j’ai beau être dans une cabane en bois j’ai le feu facile ! C’est particulière déplaisant d’avoir à claquer un gars comme toi alors maintenant tu prends ton mal en patience, et tu demandes des choses sans t’énerver, je n’aurais aucun scrupule à t’assommer encore une fois et ton chef de clan est dans les parages, crois-moi tu ne veux pas avoir à faire à lui quand il est mécontent ! »

A la fin de ma tirade je me suis un peu énervée, mais en même temps, c’est vraiment agaçant ce genre d’attitude. Des flammes lèchent joyeusement mes doigts, de plus en plus grandes au fur et à mesure que j’avance dans mes paroles. Je me suis levée, je viens juste de remarquer. Je prends une longue inspiration pour me calmer, essayant d’ignorer sa présence juste le temps de. Bon. Faisons les choses aussi doucement que possible… Si je peux.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Lun 12 Juin - 8:16:31
Dans un brouillard cotonneux, une pointe douloureuse le torturait. Comme une aiguille que l'on plante dans le gras du pouce et que l'on tourne sans faire très attention. Un truc vraiment dérangeant. Alors ses paupières papillonnèrent et sa main se lèva pour se porter à l'arrière de son crâne par réflexe. Enfin "se leva", plutôt "resta bloquée" par quelque chose. Sans doute était-ce cela qui le réveilla entièrement. Alarmé, il tenta impulsivement de se redresser pour vérifier le type de lien qui le retenait sur ce lit confortable. Impossible.

Une lueur de panique brilla dans ses iris. Juste le temps de découvrir Odessa dans son fauteuil. Des flammes lui léchaient la peau alors qu'elle se levait. De plus en plus grandes. De plus en plus fortes. L'auréolant de leur lumière et de leur chaleur. Un tableau magnifique qui l'empêcha de partir en vrille. A croire que sa beauté était bien plus efficace que toutes les entraves du monde. Les paupières grandes ouvertes, il la dévorait des yeux, observait le moindre de ses mouvements fluides et dansant. Elle était le feu. Cette chose primale aussi apaisante que dangereuse, aussi civilisée que sauvage. Même l'air semblait crépiter autour d'elle. Il n'avait jamais rien vu de pareil de toute sa courte vie... Et pourtant, il en avait vu des oeuvres d'art... Gooosssshhhhh!!

Il n'avait même pas remarqué qu'il avait arrêté de respirer. Ce ne fut que lorsque ses oreilles captèrent deux concepts insolites pour lui qu'il reprit une goulée d'air. Comment ça "son" esprit" ne le prendrait pas au sérieux à cause de son caractère? C'était bien la bestiole qui l'avait choisi, non? Elle avait bien dû remarqué qu'il pouvait être con et buté! Hé bien, si elle le voulait, il lui faudrait prendre tout le paquet et pas seulement la moitié!

- Et pourquoi qu'il me prendrait pour un guignol? C'est lui qui m'a choisi, non?

Certes, il posait des questions mais ses dents étaient toujours serrées sur les mots. Pourtant, il était indéniable qu'il cherchait à faire des efforts. Mais c'était plus fort que lui. Il ne pouvait pas s'empêcher de se sentir vexer, flouer... et prisonnier. Prisonnier de tout son être. Pas seulement de corps mais également d'esprit. Odessa lui imposait un totem, un clan... une famille qu'il avait fui depuis son plus jeune âge.

- I have no clan. My familly is dead.


Morte... Si on veut. En tout cas, pour lui, c'était tout comme. Il ne cherchait pas à les voir et les membres de sa famille semblaient se foutre de l'endroit où il se trouvait. Et Brett n'allait pas s'en plaindre. Bien au contraire. Donc toute cette histoire de clan lui passait bien au-dessus de la tête. Que voulez-vous qu'il fasse d'un clan? D'individus qu'il n'avait même pas choisis? De gens qui allaient encore le mépriser, le foutre dans la merde, le frapper sans relâche et le trahir à la première occasion. Non merci. Il avait déjà donné.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Lun 12 Juin - 13:56:59
« Tu utilises les mauvais mots. Il t’a choisi pour ton caractère, et il est pareil… Comment te dire ? Il sera buté et sûr d’avoir fait le bon choix quand bien même tu iras le voir en grondant toute ta colère et ton ennui face à lui parce que tu seras sûr qu’il aurait fait un mauvais choix. »

Ah… Les Ours… Je souris et lui fais un clin d’œil amusé, sentant mon agacement redescendre lentement, les flammes réagissant à mon apaisement lent.

« Il ne te prendras pas pour un guignol. » J’ajoute sincèrement.

Mes yeux s’attristent à l’entendre affirmer qu’il n’a ni clan ni famille. Je comprends. Mais il n’est pas un hérisson, même s’il peut être solitaire, il doit avoir des relations de clans. C’est mieux pour l’équilibre, pour tout. Mais je lui impose déjà des choses, je ne vais pas trop en rajouter.

« Prenons les choses dans l’ordre, je suis désolée d’abord parce que j’ai manqué de tact et de douceur. J’ai un tempérament… flamboyant dirons-nous et c’était pas la bonne manière d’aborder les choses avec toi. »

Je soupire et reprends en me rasseyant.

« Tu n’es pas obligé de te mêler à ton clan. Mais il existe et tu ne peux rien faire contre ça. Tu devras un minimum de respect à ton chef de clan et à ton esprit. On ne te demande vraiment pas grand-chose. Nul ne te forcera à accomplir quelque chose qui te répugne au plus haut point. Tout en sachant qu’elles sont tes limites et ce que tu peux, veux, et ne peux pas faire… En ce qui me concerne, ton esprit me conseille sur toi. Il te connait mieux que personne et sait parfois ce que tu penses et ressent mieux que toi-même. Je ne peux pas l’expliquer ainsi. Je suis désolée pour ta famille. Mais toutes les familles ne sont pas comme ça. Ici il y a du respect des choix… »

Je fais une pause et un sourire mutin apparait sur mon visage.

« Sauf pour la première fois quand on se prend des claques, nous autres formateurs le vivons assez mal, je dois l’avouer. Mais on va dire qu’en suite, tout se passe plus… calmement. »

Je pince les lèvres en regardant la cabane, cet espace quasi vide qui est mon chez moi.

« Une chose que tu ne peux refuser pour le moment, clairement, c’est le fait d’avoir été choisi. Si tu le vis si mal, j’en suis désolée. Mais à l’avenir, tu y verras peut-être des aspects positifs. Il n’est pas de bon ton que je te donne des indices sur tes possibles capacités futures mais disons… Force. »

Je lui fais un clin d’œil.

« Veux-tu rencontrer ton esprit totem ? Je peux te le faire apparaitre une fois, dès maintenant. Et tu pourras lui poser les questions directement. » Je propose d’un air indécis.




Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Lun 12 Juin - 15:23:50
A sa grande déception, les flammes de Natÿre disparurent au fur et à mesure qu'elle tentait de lui expliquer les choses. Des concepts encore nébuleux pour lui mais qui semblaient importants pour elle. Toujours maintenu contre cette chaise en bois flotté, il la regardait toujours, fixant son attention rien que sur elle. Peu lui importait l'endroit dans lequel ils se trouvaient, qu'il soit luxueux ou non, qu'il puisse orner les pages d'un quelconque magazine de décoration ou non. Une seule chose était importante en ces lieux et c'était elle, cette rouquine incendiaire qui lui expliquait que son esprit totem était aussi con que lui.

Alors oui, il fallait bien l'avouer, elle réussit à lui tirer un sourire lorsque son clin d'oeil se fit complice. Surtout qu'elle admettait qu'il valait bien quelque chose, qu'il n'était pas un moins que rien. Il haussa même les épaules balayant ainsi les excuses qu'elle formulait sur son tempérament.

- You're Fire.


Peut-être qu'il aurait dû cacher la pointe d'admiration qu'il avait eu lors de l'annonce de ce fait. Peut-être qu'il aurait pu mettre en avant un ton plus blasé comme il en avait l'habitude avec les filles. Mais elle n'était pas une fille. Elle était le feu, la flamme vive. Elle lui donnait autant envie de s'approcher d'elle que de la fuir. Attiré comme un papillon et effrayé comme un animal devant un feu de forêt. A coup sûr, elle serait sa perte... et pourtant, il ne faisait rien pour échapper à son emprise. Il ne tirait même pas sur ses "liens".

- Pourquoi il te parle à toi et pas à moi? Si je suis celui qu'il a choisi pourquoi ne s'adresse-t-il pas à moi depuis le début? Pourquoi peux-tu le forcer à apparaitre alors que je ne le peux pas? As-tu été choisie aussi? Pourquoi me parles-tu de force alors que tu fais des flammes? Pourquoi n'es-tu pas mon chef de clan? Comment veux-tu que je respecte quelqu'un que je n'ai jamais vu ni à qui je n'ai jamais parlé? Sans compter que le respect ne se mérite pas mais se gagne... et cela vaut pour les deux parties... Crap... I need a fuckin'cigarette!


Sentant ses nerfs le chatouiller sous la peau, il ferma enfin les paupières pour essayer de maitriser son envie de nicotine. Il lui fallait juste un moment pour pouvoir avaler toutes ses couleuvres... qui n'avaient pas l'air d'en être. Cela commençait à faire beaucoup d'un coup. Alors, ses iris se perdirent enfin dans cette fenêtre qui décorait le plafond de cette cabane et il poussa un long soupire pour éviter d'avoir envie de casser la moindre chose qui l'entourait. Depuis tout petit, c'était ainsi qu'il passait ses frustrations, ses peurs et ses colères. Il devait dépenser ce trop plein omniprésent qui l'oppressait. C'était bien pour cela que Brian, son bon samaritain, l'avait mis à la boxe. Il se força donc à observer le balancement des feuilles de l'arbre dans le vent, n'ayant rien d'autre comme expiation. Peut-être que le ballet végétal arriverait à l'hypnotiser suffisamment pour l'empêcher de faire quelques bêtises supplémentaires.

- Pourquoi n'aimes-tu pas le vide de ta maison?

La question était sortie toute seule de ses lèvres comme si elle venait de dépasser sa pensée. Il avait bien remarqué comment ses lèvres s'étaient étirées en une ligne mince alors qu'elle regardait son intérieur... A moins qu'il ne se plante et qu'elle reproche quelque chose à son manque de foi.

- Pas la peine de l'appeler maintenant... Peut-être plus tard... Dis moi juste... qui il est...

Certes, il était aussi tendu qu'une ficelle de string sur le cul d'une bimbo. Mais la curiosité l'emportait toujours. Après tout, s'il devait lier sa vie à ce fameux totem autant avoir une petite idée de son identité. Alors oui, il posa LA question d'une voix incertaine. Avait-il peur qu'il s'agisse de l'esprit de la mouffette ou celui du cochon d'inde ou encore celui du cochon (Oh My Godness!!)? Est-ce que c'était un signe d'acceptation? Peut-être bien....

- Par contre, tu peux lui dire qu'il peut toujours se brosser pour me voir faire le guignol autour d'un feu de camps avec des peintures de guerre sur le torse à la mode des indiens!!, grommela-t-il en montrant un doigt d'honneur tatoué d'un A noir. Insolent jusqu'aux bouts des ongles. Kahru allait avoir du fil à retordre avec lui... ou ils allaient être potes comme cochons. Allez savoir au final!
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Lun 12 Juin - 18:11:12
Je souris, flattée par son admiration flagrante. Je plisse ensuite les yeux.

« Parce que je suis plus liée à la Terre que toi. Tu es encore trop nouveau, tes perceptions sont encore trop faibles et trop peu éveillées pour pouvoir lui parler clairement. Même le chef de clan ne peut lui parler aussi bien que moi. Je suis la strate au-dessus des éveillés, c’est pour ça que je vous forme. J’ai commencé éveillée animale comme toi, j’étais un Cerf. Et puis je suis arrivée à un stade de communion avec la nature qui a fait de moi un éveillé élémentaire du feu, d’autres sont air, eau, terre. » Je lui souris.

« Tout éveillé animal n’est pas obligé de devenir élémentaire, c’est même assez rare en réalité, nous ne sommes pas si nombreux. C’est parce que nous sommes infiniment plus puissants que vous, les éléments sont si forts en comparaison… C’est dur à expliquer. Un grand pouvoir, beaucoup de responsabilités. »

Je fais une pause, hausse un sourcil et va lui chercher son sac.

« Tiens, prend donc ta cigarette, mon chou. » Je remarque avec amusement.

Je n’aime pas les cigarettes mais je me demande si ce ne serait pas son « péché mignon » d’ursidé. On verra bien.

« Il te parle, tes rêves, c’est lui qui te les envoie. Tu rencontreras ton chef de clan quand tu voudras, et si te demandes gentiment. Je t’ai dit précédemment que je suis feu, je ne suis pas du même clan que toi, je ne peux être ton chef de clan… Et heureusement, je suis cheffe du clan du feu, c’est déjà assez compliqué comme ça ! » Je lance avec un rire. « Je suis d’accord pour le respect mais… fais attention, les gens que tu rencontres ont potentiellement des pouvoirs qui les rends plus dangereux pour toi, et en même temps plus agréables comme alliés. »

Je le regarde attentivement et soupire quand il me pose la question. Je secoue la tête.

« J’aime ma maison. J’aime son vide et son dénuement. Mais je pense qu’il y manque une paillasse supplémentaire au besoin, ou encore deux ou trois chaises. Disons que pour l’accueil c’est bien peu, ça me suffit mais ça ne suffit pas aux éveillés que je reçois. » Dis-je sincèrement.

Je souris lentement, m’apprêtant à appeler… Quoi ? J’écarquillai les yeux et explosai de rire, les larmes aux creux des yeux. Il nous prend vraiment pour des sauvages à l’amérindienne ? Ahahahahahahahahah ! Je reprends lentement mon souffle. Une inspiration. Deux inspirations. Expiration. Voilàà.

« N’importe quoi ! On ne fait pas ça ! Tu nous prends pour qui ? La plupart des éveillés… Que dis-je ? Tous les éveillés vivent en ville, ce sont des gens normaux, comme toi ou moi ! Enfin… Je suis un peu particulière, je l’admets mais ce n’est pas le cas des autres ! Je vois très mal Makha ou John, ou même ton chef, Kahru, danser ainsi, l’une parce que c’est trop peu élégant pour elle, l’autre parce qu’il aura oublié, et le dernier parce qu’il préfère bichonner sa grosse moto et son bar de biker plutôt que de faire des conneries comme ça ! Même moi je ne le fais pas, je vis juste ici, tranquille, en harmonie avec la nature et les gens. »

Je ricane encore un coup à imaginer tout les chefs de clans faisant ça. Mouahah !

« Bref. Je préfère éviter de te le dire, si tu ne devines pas tout seul c’est que la flamme doit te l’indiquer, mais pas moi. En tout cas, commençons par le commencement – oui, ce n’est pas la première fois que je le dis mais tu trouves toujours le moyen de me surprendre et de me faire oublier par où j’avais commencé. »

Je hausse un sourcil narquois en le regardant. Une flamme jaillit entre nous deux, à dix centimètres de la table en bois, elle prend la forme des animaux que j’énumère.

« Il y a onze esprits totems primordiaux, animaux : Cerf, Saumon, Faucon, Caméléon, Hérisson, Renard, Raton-laveur, Chat, Abeille, Serpent, Ours. Ton totem est parmi ceux-là. Quelque uns de ces gens deviennent des élémentaires et notre rôle est de guider les nouveaux tout en aidant les anciens si besoin. Il y a le feu, l’eau, la terre et l’air. Est-ce que l’un de ces animaux te parle plus qu’un autre ? » Je demande, l’air de rien.

« Chaque animal à ses particularités, parfois caractérielles, parfois physiques, parfois morales, parfois un peu de tout. Ces particularités, la plupart des éveillés associé à un clan en ont déjà un peu, mais elles s’amplifient et se renforcent sous l’égide de l’esprit. J’étais cerf, j’aimais la nature et les animaux, l’un des pouvoirs des cerfs est de parler à ceux-ci. C’est mon cas. Je l’ai conservé en passant flamme. D’autre du clan ne sauront jamais causer à un chien, en revanche, il ne faut mieux pas se battre avec eux. D’autres sont capables de soulever et subjuguer des foules avec trois mots. Tu comprends où je veux en venir ? Certains mélangent ces caractéristiques, d’autres non. Avec toute qualité renforcée, apparait un défaut : la vanité, la sournoiserie, l’amnésie, la gourmandise, la peur de l’eau, etc. Ainsi, il y a équilibre mais ce n’est aussi envahissant que je le laisse entendre qu’à un stade très avancé de communion avec le totem. Sincèrement ? Je n’en connais pas des masses ici qui subissent autant leurs caractéristiques, sauf quelques chefs. Mais c’est normal, les chefs sont choisis parce qu’ils sont les plus avancés et plus puissants, pas forcément les plus anciens ceci dit. »

Je le détaille encore, patiente un peu et lance :

« Maintenant, veux-tu rencontrer ton totem ? »



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Lun 12 Juin - 23:01:13
Et voilà! C'était dit. Il n'était qu'un petit mickey de newbie alors qu'elle était Déesse du feu primal. Au moins, c'était clair. Il avait encore du chemin à faire s'il voulait être à son niveau. Donc pas de feu pour lui et il n'y avait qu'à espérer qu'il ne fasse pas partie des biquettes. Il ne se voyait pas en train de sautiller dans les buissons comme un débile. Ca va bien aux jolies filles mais pas à un gaillard comme lui. Comment voulez-vous imposer le respect lorsque vos bois s'emmêlent dans les branches basses? Non, ce serait trop ridicule!

En tout cas, il notait bien au passage que le sourire de la rouquine avait changé et qu'elle lui donnait maintenant un petit surnom. Mon chou. Cela faisait vieux français de lui parler de bouffe. Il en eut un sourire jusqu'aux oreilles. A tel point qu'elle aurait pu penser qu'elle venait de lui offrir son saint graal en lui tendant son sac avec ses clopes.

- Thanks, Sweety Cherry!

Si elle avait été amusée de lui donner un surnom, il ne se gêna pas d'utiliser sa voix cassée pour donner du sex appeal à son nouveau petit nom... même si ce n'était sans doute pas le dernier auquel elle aurait droit. Peut-être même que ce fut ce petit détail qui lui permit enfin de bouger. Comme un déclic fait sur son subconscient.

Fouillant son sac, il trouva enfin ce qu'il cherchait: son paquet et son zippo. D'un geste né de l'habitude, il s'en alluma une et prit sa première bouffée avec une certaine délectation, étendant même ses longues jambes devant lui, touchant peut-être au passage les pieds de la demoiselle.

Alors qu'elle continuait son laius explicatif, il faisait des ronds avec les volutes de sa fumée, se demandant bien quel était le rapport entre un animal et un examen de fin d'année? Entre un esprit et ses mésaventures scolaires? Voulait-il qu'il retourne à l'école? Pourquoi faire? Pour le rendre fou une fois de plus? Heureusement, elle embraye sur son intérieur. Il lui manque des meubles pour accueillir d'autres gens, d'autres éveillés. Alors, il regarde à son tour, suit son regard lorsqu'elle s'attarde sur les chaises ou le lit... enfin la paillasse. Honnêtement, il avait vu bien pire. Il eut un haussement d'épaule.

- Perso, j'peux manger par terre et dormir n'importe où... C'est pas le plus important.

Oui, tiens. C'était quoi le plus important? Avoir un toit au dessus de la tête? Non. Avoir à manger et à boire. Oui. Etre libre. Oui. Etre entre bonne compagnie. Oui. Le reste... Il pouvait s'en passer... exception faite pour une bonne binouze de temps en temps et une clope. Ouais! Ca c'était du luxe!
Et pour l'instant, il n'avait pas à se plaindre. Elle était plutôt agréable... mise à part le coup sur la tête. En plus, elle se bidonnait sur sa semi-blague, commençant à lui décrire certains chefs de clan. Apparemment le sien était biker. Il lui plaisait déjà. Il y aurait peut-être moyen de se poiler un brin avec lui. Après tout, les motards étaient connus pour aimer la bonne musique.

- Gaffe, c'est comme ça qu'on commence à craquer sur moi, Sweety Cherry...

Encore une boutade en réponse à son sourire narquois lorsqu'elle avouait qu'il la déstabilisait. Malheureusement, il fut vite rappeler à l'ordre par cette boule de feu qui dansait maintenant au milieu de la table, prenant les formes successives des animaux énumérés. Bien entendu, elle posa une question innocente. Lequel était le sien? Il répondit sans même réfléchir. Impulsivement.

- L'ours.

En même temps, vu le reste de la liste, il n'y avait que des arnaqueurs ou des trucs sans intérêt. Franchement, entre la biquette, la poiscaille, le volatile, la palette de couleur, la pelote d'aiguilles, le roublard, le voleur, la boule de poils, le machin à rayures, le persifleur et le méga grizzli, son choix était fait depuis longtemps.

Avait-il simplement remarqué que son sourire s'était effacé et que sa cigarette était abandonnée au bout de ses doigts, parsemant la table de sa cendre grise? Sans doute pas. Peut-être qu'il venait de recevoir une sorte d'épiphanie. Finalement, il accepta de le rencontrer d'un signe lent de la tête.

- J'espère juste qu'il ne s'appelle pas Colargol...

Décidément, il ne pouvait pas s'en empêcher...
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mar 13 Juin - 18:57:35
Douce cerise ? Ça doit être un truc typiquement anglais, pas grave. Je me demande s’il fait exprès de casser sa voix comme ça. Il doit tellement l’abimer. C’est mauvais pour la santé… mais fumer l’est encore plus donc que puis-je dire de plus ?

Je décale mes pieds pour lui laisser la place et hausse un sourcil quand il avoue la simplicité de son existence. J’aime les gens comme ça, je me retrouve en eux. Je suis comme eux, même si je suis maintenant sédentaire. Je souris. Je l’aime vraiment bien ce nounours. J’ai envie de voir ce qu’il va devenir. Et par quels moyens. Je ne relève pas sa remarque moqueuse. Je ne comprends pas trop en vrai. Je ne me rends pas compte. Est-ce que je suis si attirante comme ça pour que même après lui avoir dit de ne pas essayer il continue ? Je ne comprends vraiment pas. Mais je n’ai pas eu ce type de relation depuis que je suis ici. La forêt compte plus pour moi.

Mon sourire s’élargit, je suis heureuse qu’il l’ait ressenti. C’est son instinct qui a parlé. Et j’aime lorsque les choses se passent comme ça. Je hoche la tête quand il accepte de rencontrer Ours mais fronce les sourcils lorsqu’il fait… une blague ? C’est une blague ? Je ne comprends pas. Je hausse les épaules et une nouvelle flamme apparait à la place de l’autre. Plus vive, plus bleue, plus chaude, plus forte. Vivante. Elle danse, hypnotise et prends lentement la forme d’un ours. Je sens l’esprit venir à nous et je regarde Brett dans les yeux, sérieuse.

« Tu as le droit à trois questions. Choisis les bien. »

Je me lève et recule, m’assois en tailleurs sur ma paillasse et médite, j’attends le signe de l’esprit pour revenir.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mer 14 Juin - 0:04:28
Elle ne rit pas à sa blague. Elle en perd même son magnifique sourire plein de chaleur. Pourquoi? Parce qu'elle n'a pas compris le sous-entendu ou parce qu'il venait d'offenser le saint esprit des ursidés? Bonne question.

En même temps, il n'eut pas vraiment le temps de se la poser longuement vu qu'elle était déjà en train de faire son truc vaudou avec les flammes. Celle-ci n'avait pas la bonne couleur. Elle ressemblait plus à celle d'un chalumeau qu'à celle d'un feu de camps. Sauf qu'elle a une forme d'ours. En tout petit. DECEPTION TOTALE!!!

C'était quoi encore que cette connerie?!

Lui qui s'attendait à un vrai ours avec toutes ses mensurations. A un truc qui vous hurle dessus la gueule béante de crocs et la bave dégoulinante. A une chose si gigantesque qu'elle transpirait la force tranquille, l'imposant respect. Ben nan! Une toute petite flamme ridicule qui dansait au dessus de la table, faisant des ronds pour lui montrer ô combien elle ressemblait à un ours. Wouhaouuuuuu... Il en tremblait rien qu'en le regardant. Tu parles, Charles. Il avait son sourire narquois en plein milieu de visage. Heureusement que la flamme était admirablement proportionnée sinon il aurait ri de bon coeur.

- Hum... Y a vraiment l'esprit d'un ours là-dedans?
, posa-t-il comme première question. Oui, oui, parfois il était con. Mais pour sa défense, au vu de la démonstration de feu qu'il avait depuis le début sous les yeux, il pouvait s'attendre à mieux que cela, hein?

Comme rien ne se passait, il se pencha un peu pour regarder Natÿre, l'appelant à l'aide silencieusement. Peine perdue. Elle était déjà perdue dans sa méditation. Alors il se mordilla la lèvre inférieure, ne sachant comment se comporter face à un truc pareil. Encore une fois, une cigarette voltigea vers ses lèvres alors que la dernière avait été finalement écrasée contre le talon de sa botte et abandonnée sur la table à défaut de cendrier.

Au bout d'une minute de silence, il se décida enfin à reprendre la parole.

- Bon... Au cas où... Comment faut que j'fasse pour que tu me parles directement au lieu de m'envoyer ses rêves à la con parce qu'ils sont pas super super claires comme messages, hein? Et puis bon, va pas croire que je vais retourner au lycée pour tes beaux yeux! J'veux bien faire des trucs mais CA t'oublie direct!

Sentant ses nerfs se tendre à nouveau, il tira sur sa clope deux ou trois bouffées avant de poser sa dernière question réglementaire.

- Et c'est quoi le plan? Tu veux quoi de moi? Que j'replante des arbres? Tu dois bien savoir que j'ai pas vraiment la main verte...

Bon, voilà. C'était dit. Il n'y avait plus qu'à attendre maintenant que ce machin réponde. Enfin, est-ce qu'une sculpture de flammes avait une bouche et des cordes vocales? D'ailleurs, il allait avoir quoi comme voix? Celle d'une fourmie, d'une gamine de 10 ans? Si c'était à lui de choisir, il préférerai qu'il ait une voix de bonhomme. Une voix à la Orson Wells. Un truc guttural et chaud à la fois. Un truc cool, quoi!
Spirits Of Nature
avatar
Esprits de la Nature
Esprits de la Nature



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mer 14 Juin - 1:21:22




La flamme s'enroule sur elle-même et grossit, tellement qu'elle te supplante. La tête de l'ours est plus discernable que le reste. Il montra les dents lentement et fixa son regard sur toi. Une voix grondante et éthérée s'éleva soudain, emplissant toute la pièce par sa puissance douce, bonhomme.

"Tu devrais apprendre à parler avec sagesse, et à penser avec sagesse. JE SUIS OURS! Et tu n'es qu'un de mes élus. Ne soit pas prétentieux."

Il soupira de colère, un souffle chaud effleura ton visage.

"N'en demande pas trop. Sois patient. Tu comprendras ensuite. A quoi bon te parler plus qu'aux autres? Tu verras bien, je ne suis pas ta mère. Enfin, il y a de nombreux moyens d'aider notre Mère la Terre: rassembler les foules pour un projet, chanter de bonnes choses, vivre en communion avec la nature, aider les gens qui essaient d'être proche d'elle et de la sauver par le tri des déchets et bien d'autres choses. Tu trouveras par toi-même. Certains font même ce que vous appelez du terrorisme écologique, ils dorment autour d'un arbre et sont relayés par ce que vous appelez les médias. N'oublie pas que je t'ai choisi parmi beaucoup d'autres. Montre-toi digne."

Ses yeux semblèrent s'agrandir comme s'ils voulaient t'englober, la flamme t'entoure, t'englobe, la chaleur te fouette tout le corps, un grognement retentit et soudain le calme plat, le vide.

Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mer 14 Juin - 8:10:31
Ah. Ah ouais quand même. Venait-il de recevoir une baffe pour qu'il garde la bouche aussi grande ouverte? Probablement. Il en avait même (encore!) oublié sa clope qui se finissait au bout de ses doigts. Immobile, il avait un mal de chien à revenir à la réalité. Le moment avait été tellement fort, tellement puissant qu'il en restait vissé sur sa chaise.

Inconsciemment, il porta même une main à l'emplacement de son coeur pour empoigner son sweet-shirt. Maintenant que l'esprit était parti, un vide immense était apparu. Un trou béant au milieu de la poitrine. Une douleur aigue descendant jusqu'à ses tripes. Cela faisait si mal de se rendre compte de la solitude dans lequel il nageait depuis si longtemps. Un océan de vide que cet ours avait empli en à peine quelques secondes. Force, chaleur, sagesse et une certaine tendresse . Il avait eu toute la puissance de l'image de ce père qu'il n'avait jamais eu. Un protecteur aimant qui n'hésiterait pas une seule seconde de vous donner un coup de patte derrière la nuque pour vous remettre dans le droit chemin... pas le mec désintéressé qui sautait sa mère en la traitant de conne. Pour celui-là, les mioches, ce n'était pas son problème. Ils n'étaient que des dommages collatéraux à ses parties de jambes en l'air protocolaires. Ce n'était pas un père. Même pas un homme. Juste un parasite dans la vie de Brett.

Comment savoir qu'une chose vous manque lorsque vous ne savez même pas qu'elle existe?

Alors oui, au fur et à mesure qu'il digérait tout cela, il eut un rire nerveux. De plus en plus fort. Il en eut même les larmes aux yeux. Par contre, était-ce de rire ou de douleur? Il était incapable de le déterminer lui-même. Il riait simplement, laissant les larmes coulées sur ses joues sans même les essuyer. Il fallait juste que la crise passe, qu'il retrouve son self contrôle.

Peut-être qu'il aurait dû se lever de cette chaise pour partir, pour cacher tout cela aux yeux de la rouquine. Mais il n'en était incapable. D'ailleurs, se souvenait-il qu'elle était toujours dans la pièce, à quelques mètres de lui? C'était peu probable tant il était ébranlé.
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mer 14 Juin - 14:03:23
Un souffle grondant dans mon oreille, j’ouvre les yeux. Brett semble en état de choc. Je peux comprendre. Il y de nombreuses réactions à l’apparition de l’esprit. Parfois celle-ci, parfois l’excitation. Toutes sont normales. Il faut qu’il y ait un choc quelconque. Sauf que Brett semble plus touché que la plupart des autres. Il rit, de ce genre de rire qui fait dire que quelque chose ne va pas. Je fronce les sourcils et m’approche de lui. Je l’enlace doucement, lui apporte du réconfort pour qu’il se calme, qu’il retrouve ses esprits. Je lui caresse les cheveux en lui insufflant une chaleur réconfortante, compatissante. Je sens qu’il en a besoin. Je gronde intérieurement envers Ours, qui me l’a mis dans cet état.

Je ne me rends pas compte du temps que nous passons là. Je me détache de lui quand je réalise qu’il n’a plus besoin de moi. Son calme revient lentement, je le sens. Je prends une longue inspiration et retourne m’asseoir en face de lui, prenant au passage la mini sculpture d’ours que j’avais commencé à tailler. J’attends patiemment. S’il veut parler, je suis là pour l’écouter, sinon… le silence est d’or aussi parfois.

Spoiler:
 



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Mer 14 Juin - 16:40:52
Le choc était si grande, le vide si intense qu'il eut un sursaut en sentant les bras de Natÿre l'entourer. Un mouvement de recul instinctif qu'il étouffa aussi vite qu'il était apparu, montrant bien qu'il n'avait aucune habitude d'avoir quelqu'un sur lequel s'appuyer lorsque rien n'allait. Aucun rejet. Juste une sale habitude. Un instinct qu'il s'était forgé dans la violence de la vie.

Ne voulant absolument pas qu'elle s'écarte, il lui emprisonna les poignets et tira doucement dessus pour la sentir au maximum contre lui, pour la coller à lui. Il avait besoin de sa chaleur, de sa tendresse. Lorsqu'elle se libéra une main pour la glisser dans ses mèches brunes, il glissa ses doigts entre ceux de sa main encore libre pour les serrer avec force et douceur. Fermant les paupières, il se laissa aller au sein de cette chaleur réconfortante. Peu à peu, elle réussissait à calmer la dureté de ce vide qu'il avait en lui, le remplissant un peu à sa manière, lui assurant silencieusement qu'il ne serait plus jamais seul maintenant que l'esprit de l'Ours l'avait choisi.

Malheureusement, toutes les bonnes choses avaient une fin et celle-ci aussi. Elle se dégagea de lui et il la laissa partir avec regret, laissant ses doigts caresser ceux qu'elle lui enlevait. Il eut un sourire gêné alors qu'elle reprenait sa place en face de lui. Ne sachant pas trop quoi dire, il l'observa un instant jouer avec le bout de bois qu'elle entaillait au couteau un peu plus tôt. Etait-ce un ours qui se profilait dans les arrêtes du bois?

- You know it, isn't it? Tu savais que c'était l'ours.

Nul reproche. Une simple constatation lors que ses iris dorés se plantaient dans les siens. Un sourire en coin orna ses lèvres au bout de quelques secondes. Un sourire blasé mais beaucoup plus calme.

- Of course, you know it...

Soudain, il se leva et accrocha son sac à son épaule. Se penchant, il récupéra également sa guitare qu'il glissa dans son dos.

- Bon... je pense qu'on en a fini pour aujourd'hui, hein?

La voyant ouvrir la bouche pour lui rappeler qu'elle devait encore lui enseigner des choses, il la devança d'un air joyeux. Le masque était vite revenu à sa place.

- T'inquiètes pas. Je reviendrai un de ses quatre pour que tu puisses me dire tout ce que tu ne pas encore dis...

Sans lui laisser le temps de dire quelque chose, il se dirigea vers la sortie, persuadé qu'il était sur le plancher des vaches. Il n'y eu qu'un "CRAP!!" qui annonça qu'il venait de se rendre compte de la situation de la maison d'Odessa. Heureusement pour lui, grimper ou descendre d'un arbre n'avait jamais été un réel problème. Alors, dédaignant les facilités d'usages (sans doute installés pour les autres éveillés), il fut en bas en quelques bonds plus ou moins gracieux et s'enfonça dans la futaie des arbres environnants.
HRP:
 
Odessa
avatar
Totem du Feu
Totem du Feu



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Jeu 15 Juin - 17:36:25
Je le regarde, je me contente de le fixer avec un léger sourire lorsqu’il me pose la question. Bien sûr que je sais, il faut que nous sachions, ça nous oriente dans notre manière d’appréhender les éveillés et leurs caractères. Quand il se lève, je siffle discrètement pour que mes amis des arbres relâchent la porte s’ils ne l’ont pas déjà fait après l’arrivée d’Ours. Il a besoin de calme et de solitude pour tout ingérer. Je comprends. J’ouvre la bouche pour dire au revoir mais il me coupe. Un sourire amusé éclaire mon visage. Je le sais bien, je n’ai pas besoin qu’il me le dise. Je hoche cependant la tête.

J’éclate de rire lorsqu’il jure, j’ai cru qu’il avait compris que nous étions dans un arbre. Mais en fait non. Je prends une longue inspiration et je descends à sa suite, le regardant partir, guitare sur le dos, avec un sourire. Je l’aime bien. Mais j’aime tous mes éveillés. Celui-ci a juste touché une sorte de corde sensible en moi. Il a l’air perdu, j’espère qu’il va réussir à retomber sur ses pieds, tant moralement que physiquement. Je hausse les épaules et lâche des baies pour mes amis des bois, les remercier.

Je cours.

Je cours avec la harde de Malcolm, je me sens libre, ça fait du bien de bouger. De vivre, de crier et de rire. Malcolm brame, une des biches s’est éloignée, je vais la chercher doucement. Il n’y a pas de problèmes, ils me connaissent, pour la plupart depuis leur naissance. Nous nous respectons.

Je vais m’occuper de mon jardin, je puise l’eau à l’ancien puits que j’ai restauré avec des amis de l’eau, pour avoir toujours de quoi boire. Un vieux puits laissé à l’abandon près des ruines d’une ancienne cabane forestière. Il m’est bien utile. J’arrose mes plants de tomates cerise et de concombres. Les courgettes poussent bien, elles seront belles. Je regarde avec satisfaction mon petit jardin potager et fruitier. Je vais me régaler tout l’été. Heureusement que j’ai la main verte et des amis qui m’aident parfois. C’est une occupation si délicieuse…

Je médite au pied de l’Arbre. Sereine. Je communie avec lui. Stan me rejoins, Malcolm passe saluer. Max s’allonge à mes pieds en jappant avec ses petits. J’entends les bruissements des jeux des renardeaux. Leur père me souffle que nous ne sommes pas seuls. Je les rassure, ce n’est pas grave, un éveillé, il n’est pas dangereux.

Je fabrique un nouveau siège à l’aide de branches mortes et du rabot d’un arbre coupé, j’ai emprunté les outils à Piotr, il doit se maudire d’être passé en forêt à ce moment. La Harde vit bien avec les nouvelles arrivantes, il en est secrètement content. Je le suis aussi. Il me parle de Nezzy tandis qu’il m’aide à couper des rondelles de bois. Je ris, elle n’en manque pas une ! Je lui rappelle qu’il faut qu’il me l’envoie régulièrement. Il soupire et me dit de me débrouiller. Je ris. Quel grognon ! Il part, il a des choses importantes à s’occuper. J’ai senti qu’il s’est ressourcé ici, notre petit moment lui a fait du bien. Ce bon vieux Piotr, quel bon ami !

Fabriquer un siège confortable prends du temps, je taille les encoche et lisse les branches mortes, je les assoupli avec un peu de chaleur et les lie entre elles. J’aime faire ça. Parfois je m’éparpille et monte dans un arbre pour jouer avec les écureuils. Je me repose sur une branche et j’y retourne. Je finis de tailler l’ours, puis je m’attaque au cerf. Je vais prendre mon temps, mais je vais me refaire une collection de figurines. La dernière, je l’ai donnée à Janus. Mais il est parti avec, il a dû la jeter… Pffff.

Le soleil se couche, lorsque les oiseaux nocturnes commencent leurs vols glorieux, je monte dans l’arbre le plus proche et m’allonge tranquillement, écoutant les bruits de la nuit.



Trafalgar Brett
avatar
Totem de l'Ours
Totem de l'Ours



MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1] Ven 16 Juin - 8:58:47
Perdu. C'était bien le mot qui définissait le mieux Brett à ces instants là. D'un point de vu géographie, cela allait à peu près mais d'un point de vu émotionnel, c'était le vrai bazar. Il ne savait plus quoi ou qui croire. Devait-il se fier à sa raison? A son coeur? A ses sens? Il ne pouvait pas remettre en cause la sincérité d'Odessa et encore moins nié l'apparition de l'esprit. Il en frissonnait encore au souvenir de cette voix qui l'avait pris aux tripes. Alors, il marcha. Droit devant lui. Evitant simplement les arbres ou les buissons trop épais. Aveuglé par ses émotions, il ne voyait rien de ce qui l'entourait, ni la beauté des lieux, ni ses habitants. Il ne faisait que marcher. Anesthésié. Jusqu'à atterrir sur la plage où le chant de la mer le rappela à l'ordre. Un chant puissant et aussi ordonné que fouillis. Un chant qu'il connaissait beaucoup moins bien que celui de la forêt. Un détail qui lui fit installé son bivouac. Ici, personne ne viendrait le déranger... C'était sans compter sur le destin et l'esprit du Saumon...

Il aurait pu rester avec Soizic, cette femme-enfant de la mer, mais quelque chose le poussait à revenir, à se replonger dans cette forêt verdoyante qu'il avait fui. Il fallait qu'il en sache plus, qu'il comprenne... comme un blessé grattant une blessure qui le démange, quitte à garder une cicatrice. Des cicatrices, il en avait déjà plein et cela ne l'avait jamais dérangé. Enfant, cela lui donnait l'impression qu'il était fort, qu'il était un véritable guerrier. Un guerrier capable de combattre n'importe quoi ou n'importe qui. En plus, la fuite n'était qu'un moyen de survie pas une solution à un problème.

Alors, oui, il était revenu, retrouvant son chemin, grâce aux quelques notions apprises lors d'un camping de réhabilitation de jeunes délinquants. A ce souvenir, il eut un sourire en coin. Gosh! Qu'est-ce qu'il en avait fait baver à Brian cette semaine-là? Soudain, il fronça les sourcils. Etait-ce ce qu'il essayait de faire à l'Ours? Etait-il en train de l'envoyer bouler comme l'éducateur pour le tester? Pour qu'il lui prouve qu'il était digne de confiance? Etait-ce vraiment ainsi qu'il devait s'y prendre avec un esprit? Il eut un doute. Un doute énorme. Un doute affreux. Et si jamais il ne revenait jamais le voir? La bouche sèche, il accéléra le pas. Il devait demander à Natÿre. Il devait savoir comment elle faisait pour que le feu soit toujours avec elle. Il se mit à courir.

Une main accrochée à l'écorce d'un arbre, il reprenait son souffle, crachant ses poumons par la même occasion. Décidément, il fumait trop. Pourtant, cela ne l'empêcha pas de chercher son paquet d'américaines. Heureusement, une biche surgit d'un buisson pour passer à quelques mètres de lui. Elle ne l'avait pas senti. Elle ne l'avait pas vu derrière son arbre et il put l'admirer autant qu'il le voulut jusqu'à ce qu'une autre apparition le laisse pantelant. Odessa venait d'apparaitre. Elle murmurait quelque chose à la biche. Douce et sauvage à la fois. Forte et compréhensive à la fois. Elle avait pleins de brindilles et de feuilles sèches dans ses cheveux flamboyants. Elle acceptait et était acceptée. Elle était si belle avec ses joues rosies par l'effort et ses yeux brillants de plaisir. N'avait-elle pas dit qu'elle appartenait au cerf avant d'être le Feu?

Malheureusement, elle partait déjà. Il n'avait pas eu le temps ni le courage de sortir de sa cachette improvisée. Il n'avait pas trouver le cran pour rompre la magie de l'instant. Alors il fit la seule chose qu'il n'avait jamais faite de sa vie: il la suivit, coinçant sa clope derrière son oreille. De loin d'abord. Puis de plus en plus près. A chaque fois, un arbre est là pour le cacher soit derrière son tronc soit lui offrant le couvert de ses branches. Il l'observe. Il apprend à connaitre sa vie, ceux qu'elle aime bien, notant les prénoms au passage. Un Piotr qui semble bricolo et une Nezzy qui a l'air d'être une gamine tant elle fait les 400 coups. Elle rit joyeusement et à l'entendre ainsi, il ne peut s'empêcher de sourire à son tour. Elle a quelque chose de communicatif cette Lady. Oui, une Lady parce que Natÿre n'est pas une "fille".

Malheureusement, sa petite joie s'estompe lorsqu'elle reprend la statuette de l'ours en main. Sans le vouloir, elle lui rappelle ses devoirs. Mais quels sont-ils? Devait-il prier comme les culs bénis des églises et des temples? Qu'est-ce qu'elle faisait, Elle? Travailler dans son jardin, courir avec des biches, fabriquer des meubles avec ce que l'on trouve? Vivre dans les bois? Il ne savait pas trop s'il arriverait un jour à faire tout cela. Vivre en ermite ne l'avait jamais tenté. Même s'il ne faisait confiance qu'à une ou deux personnes, que la solitude ne le gênait pas vraiment, il n'aimait pas être seul. Et puis courir dans les bois... Comment dire? C'était pas vraiment son truc. Ca servait à quoi de courir pour rien? Si encore, il y avait un but à cette course... Un prix, une raison... mais juste pour le plaisir? Il en grognait d'avance.

Alors oui, c'était un Brett encore plus perdu qui abandonna ses affaires au pied de l'arbre dans lequel Natÿre s'abritait pour la nuit. Patientant quelques instants pour qu'elle s'endorme, il se débarrassa de ses bottes et de ses chaussettes avant d'y grimper aussi. Respectant l'intimité de Lady Fire, il se posta sur une des grosses branches à proximité. Le dos collé au tronc, il veilla sur son sommeil, fronçant ses sourcils pour chercher à comprendre ce que l'on attendait de lui.

Bien vite, ses nerfs le chatouillèrent. Ses doigts tapotèrent l'écorce du bois dans un certain rythme avant de voler vers une de ses poches. Il en sortit son paquet et découvrit qu'il ne lui en restait plus que cinq.

- Craaaappp!, pensa-t-il fortement.

Cela ne l'empêcha nullement de s'en griller une dans le calme de la nuit, bercé par le doux bruit de la vie nocturne.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mini-sitting [Brett / Formation 1]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Formation professionnelle: 30000 jeunes cibles
» L’État doit investir dans la formation professionnelle
» Les mini-quêtes/évents de Slayers Online
» Haiti Universite: Formation tronquée, société sous-développe
» 40k Mini-Tournoi 2 VS 2 :: Samedi 5 février au Grimoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Quartier Commerçant-
Sauter vers: