RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Présente ton programme électoral !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : Le Chat !

Miaou ! Bonne rentrée !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Chasse au totem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Moutoussamy Zoé
avatar
Totem du Raton Laveur
Totem du Raton Laveur



MessageSujet: Chasse au totem Dim 4 Juin - 16:16:24
Dimanche 4 juin.


C
her journal, je sais que ça fait un moment que je n'avais pas écrit dans tes entrailles de papier. Mais bon, on n'en a pas toujours le temps, n'est-ce pas ? Et puis, à l'origine, je t'avais commencé pour consigner mes rêves étranges. Comme en ce moment je n'arrive pas à me les remémorer à peine réveillée, j'ai décidé d'écrire aussi les événements importants.

Bref, tu ne me croiras jamais quand je vais te raconter la journée de ce soir. Tout a commencé avec une exposition sur le primitivisme. En complément des oeuvres, une salle annexe devait être mise en place qui exposerait des objets anciens considérés comme sources d'inspiration des artistes. Le thème était : le totem. Ah, tiens, c'est une belle allitération, ça, non ? Le-thème-était-le-totem. Pas mal, pas mal.

Je m'étais levée à sept heure pour arriver à temps. Il fallait déjà que je prenne une bonne douche ; avec toute cette chaleur moite du Finistère, j'ai l'impression d'être tout le temps sale. C'est désagréable. Une bonne douche bien froide est donc un super moyen pour commencer la journée. Ensuite je suis partie sans réveiller la famille et suis arrivé sur place un peu en avance.

J'ai rencontré Jeanne, l'organisatrice qui avait contacté mon agence. Je les ai aidé à mettre les oeuvres en place, puis je suis passé au service du banquet avant l'ouverture, à 10 h. Un des intérimaires était tombé malade au dernier moment, alors on a dû mettre les bouchées doubles. Cela dit, la charge de travail n'était pas trop importante, alors ça n'était pas si fatigant que je ne l'aurais cru.

On avait exigé de moi que je m'habille de façon élégante, alors c'est ce que j'ai fait : j'ai emprunté une chemise blanche et un tailleur noir à ma sœur, l'ensemble qu'elle portait pour les entretiens. Ca n'était vraiment pas confortable. En plus de ça, une paire de collant noirs qui me faisaient mourir de chaleur. Les portes étaient sur le point de s'ouvrir que j'avais déjà envie de prendre une seconde douche. L'idée de faire un tour par la plage, ce soir, m'avait effleuré l'esprit, mais j'avais des révisions que je ne voulait pas remettre à plus tard.

Je pris un plateau d'amuses-gueule et préparait mon plus beau sourire pour accueillir les visiteurs.
Adélaïde Tissot
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Chasse au totem Lun 5 Juin - 0:17:13
Au départ, je n'avais pas envie d'aller... Toute la classe avait été invitée, car nous avions travailler sur la communication visuelle de cette exposition. Je pensais pouvoir y esquiver la sortie musée, mais finalement quelque chose m'en avait dissuader. Les boissons fraîches et les petits canapés offerts lors du vernissage ! Une proposition alléchante n'est-ce pas ?

Enfin bref. Après le trajet en transport en commun, je me dirigeais vers l'entrée du bâtiment, qui avait une architecture classique. L’accueil n'était pas bien grand, tout comme le reste du musée, si bien que lorsqu'une exposition était organisée, les employés devaient doubler d'effort pour la scénographie, mais surtout, pour faire rentrer un maximum d'objet d'art.

Je me dirigeais vers la dame qui s'occuper des billets d'entrée et lui présenter ma carte étudiante, elle me fit un sourire et m'invita à suivre un couloir qui mené vers la première salle. Je suivis sans trop réfléchir le mouvement de ma classe, qui était plutôt bruyante, sans trop faire attention aux œuvres exposés... Il y avait des photos des colonnes de BRANCUSI, la guitare de Pablo PICASSO et bien d'autre. Mais une salle m'attira plus que les autres. En effet, sur le petit texte d'explication était noté, « objets d'art amérindiens, arts des colonies »

Évidemment, je ne reniais pas le travail des artistes contemporain qui étaient mis à l'honneur dans la première salle... Mais je trouvais plus logique de commencer par là, par les sources.
Moutoussamy Zoé
avatar
Totem du Raton Laveur
Totem du Raton Laveur



MessageSujet: Re: Chasse au totem Lun 5 Juin - 1:12:39
J'étais avec Olivier, un grand échalas à la voix nasillarde que j'avais déjà rencontré  lors d'un précédents contrats depuis mon arrivée il y a de cela trois semaines. Il raconte les meilleures blagues que j'aie jamais entendues. Ce qui est drôle, chez lui, c'est cet manie qu'il a de lever le menton, lorsqu'il énonce la chute de son histoire : comme s'il prenait un air solennel pour prononcer un discours.

Cette fois, Olivier était beaucoup moins enjoué. Il me parlait de l'attentat de Londres, une ville qu'il affectionnait particulièrement depuis qu'il s'y était rendu pour la première fois il y a cinq ans. Du peu que j'avais pu comprendre de lui, c'était un pro-Europe confirmé qui se sentait personnellement impliqué chaque fois qu'un attentat se produisait dans le monde. Il suivait fébrilement les réseaux sociaux pour lire le plus de témoignages possibles. Je n'arrêtais pas de lui rappeler que c'était simplement se faire du mal, mais rien n'y faisait. " Je sais, mais c'est important... " Disait-il.

Alors on continuait de discuter de la sorte, en nous séparant régulièrement pour aller servir des visiteurs, puis en nous regroupant en cuisines chaque fois qu'il fallait recharger le plateau pour reprendre la conversation où elle en était, comme s'il n'y avait pas eu d'interruption. Vers dix heures et quart, Jeanne vint me voir pour me demander de me rendre dans la salle Objets d'Histoires. Maintenant que les visiteurs s'étaient dispersés, les employés devaient couvrir tout le musée et les autres semblaient suffisamment affairés comme ça. La salle étant exposée plein ouest, j'y allai de bonne grâce.

J'accédait donc enfin à la fraîcheur et resservis de nouveaux gobelets que je remplis en attendant les bouches assoiffées. Je vérifiais également que tout était bien en place, au cas où un vilain esprit aurait voulu dérober quoique ce soit. Après tout, l'intégralité des objets n'était pas sous verre. Seules les pièces provenant de prêts de prestigieuses collections ou de grands musées l'étaient. J'allais retourner en cuisine avec un plateau plein de gobelets vides lorsqu'un jeune homme me bloqua le chemin. Il fit tout d'abord mine de s'écarter puis, alors que j'allais repartir, pinça mon chemisier pour me retenir.
" Pardon, je t'aurais pas déjà vu quelque part ? "

Je m'arrêtai, le dévisageant pour essayer de me souvenir de lui. " Hum... Désolée, je ne crois pas. Je ne suis pas ici depuis très long...
- Ah mais si, c'était à la nocturne beach volley, je crois.
- Vous devez confondre avec quelqu'un d'autre, alors. Je n'y étais pas.
- Ah bon ? Alors ça doit être ailleurs... Nan, j'oublie pas un visage. Je crois bien que c'était le week-end dernier.
"

N'étant pas sortie le week-end dernier, je savais que c'était impossible. Le jeune homme devait être plus vieux que moi de deux ou trois ans, il avait une stature athlétique, malgré son air juvénile. Sa main soutenait à présent mon avant-bras et, même s'il ne serrait pas du tout, je me sentais un peu mal à l'aise. Comme il était tout entier concentré sur ma personne, je fis mine d'avoir entendu quelqu'un m'interpeller, à l'entrée de la salle, un peu plus loin. Je serais retournée en cuisine et aurais demandé à Jeanne si elle pouvait me mettre en binôme avec Olivier, si j'en avais eu l'occasion.
" Ah, désolé monsieur, ma patronne ne veut pas que je traîne, vous savez comment c'est ? "

Je lui adressai un sourire courtois et commençai à partir, mais mon cœur se mit à battre plus vite lorsqu'en un pas leste, il se plaça face à moi, avec une sorte de rictus gêné sur le visage.
" Nan attends, je sais où je t'ai vue... T'étais à la soirée jazz au Tonnerre de Brest, le mois dernier, hein ?
- Non, je ne suis encore jamais allée dans ce bar, c'était peut-être ma sœur, j'en sais trop rien. Je suis vraiment désolé monsieur, mais je dois vraiment y aller sinon je vais me faire engueuler.
"

Je repartis de nouveau, un peu nerveuse, mais le jeune homme me ré-emboîta le pas pour m'arrêter. Ses manières étaient souples et pas particulièrement hostiles, mais je n'aimais pas sa façon de s'imposer, je sentais comme une tension sous la peau.
" Oh attends. Désolé de t'embêter comme ça. Si ta patronne te fais trop chier, j'irai lui parler, t'en fais pas. Oui, t'as raison ; ça devait être ta sœur. C'est vrai qu'elle te resemble. Elle a dû me parler de toi. Je crois qu'elle m'avait passé son numéro, d'ailleurs, mais j'ai changé de portable du coup je l'ai plus. Tu pourrais pas me le passer ? T'as ton portable sur toi, là ? De toute façon, tu dois bien connaître son numéro, sinon au pire passe moi le tiens et je te rappelle plus tard pour lui demander le siens, tu vois ? "

Mais je ne l'écoutais plus vraiment. Je sentais comme une présence inhabituelle. Une sensation que je ne pouvais pas m'expliquer. Il fallait vraiment que je sorte d'ici.
Adélaïde Tissot
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Chasse au totem Lun 5 Juin - 2:05:25
Vous savez ce qui est génial dans les musées ? C'est quand il arrive un incident si discret, que personne ne s'en aperçois ! Comme par exemple, cette fille qui se faisait emmerdait par ce crétin de Kevin ! Un gars qui était connu dans mon bahut, du genre top dragueur, aucune fille ne lui résiste. Aucune sauf la nana avec qui il discutait et moi... Sérieusement, les filles... Choisissez mieux que ça !

Je ne sais même pas s'il avait pigé que j'étais là. Si c'était le cas, il n'aurait s'en doute pas osé branché la serveuse, car tout le monde dans ma classe est au courant qu'il sort avec Laura, une superbe blonde, pas trop con en plus ! Ou alors, il devait penser que je n'aurais pas le cran d'intervenir, par timidité !

Rien que de songer à la deuxième option, je fronçais des sourcils ! *Alors là mon gars, si tu crois que ça va se passer comme ça ! *

J'avais diverse raison d'intervenir ! D'un, il commençait à être relou avec la serveuse. Deuxièmement, il était déjà en couple, donc logiquement, il ne devrait pas gratter ailleurs ! Et troisièmement, son comportement-là, cela ne s'appellerait pas du harcèlement ?

Alors, je fis volte-face, quand je le vis suivre sa proie ! Manque de pot pour lui, j'avais écouté la conversation de A à Z, autant vous dire que je savais qu'il était en train de dépasser les bornes. Mais avant de faire quoi que cela soit, je pris une photo avec mon portable... Genre, au cas où... Je m'approcher donc de lui et siffler avec mes deux doigts, histoire de le surprendre, le ramené à l'ordre et pourquoi pas attirer des curieux.

Je lui planté la photographie sous les yeux, ou on voyait clairement son visage de charmeur et sa main qui agripper le chemisier de la serveuse.

« Hey Kevin, elle est pas mal la photo ? Tu penses que Laura la kiffera ? Je devrais ajouter un filtre avant de lui envoyer sur snapchat... Histoire de valoriser tas position de grand, mal dominant non ? »

Le gars devint tout à coup gêné et s'écarta de la serveuse...

« Tu ne vas pas faire ça ! » Dit-il paniquer !

C'est dans ces moments-là que je me sens puissante, car après tout : « Rien ne m'en empêche, Kevin. »

Dis-je avec un large sourire carnassier... Le pauvre gars, détala comme un lièvre retrouvé sa dulcinée !
Moutoussamy Zoé
avatar
Totem du Raton Laveur
Totem du Raton Laveur



MessageSujet: Re: Chasse au totem Mar 6 Juin - 0:36:34
Et c'est la que je la rencontrai ! J'étais tellement stressée et concentrée pour trouver une phrase polie - une sorte de formule magique diplomatique qui me permettrait de m'en sortir avec grâce - que je ne l'avais même pas vue arriver. Ainsi donc, lorsqu'elle siffla, je crus bien que j'allais renverser mon plateau au sol. Quelques gobelets tombèrent par terre sans que j'aie le réflexe de les sauver. Encore heureux qu'ils étaient vides. Cela dit, mon attention n'étais absolument pas occupée par les verres en plastiques, à ce moment.

La jeune fille rousse (dont le nom vous sera dévoilé au moment du récit où je l'appris moi même pour plus d'immersion) venait de réveiller la salle de façon spectaculaire. Je n'ai jamais réussi à siffler avec mes doigts, quand bien même je m'étais entraînée pendant des heures en colonie de vacances. Un couple de vieux avait sursauté à l'autre bout de la pièce. Je les vis du coin de l’œil et me demandis aussitôt s'ils avaient vu le début de l'altercation. Ils semblaient jeter un regard indigné à celle qui leur avait fait peur ; l'auraient-ils fait en voyant la façon dont on m'importunait ? J'espérais que oui.

Elle semblait le connaître. J'oubliai assez rapidement le nom du jeune homme (je ne saurais même plus l'écrire, maintenant), mais je n'oublierai pas la façon dont elle lui avait mis le grappin dessus et le faciès décomposé de celui-ci lorsqu'il s'enfuit. On aurait dit qu'il venait de se souvenir d'un rendez-vous pressant. Il ne courait pas, mais donnait l'impression de vouloir le faire. Je fut si soulagée que j'eus envie de rire. Je me retins tout de même. Lorsque la silhouette disparut au coin de la porte, je ne pus m'empêcher de souffler :
" Pauvre Laura... "

Aussitôt dit, mes esprits me revinrent et je m'accroupis à toute vitesse pour ramasser les trois gobelets tombés. Il n'aurait plus manqué que mon tailleur ne se déchire pour parfaire la matinée, mais ce ne fut heureusement pas le cas. Je me redressai tout aussi vite et adressai un sourire à la rouquine qui m'avais sauvé la mise.

" Ouf, merci ; j'ai bien cru qu'il n'allait jamais me lâcher. Je m'appelle Zoé. " Dis-je, en lui tendant la main qui ne tenait pas le plateau. Je réalisai alors l'ironie de la chose : je n'avais pas dit mon nom à celui qui insistait pourtant pour que je lui en livre plus sur moi, tandis qu'à cette inconnue secourable, c'était presque la première chose que j'avais faite. Retiens bien cela, cher journal : on gagne toujours plus à faire le bien, toujours. Quoique je craignais tout de même qu'elle ne poste véritablement cette photo. Qui que soit cette Laura, elle ne méritait tout de même pas de voir, en même temps que des millions d'autres personnes, son petit copain faire de la drague lourdingue à une inconnue, n'est-ce pas ?

J'allais demander à la fille si c'était vraiment son intention, mais me ravisai.
" Je... J'ai envie de faire quelque chose, pour te remercier. On a quelques trucs sympas en réserve, dans la cuisine. Si tu restes jusque midi, je pourrai te mettre quelque chose de côté. Tu en dis quoi ? "
Adélaïde Tissot
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Chasse au totem Mar 6 Juin - 19:13:49
" Pauvre Laura... "

* Ho non, croie moi, elle est toute aussi pourrie ! * pensais-je en me retenant de le dire à voix haute, après tout ce n'était pas les affaire de l'autre jeune femme. Elle ramassa les gobelets en plastique vide, puis elle se redressa et me fit un large sourire du genre, pub signale.

" Ouf, merci ; j'ai bien cru qu'il n'allait jamais me lâcher. Je m'appelle Zoé. "

Me dit-elle en me tendant sa main libre, que j'empoignais sans trop réfléchir. Je regardais plus attentivement la serveuse... Elle n'avait pas du tout l'allure et l'assurance du genre d'employé à servir du champagne et des petits fours. Physiquement, elle était jolie, je comprends pourquoi ce gros porc de Kevin à chercher à la draguer. Mais vue la force et l'énergie qu'elle avait mise dans le poignet de main, elle n'avait pas l'air du genre à se laisser faire. En d'autre circonstance, elle aurait sans doute dérouillé la face de Kevin. Alors du coup, moi aussi, je lui fis un sourire.

« C'est normal de réagir dans ce genre de situation. » Expliquais-je en insistant du regard sur le petit couple de vieux grincheux aigri par la vie.

Zoé lança un rapide regard sur mon portable que je tenais encore dans mon autre main. Rien qu'à son regard suspect et un minimum inquiet, je compris qu'elle se demander ce qui aller advenir de cette photographie suspecte !

« Ne t'inquiète pas Zoé, ça » expliquais-je en lui montrant la photographie bien en évidence « ça s'est un bon moyen de pression pour calmer ce mec. Je ne risque pas de la balancer comme ça, gratuitement sur le net. »

" Je... J'ai envie de faire quelque chose, pour te remercier. On a quelques trucs sympas en réserve, dans la cuisine. Si tu restes jusque midi, je pourrai te mettre quelque chose de côté. Tu en dis quoi ? "

Alors, très chers amis, sachez que si on me propose de le bouffe, vous avait déjà conquis 1/3 de mon cœur ! À cette proposition, mes yeux pétillèrent !

« Avec plaisir ! » Dis-je en la suivant.

« Au fait, mon nom est Adélaïde »
Moutoussamy Zoé
avatar
Totem du Raton Laveur
Totem du Raton Laveur



MessageSujet: Re: Chasse au totem Mar 6 Juin - 22:43:40
Heureusement, Adélaïde n'avait pas l'intention de lâcher la bombe sur internet. Eh oui, cher journal, c'est comme ça qu'elle s'appelle. Je trouve que ça fait très celtique. Ca, et sa chevelure rousse. Elle avait des airs de dame du lac ; à tous les coups, elle devait être du coin. J'en aurais mis ma main à couper.

Elle accepta mon offre avec un enthousiasme qui fit chaud au cœur. Revigorée par cette rencontre, je pris une inspiration volontaire.
" Super ! Je suis de service jusqu'à quatorze heures, mais j'ai une petite pause à la midi, alors je pourrai te passer ça à ce moment là. "
Sur ces mots, je me rendis dans les cuisines pour faire le plein de boissons.

Je travaillais ainsi pendant un temps qui me parut s'allonger. La faute à la chaleur estivale. Pas que je n'y étais pas habituée, moi qui ai grandi dans des contrées tropicales, c'est juste qu'en général je n'étais pas si habillée. La plupart du temps, c'était plutôt jupe en flanelle et haut de maillot de bain. Mais bon, si j'étais payée pour mourir de chaud, alors soit, je mourrai de chaud. Je parvins tout de même à placer le cadeau d'Adélaïde dans le coin d'un des réfrigérateurs.

Lorsque ce fut le temps de la pause de midi, chacun sortit en catastrophe pour fumer, sandwich à la main. Un service de table avec repas complet devait avoir lieu à la demi, pour un nombre restreint d'invités qui s'étaient inscrits sur le site du musée. J'arpentais les différentes salles de l'exposition pour retrouver la rouquine, ce qui me prit cinq minutes.
" Adélaïde ! C'est bon, j'ai enfin un peu de temps pour moi. Suis moi, je t'ai mis quelque chose de côté dans la cuisine ! "

Je la conduisis dans les cuisines, vides pour l'heure, et ouvris le réfrigérateur pour lui présenter son butin :
Une grosse part d'un gâteau à la crème recouvert de framboises sur glaçage artistement décoré.
Adélaïde Tissot
avatar
Totem du Chat
Totem du Chat



MessageSujet: Re: Chasse au totem Ven 4 Aoû - 18:02:36
Attendre jusqu'à midi fut long pour mon estomac, mais je supposais que cela en valait le coup ! Pour patienter, je fis le tour plusieurs fois des galeries, puis quand j'en fus lassé, je fis un tour dans le jardin du musée. Les autres étudiants commençaient à partir chacun de leurs côtés pour aller déjeuner ou rentré chez eux, car on n'avait plus cours de la journée. Je fis un pseudo signe amical à Kevin, qui fit la tête, en faisant semblant de ne pas m'avoir vue. Cela me fit sourire un peu.

Quand midi pointa le bout de son nez, je me rendis à l'intérieur du musée où m'attendait Zoé. Elle me fit signe de la suivre, jusque dans la cuisine. Je fus surprise ! Je ne pensais pas que le musée possédé une cuisine.

- Je ne savais même pas que le musée avait une cuisine !

Elle ouvrit le frigo et là, je la vis ! LA plus belle ! Une bonne part de gâteau à la framboise ! Déjà, mon estomac commençait à faire la fête dans mon ventre ! Celui-ci gargouillé avec plusieurs intensités, me signalant qu'il était prêt à recevoir son du ! Mes yeux pétillé devant une telle merveille culinaire et je pouvais déjà sentir le goût se pointer sur le bout de ma langue ! Je sentais encore les bonnes odeurs de cuisine... Un festin avait été créé ici !

- Et bah mazette ! Ils ne se foutent pas de la gueule du monde ici !

Je pris la grosse part de gâteau et sens plus attendre, je plongeais une petite cuillère dedans pour ensuite avaler la première bouchée ! Délicieux !

- Ça paye bien de sauver les demoiselles en détresse !

Dis-je à moi-même !

- Tu travails ici, Zoé ?

Je me demandais si effectivement elle travailler dans ce petit musé, peut-être qu'elle s'occuper des visite.

- Ou alors tu travails chez un traiteur

Il ne fallait pas écarter cette possibilité !

Quoi qu'il en soit je me devais de lancer la conversation. Cela faisait plusieurs jours que j'avais envie de me sociabiliser, histoire de ne plus me sentir seule et perdue dans cette ville.
Moutoussamy Zoé
avatar
Totem du Raton Laveur
Totem du Raton Laveur



MessageSujet: Re: Chasse au totem Sam 19 Aoû - 19:19:48
" Je ne savais même pas que le musée avait une cuisine !
- Eh si ! C’est un petit musée donc il y a peu d’employés, ce qui veut dire pas d’équipe de rechange. Et comme les musées sont ouverts toute la journée, il leur faut bien un petit coin pour se faire la popote. Mais comme tu peux voir, c’est vraiment un petit coin.

Vues les marques qu’il y a sur le sol, on dirait qu’il y avait autre chose, là où ils ont mis le second frigo. A mon avis, ils ont dû vouloir en mettre un deuxième pour les événements comme celui-ci. Mon collègue m’a dit qu’ils faisaient souvent des brunchs, c’est la politique du nouveau conservateur, pour attirer du monde.
"

J’étais contente de rencontrer une nouvelle personne. Elle avait l’air sympathique. Et j’étais aussi très contente que mon petit présent de remerciement lui fasse plaisir. Elle semblait tellement contente qu’elle utilisa un mot que je n’avais jamais entendu en vrai : mazette ! Je croyais qu’on ne disait ça que dans les vieux films ou livres.

" Ça paye bien de sauver les demoiselles en détresse !
- Oui, je pense m’y mettre, aussi. Jusqu’à maintenant, j’ai essayé la solution de facilité en embrassant des grenouilles, mais ça m’a pas rapporté grand chose à part des boutons. " Fis-je, la bouche pleine, mâchant tant bien que mal un gros morceau de mon sandwich aux aubergines.
"

Les quelques minutes qui suivirent furent meublées par une conversation agréable. Elle me demanda si je travaillais ici et je répondis que non. Je n’étais ici qu’en mission intérimaire et, même si un job aux horaires un tant soit peu fixes et dans la ville où j’habitais m’aurait comblé, on ne pouvait malheureusement pas tout avoir.

Je lui racontai un peu ma vie au passage. C’est comme ça, je ne peux jamais m’en empêcher, quand on me met sur les rails. Je lui parlai donc de ma famille, de ma vie en Calédonie, puis à Avignon, de mes études et, surtout, de mon récent voyage à Seattle et toutes les choses extraordinaires qui j’y avais vues. Je l’interrogeai aussi beaucoup sur elle et, l’un dans l’autre, le temps passa très vite. Toutes les bonnes choses ont une fin, sauf la saucisse, qui en a deux, comme disent nos chers amis germaniques ; et la pause n’était malheureusement pas une saucisse.

" Eh, tu sais, maintenant que le repas des invités va se finir, ils vont ouvrir l’aile est pour la suite des expositions. L’après-midi, c’est là où commencent les visites, et il se trouve que je suis chargée d'en faire une. Ça sera sans doute pas génial : c’est la première fois que j’en fais une et j’ai… Cette feuille, pour faire office d’antisèche. En fait, on m’a surtout mis sur le coup parce qu’il n’y a pas assez de guides pour le nombre de groupes et qu’ils ne veulent pas en faire des trop gros. Donc avec moi, on risque de s’ennuyer ; tu veux venir ? "

Sur ce, je tentais mon plus beau sourire pour convaincre Adélaïde.
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse au totem
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» (En cours) Chasse au trésor 3
» Tableau de chasse des crânes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Autres Lieux-
Sauter vers: