RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Totestival', rejoins l'événement !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : La Marmotte !

ZzzzzZZZz bonnes vacances!

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Entretien d'embauche [PV Gwendal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Mer 2 Nov - 22:42:14
Cela faisait une semaine que je me reposais chez moi.
Mon bras allait mieux, bien qu'encore abimé. Mon esprit lui...C'était autre chose.
Je m'apprêtais à me lever lorsqu'on toqua à la porte de ma chambre.

- Entre papa ! Je suis réveillée.

Mon père entra dans ma chambre avec un plateau dans les bras.

- Qu'est-ce que c'est que ça ?

- Un petit déjeuner de princesse pour ma fille ! Dit-il avec un énorme sourire.
- Papa... Ça va...Je vais bien, je suis en vie. Vraiment, ça va, je t'assure.
- Je n'ai pas le droit de faire plaisir à ma petite fille ?
- J'ai vingt ans maintenant.
- Et alors ? Tu es toujours ma petite fille chérie, tu es blessé et je prends soin de toi. Dit-il en posant le plateau sur mes genoux.

Je me contentais de lui sourire.
Ces derniers jours n'avait pas été facile pour lui non plus...Il avait eut très peur pour moi et s'en voulait d'avoir été en déplacement. S'il m'était arrivée quelque chose... Il se serait retrouvé tout seul... Rien que cette idée me donnait envie de pleurer.
Je jetais un œil au plateau pour me changer les idées.
Du jus de fruit, des crêpes, de la confiture, du yaourt, des croissants, des bonbons, des petites fleurs pour la déco et du courrier.

- Tu t'imagines quand même pas que je vais manger tout ça ?!

- Rassures toi, ce n'est pas moi qui est cuisiné... J'ai tout pris à la boulangerie.
- Ahhh... Je suis sûre de survivre alors! Dis-je en riant.
- Je t'ai mis ton courrier aussi. J'ai réunis celui que tu as reçu au salon, et celui de la maison.
- Merci papa !

Il m'embrassa sur le front et partit.
Je restais un petit moment dans mon lit, parfaitement statique, profitant du silence, des rayons bien pâles du soleil qui parvenaient tout de même à entrer dans la chambre. Je profitais de l'aura de sécurité qui continuait systématiquement à se dégager de l'endroit.
Je secouais la tête afin de sortir de mes rêveries et revenir à la réalité. Je mangeais un peu et commençais à trier mon courrier : Urgent / Pas urgent.
Je remarquais une lettre, sans enveloppe. Attirant ma curiosité, je l'ouvrais et en commençais la lecture.



J'en laissais tomber mon croissant. Gwendal... Il voulait travailler pour moi ?... A moins qu'il ne savait pas que le salon m'appartenait ?
Je n'avais revu personne depuis l'incident de l'usine. Je m'étais "légèrement" terrée dans ma maison... Par peur, par envie, par besoin, par fatigue...Je ne savais pas trop. Et je n'avais pas vraiment envie de me poser la question...

Le reste de la matinée passa rapidement et en ce début d'après-midi, je ressortais enfin mon nez dehors. Enfin, mes écailles. Ou ma nageoire. Bref.
J'avais décidé d'aller rendre visite à Gwendal chez lui, grâce à l'adresse de la lettre, et j'y allais à pied, mon bras ne me permettant pas, pour le moment, de conduire. Et puis l'air ne pouvait pas me faire de mal ...
Avant de sonner, j'attendis un instant. J'avais un peu peur de ce que je pourrais ressentir en le revoyant. Est-ce que les mauvais souvenirs prendraient le pas ?...
Je fronçais les sourcils et sonnait. Je n'allais tout de même pas vivre dans la peur tout le temps... C'était du passé, je devais aller de l'avant. C'était essentiel !

Après quelques secondes d'attente, une vieille dame vint m'ouvrir.
Que ne fut pas ma déception lorsque j'appris que Gwendal n'était pas là... Je remerciais sa grand-mère - puisque c'était ainsi qu'elle c'était présenté à moi - et lui transmis un message pour Gwendal.

- Dites lui que je serais au salon tout l'après-midi. Je l'attends pour un entretien d'embauche. Bonne journée !

Elle me salua et je reparti dans la foulée.

L'après-midi s'écoula à un rythme plutôt lent.
Je peaufinais la décoration, faisait le ménage, et préparais quelques ingrédients pour le test que je réservais à Gwendal.
Je me fis rapidement un café que je sirotais en lisant un vieux livre de poésie.
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Mer 2 Nov - 23:41:58
La fac… l’endroit au j’aurai dû devenir un homme, avoir du poil au menton, entrer dans une sororité, passer mes graduations, me taper ma première cuite, réussir à embrasser Kimberly… était devenu un bâtiment à l’allure de bunker avec des profs aussi motivants qu’un monochrome et une vie étudiante aussi trépidante que le placard au sous-sol qui leur servait de bureau. Les pompoms… les filles bourrées avec qui j’aurais peut-être pu avoir un semblant d’intérêts… bah là aussi c’était pas la fête !


Il faut dire que sans mon sac à dos, resté cramé dans l'usine, et faute de moyen, c’est un peu avec un sac plastique estampillé d’une enseigne de grand magasin Français que j’avais dû me résoudre à embarquer les affaires.

Après, dans les dons de la paroisse du coin, j’avais galéré pour trouver des pompes à ma taille. Du coup j’ai dû me résoudre à chopper la seule paire dans laquelle mon pied ne flotte pas : des baskets roses, dont les semelles ont la fâcheuses tendance à clignoter une fois sur deux, avec une vignette représentant un espèce de poney aux couleurs flashy.

Bref ça, en plus du vélo fushia déniché dans une benne à ordures, que j’ai rafistolé comme j’ai pu mais qui couine à chaque coup de pédale… je suis pas bien engage pour avoir un hybride de vie sociale… alors pour ma vie amoureuse, je préfère ne même pas y penser.

Cette première mâtinée n’a pas aidé à remonter mon moral en bernes depuis l’explosion de l’usine de PQ. Ma mère n’a même pas pensé à m’engueuler, elle sort de plus en plus, a des robes dont je n’ose demander le prix et continu dans son idée de me convertir à sa nouvelle religion. Je n'ai pas eu le courage de parler a Char de cette situation. Mercredi j'essayerai de passer à la patinoire le voir.

Enfin, si tout va bien j’aurais mes codes pour accéder au net de l’université, ça sera déjà ça !!!
J’ai le derrière en feu en arrivant chez moi, le vélo ce n’est vraiment pas confort.

« Mamie !! c’est moi !!!
-oh mon petit !! Tu as loupé ta petite amie, elle est passé tout à l’heure… bon vient manger ta galette, faut d’épaissir sinon ton jolie bin de fille ne va pas rester avec une crevette comme toi… »


Hein ?? ma …

« Heu Mamie..
- Parce que je me souviens bien que ton grand père, quand il était jeune, il mangeait comme dix hommes, c’est que la mer sa creuse… »

Je ne l’écoute plus essayant de trouver le moment où elle prendra sa respiration pour ne pas la couper au milieu d’une phrase. Ses histoires sont certainement très intéressantes, mais j’ai souvent la sensation qu’elle en a mixées plusieurs sans suivre d’ordre chronologique pour les raconter. Du coup je ne capte presque rien.

Mais c’est qu’elle a du souffle ma mamie, et en même temps je la vois fourrer deux tonnes de fromage dans ma galette. Mon ventre proteste a l’avance sur cette vision de poison. Tant pis, je la coupe avant de mourir intoxiqué au lactose.

« Mamie… mais de qui tu parles !!!
- Ah oui elle te donne rdv dans un salon de thé je crois… mais elle est vraiment jolie, je suis fiere de toi, ta mere avait tort de s’inquieter… «


Un… Un… Ho !! P’tain de Calisse !! J’AI UN RENCARD !!!!!

Je fonce dans la salle de bain me rafraichir même là ou le gant de toilettes passe rarement. Je me brosse les dents, faute de mieux je pique le parfum de ma mère, je m’en mets peut être un peu trop.

Je trouve un T shirt "décontracte mais pas trop"… mon T shirt Starwar « save the Wookie ». Je tente de me coiffer avant d’abandonner, faut pas pousser… je resterai un herisson jusqu'à la fin de ma vie, et puis, c'est peut etre ça qui lui a plut chez moi.

Bon y’a pas 50 salons de thé en ville, maintenant je croyais qu’il n’était pas encore ouvert. J’ai trop hâte de découvrir ma mystérieuse amoureuse. Avec un peu de chance, et le pantalon trop long que je n’ai toujours pas rendu à Char, elle ne verra pas trop mes baskets.

Mon amoureuse secrète est elle de la fac ? Une fille trop timide pour m’aborder sur le campus.

Mamie a dit qu’elle était jolie… j’ai une pointe de culpabilité en pensant à Kimberly et je me demande si je peux la tromper aussi facilement avec la première (et seule) fille qui me propose un rdv. Mais en me souvenant de la liste de ses nombreux boyfriend, tous de l’équipe de Hockey, je décide d’ignorer mes scrupules.

Je fonce sur la route comme porté par un petit nuage de bonheur, jamais la route ne m’a paru si courte. Je planque mon vélo a quelque rue du salon de thé.
Ne gâchons pas ce miracle.

Merde… faudrait pas que je vienne les mains vides… ca le fait moyen…

Je repère un par terre de fleurs avec des chrysanthèmes, ni vu ni connu je chope quelques fleurs avant d’aller toquer, tout fier, à la vitrine du salon de thé.

Je fais un petit signe a Rose qui semble s'activer dans la boutique avec un air un peu niais, je zieute au travers du carreaux la belle étudiante a qui j'ai tapé dans l'oeil. Je suis un peu étonné, j'ai l'impression qu'il n'y a que Rose. Elle n'est peut être pas encore arrivée?
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 0:37:53
Toujours en tête à tête avec Baudelaire, je ne fis pas attention à ce qu'il se passait dehors. Je ne relevais la tête que lorsque j'entendis un "toc toc" sur la vitre.
Je vis donc Gwen, un air un peu essoufflé, sourire aux lèvres et... fleurs mortuaires en main ?...
Je fronçais les sourcils tout en souriant et allait ouvrir. Ce garçon était décidément très original.

- Salut Gwendal ! Entre donc !

La première chose que je remarquais lorsqu'il entra dans mon établissement, c'était la lumière qui venait de ses pieds et attirait mon attention.
Il portait des chaussures roses qui clignotaient, un t-shirt Star Wars, et avait des cheveux ébouriffé. Mais il semblait heureux d'être là.

- Alors, tu...Tu vas bien ? Depuis... Enfin tu vois...


Je n'osais en dire davantage. Je n'avais pas vraiment envie de revenir dessus mais je me voyais mal ignorer le sujet... C'était plus par politesse, au cas ou lui, aurait besoin de s'extérioriser...

Mes yeux se reposais à nouveau sur les fleurs. Mais qu'est-ce qu'il faisait avec ça ?...

- C'est... C'est la première fois que je fais passer un entretien... Et c'est aussi la première fois qu'on m'apporte des fleurs mortuaires. Y'aurait-il un message ?...
Dis-je en riant légèrement de cette situation bizarre.

Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il avait des fleurs... On amenait pas de fleurs à un entretien d'embauche. Quand dans sa lettre j'avais lu " pas d'expérience" je pensais au moins qu'il viendrait un peu plus... tendu. Ou du moins... Sans fleurs. Sans fleurs destiné à un enterrement quoi... Mais j'aimais son originalité!
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 7:00:02
"Salut Gwendal ! Entre donc !
- Salut Rose."


Rose me fit entrer, mais toujours aucune trace d'une amoureuse transie dans la salle.

"Alors, tu...Tu vas bien ? Depuis... Enfin tu vois... "

Oui je vois tres bien, non je ne vais pas bien, maintenant, je ne suis pas sur que j'allais bien avant non plus. Je me rends compte de l'accumulation de galets de la taille d'une montagne que j'accumule dans mon sac de "truc qui ne vas pas". Ensuite, je n'ai pas le choix, soit je me met par terre et j'aide ma mère, dans ses moments bas, a vider des boites de kleenex, soit je fais fasse/ Parce qu'a part ces deux options, il n'y a pas grand chose que je sache faire. J'ai presque l'impression d'avoir juste été voir un film très immersif ou avoir fait un jeu vidéo tellement les éventements me semblent irréels.

Et puis... je vais peur être avoir une copine!!! Autant dire que là c'est plus qu'un soleil qu'on vient de balancer dans ma vie.

En même temps qu'elle ne soit pas là c'est inquiétant. Mamie n'a peut être pas bien compris le jour, l'heure, voir le lieu... c'est qu'elle plane assez souvent Mamie.

"Bah écoutes, ca va, je ne peux pas me plaindre et toi, tas blessure?"


C'est vrai que Rose à l'air fatiguée... et de beaucoup zieuter sur les fleurs.
Oh, C'te Calice!! Mais qu'est ce que je suis con!!!! Biensur... ca ne peut etre que ça. C'est que s'il n'y a personne d'autre c'est forcement ça.
J'ai dû mal a voir ou j'ai peu l'impressionner avec la semaine lamentable passée lors de l'explosion de l'usine de PQ... et puis... c'est une des meufs de Char.

P'tain d'ostie, là je sais pas comment je vais geré la crise.

"Rose... je..."

Je quoi? Des tas de phrases balancé par Kimberly me reviennent en tête, genre " ne brisons pas notre belle amitié", " tu ferais un frère formidable tu sais?"... mais j'en trouve aucune d'appropriées. Rose ne ferait pas un frère formidable.

Je sens une suée monter. Elle aussi à l'air aussi mal a l'aise que moi. Et quand elle se lance je prie tout ce que je connais comme Dieux pour qu'elle ne fasse pas une terrible déclaration qui me mettrait dans la pire situation du monde avec mon Bro.

"C'est... C'est la première fois que je fais passer un entretien... Et c'est aussi la première fois qu'on m'apporte des fleurs mortuaires. Y'aurait-il un message ?... "


QUUUUOOOOAAAAA!!!!!?????
un... un ... un entretien...

La lettre!!! C'te Calice!! ben oui je me souviens de la lettre que j'avais mise dans la boite au lettre avant l'explosion. Avec tout ça j'avais complètement zaappé. Serait ce possible que mamie n'ait rien compris?
En y réfléchissant bien, c'est vrai qu'elle comprend souvent rien ma mamie...

Pour le coup je me décerne un Gwen Award. Avec ma tenue de merde et... les fleurs... je sens déjà que c'est mal engagé pour le taff.

"Heu... oui... bien-sur... l'entretien... et... heu... les fleurs... c'est... c'est une longue histoire... je... je voulais ... enfin..."

Mais pourquoi mon cerveau ne fonctionne jamais quand il y a une fille a proximité!!! Et puis c'est quoi cette histoire de fleurs mortuaires? Comment c'est possible d'être aussi con et aussi poissard.

"Faut que j'aille les donner a quelqu'un après... mais heu... non y'a pas de messages.... mais si tu veux des fleurs.. j'irais en trouver d'autres... mais ... heu... pas mortuaires.... ensuite... c'est c'est celles là que tu veux, je te les donne, parce que je crois que c'est mort pour aller les donner a quelqu'un après, enfin, quand je dis que c'est mort... c'est pas pour les fleurs mortuaire hein?"


Un message... oui pour l'issu de l'entretien. J'ai du mal a arrêter ma diarrhée orale nerveuse.

"Pour l'entretien... tu ... enfin vous du coup... hein, si c'est un entretien... on va se dire vous? Je... bah je suis prêts, tu.. vous avez des questions?"
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 11:25:59
Lorsqu'il me questionna sur ma blessure, je ne fis qu’acquiescer de la tête, lui indiquant que "tout allait bien". Je ne voulais pas plus en parler. Du moins, pas pour le moment.

Je m'avançais dans le salon de thé et allais vers le comptoir.
Je l'écoutais bégayer et s'enliser dans des explications parfaitement incompréhensibles.
Je le regardais directement dans les yeux, tentant de garder mon sérieux, écoutant toujours et attendant de voir jusqu'où il irait. Mais je ne pus plus longtemps me retenir de rire. Un grand éclat de rire même !

- Hey Gwen, détends toi okay ? Dis-je gentiment en souriant. Pose tes fleurs où tu le souhaites, tu veux un vase d'ailleurs ?

Je fouillais rapidement dans le comptoir et en ressorti une théière.

- Tu peux toujours les mettre la dedans si tu veux...

Je n'y avais jamais pensé, mais se servir de théières comme de vase pouvait être pas mal original enfaite... Je retenais l'idée pour plus tard.

- Bon... Déjà, je préfère qu'on se tutoie si tu n'y vois pas d'inconvénient ? Je ne veux pas d'une relation patronne / employé. Je préfèrerais qu'on se considère...Ami. Enfin, je voudrais une ambiance relax. Tu vois ?

Je voulais que mon salon soit un endroit paisible et si je devais avoir des employés, je préférais qu'ils se sentent bien ici également.

- Ensuite... Que veux-tu boire ? J'ai du thé, évidemment, du café, du chocolat chaud, mais aussi de la limonade, de l'eau, des sirops,... Et c'est à peu près tout pour le moment... Après, je recevrais de quoi faire des milkshakes, des jus de fruits... Enfin tu vois...

J'attendais qu'il me réponde et lui servait sa boisson avant de sortir de derrière le comptoir et de l'inviter à me suivre. Je lui indiquait le canapé au fond de l'établissement.

- Assieds toi. Dis-je en prenant place.

Je bus une gorgée de mon thé avant de parler. Je préférais discuter avec lui d'abord, histoire qu'il se détende et soit plus "optimal" pour le test d'après. J'avais peur qu'il casse toute ma vaisselle si je lui demandais de me préparer quelque chose là maintenant tout de suite.

- Je propose qu'on se présente chacun notre tour, histoire de se connaitre mieux. Je commence, comme ça, tu seras peut-être plus à l'aise ! Dis-je avec bienveillance. Donc, je m'appelle Rose Libourg, j'ai 20 ans et je suis originaire de cette petite ville. Je suis partie plusieurs mois dans différents pays pour apprendre la cuisine. J'ai finalement eut un diplôme et j'ai voulu revenir ici et ouvrir mon propre salon de thé. Je viens d'une famille monoparentale, je n'ai que mon papa. Je souriais et bu un peu de thé. J'aime la nature, les animaux, la cuisine évidemment et pleins d'autres choses... Je suis plutôt organisée et positive, mais par contre, je suis timide et parfois trop inquiète. Je pris une nouvelle gorgée. Hummm...Je pense que j'ai fait un rapide petit tour de ma personne... As-tu des questions ? Vas-y lance toi, à ton tour.
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 14:02:07
Oula oulalala. On m’aurait enfoncé une rame dans les fesses j’aurais été moins crispé. C’est un peu mécaniquement d’ailleurs que je mets les fleurs dans la théière (ça doit être une coutume Française) et que j’accepte le verre d’eau avant de m’assoir avec raideur.

Elle a 20 ans…  et déjà sa boutique. Char a 21 ans et déjà sa voiture, son appart et un taff de ouf…

Je me sens vraiment miteux.

« Heu bah moi c’est Gwendal Vandehoof, j’ai vraiment pas loin de 18 ans et heu… je suis né à Mons, mais j’ai vécu 7 ans a Québec avant de partir à Montréal, et… heu… bah en fait je ne sais pas trop quoi dire. J’aime bien le pati… heu … le hockey sur glace et la natation, je suis inscris à la fac et… heu… »

La panique je ne sais plus quoi dire, déjà que j’ai failli me trahir en parlant du patinage artistique et de la natation synchronisée. C’te Calisse… je me sens presque aussi mal qu’à l’entretien d’Etam Lingerie.

Bon faut que je me reprenne.

« En fait je me disais que tu aurais p’être besoin d’un peu d’aide pour l’inauguration de ton salon de thé, je fais la vaisselle à la maison, parce que Mamie confond toujours le sirop à la grenadine et le liquide vaisselle, après ça colle pire que du ciment dans les placards… alors, vu qu’on a failli démolir son étagère pour récupérer les bols la dernière fois, je préfère le faire. La serpillière c’est pas forcement mon truc, mais je sais faire aussi… Mamie à du mal et maman déteste ça, alors quand le sol a commencé à coller à nos pompes, il a bien fallu que je trouve le mode d’emploi.  Du coup je pense que j’apprends vite, j’en ai peut-être pas vraiment l’air mais je suis débrouillard et si on veut bien prendre un peu de temps pour m’expliquer les choses, je devrais m’en sortir. En plus… j’aurais vraiment besoin de trouver un p’tit boulot pour… heu… pour mon argent de poche d’étudiant… »  

Je sens que les chrysanthèmes étaient bien un message…
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 15:05:39
Je l’écoutais tout en buvant mon thé. J'aimais la façon qu'il avait de parler de sa grand-mère. Il semblait beaucoup l'aimé. J'aurais voulu connaitre mes grand-parents...
Je lui souriais avec tendresse.

- Et ta vie au canada ne te manques pas ? Dis-je en m'asseyant en tailleur sur le canapé (c'était beaucoup plus confortable).

Je me risquais à lui poser des questions plus personnel mais je voulais mieux le connaitre.
Je sentais bien que c'était un jeune homme pleins de bonnes intentions. Je n'oubliais pas son geste altruiste dans la cage d'eau...

- Oui la natation... C'est pour ça que tu as pu retenir ta respiration aussi longtemps dans la cag... Euh... Pardon.

" On ne parle plus de ça Rose !" me répétais-je encore et encore.

Je me relevais et décidais de lui faire visiter rapidement les lieux.

- J'te fais visiter rapidement. Ce n'est pas très grand de toute façon ... Ici, c'est la verrière. Je l'appelle comme ça parce que, bah comme tu le vois, on est sous un plafond de verre.
La pièce du milieu et la première pièce ne font plus qu'une, j'ai fait abattre les murs.


Je me déplaçais dans l'espace pour lui montrer, lui demandant de me suivre.

- Ici, les toilettes...

J'ouvrais la porte, lui montrant le lieu. Je revenais sur mes pas pour traverser le salon, remonter les deux marches qui le barrait et aller au comptoir.

- Ici le comptoir. On sert le thé, le café, les boissons quoi. Mais aussi les pâtisseries qui seront mises sous cloche et présenté sur le comptoir. Pour faire envie tu vois. Dis-je pleine d'enthousiasme.

Je l'invitais à passer derrière le comptoir et me suivre.

- Et puis bah pour finir, la cuisine. Ici que je fais les gâteaux et repas. Pour le moment... J'avais pas vraiment prévu de prendre de la main d’œuvre. C'est tout petit, et y'a pas foule dans cette ville.

Et je n'étais pas certaine que mon projet puisse plaire aux gens. Donc, embarquer des personnes qui dépendraient financièrement de mon succès m'angoissait quelque peu.

- Mais je n'avais pas prévu de me blesser le bras... Et il est vrai que du coup, je ne dirais pas non pour un petit coup de main... Un contrat étudiant, avec quelques heures par jours, ça t'irait ? Quelle serait tes disponibilités ?

Je voulais d'abord savoir combien d'heures il pouvait faire, il faudrait également que je calcul de mon côté ce que je pourrais faire. Il était hors de question d'être en infraction.
Quelque part, j'étais heureuse de pouvoir partager ça avec quelqu'un d'autre que mon père...
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Jeu 3 Nov - 23:15:58
« Et ta vie au Canada ne te manque pas ? »

Outch… question qui pique. Étrangement, elle fait moins mal qu’avant. Peut-être qu’une partie de moi est comme anesthésié depuis l’explosion de la bombe. Ou que je me suis résigné.

« Ben… en fait, je préfère pas trop me poser la question, maintenant je suis ici, que ça me plaise ou non, et puis, on ne peut pas dire que ça manque d’animation. »


« Oui la natation... C'est pour ça que tu as pu retenir ta respiration aussi longtemps dans la cag... Euh... Pardon.

-Tu sais si tu veux en parler… on peut… j’ai un peu l’impression d’avoir juste été spectateur et que c’est pas vraiment nous qui avons vecu tout ça… donc c’est comme tu le sens. »

Visiblement Rose n’a vraiment pas envie d’en reparler, je me sens couillon d’avoir insisté. Du coup elle me fait la visite de son établissement, c’est tout propre, très lumineux et on sent que c’est bien une fille qui a pensé le salon.

Je me sens vraiment nul en me disant qu’elle a vu la maison de Mamie ou on vie. Ça me fait tellement honte que j’ai oublié mes pompes qui clignotent.

Je reprends espoir, elle me fait visiter, c’est bon signe non ?

« Et puis bah pour finir, la cuisine. Ici que je fais les gâteaux et repas. Pour le moment... J'avais pas vraiment prévu de prendre de la main d’œuvre. C'est tout petit, et y'a pas foule dans cette ville. »

Je me sens découragé, elle prépare à m’envoyer un refus avec toute la gentillesse qui la caractérise.

« Mais je n'avais pas prévu de me blesser le bras... Et il est vrai que du coup, je ne dirais pas non pour un petit coup de main... Un contrat étudiant, avec quelques heures par jours, ça t'irait ? Quelle serait tes disponibilités ? »

Oh C’te calice !!!! Ça veut dire oui… ? c’est ça ??? C'est pas encore un truc que je comprends de travers?

La vache, j’y crois encore moins que si elle m’avait demandé en mariage. En fait c’est plus que je n’ose pas y croire. J’écoute à peine ses questions tellement que je me sens fébrile. Des images de nouvelles chaussures, d’une connexion internet et peut être même de Gsm passent devant mes yeux. L’euphorie me guette.

« C’est sérieux !! Tu me gardes ??? !!! C’est topissime !! Je ferais les heures que tu veux !! »


Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Dim 6 Nov - 22:06:09
Pour manquer d'animation, ca c'était sure qu'en ce moment, la ville n'en manquait pas. Et ce n'était pas toujours dans le bon sens...

« C’est sérieux !! Tu me gardes ??? !!! C’est topissime !! Je ferais les heures que tu veux !! »

Ce qui était sure, c'est qu'on ne pouvait pas douter de la motivation de ce garçon. L'écart qu'il y avait entre nous n'était pas énorme et j'avais plus l'impression d'engager un ami qu'un réel employé.

- Ah ah ! Attends ! Tu ne sais même pas ce que je te réserve...

Je ressortais de la cuisine pour revenir dans la salle principale et allais me poster à la porte.

- Je vais faire le rôle de la cliente, et toi, bah l'employé ! Prêt ?

Je ne lui laissais pas vraiment le choix.
Il fallait bien que je vois s'il pouvait tenir la route ?
Je me dirigeais donc vers le comptoir.

- Bonjour ! Je voudrais un muffin aux myrtilles et un café s'il vous plait. Lui dis-je en souriant.

Je jetais un regard appuyé sur le plateau à muffins et la cafetière, situé derrière lui.
Bon, j'étais un peu vache car il ne connaissait pas les lieux, il n'avait pas eu une minute pour se familiariser avec le matériel, il ne devait même pas savoir où était quoi mais c'était pas très grave. C'était plus pour voir comment il pouvait s'en sortir ou même improviser.
Et puis... Le café était déjà fait, il n'avait plus qu'à ouvrir le placard du dessous du comptoir pour trouver des tasses.
Je me contentais de l'encourager d'un sourire.
Spirits Of Nature
avatar
Esprits de la Nature
Esprits de la Nature



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Dim 6 Nov - 22:59:41



Un enfant passe en jouant dans la rue, il cogne contre la vitre avec un bâton dans sa main. Votre regard dévie un instant.

Le café a désormais disparut. Un esprit est venu et s'est rassasié de ce breuvage miraculeux. Les tasses ont vibrées, seul indice du passage de ce client étrange. Nul ne l'a vu, mais lui vous a vu.

Êtes-vous confus à cause de lui ou bien à cause d'autre chose?

L'esprit vous souhaite bon courage, lui en a pris avec la caféine.

Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Lun 7 Nov - 16:11:00
" Bonjour ! Je voudrais un muffin aux myrtilles et un café s'il vous plait."

Un jeu de role !!?? Ok, ça je dois gérer. Bon, elle me guide du regard en plus. Je repère la cafetière, pour les cookies je visualise bien ceux avec du violet. Nickel. Je regarde la cafetier, y’a déjà tout de prêts.

"Bonjour Madame, je vous propose d'aller vous assoir a la table de votre choix et j'arrive avec votre commande. "

Mais Too easy quoi ! J'ai l'impression de jouer au marchand, comme quand j'étais petit avec Kimberly.

En fouillant un peu de trouve les tasses le plateau, je fais un effort de mémoire pour me souvenir si elle est gauchère ou droitière afin de présenter l’anse de la tasse du bon côté, puis je la décale pour mettre l'anse plutôt coté bras valide.

C’est cool, et Rose est loin d’être stressante, sans rire, je pense que je maitrise. Je mets tous sur le plateau et …

Bing !

Je sursaute lorsqu’un enfant vient de cogner la vitrine avec un bâton, je pause immédiatement le plateau et sort de la boutique :

« Hey toi !! Dis donc, ca va pas dans ta tête de taper comme ça sur la vitrine avec ton bâton ??? Tu sais que tu aurais pu te blesser !!! imagine que la vitrine se soit petée ? Non seulement ca aurait fait du tort a Rose, mais en plus tu aurais été recouvert d’éclat de verre !!... Tu comprends ce que je te dis ? …
Bon allé, c’est pas si grave, il n’y a pas eu de casse… mais refait jamais ça. Ton frère est pas dans les Breitz poussins sur glace ? Je me disais bien qu’il y avait un air de famille. Bon, voilà ce qu’on va faire, tu me files ton bâton, tu arrêtes les bêtises et je dis rien a ta mère ? Ok ?.... »


Me rendant compte que je me suis barré en plein entretien pour remettre une place un gamin qui s’est mis en danger je me dépêche de retourner, tout penaud, dans la boutique ou j’ai laissé Rose en plant.

« Heu … désolé… je… »

Nerveusement j’ai oublié le bâton que je cache dans le porte parapluie. Je récupère vite le plateau.
Et sert Rose. Ce n’est que quand je pose la tasse que je me rends compte qu’il n’y a plus de café dedans.

Je sens mes sourcils se plisser dans un air interrogatif et, vais vite reprendre la cafetière pour remplir sa tasse. J’ai beau la pencher, rien n’en sort. Je regarde dedans... c’est vide.

Je m’interroge de plus en plus sur ma santé mentale. Je ne sais pas qui, mais j’ai la certitude que, quelque part, dans l’univers, quelqu’un m’en veut au point de me faire foirer cet entretien.
Rose Libourg
avatar
Totem du Saumon
Totem du Saumon



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Mar 8 Nov - 12:44:10
Au départ, il tenait bien son rôle et j'en étais même étonnée, dans le bon sens du terme.
Je choisissais une table proche de la vitrine et du comptoir et l'observais faire. Tout ce passait très bien et il était très professionnel. Quand soudain, un coup à la fenêtre me fit sursauter. Je me tournais rapidement vers le bruit pour y découvrir un enfant qui tapait joyeusement sur la vitre avec un bâton. Je n'eus pas le temps de retourner que je vis Gwendal arriver dans mon champ de vision. Il sortit du salon pour aller à la rencontre de l'enfant. Je n'entendais pas ce qu'ils se disaient mais à en voir le froncement de sourcils de Gwen, c'était une remontrance. Le connaissait-il ? Aucune idée mais il lui prit son bâton et revint à l'intérieur un peu gêné.

-Heu … désolé… je…
- Pas de soucis... C'était plutôt impoli de sa part de taper à la vitre comme ça... Tu as bien fait. Je lui souris. Je t'assure que ce n'est pas un piège que j'avais préparé hein ! Je ne le connais pas cet enfant ...

Je n'avais même pas eut à bouger de ma place...
Il revint avec le plateau et me servait. Le tout était très bien présenté et son service était impeccable. Sauf qu'il n'y avait pas de café dans ma tasse...
Il fait un rapide allé retour pour me servir mais la cafetière est vide... J'avais pourtant fait du café avant qu'il arrive... L'odeur corsé si propre à la boisson est encore présente dans l'air ... Je ne savais pas si c'était encore quelque chose de magique - si c'était le cas, je ne comprenais pas pourquoi le café pourrait disparaitre ...- ou si j'étais tout bêtement devenu folle. Mais à voir la tête surprise de Gwendal, si j'étais folle, il l'était également.

- Ah... J'ai du finir le café tout à l'heure sans m'en rendre compte... C'est bizarre...


C'était vraiment étrange parce que j'avais vraiment l'impression qu'il restait du café dans cette cafetière... Ça me chiffonnait. Vraiment.

- Bon, bah c'est parfait niveau service ! Tu es cordial et efficace ! Je suis satisfaite de cette prestation.

J'enchainais sur son embauche pour ne plus me poser de question au sujet de cette mystérieuse affaire de disparition de délicieux café... Espérons que cela n'arrive pas pendant le service. Si le café s'évapore dès qu'on le fait... je vais rapidement devoir mettre la clé sous la porte !

- Je te propose 3h par jour, du lundi au samedi, et je te laisse choisir tes horaires. Tu auras juste à marquer ton heure d'arrivée et de départ sur la feuille qui se trouve sur le mur en cuisine.

Je me levais et allait chercher un contrat dans ma paperasse. Hélas, je n'en avais pas...

- J'ai oublié d'imprimer le contrat... Bon, ça ne te dérange pas si je te le fais signer le jour de l'inauguration ? Et tu enchaineras de suite sur le service ?

Je notais " Ne pas oublier le contrat de Gwen" en gros dans mon agenda tout en lui parlant.

- L'inauguration aura lieu le 18 Novembre, à partir de 15h et jusque 21h. Pourrais-tu être là pour m'aider ? Principalement du service et peut-être un peu de ménage après 21h ? Tu seras payé évidemment, et je pourrais te ramener le soir, si ça te va ? As-tu des questions ?
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal] Mar 8 Nov - 13:18:58
« Ah... J'ai dû finir le café tout à l'heure sans m'en rendre compte... C'est bizarre... »

Elle avait l’air d’y croire autant que moi. Visiblement, sans échanger un mot nous préférions tous les deux faire comme s’il y avait une explication rationnelle a tout ça. Après tout, on avait peut-être tous les deux eut une hallucination… ou elle savait aussi pour les mutants en ville.

Maintenant je ne pouvais pas prendre le risque d’en parler avec elle. Un secret doit le rester et je ne suis pas sûr qu’Alex, l’homme blessé ou la jolie fille blonde auraient aimé que je sois au courant. Donc je fais comme si je suis d’accord avec cette explication.

Maintenant une question se pose, si elle se doute de quelque chose, est-elle comme moi, ou est-elle comme les autres ? Si ca trouve ma famille est moi on est les seuls « normaux ». C’est p’être avec cette histoire de granite radio actif…

Elle enchaine rapidement :

« Bon, bah c'est parfait niveau service ! Tu es cordial et efficace ! Je suis satisfaite de cette prestation.  Je te propose 3h par jour, du lundi au samedi, et je te laisse choisir tes horaires. Tu auras juste à marquer ton heure d'arrivée et de départ sur la feuille qui se trouve sur le mur en cuisine. J'ai oublié d'imprimer le contrat... Bon, ça ne te dérange pas si je te le fais signer le jour de l'inauguration ? Et tu enchaineras de suite sur le service ? »
- Pas de soucis, heu… vers 17h ? ca irait ? »


Oh ! P’tain de Calice !! yeah !! C’est qui le best !!!?? c’est qui !?! C’est moooaaaaa !!! Un contrat régulier !! De l’argent qui tombe régulièrement !!! des nouvelles baskets !! un sac a dos !! p'etre même un GSM!!!!

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !

Bon j’arrête de jubiler intérieurement pris d’un stress inouï qu’elle ne réfléchisse et ne change d’avis.

Je n’ai pas l’habitude d’avoir de la chance, du coup, ça me stress. Ensuite je me dis qu’il faut que j’arrête de penser à ça au cas où elle lise dans mes pensées.  

Ne penser a rien… ne penser a rien… ne penser à rien…

« L'inauguration aura lieu le 18 Novembre, à partir de 15h et jusque 21h. Pourrais-tu être là pour m'aider ? Principalement du service et peut-être un peu de ménage après 21h ? Tu seras payé évidemment, et je pourrais te ramener le soir, si ça te va ? As-tu des questions ?
-Heu non ! Super ! Et j’ai un vélo, donc c’est pas quelques kilomètres qui vont me faire peur ! Merci beaucoup rose, j’te jure que  je donnerais mon max !! Heu… a samedi alors ? Bonne journée… heu… bon après midi plutôt… a Tantôt donc… »


Je pars aussi maladroitement que je suis venu soulagé qu’elle n’ait pas changé d’avis. Du coup je n’ai pas trop réfléchi trop occupé a ne pas penser… mais il faut que je m’habille comment ?
Merde.. et impossible d’y retourner sans prendre le risque qu’elle ne revienne sur mon emploi.

Mais quel moron je fais !!!!!

Et au passage je ne sais même pas combien je suis payé.


FIN
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien d'embauche [PV Gwendal]
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien d'embauche ensablé [FINISH]
» Entretien d'embauche (Margaret)
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Quartier Culturel-
Sauter vers: