RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Félicitez le maire !!
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : L'ours !

Dodo ! !

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

[RP LIBRE] Sur la route du Mac Do

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 18 Oct - 8:14:36
« Mange, faut bien que tu prennes des forces, avec un peu chance ça te fera grandir encore un petit peu. Et puis, je t’ai préparé un bon petit déjeuner comme vous en prenez dans ton île là bas. C’est qu’elle est moderne ta mamie… »

Criss de tarla, elle me prend pour un anglais comme elle prend son plat pour des Baked Beans… P'tain, je veux juste pain et de la confiture moi… je ne digère pas les haricots !!! J’ai mon entretien d’embauche dans moins de deux heures et je sens que ça va être compliqué.
Je lance un regard désespéré à Koc’h, l’espèce de labrador croisé basset, dont l’embonpoint me fait espérer avoir trouvé un allié « de poids », mais il se contente de me toiser d’un air inexpressif avant de quitter le salon cuisine sans âge de mamie.

Bordel de merde de tabernak… sale lâcheur

Je profite que ma grand-mère détourne son pseudo regard bienveillant de sa victime pour se concentrer sur ma mère qui rentre d’une « soirée méditation astronomique spirituelle tantrique » de je ne sais où pour essayer de vider mon bol dans la plante verte qui a déjà accueilli mon lait au chocolat et qui déborde des yaourts maisons douteux de la veille.

«  Ah mon poussin, tu es réveillé !! C’est merveilleux, j’ai rencontré des gens FAN-TA-STIQUES !! Je suis heureuse et je me sens bien enfin…. Cette fois c’est la bonne, je suis libérée, délivrée…»

Je n’ose pas lui dire que depuis notre arrivée, j’ai autant entendu cette phrase que dû tenir la boite de mouchoirs pour les crises de « rien ne va, je suis malheureuse, on aurait dû rester au Canada » qui suivent inévitablement. De toute façon, même si j’avais voulu, elle me m’en aurait pas laissé le temps.

« Au fait mon petit cœur, j’ai une grande nouvelle, on change de religion, maintenant on est Pagan !!! Bon je vais me coucher je suis épuisée, bonne journée a tous les deux. »

Tel un courant d’air ma mère est déjà partie dans sa chambre en me laissant seul avec mamie et une folle envie d’aller me pendre en me disant qu’elle m’a fait couper le bout du zizi à 8 ans, lorsqu’elle avait décidé qu’on serait juif, pour rien. Et puis c'est quoi "Pagan". Avec ma poisse on va bien essayer de raccourcir encore un truc. La journée ne peut pas être pire.

« Oh… tu as déjà fini ton bol, attend, je vais te resservir, à ce rythme-là tu vas devenir fort comme ton grand père. »

splousheu

En fait si ça pouvait être pire.

Et cette horloge qui semble ne pas vouloir avancer, le temps ne passe pas en Bretagne ou quoi ? Hum… c’est vrai que maintenant que j’y pense, c’est vrai que ça fait longtemps qu’il est 7h51…

« Heu Mamie, elle n’est pas un peu en retard ton horloge ? »
« Oh, cette vieille chose ? Elle est complétement arrêtée depuis la mort de ton arrière grand père, je n’ai jamais su la remonter et ton grand père n’était pas vraiment un bricoleur, c’était un marin, je t’ai raconté la fois où il est..
-«QUUUUUOOOIII !!! attends, il est quelle heure !!!!???»

Avec une lenteur qui me donne envie de mourir sur place une centaine de fois elle va prendre ses lunettes, pour aller chercher sa petite montre dans un tiroir de cuisine.

« Il va être 9h20… »

Je ne lui laisse pas le temps de finir et part en quatrième vitesse. J’ai moins de 25 minutes pour trouver un arrêt de bus dont le nom commence par un « plou » ou se fini par un « ec » pour descendre à un arrêt dont le nom est du même tonneau et pour passer mon entretien. Malgré les délires éthyliques de celui qui a tracé les routes et qui devait avoir des phobies des angles droits, je trouve vite l’arrêt en question pour m’apercevoir qu’il y a un bus toutes les heures et que je viens de louper celui de 9h17.

PUTAIIIIIIIIIIINN D’CALISSE!!

L’estomac commençant déjà à donner des signes de faiblesse face a une attaque de haricots trop cuits, je commence à courir vers ce que j’espère être la direction de la ville. Pour me donner du courage je me concentre sur les frais d’inscriptions de la fac, les factures que mamie entasse dans son tiroir en disant qu’elle verrait ça plus tard, la table de shiatsu que ma mère a déjà commandée sur amazon, les cotisations de la piscine et celle de la patinoire, et sur les nouvelles baskets qu’il faudra me racheter immanquablement à la fin de cette journée.

Je suis parti à un entretien d’embauche en baskets ???

Et merdeuuuuuuuuuu.

Tant pis, je longe la route en guettant d’éventuels véhicules qui pourraient me prendre en stop et prêts à dédaigner le "pouce en l'air" en espérant que la vu d'un type pas coiffé, en t-shirt baskets qui court, en serrant les fesses, ne fasse pas peur aux locaux.
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 18 Oct - 9:45:39
Tout devrais se jouer sur la solidité des piles...

Beaucoup de mes petites inventions réclament un petit peu d'énergie pour fonctionner et je n'ai évidemment pas hésité à utiliser les bien connues piles alcalines pour fournir se besoin sommaire.
Mais depuis qu'en trainant sur youtube je suis tombé sur une vidéo dénonçant le mauvais recyclage de ces fournisseurs bon marché, je ne peut plus me regarder dans la glace.
Du coup j'ai trouvé un moyen de les recycler moi-même, à ma manière...

La forme d'une pile alcaline m'a inspiré un genre de roulement à bille large:
Une planche, des emballages, deux trois fignolages = Ma première tentative de skateboard New-retro wave à la Barnyson!

On peut pas dire que je soit fier du résultat...
ça ressemble à rien, j'ai aucune connaissance en aérodynamique et en véhicules, mais il fallait que j'essaye.

Je sort dans les rue de cette ville que j’apprends à aimer, et une petite objection pousse dans ma tête:
C'est bien gentil de vouloir essayer mon invention mais j'ai jamais fais de skateboard de ma vie.

Sans soucis, je me met en marche dans l'espoir de trouver un endroit sûr pour essayer mon invention en toute sécurité.

L'arrivé inattendu d'un des rares véhicule motorisé en déplacement dans la ville, interromps mes rêveries d'inventeur de seconde zone et dans les quelques secondes qui suivent, la pire des idées me semble être la meilleure.

Je profite du ralentissement de la voiture par un dos d'âne en amont pour poser ma planche, m'assoir dessus et déployer mon inséparable pince télescopique (je ne sait pas comment on peut vivre correctement sans pince télescopique).
J’émets à peine un début de doute mais la voiture me passe devant et, grisé par l'émotion, je m'accroche à son pare choc arrière.

30 km/h, dans une voiture, sa semble être très lent.
Accroché au par choc, sur une planche à roulette expérimentale, c'est beaucoup trop rapide!

Je me maudit de ma stupidité et espère que la voiture vas s'arrêter à un stop avant que je ne lâche, ou la planche, ou la pince.
Hélas un autre dos d'âne annihile tout mes espoirs en me faisant inexorablement lâcher la pince.

à moitié conscient de l'inutilité de ma planche dans une telle situation, je lâche tout et je me roule en boule sur moi même, les poings serré et les bras autour de la tête.

Je ne sait pas très bien combien de fois j'ai rebondit, ni même où est-ce que je me suis blessé. Je ne sait même pas si j'ai des os cassé ou juste des bleus et si ma joue qui est collé au goudron est la droite ou la gauche et j'ai même des difficultés à distinguer le haut du bas ou à faire la différence entre les bruits et les odeurs que je perçoit.

Il y a deux chose que je sait:
premièrement, J'AI MAL
deuxièmement, JE SUIS STUPIDE

La voiture s'éloigne... son conducteur est, sois inconscient de ce qu'il vient de se produire à l'arrière de sa bagnole, sois trop peureux pour affronter un blessé qui pourrait potentiellement le poursuivre en justice. Je ne sait pas trop et je m'en fiche, je me demande si je vais pouvoir bouger autre chose que le nez que j'arrive encore sans difficulté à plisser.

Je ne remarque même pas le jeune homme, pouce en l'air, qui vient probablement de voir avec surprise un inconnu se faire éjecter de derrière une voiture.
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 18 Oct - 10:20:36
Grâce à mes années de sport, je tiens encore la cadence, mes ampoules aux pieds par contre sont en train de venir à bout de ma détermination. Et vu l’état de ce qui reste de mes pompes, j’ai intérêt à le décrocher ce taff si je ne veux pas faire doublure pieds de princesses Sarah version bretonne.

Y’a vraiment des matins de merde et j’ai le sentiment que c’est un peu tous les matins pour moi en ce moment.

Je croise, enfin, une voiture, la première depuis que je suis parti (a tous les coups je suis dans le mauvais sens). Le pousse en l'air, je n’ai pas le temps de bien capter ce qui ne se passe, ni de traiter le chauffeur de Moron, que je vois un type « voler » tel un Tom Cruise dans mission impossible avant de s’écraser au sol et rouler bouler sur le bord de la route avec beaucoup moins de classe que si c'était dans un film d'action.

« Putain de tabernacle frais chié !!!!»


On oublie le mac do, les factures, ou même la rationalité d’avoir vu un type qui était accroché à une voiture… enfin… je crois… et qui vient d’avoir un accident alors que le calice de chien sale de chauffeur vient juste de se barrer en le laissant là.

J’accours auprès de l’homme en cherchant machinalement mon GSM dans ma poche. C’est vrai que j’en ai plus depuis que je suis en France et qu’en prime je n’ai aucune idée des numéros d’urgence pour ce pays. Le 911, ça marche aussi ici ? Et puis il faut faire quoi quand il y a un blessé déjà ? Ce n’est pas le truc de la PLS, ah oui, ça je sais faire, mais hum… quand c’est un accident physique, c’est pas plus il ne faut pas bouger le blessé ?

P’tain !!! Si captain America était là, lui il saurait quoi faire !!!

C’est donc un peu en panique, très inquiet et pas vraiment convaincu de ce que je peux faire, que j’arrive à côté de l’homme aux cheveux noir crépus qui semble avoir survécu à sa chute. Je regarde rapidement tout autour de la route en espérant revoir une voiture avec des gens qui sauraient, eux, appeler une ambulance ou quoi faire avant de me concentrer sur l’homme.

« Ca va M’sieur ? Vous vous sentez comment ? »


Je me sens vraiment couillon de cette question, c’est évident qu’il ne doit pas se sentir bien. Maintenant s'il parle c'est bon signe, à moins que.. c'était quoi déjà le cours sur les traumas crâniens et les hémorragies internes qui tuent des fois des heures après un accident?
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 18 Oct - 23:21:50
Tient! Y'a quelqu'un...
La surprise passe presque avant la douleur. Surprise d'entendre la voix d'une personne dans une rue presque tout le temps déserte, d'avoir du secours après une cascade dont je suis le seul fautif ou même celle d'être encore en état d'entendre et de comprendre ce que cette voix me communique.
presque...

Je pense que la voiture n'allais pas très vite: 30km/h avant le ralentisseur, peur pour ses amortisseurs, ça l'a fait ralentir...
ça devait être un vieux myope.
C'est marrant, ralentisseur et amortisseur ça rime...

Pourquoi je pense à ça moi?..

Ah oui! Je suis étalé sur une route en goudron à la façon peinture de passage piéton.
C'est fou ce qu'on peut oublier les détails importants d'une situation quand son crâne ressemble au clocher de l'église protestante du coin...

...

J'en était où?..

LA VOIX!!!
Celle d'un jeune homme je crois! Je devrais peut-être pas le faire poireauter!

"Pourrrgleiez Mradagyé SSSveeuplllbl..."

Ce que j'ai entendu sortir de ma bouche ne sonne pas tout à fais comme la phrase que j'avais construit dans ma tête.
J'accuserais bien ce qu'il reste de mes oreilles mais je préfère essayer une nouvelle tentative dans l'espoir de convaincre la voix de devenir un corps capable de me soutenir et de me hisser au moins sur le trottoir avant d'appeler les numéros d'urgences français.

"V'pourrrriez... m'dais 'ilvousplaîts..."

Cette fois j'espère qu'il a compris parce que le mouvement de ma mâchoire du bas entraîne ma joue à se frotter douloureusement contre son amie le gravier et c'est loin d'être agréable...
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mer 19 Oct - 0:09:18
"V'pourrrriez... m'dais 'ilvousplaîts..."

Wooo Putain de calice de tabernacle de merde. Il arrive à peine à parler, je suis sûr que le Dr House pourrait dire s’il a la mâchoire cassée ou pas. Il semble qu’il ne saigne que sur les bras. Je lui glisse mon sac à dos sous la tête en essayant de ne pas lui faire mal quand je le mets en PLS. Je sacrifie mon T Shirt pour essayer d’éponger le sang et voir si je dois faire une compresse. Je me sens un peu nauséeux... j'aime pas trop voir du sang.

Une petite voix en moi me susurre que l’entretien du Mac Do, en retard et torse poil, c’est plus que mal embrigadé, mais je la fais taire immédiatement. Ce n’est pas le moment.

J’ai un éclair de lucidité comme il m’en arrive peu, et, même si ça ne me plait pas trop, je commence à fouiller, le plus doucement possible, dans ses poches à la recherche de son GSM.

Avec un peu de bol je vais appeler quelqu’un qui saura contacter des secours… en admettant que je sache expliquer où nous sommes, que ça capte dans ce trou paumé. Ce plan est foireux, mais rester les bras croisés est pires que tout pour moi.

J’essaye de lui parler en même temps que je procède à "l’opération de fouille". Un peu comme le ferait captain America pour rassurer un blessé moribond. Calice, faut pas que je commence à penser comme ça, ou ça va pas le faire.

« Tout va bien Monsieur, vous avez eu un accident de voiture, mais je vais prendre votre GSM et appeler des secours. Je m’appelle Gwendal, je vais vous aider, par contre essayez de ne pas bouger…»

Tout ne va pas bien, c'est la grosse panique oui! Comme je ne sais pas trop quoi lui dire de plus sans trahir le fait que moi aussi j'aurai bien besoin d'être rassuré parce que je suis à deux doigts de péter les plombs, je chante ce que je connais de plus réconfortant, et surtout le seul truc que j’arrive à me souvenir dans cette situation: l’hymne du Canada qu’on chantait dans le stade avec mes parents quand tout allait encore bien.

« Ô Canada ! Terre de nos aïeux, Ton front est ceint de fleurons glorieux ! Car ton bras sait porter l'épée, Il sait porter la croix ! Ton histoire est une épopée Des plus brillants exploits. Et ta valeur, de foi trempée, Protégera nos foyers et nos droits, Protégera nos foyers et nos droits. »


J’ai trouvé le GSM !!! Mais je déchante complétement, il est bloqué… Il me faut un plan B… un plan B…
J’ai trois solutions, la première, je le laisse seul ici et je cours chercher du secours. Mais l’abandonner ne me plait pas. Sinon je peux rester ici et guetter une autre voiture, sans garantie qu’on en croise une alors que ses heures sont peut-être comptées… ou je tente de le porter, du moins, le faire marcher, pour qu’on avance vers la ville. Je suis endurant, il n’a pas l’air épais, mais s’il a un truc médical grave j’ai peur d’empirer les choses. Et peut être aussi de m'écrouler avant d'arriver au but.

Trois solutions aussi merdiques les unes que les autres…

« Monsieur ? Vous m’entendez ? Bon, j’ai besoins de savoir si vous pensez pouvoir vous redresser. »
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Sam 22 Oct - 17:08:58
Deux bonne nouvelles:
-Je commence à penser... Je crois... En tout cas, si je pense que je pensait pas correctement y'a deux secondes, c'est que je pense un peu mieux maintenant... Normalement...
-Bon, en tout cas la deuxième bonne nouvelle c'est que j'ai bel et bien reçu de l'aide. Je sens des mains qui arrivent pour me soutenir.

Je me crispe un peu en prévisions de la douleur que peut causer le fait de se faire soulever quand on est dans mon état mais rien ne se passe.
Les mains fouillent mes poches, ignorant ma position dans l'espace (Allongé sur une route Bordel!) et une voie se fais entendre.

J'étais déjà au courant que j'avais eut un accident, je suis pas stupide... pas vraiment un accident de voiture mais il peut appeler ça comme ça s'il veut.

Mon quoi? Mon géhaissemme? Pou rappeler... Ah oui! Mon GSM! Peut-être qu'avec une carte SIM Française ça lui serais utile mais sinon...

"Essayez de ne pas bouger" il est drôle! La prochaine fois il faudra qu'il oublie pas de me demander de respirer!

J'ai mal! J'ai beaucoup trop! J'ai mal et j'ai la haine! Je me trouve stupide, je trouve les autres idiots! J'ai besoins de déverser ma haine mais je suis incapable de formuler une phrase correctement ou de faire autre chose que ne pas bouger! C'est Rageant! Je déteste cette situation!

J'en suis encore à chercher des insultes pour le monde entier quand une chansons qui m'es familière semble jaillir de l'inconnu. J'ai du mal à la reconnaitre mais quand je comprend que c'est la version française de l'hymne du Canada je ne sait plus quoi penser.

Je profite que l'homme qui chante ait dû me retourner pour fouiller mes poches afin de lui jeter le plus éberlué des regards que je puisse faire.
Sans le remarquer, le jeune brun à carrure d'allumette (je comprend mieux qu'il ne me déplace pas) essaye d'allumer mon phone avant d'afficher un air des plus dépités.

Si je peut me redresser? Tout seul je suis pas sûr... Et je suis pas sûr que ça serve à quelque chose de toute façon.

Pendant que je cherche quoi lui répondre, un fredonnement sort de ma gorge en guise de "euuuuh" interrogatif et je sens comme un lien entre l'esprit de cet inconnu et le miens, liens par lequel circule la première pensée qui passe dans mon esprit avant de refermer derrière elle.

Mais pitié sort moi de cette route!

Incertain de ce que je viens de faire, je regarde le jeune homme en cherchant une réaction de ce que je pense qu'il c'est passé.
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Dim 23 Oct - 11:25:18
« Mais pitié sort moi de cette route! »

Je fais un bon en arrière et manque de me vautrer… Mon premier réflexe est de me dire « non pas encore une voix dans ma tête » ... mais celle-ci n’a rien n’a voir avec l’autre qui me harcèle que je péte une durite. On aurait plutôt dit… non impossible, la télépathie ça n’existe pas… Ce n’est pas professeur Xavier ce type quand même ?

Et si…

Oh Merde !!! C’est p’être un mutant je ne vois que ça comme explication !!! Ça existe donc bien !!! Et si c’était un extraterrestre ? Ça expliquerait le GSM factice !!! C’est parce qu’il n’en a pas besoin car il communique avec les autres par la pensée… classe. En même temps c’est un peu con d’avoir de super pouvoir pour finir avec un accident de voiture au milieu de nulle part.

Je me sens vraiment moron dans la catégorie bien épais de répondre à haute voix a une voix dans ma tête :

« Monsieur vous êtes sur le bas-côté de la route, vous avez sacrement roulé sur vous-même. »

S’il a des supers pouvoirs ça aurait été pas mal qu’il contacte plutôt des secours que moi. En même temps il est peut-être un peu comme Aquaman… il a des pouvoirs de merde et du coup il ne peut faire que dans un petit périmètre. Finalement, avoir des supers pouvoirs ça peut aussi être naze.

En attendant cela ne résolvait pas le problème de base de savoir comment le sauver...

Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Dim 23 Oct - 19:08:39
Pourquoi Blanche avait décidé de sortir de chez elle à ce moment là? Deux hypothèses se chevauchent sans ménagement. L'une voulant que ce soit de la malchance, et l'autre que quelque chose de particulier la poussait à sortir. Laquelle était la plus valable? Aucune idée. Et si elle avait su qu'elle rencontrerait du monde elle aurait certainement fait attention à sa tenue. Et a sa coiffure. Mais non, rien de tout cela, elle était en jupe longue avec une veste a l'intérieur renforcé. Et au niveau des cheveux elle avait fait un petit chignon négligé. Ce n'était absolument pas la Lady qu'elle essayait d'être en toutes circonstances. Cette journée était un peu spéciale, elle avait passé une bonne partie de la journée d'hier à se renseigner sur pas mal de choses vers lesquelles elle était poussée inexorablement. Elle sortait donc de chez elle avec un petit sac rempli d'herbes différentes et d'un petit livre manuscrit à la couverture très légèrement décorée.

Elle n'eût pas beaucoup de chemin à faire avant de constater que la vie du quartier n'était pas sans histoires et qu'il se passait effectivement pas mal de choses dans ce coin là de la France pour celui qui savait regarder. Ou qui n'avait pas de chance. Tout dépend du point de vue, encore et toujours. Elle n'avait pas pris ses écouteurs, ce qui était plutôt surprenant d'ailleurs. Beaucoup de choses changeaient lentement dans sa vie, et la pauvre fille n'était pas au bout de ses surprises. Seulement, elle ne s'attendait à rien de cette ampleur. Elle ne savait pas vraiment où elle devait aller mais elle était en route. Et en parlant de route, elle ralentit en constatant qu'il y avait un problème. La situation était étrange, elle ralentit le temps de comprendre. Curiosité morbide ou non, elle constata rapidement qu'il y avait un problème. Un gros problème.

"Hey, besoin d'un coup de main?"

Oui, tout le monde y croyait, Blanche, avec sa force sur-humaine allait sauver tout le monde et débloquer la situation. Pensez donc. Elle voulut pendant quelques secondes faire une remarque cinglante, ce n'était pas la position réglementaire et il était toujours en danger alors que l'autre individu semblait presque danser autour.

Mais comme critiquer ne servait à rien, elle se pencha pour essayer de voir si on pouvait en faire quelque chose. Il avait l'air dans le coltar. Complètement. Et alors que la panique prit le dessus sur l'hébétude, elle se sentit submergée par une vague étrange. Quelque chose de chaud et d'agréable qui parcourut l'intérieur de son corps jusqu'au bout de ses doigts qui se mirent à la démanger. Et la. Contre toute attente, elle sut quoi faire. Il n'y avait qu'à le sortir de la route.

"Aide moi à le rapprocher du trottoir. Ca va être le plus compliqué, et après laisse moi faire. "

Comment cacher ce qu'elle allait faire sans laisser quelqu'un mourir, le problème se poserait un peu plus tard. Elle agrippa le pull du blessé aussi fermement qu'elle put et commença à tirer vers le trottoir le plus proche. Ses mains la démangeaient toujours. Quelque chose allait changer.
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Lun 24 Oct - 12:08:18
Ok, vue le regard qu'il me lance, je suis sûr à cent pour cent que cette pensée n'est pas resté bien tranquillement dans mon cerveau.
Je me demande comment j'ai fait ça... Si j'avais un de mes Frères Ruche j'aurais compris mais je suis à peu près sûr que cet individu ne m'a pas identifié comme appartenant à sa "Ruche" donc ça ne peut pas en être un.
Du coup, j'ai, par inadvertance, envoyé ma panique immédiatement dans l'esprit de la seule personne qui peut me secourir alors qu'il semble lui-même bien paniquer... Je suis pas vraiment dans une bonne posture là.
étant donné que je commence à avoir les pensée assez claire pour faire des déduction je peut peut-être essayer de parler correctement. En plus ma joue n'est même plus collé contre le sol.

Le bas côté? C'est pour ça que c'est aussi inconfortable? Il cherche une excuse pour pas avoir à me transporter ou quoi?

Oh! Le bruit d'une voiture... Faites qu'elle s'arrête faites qu'elle s'arrête faites qu'elle s'arrêêêêête...

Elle c'est arrêté! Yes! Je suis sauvé!

Si on a besoin d'un coup de main? éventuellement oui, c'est pas comme si le nombre de blessure que j'avais excédais celui de muscle dans mon corps.

Me rapprocher du trottoir, alors on est d'accord! C'est bon je suis entre les mains de quelqu'un de censé, ça me fais plaisir, je n'ai plus qu'a me laisser AÏEUH!!!

Mais bordel on ne traite pas un blessé comme ça!

Les articulations de mon pull me donnent l'impression de mordre dans ma chair et réveillent des douleurs que mon immobilité laissait agréablement endormie.
Le frottement de mon corps contre le goudron met au défi mon vocabulaire de la souffrance.

Dans une tentative désespéré d'évacuer toute cette douleur je lance un pauvre:

"Aeaaah...."
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Lun 24 Oct - 16:11:27

"Hey, besoin d'un coup de main ?"

Je sursaute et me retrouve devant une jolie femme aux cheveux… blancs ? Mignonne…

Oh p’tain.. je suis torse poil là, et p’tain d’Calisse.. c’est pas le moment de croiser une fille les tétons à l’air.

Sur le coup je mets mes mains devant par pur réflexe avant de me sentir encore plus con.
C’est pas que j’ai froid ou que je sois vraiment pudique … mais voilà, je me sens un peu gêné pour le coup. Je pense prendre un air de vierge effarouché pendant quelques secondes. Avec un peu de bol elle a rien vu... maintenant moi et le bol.

De toute façon, j’ai peur qu’elle ait déjà fait le tour de ce qu’il n’y avait pas à voir. Ni muscles, ni tatouage… ni poil… je me ressaisis vite, y’a quand même un mutant à l’agonie. Je me sens vraiment moron pour le coup.

« Heu… oui… là-bas… y’a un homme qui a été... éjecté d’une voiture… je l’ai mis en PLS et mis mon T shirt la ou sa saignait beaucoup, sur ses bras en fait… mais… heu…. Je ne sais plus trop quoi faire là… je crois qu'il est conscient et qu'il douille...»

J’hésite à lui dire qu'il est en partie conscient car il me parle dans ma tête? Mais je me retiens en imaginant la scène: elle est abordé par un type a moitié a poil au milieu de nul part qui lui dit qu'il entend des voix dans sa tête... bref pas bonne idée.

"Aide moi à le rapprocher du trottoir. Ca va être le plus compliqué, et après laisse-moi faire. "

Son autorité me rassure, elle a l’air de savoir ce qu’elle fait. Pour le coup j’oublie vite ma tenue qui m’aurait valus d’être embarqué par les flics au Canada pour attentat à la pudeur.

Je fais au mieux pour soulever avec précaution l’homme et ne pas aggraver ses blessures et pour le rapprocher de la route. Il a l’air de souffrir horriblement. Je m’en veux a mort de lui infliger ça.

Je recale sa tête sur mon sac le remets en PLS, avec plus d’assurance et moins de tremblements que la première fois, puis m’écarte pour laisser l’étrange fille faire.

« P’tre qu’il faudrait appeler des secours si vous avez un GSM… ou l’emmener à l’hosto ? »

J’ai parlé d’une toute petite voix suraiguë avec deux certitudes, non seulement ce n’est pas aujourd’hui que j’aurais mon taff chez Mac Do, mais ce n’est pas ,non plus, aujourd’hui que j’aurais une copine et que je n'aurais pas l'air ridicule devant une nana.

Blanche De Morcerf
avatar
Totem du Hérisson
Totem du Hérisson



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mer 26 Oct - 22:57:15
Très honnêtement, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle était en train de faire. Elle savait juste qu'elle devait le faire. ils auraient très bien pu lui dire que ce n'était pas le moment, qu'elle sortait n'importe quoi et qu'ils s'en sortaient très bien sans l'aide d'une demoiselle. Mais rien de tout cela. Après concrètement il y en avait un à moitié mort, donc ça faisait déjà une bonne partie de son côté indirectement. Elle sursauta cependant en l'entendant gémir. Surprise, et restes désagréables de souvenirs de mauvais films de zombies, elle n'en avait pas eu besoin de beaucoup plus. Elle manqua de peu de le lâcher sur le coup, déjà qu'elle peinait à le tenir à bonne distance du sol. Urgh.

Déconnectée de la réalité, comme souvent, concentrée sur le plus important et gommant par omission volontaire tous les détails superflus, elle n'aurait pas su dire si elle s'était adressée à un homme ou a une femme. Habillé ou non, mort ou non. Il n'y avait que cette vague étrange qui la parcourait, et ce corps qui avait trouvé la force de gémir et qui était donc encore sauvable. Elle s'occuperait du reste plus tard. Et surtout, elle réaliserait trois plombes trop tard et se fondrait en excuses inutiles après avoir fait ce qu'elle devait faire.

Bon, ça avait été un peu laborieux mais le plus difficile avait été fait. Elle fut ramenée à la réalité par la voix de celui qui l'avait aidée et qu'elle n'avait même pas pris la peine de regarder vraiment. Son regard croisa le sien, elle se troubla un instant. Elle devrait trouver un moyen de le faire regarder ailleurs ou elle serait obligée de se justifier d'avoir fait quelque chose dont elle n'avait encore aucune idée. Dilemme. Elle secoua la tête de gauche à droite.


"Non.Attends."


Trop tard pour hésiter, il était temps d'agir.  Elle regarda de nouveau le corps abîmé. Inspira profondément. Elle ne savait pas vraiment quels gestes elle venait de faire, mais ça devait ressembler à quelques incantations et déplacements de bras reliés aux points de fracture et de blessures du corps. Elle avait même sorti deux herbes de sa sacoches et les avait frottées dans les paumes de sa main. Une fut appliquée sur les blessures ouvertes et l'autre posée entre ses narines et sa bouche, certainement pour le ramener à lui. Les hérissons avaient un pouvoir certain de guérison, Blanche en faisait l'expérience pour la première fois de sa vie, sans comprendre ni avoir pu anticiper. Et elle ne revint à elle qu'une fois le processus achevé, et au retour d'un semblant de vie dans ce corps malmené.

[Bon, normalement, ça fonctionne sans tirage de dés, je n'ai pas encore de premier pouvoir et Blanche est là depuis un an, j'ai choisi la guérison pour pouvoir t'aider. Elle apprendra le reste plus tard^^. Alors ça ne te guérit pas totalement tout de suite, mais normalement ça doit apaiser ta douleur et te ramener à la pleine conscience, tu vas pouvoir parler sans les dés !]
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 8 Nov - 20:54:06
En général, je considère qu'un traitement efficace ne peut qu'être désagréable voir douloureux.
Quand on a mal au dos il faut se tenir droit sinon ça continue. Quand un bouton nous démange il ne faut pas se laissé aller à la tranquillisante sensation de le gratter sous peine de le voir doubler de volume. Désinfecter une plaie pique. Mettre un plâtre pour réparer un os cassé est clairement un inconvénient dans la vie de tout les jours. etc, etc, etc...

Alors pourquoi Dieu est-ce que j'ai l'impression que cette personne est en train de me soulager ET de me soigner par la même action?!?
Durant toute la séance remise en place des différents organes de mon corps, cette question ne cesse de me travailler l'esprit. Pourtant chaque contact de la main de mon médecin inespéré semble m’apaiser, me donner de la force, me communiquer un bien être que je ne ressent que rarement.
Comme si je connaissait la personne qui me soigne alors même que celle-ci ne semble pas avoir réagit comme quelqu'un qui connaît le blessé qu'elle trouve au bord de la route.

C'est quand les mains se retirent, laissant l'oeil jauger de leur oeuvre, que je comprend la nature du contact que je viens de perdre.
La médecine que je viens d'expérimenter n'était ni classique, ni d'avant-garde, ni ancestrale (quoique?..), c'était les esprits qui, par les mains d'un "collègue", m'avait redonné la santé!
Tout était maintenant clair! Dans mon corps, dans mon esprit et dans mes théories!
La voiture que j'ai entendu était celle d'un éveillé expérimenté qui c'était vu accordé des dons de guérisons!

C'est la première fois que je suis sauvé par un don des esprits (même si ce n'est pas à moi) et je pense que mon avis sur eux n'en seras que meilleur.

Je me sent tellement bien que je vais prendre le risque d'ouvrir les yeux et même de lever un peu ma tête pour voir autre chose que le ciel nuageux de cette triste région.

Première information: J'ai été sauvé par une femme. Elle a des cheveux blancs, un air absolument pas confiant sur le visage, ses yeux bleus trahirait même ses sentiment si je n'avait encore l'esprit embrumé par les évènements récents.
Deuxième information: La tête d'ahuri de mon premier sauveur est suffisamment explicite pour qu'un enfant de 3 ans le comprenne, il ne crois pas DU TOUT à ce qu'il vient de voir mais il ne trouve aucun moyen de réfuter ce qu'il a vu.
Maintenant j'en suis sûr, c'est bien un don "surnaturelle" (ou au contraire, plus naturel que tout autre chose) qui a remis mes os en place.

Ne trouvant rien d'autre à dire, je nous ai innocemment mis dans la situation absurde où c'est le blessé qui sort:

"Tout vas bien?"
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Mar 8 Nov - 22:44:01
Oh c’te putain de Calice d’Ostie de Marde !!! Mais mais … c’est quoi c’bordel de tabernacle !!! Il est … elle a… mais quoi non ?

Elle l’a guéri… juste avec les mains ?? Dediou !! Il était couvert de sang et là…… J’arrive prés de lui cherchant les traces de ses blessures en enlevant les reste de mon T shirt. Plus rien!!!

Incroyable… ca voudrait dire qu’elle aussi… ca serait une… … une mutante ??!!

Je me retourne juste assez vite pour la voir partir. Merde mais pourquoi elle part ?

"Tout vas bien?"

Je sursaute, l’homme a l’air d’aller vachement mieux et me regarde comme si c’était moi qui avait eu un accident ?

Mais Ostie, bien sûr que Non ça ne va pas !! Je t'ai cru moribond, je ne savais pas quoi faire... et t’es un mutant mec, tu viens d’être sauvé par une mutante, je suis torse poil au bord de la route avec toi, j’ai certainement loupé mon entretien d’embauche et… t’es un mutant !!!! Mais p'tain de Calice, y'a que moi que ca choque ce qui vient de se passer là?

Voilà ce que j’avais envie de lui dire avec l’adrénaline est la panique, mais j’arrive à me ressaisir en me souvenant qu’il revient de loin :

« Heu sans vouloir être désagréable, c’est plutôt à vous qu’il faut demander ça… y’a un char qui vous a renversé et l’moron qui était au volant c’est même pas arrêté !! Et… je crois que j’ai bloqué votre GSM en voulant appelé les secours… Mais heu.. la fille qui était là .. mais qui vient de se sauver.. je crois qu'elle vous a... soigner...»

J'ai dû mal a prononcer ces mots tellement ils me paraissent incroyable. Et pourtant c'est bien ce qui s'est passé. La France c'est p'être pas un pays si merdique que ca. Par contre j'aurai bien aimé que la jolie mutante reste au lieu de partir aussi vite, j'ai même pas eu le temps de lui dire merci.

« Vous voulez de l’aide pour vous lever ? Vous vous sentez comment?»

Je me sens un peu couillon et attend un peu en enchainant avec LA question.

« Heu.. dites… vous faites comment pour parler dans la tête des gens ? vous avez des supers pouvoirs ? »

Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Dim 13 Nov - 1:40:53
J'ai à peine le temps de reprendre mes esprits que ma sauveuse (car c'est une fille!) est déjà partie sans demander son reste.
Je trouverais ça ennuyeux de ne pas pouvoir la remercier. Mais là je trouve ça carrément lourd, étant donné que je vais me farcir la tâche peu aisé de rassurer le non initié... les esprits pourraient pas le choisir histoire de me faciliter la tâche?

Bordel! Y'a pas longtemps j'avais du mal à croire à ce qui m'arrive et maintenant je dois le cacher à un inconnu qui m'a plus ou moins sauvé la vie (surtout moins mais bon... c'est lui qui m'a trouvé le premier quoi...)

J'écoute ce qu'il me dit sans vraiment entendre ce qu'il veut me dire.
Pour la première fois depuis que je suis arrivé en France, j'entend le français de ma jeunesse...
Serait-je tombé sur un Canadien francophone?

Des "super-pouvoirs"?!? Il y vas un peu fort! D'autant que je ne lui ai dit qu'une seule phrase, sur le coup de la panique, et que je me sent incapable de réitérer cet exploit.
Je vais essayer de calmer le jeu:

"Moi je me sent pas si mal, vu ce qui vient de se passer...
Par contre vous... Vous devez avoir beaucoup! mais alors beaucoooouuup d'imagination! Et vous êtes, sûr, en état de choc!"

C'est alors qu'un questionnement existentiel me frappe! Une remarque futile mais absolument primordiale fuse dans ma tête, me fait écarquiller les yeux et demander précipitamment:

"Ma pince!!! Vous savez où elle est?! Elle est en bon état?!?"
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Sam 19 Nov - 17:58:06
"Moi je me sent pas si mal, vu ce qui vient de se passer...
Par contre vous... Vous devez avoir beaucoup! mais alors beaucoooouuup d'imagination! Et vous êtes, sûr, en état de choc!"


c'est une bonne question. Même si je suis torse nu, il ne fait pas froid, donc pas de tremblements pouvant m'induire en erreur, j'ai les idées aussi claires que d'habitude. Maintenant c'est vrai que je viens d'être le témoin d'un truc incroyable.
Maintenant, c'est vrai qu'au fond de moi, je me suis toujours douté que les avenger n'étaient pas qu'une fiction.

"ben.. heu... p'têtre c'est pas tous les jours qu'on voir un accident de la sorte et deux personnes avec des pouvoirs à l’œuvre...mais en fait je ne crois pas. C'était votre amie la femme qui sait guerrir? Vous l'avez appelé par télépathie?"

Il ne me laisse pas finir le flot de questions qui se bousculent dans ma tête, car, avant que je demande s'il y a un instituts pour mutant en Bretagne, il écarquilles les yeux et semble chercher désespérément quelque chose autour de lui.

"Ma pince!!! Vous savez où elle est?! Elle est en bon état?!?"


sa pince? Je mets un certain temps a accepter le fait que ce mot n'est peut être compréhensible que par un natif de France. Et je retourne plus haut vers là ou il a été "expulsé" de la voiture pour ramasser un machin métallique qui semble avoir connu des jours meilleurs.

Je le ramène vers l'homme, lui même à la recherche d'un objet mystérieux autour de lui.je lui tend en disant:

"Heu.. tenez M'sieur, je ne sais pas si c'est ce machin que vous appelez pince, y'a plein de mot Français qui sont super différents des miens. Mais... dites moi, le conducteur du char, il vous a poussé dehors? vous avez appelé la police?"
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Dim 20 Nov - 17:47:50
Trop occupé par la disparition (et la potentielle destruction) de mon invention, je n'ai pas du tout écouté la réaction du jeune garçon et ignore ses tentatives de comprendre ce qu'il s'est passé jusqu'à ce qu'il me tende l'objet tant désiré.

J'aurais pu dire une phrase du genre "Ouf, indemne" mais c'est un

"Thanks! God!"

Qui m'a échappé.
Je suis étonné d'apprendre que celui que j'ai en face de moi n'est pas Français et ne comprend pas le mot "pince".
A l'aéroport, un douanier m'a embêter pour savoir si ce n'était pas un moyen étrange de cacher de la drogue (ce pays a vraiment un problème avec les drogues) et ne s'est pas lassé de répéter le mot "pince" pour qualifié ce que je présentait comme une "main à distance" du coup je l'ai enregistré.

Je met encore plus de temps à comprendre la question de mon interlocuteur...
Comment le conducteur aurait pu me pousser?
Pourquoi j'aurais appelé la Police?
Je sais même pas quel numéro c'est!
Et il n'a pas remarqué que j’étais trop occupé à me tordre par terre pour prendre mon GSM?
Qui, d'ailleurs et encore entre ses mains, il faudrait que je lui demande aussi.

Soudain je comprend!
Comprendre qu'il n'a pas compris, c'est presque comique!

"No no no! J'étais sur mon skateboard (je ne précise pas qu'il était expérimental, de toute façon je galèrerais à trouver les mots français pour le dire) et je..."

Je prend à nouveau conscience, en le racontant, de la stupidité de mon action et je rougis avant de raconter la suite avec gène.

"J'avais... ma "main à distance""

Je réduis la taille de ma pince pour lui montrer jusqu'à ce qu'elle se bloque, tordue lors de l'accident. Puis j'actionne, avec la paume de ma main, le mécanisme qui fait s'ouvrir et se refermer la pince.

"Je me suis assis sur le skateboard"

Je fais une petite pause en le regardant pour être sûr que je n'aurais pas à répéter ses informations gênantes.

"Et je me suis... attaché au arrière du... char avec ma pince"

En prononçant ce dernier mot je montre l'objet en question pour m'assurer qu'il comprenne de quoi je parle.
Puis je conclut très vite un épisode trop dérangeant pour que je m'attarde dessus.

"Tu sais la suite."

Avant de changer de sujet pour dissiper la gène:

"Je peut avoir mon GSM? Il ne te sert à rien sans carte SIM."
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Ven 25 Nov - 21:31:31
"Thanks! God! No no no! J'étais sur mon skateboard (je ne précise pas qu'il était expérimental, de toute façon je galèrerais à trouver les mots français pour le dire) et je…J'avais... ma "main à distance""

Son absence d’accent ressemble à une musique à la fois douce et pleine de nostalgies pour mes oreilles torturées par les Français et leur façon de mâcher les mots. L’homme, assez étrange, mais bon, pour un mutant je trouve que ça peut le faire, me montre triomphalement sa main à distance et je capte tout de suite le truc.

"Je me suis assis sur le skateboard"

Il fait une petite pause en me regardant avec un air un peu hagard. Peut-être a-t-il une commotion cérébrale. Après tous les pouvoirs de la jolie mutante n’ont peut-être pas tout guéri.

Je suis rassuré quand il enchaine.

"Et je me suis... attaché à l’arrière du... char avec ma pince. Tu sais la suite."

« Bah ouai… même si c’est carrément badass v’tre truc, c’est pas encore vraiment au point sans parler au niveau sécurité… Vous avez carrément pris une chance avec ce char. Franchement j’ai bien cru que vous alliez calancher sur place. »

Il a l’air de réfléchir avant de me lancer :

"Je peux avoir mon GSM? Il ne te sert à rien sans carte SIM."

Je reviens rapidement à la réalité, et je me sens vraiment épais sur ce coup là, pas seulement à cause du fait que je sois torse poil, mais surtout parce que je l’ai fouillé et que j’ai gardé son GSM dans mes mains.

Je lui tiens vraiment gêner en espérant qu’il ne va pas me prendre pour un voleur.

« J’suis désolé, j’avais bien pensé appeler les secours avant de me souvenir que je ne suis pas sûr que le 911 marche en France. Alors … avec ou sans carte SIM, ça n’aurait certainement pas fait la différence. Mais maintenant je comprends que votre GSM ne fonctionne pas avec vos super pouvoir ca ne dois pas vous servir à grand-chose ce machin-là. »
Yahto Barnyson
avatar
Totem de L'Abeille
Totem de L'Abeille



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Ven 25 Nov - 22:14:23
J'ai de la chance, c'est un jeune!
Du coup j'ai pas l'air trop con à faire des trucs inutilement risqué et potentiellement mortelle.
En tout cas, je distingue plus d'un genre d'admiration dans sa voix que de sarcasme.

Par contre, là où j'ai pas de chance c'est qu'il ne démord pas de son histoire de super-pouvoir...
Je dois pouvoir réussir à le convaincre qu'il se fait des idées mais j'ai l'impression que c'est mal parti...
Je le regarde de travers avec la tête du mec qui n'a pas suivis la conversation où qui a raté une étape.

"Duuude! De quoi tu parle? Des super pouvoir? Le 911 marche pas en France, c'est marqué sur tout les guides. Mon GSM n'a pas de carte SIM parce que je suis en France depuis pas longtemps. Pourquoi tu me dis que j'ai des super pouvoirs?"
Gwendal Vandehoof
avatar
Citoyen Modèle
Citoyen Modèle



MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do Ven 25 Nov - 22:27:39
Heu?

Mais ... un vieux doute s'installe. Ai je revé. Tant pis si je passe pour un gros débile mentale mais le fait qu'il pissait le sang inconscient avec la jolie blonde ne fasse son tour de magie me conforte dans le fait que je suis au seuil du shield et que ce monsieur me test.

"Bah.. Vous m'avez parlé dans ma tête pour que je vous bouge de la route... mais p'etre que vous avez fait ça instinctivement alors que vous étiez au seuil de la mort... p'etre que ca a réveillé des pouvoirs latents... p'être que justement c'est parce que vous avez vue la mort en face que ça a été le déclic!!! C'était la première fois que ca vous arrivait?"

Oula, mon cerveau s'emballe dans cette théorie qui me transcende d’enthousiasme au fur et a mesure que je parle et que mon cerveau essaye de suivre.

Un petit rappel à l'ordre de la minuscule partie rationnel de ma personne m'oblige a revenir à un detail de ce qui vient de dire, beaucoup moins intéressant que ses potentiels pouvoirs. Quoique ca pourrait être lié?

"Vous n'êtes pas Français?"
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP LIBRE] Sur la route du Mac Do
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Libre — Première route
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» La route avant la forêt.[libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Quartier Résidentiel-
Sauter vers: