Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra]

    Partagez
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mar 11 Oct - 11:32:22
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Elle riait. Elle. Riait. Crotte. De. Raton. La. Petite. Gourde. Désagréable. Raaaaahhhhh.

    C'est nul. Son explication est nulle. Ce n'est pas une excuse. Ce n'est pas valable. Mais je suis la plus mature des deux. C'est à moi de garder pour moi ce genre de choses. De gérer. D'assimiler l'idée sans en faire un pataquès. Donc j'écoute attentivement, et je respire profondément. Parce que ce qu'elle dit a du sens. Parce que ce qu'elle me raconte de son expérience à l'arbre me rappelle quelque chose que j'avais enfoui dans mon esprit.

    J'étais calme désormais. J'avais compris le truc. Même si j'étais un peu jalouse. Moi je n'avais pas ce genre de pouvoirs trop cool! Pffff, en fait ça me saoulait vraiment. Mais en même temps, j'avais rarement vu Alex aussi enthousiaste pour quelque chose. Elle avait besoin de quelque chose comme ça en fait. Elle avait besoin de se sentir vraiment vivre, de faire des expérience, de s'amuser tout simplement.

    "Ce serait bizarre que les autres esprits ne donnent pas des pouvoirs. Mais je n'ai rien senti de particulier personnellement." remarquai-je.

    Je lui souris. Des expériences? Essayons! Je la vis se concentrer, se renfermer en elle. Elle sembla suivre des yeux quelque chose que je ne voyais pas. C'était assez étrange. Le serveur vint à nous. Comme si l'une d'entre nous avait demandé quelque chose. Je faillis rire, mais je gardais un air sérieux.

    "Je voudrais un autre thé s'il-vous-plait. Et rajoutez de la crème. Pas de lait, merci. Oh! Et je prendrais un beignet aussi." Je lui fis un sourire éblouissant et il se détourna, déstabilisé.

    Je haussai les épaules.

    "Je dirais que ce doit être le rayon d'action, parce que l'excuse du bruit… Dans de la communication en pensées, c'est un peu ridicule, non?" fis- remarquer simplement.

    Je réfléchis un peu.

    "Tu crois que j'ai des pouvoirs comme ça? Parler par télépathie, changer d'apparence, etc? Ça pourrait être tellement coule!" m'exclamai-je.

    Les gens se tournèrent vers nous en m'entendant m'exclamer. Je leur jetai un regard amusé mais les dissuadant de s'intéresser plus avant à nous. Ils détournèrent tous le regard et retournèrent à leurs occupations.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mar 11 Oct - 16:50:13
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 22
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    -Je voudrais un autre thé s'il-vous-plait. Et rajoutez de la crème. Pas de lait, merci. Oh! Et je prendrais un beignet aussi, commanda Charity.
    Elle le faisait exprès ? Ce sourire Colgate, ce ton de voix suave, ce genre de magnétisme... Elle était en train de draguer ce pauvre gars ? Alex se sentit un peu en colère. Elle pensait à ça, alors qu'elles avaient une discussion sérieuse et d'une importance capitale ?
    Mais... Est-ce que ce n'était pas involontaire ? Naturel ?
    -Je dirais que ce doit être le rayon d'action, parce que l'excuse du bruit… Dans de la communication en pensées, c'est un peu ridicule, non? fit-elle remarquer comme si de rien n'était.
    -Je ne sais pas, je n'ai jamais entendu de télépathie, je ne sais pas si ça s'entend comme une voix et si le bruit peut interférer, répondit Alexandra avec douceur. Mais c'est effectivement peu probable. Il faudrait que j'essaie de communiquer avec toi à grande distance... ou quand je ne t'ai pas en visuel.
    -Tu crois que j'ai des pouvoirs comme ça? demanda Charity avec un certain enthousiasme. Parler par télépathie, changer d'apparence, etc? Ça pourrait être tellement coule!
    Tout le monde se retourne, nous regarde. Charity leur lance un coup d’œil – même pas un mot ou un froncement de sourcil – et ils reviennent tous à leur tasse, calmes et heureux.
    Oh non, ça commence à être un peu fort.
    -Charity, je ne pense pas que ton Esprit ne te donne rien... c'est, à mon avis, que tu n'as pas encore trouvé quoi.
    Alexandra hésita. Ce qui lui sautait aux yeux depuis tout à l'heure était-il lié à cela ? Ce n'était pas à proprement parler un "pouvoir"... quoi que ça pourrait le devenir.
    -Charity … je vais te dire aussi objectivement possible ce que je vois, et tu pourras faire de même, et on verra quelles conclusions on peut en tirer.
    Elle prit une inspiration.
    -Quand je t'ai vue tout à l'heure, ça m'a sauté aux yeux. J'ai l'impression que tu es en pleine période dragouille, si tu veux. Comme si tu essayaix de séduire tout ce qui se trouve autour de toi – je veux dire, quand tu rentrais dans un lieu public, avant, des gens se retournaient sur ton passage, te regardaient passer, tu as déjà du le remarquer. Mais là – ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu, mais il ne me semblait pas que c'était à ce point là avant. Tout le monde t'a regardé entrer et t'a suivi du regard... on dirait une star. Et comment le serveur te bouffe des yeux... C'est sans méchanceté, hein – je sais bien que tu n'es pas comme ça. Mais ça donne cette impression avec force. Et ça... c'est peut-être un peu trop pour être simplement naturel.
    Alex s'arrêta pour réfléchir un instant. Elle aussi, elle avait ressenti quelque chose de différent du fait de parler par télépathie. Sa Reine et ses Frères. C'était si fort, ce qu'elle ressentait en les voyant simplement – ça dépassait tellement tout ce qu'elle pouvait concevoir en termes de sentiments, ça ne pouvait pas être entièrement naturel.
    Mais... elle ne voulait pas en parler à Charity. C'étaient sa Reine et ses Frères... soudain, elle sentait qu'elle n'avait vraiment pas envie de partager ça. C'était une manifestation d'une sorte de jalousie possessive, ou plutôt du plaisir égoïste d'avoir cette relation si privilégiée, qui faisait qu'elle n'avait pas envie de l'ouvrir à quelqu'un d'autre.
    Une idée la frappa, et Alex regarda anxieusement Charity. Si elle pouvait communiquer ses pensées si facilement, est-ce que les personnes en face d'elle pouvaient savoir ce à quoi elle songeait si elle y pensait assez fort et sans faire attention, comme maintenant ?
    Alex, Alex, tu es RIDICULE. Reprends toi. Charity est ton amie. C'est quoi tout ce pataquès de jalousie chelou là ? Tu les connais à peine. Allez, du nerf. Reprends toi.
    Elle respira un peu et se concentra sur leur environnement.
    C'étaient des gens normaux, dans un salon de thé normal. Le geek et la catcheuse étaient encore scotchés l'un à l'autre (ils avaient peut-être arrêté de respirer?), le serveur déambulait en jetant de temps à autres un regard ambigu à Charity (le pauvre), un type à l'air louche avec un chapeau, des lunettes de soleil et un imperméable marron au col remonté sortait du salon de thé (peut-être un agent des services secrets?), dans la rue une mamie à chien tirait sur la courte laisse d'une mini saucisse à patte à manteau assorti (qui gueulait comme un putois, on l'entendait d'ici), un dame avec un ostentatoire manteau de fourrure attendait un taxi (la fausse starlette de cliché dans toute sa splendeur), quatre étudiantes gloussaient sur le trottoir d'en face avant de rentrer dans une boutique de fringues quelconque (les parfaites greluches), des pigeons débiles s'envolaient de la route pour s'y reposer aussitôt (sans commentaire, "pigeon débile" est déjà assez pléonastique). La vie normale.
    Oui, il était temps d'arrêter d'avoir brusquement des réaction bizarres à Leur propos, ça commençait à devenir dérangeant, et ça ne lui ressemblait pas.
    Alex reprit en changeant de sujet, masquant sa perturbation :
    - Mais la vraie question, c'est surtout pourquoi en ayant choisi quelques péquenots lambdas au hasard dans une ville tout ce qu'il y a de plus banal de Bretagne les Esprits - ou whatever they are – leur donnent des capacités comme celles-là ? Je pressens que nous n'en sommes qu'aux prémices, et que de grandes choses pourraient se produire, avec ou sans nous, mais nous manquons vraiment cruellement d'informations. Je ne pense pas que nous puissions faire des choses qui sortent de l'ordinaire pour rien. Si quelque chose de conscient, comme cela semble être le cas, est à l'origine de cela, alors il y a un dessein derrière ce don. Nous l'aurions obtenu à cause d'un but, but qu'on ne connaît pas, autour duquel se jouent peut-être les manigances de divinités obscures. Et ça ne me plaît pas... si nous avons cela, Charity, c'est qu'on attend sans doute quelque chose de nous, qu'on pourra sans doute exiger au moment où on ne s'y attend pas, arguant que nous avons fait usage de leurs dons... Je pense que pour ne pas se retrouver perdues dans des événements qui nous dépassent, il faut que nous allions nous-même récolter des informations. Si ces formateurs ne viennent pas nous voir, c'est nous qui irons les chercher. Où as -tu dit que tu avait vu cette fille ? La forêt, l'Arbre, c'est là qu'on les trouve tous sans doute. Il faut y aller. On attendra le temps qu'il faudra pour qu'ils viennent. Qu'en penses-tu ?
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mer 12 Oct - 10:11:01
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Ah! Oui, bon, pour le serveur j'étais fautive, c'est clair. Mais pour le reste. Je n'avais pas particulièrement remarqué. Je haussai les sourcils.

    "Ah? Et avec tout le monde, tu dis?" Je regardai autour de moi, surprise.

    Personne ne nous regardait pourtant. Je ne comprenais pas où elle voulait en venir. Je haussai les épaules.

    "Bon, je l'admet pour le serveur j'ai un peu fait exprès à la base. Et puis je m'amuse parce qu'il me prend visiblement pour un mec…" remarquai-je d'un air nonchalant. "Tout le monde m'a regardé en entrant? Et tu fais jamais ça, toi? Suivre des yeux quelqu'un de nouveau qui entre dans une pièce où tu te trouves? Je ne vois pas quel rapport ça a avec moi…" ajoutai-je.

    Bref. Peu importait. Car Alexandra faisait remarquer quelque chose de plus important. Quelque chose qui me titillait déjà depuis quelques temps. J'étais d'accord. Mais la question était ailleurs.

    "Alex. D'abord, remarque qu'on est les rares personnes que j'ai rencontrée à ce sujet qui viennent bien d'ici. Et qu'est-ce qui te dit qu'o est choisie au hasard? Je dis ça comme ça mais… Sigur semblait concerné par les plantes, Ailbe par les rivières, toi tu es scout, je suis inscrite dans une assoc de protection des animaux. Est-ce que le rapport n'est pas tout simplement la nature? Même si on sait pas pourquoi, je pense que c'est le lien. Mais je vote pour l'expédition dans la forêt, ce sera toujours ça de pris, non?"  

    Un son dissonant se rapprochait. Quelque chose d'insupportable qui m'empêchait de réfléchir clairement. Je soupirai et regardai autour de moi. Une vieille femme passait non loin de la terrasse, avec un chien immonde et bruyant qui aboyait dans le vide, vers l'arrière. Elle devait le trainer. Elle ne l'avait vraiment pas bien éduqué. Je soupirai de nouveau. Idiots de maitres, il ne devait pas être heureux, elle le coupait dans son élan ce qui n'arrangeait rien avec son comportement. Je lui jetai un regard agacé. Il se mit à aboyer vers nous maintenant. Sans blague?

    "Mais qu'il se taise!" m'exclamai-je à l'intention d'Alexandra en me détournant de l'action
    "Je me tairai quand je voudrais!" répondis une voix rauque.  

    Pause. Bug. Quoi?

    J'écarquillai les yeux et me sentis pâlir. Je me tournai de nouveau vers le chien. Il continuai à aboyer vers nous mais il me fixait maintenant.

    "Euh…"

    Je me lançai, qu'avais-je à perdre sinon paraître un peu conne au milieu de ces gens?

    "Pourquoi tu aboies alors?" demandai-je en priant pour que cette voix ne soit pas celle du chien.
    "Bâton!"

    Pause. Bug. Cette fois, je me demandais si c'était vraiment une hallucination ou quoi…

    "Quoi, bâton?" répliquai-je acide, mal à l'aise.
    "Elle ne veut pas qu'on emmène le bâton!"

    Je soupirai.

    "Mais y'en a partout des bâtons! Je suis sûre qu'il y en aura sur ta route! T'auras qu'à le ramasser!" soufflai-je, énervée.

    Silence. Il s'était tût. D'ailleurs pourquoi il n'avait pas été surpris que je lui réponde? Je haussai les épaules. Pourquoi je n'étais plus surprise de lui avoir répondu? Je l'ignorai. C'était un peu comme quand je parlais avec mes chouchous. Je ne me sentais pas totalement dépaysagée.

    "Merci! J'y avais pas pensé!"

    Je lui tournai le dos, ignorant ses remerciement.

    Okay. Ça c'était nouveau. Du moins quand j'étais pas bourrée. Je regardais Alex. Et je bus une gorgée de mon thé l'air de rien. Parce que ce n'était rien, n'est-ce pas?
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 13 Oct - 9:46:51
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 22
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Alex soupira, amusée, en entendant Charity nier l'évidence. Incorrigible...
    -J'admets, à la limite, que je me mets peut-être à voir des effets surnaturels partout et qu'en en cherchant à tout prix, j'exagère ce que je vois...
    Mais c'est évident que tu as quelque chose d'attirant pour les autres, c'est certain, compléta-t-elle pour elle-même, peu désireuse d'entamer un débat à ce sujet que la têtue Charity remporterait de toute façon. Elle allait encore un peu observer, et si ça devenait vraiment trop gros pour être un simple effet de charme naturel, elles en reparleraient.
    -Alex, poursuivit Charity après qu'elle lui proposé l'excursion en forêt. D'abord, remarque qu'on est les rares personnes que j'ai rencontrée à ce sujet qui viennent bien d'ici. Et qu'est-ce qui te dit qu'on est choisie au hasard? Je dis ça comme ça mais… Sigur semblait concerné par les plantes, Ailbe par les rivières, toi tu es scout, je suis inscrite dans une assoc de protection des animaux. Est-ce que le rapport n'est pas tout simplement la nature? Même si on sait pas pourquoi, je pense que c'est le lien. Mais je vote pour l'expédition dans la forêt, ce sera toujours ça de pris, non?
    -Oui en effet, grommela Alexandra, en pleine réflexion. On y va dès qu'on aura fini nos consommations. Mais ce que tu dis n'est pas dénué de sens, surtout si on parle d' "Esprits de la Nature". Mais quand même, il doit bien y a voir des gens plus écolos que nous dans la ville, et surtout dans la région, le pays, le monde ! Des gens qui veulent vraiment se battre pour la survie de la planète et qui auraient besoin de pouvoirs pour ça... Si on part de cette hypothèse, agir pour protéger la nature semble être un but logique pour des gens choisis par ces fameux Esprits. A moins que ce ne soit détruire l'humanité ? Dans ce cas, très peu pour moi. Quoique je ne voie pas trop en quoi parler par la pensée pourrait m'aider à sauver la planète... en bombardant les gens qui ne font pas de tri sélectif d'ondes de culpabilité ? Non c'est vrai, pourquoi ne pas avoir donné des pouvoirs à toute la WWF et Greenpeace, ils était engagés et organisés, ça aurait été plus rapide.
    Elle parlait plus pour elle-même que véritablement pour Charity, formulant des hypothèses comme elles lui venaient. Jusqu'à ce que :
    -Mais qu'il se taise ! grogna Charity.
    -Pardon ? s'étonna Alex, sortie de sa réflexion – concentrée, elle venait juste de se rendre compte que les aboiements tragiques de la saucisse étaient arrivés à leur niveau.
    Sa maîtresse, une grosse bonne femme dans le plus pur type Mamie à chihuahua était en train de bailler dans un téléphone à la coque rose flashy des absurdités à propos d'une braderie de sous-vêtements affriolants grande taille – et tu aurais vu ces porte-jarretelles, Roseline, j'étais revenue à l'époque de mes vingt ans, quand ce lourdaud de Roger soulevait mes jupons. Elle ne se préoccupait pas le moins du monde de son cabot engoncé dans un manteau en tartan rose et marron assorti au sien en train d'aboyer à qui mieux mieux, visiblement en signe de protestation contre le traitement subi (franchement l'écouter parler toute la journée de soutien-gorges en dentelle à strass bonnet F était-il pire que de retrouver affublé du même accoutrement?).
    Et Charity qui était partie à lui faire la conversation
    -Et pourquoi tu aboies alors?
    Charity, tu n'es pas avec Lardon, pensa Alex, amusée. Aaah... oui, incorrigible.
    Elle détailla d'un regard absent la mémère derrière la rambarde de la terrasse, qui s'était arrêtée au niveau du lampadaire et à présent poussait des exclamations de circonstance pour accompagner ce que disait une voix crachotant dans ses haut-parleurs réglés trop fort.
    Après un nouveau jappement de la saucisse, Charity grogna :
    -Quoi, bâton ?
    C'était drôle, le chien couinait en rythme à ses questions, on aurait vraiment dit qu'ils discutaient.
    -Mais y'en a partout des bâtons! Je suis sûre qu'il y en aura sur ta route! T'auras qu'à le ramasser!
    Alex sourit. Elle s'inventait de ses trucs, avec les animaux...
    Puis Charity se retourna, l'air de rien, et but une gorgée dans sa tasse, aussi flegmatique qu'un gentleman anglais.
    Alex croisa la bras sur la table et lui adressa un sourire railleur.
    -ça va, tu t'amuses bien ? se moqua-t-elle, sans méchanceté. Tu tapes la discute avec les chiens des autres maintenant, ça ne te suffit pas de parler avec les tiens ?
    Puis le doute l'assaillit.
    Un doute qui ne venait de nulle part, ou probablement juste de l'excitation de la conversation qui l'emmenait bien plus loin des sentiers de la raison pure que son scepticisme naturel ne l'aurait voulu. Il était facile de trouver des coïncidences et des anomalies si on cherchait à en voir derrière chaque action.
    Mais Alex se concentra, plongea son regard dans celui de Charity. L'abeille hallucinatoire était là, sur ses cheveux, innocemment posée depuis l'instant même où elle y avait pensé.
    Charity, pensa-t-elle clairement à son attention, en essayant d'appuyer un sentiment d'oppression qu'elle n'aurait même pas tenu face à elle à l'oral (elle n’était pas douée pour les interrogatoires... mais là, l'avantage du mental pouvait jouer en sa faveur, non ?). Tu ne serais pas en train de foutre de ma gueule là, par hasard ? Ne me dis pas qu'en fait tu sais pertinemment quel est ton pouvoir. Ne me dis pas que tu parles vraiment avec tes chiens et que tu as juste voulu m'en mettre plein la vue en me faisant démonstration juste pour voir ma tête ahurie, hum ? Et par pitié, j'espère que tu n'as pas payé cette mémé pour promener sa saucisse pile à ce moment précis.
    Oh. C'était tellement grisant de sentir ses pensées traverser les barrières vigilantes de l'esprit d'autrui – ordinairement, on ne pouvait que les deviner à travers mille signe extérieurs qu'on ne pouvait qu'analyser ou provoquer. C'était un exercice instinctif et immédiat - elle faisait attention à bien circonscrire ses propres pensées et à former ses mots avec applications pour qu'ils ne se dispersent pas, mais elle sentait qu'il passaient avec la subtilité d'un battement d'aile d'abeille d'un esprit à l'autre, bien qu'elle ne puise pas encore décrire parfaitement cette impression et son processus, manquant d'expérience.
    Si grisant qu'Alex se sentit un instant légèrement submergée et se raccrocha à sa raison, sa fidèle et persistante raison sceptique. Elle ne devait pas en faire trop. Elle se sentait aussi dans une exceptionnelle bonne conjecture et s'étonnait de parvenir si facilement à communiquer ainsi – elle avait le sentiment confus qu'il ne devrait pas en être ainsi, et qu'elle volait quelque part un droit qu'elle n'avait pas encore tout à fait acquis.
    Je dois être en version d'essai, gloussa une petite voix dans sa tête, qui se trouva très spirituelle (c'était le cas littéralement bien entendu).
    Oh, pitié, Alex, se morigéna-t-elle, c'est vraiment de pire en pire. Je commence à atteindre le niveau des blagues pourries de mon père.
    Elle soupira, attendant la réaction de Charity.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 13 Oct - 11:11:56
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je hochai la tête : bien sûr qu’elle exagérait. Puisque c’était un peu abusé tout ça. Bref. Je ricanai.

    « D’accord, y’a des plus écolos. Mais chez WWF et Green Peace, y’a aussi beaucoup de tarés, des maniaques super dangereux. Après je sais pas, peut-être qu’ils cherchent des gens plus… normaux ? » Je haussai les épaules. Potentiellement, mon voisin aurait pu être choisi, lui qui adorait aller en forêt cueillir des champignons. Ou je ne sais pas quoi…

    « Tu ne crois pas que tu vas trop loin ? C’est pas un peu ridicule à ton avis de prendre des humains dans la population pour éradiquer l’humanité ? Un peu paradoxal, ou contradictoire ? Tu crois pas que tu te laisses un peu trop influencer par tous tes livres de fantasy ou post-apo, là ? » remarquai-je avec une pointe d’ironie.

    Je reposai ma tasse. Ce satané chien ! Alex semblait amusée. Tant mieux pour elle. Je fronçai les sour-cils.

    « Mais je m’amuse pas du tout là ! Parfois, y’a des chiens qui méritent qu’on leur cause ! Regarde, lui, il avait juste besoin d’attention ! Il s’est calmé, non ? » Je secouai la tête pour qu’elle remarque que j’ai raison.

    Je sursautai lorsqu’elle recommença à me parler dans la tête. Crotte de raton pourries ! Je ne m’y habi-tuerais jamais à ce truc-là ! Raaaahh !!!!

    Quoi ?

    Je fronçai les sourcils dans sa direction en finissant ma tasse.

    « Mais j’ai pas de pouvoirs je te l’ai déjà dit pauvre cruche ! » grondai-je. Je n’aimais pas qu’on me traite d’hypocrite ou de menteuse. On a plus cinq ans, bon sang de bois !

    « Et tu m’expliques pourquoi j’aurais payé quelqu’un pour un truc pareil ? Tu sais que je compte mes sous, non ? » je secouai la tête, atterrée. C’était bon, elle avait pété une durite.

    Un aboiement retentit sur le trottoir.

    « Tiens je vais te montrer. » dis-je, sûre de moi.

    Je me tournai vers le nouveau chien qui passait, un jeune qui découvrait le monde si on regardait sa manière de tout renifler sur son passage. Et d’aboyer à chaque nouvelle chose. Donc souvent, oui.

    « Salut toi ! » dis-je gentiment.

    Il me regarda et aboya un coup pour ensuite recommencer à renifler autour de lui. Mais je n’avais d’autre à comprendre qu’un aboiement. Donc ça ne servait à rien. Parce que les chiens qui parlent, c’est dans ma tête. C’est juste pour les rendre humains, pour donner un sens à mes moments gagas ridicules. Point. Je me retournai avec assurance vers Alex en haussant un sourcil.

    « Tu vois, rien. » remarquai-je au ton de l’évidence.
    « C’est ça, c’est la loose, je t’ai trop cassé, j’ai trop le swag moi » lança une voix derrière moi.

    Je sens mon œil battre au rythme de mon cœur pendant un instant, et je me retourne pour regarder le chien qui m’ignorait toujours superbement. On va faire comme si de rien n’était. Je souris à Alex. Ahah. Ahah… ah… ah… Evitons de s’étrangler soi-même. Ah.. ah.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 13 Oct - 11:22:36
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 22
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Alex regarda Charity d'un œil dubitatif.
    Elle était tentée de poursuivre la conversation par la pensée, c'était particulièrement gratifiant – non seulement elle utilisait un genre de pouvoir magique et c'était véritablement... génial, mais aussi, visiblement, ça faisait sortir Charity de ses gonds à chaque fois (il n'y avait qu'à voir la tirade qu'elle lui avait jeté à la figure), et ça valait le coup, mais bon... Elle n'avait pas non plus envie de l'embêter plus que de raison, et elle restait sur cette étrange impression d'utiliser un droit qu'elle ne devrait pas en temps normal, et cette idée dérangeait profondément la très respectueuse des règles et des lois Alexandra. Elle ferait peut-être mieux de se calmer là-dessus et de ne plus trop tenter le diable en essayant de parler par la pensée à tort et à travers.
    -Charity... tu n'as même pas l'air convaincue toi même de ce que tu dis.
    Elle soupira puis sourit.
    -Je suis désolée, j'ai été un peu agressive. Je te crois quand tu dis que tu n'as pas de pouvoirs, mais ne le hurle pas comme ça ou la le sympathique propriétaire de ce bar – ainsi que ce serveur que tu tortures, pauvre de lui – vont nous prendre pour des folles et ne voudront plus qu'on revienne. Mais franchement... ça m'a donné l'impression que tu discutais vraiment ostensiblement avec lui, comme si tu voulais me faire une démonstration. Désolée, j'ai pris pour une manifestation surnaturelle ce qui n'était que ton habituel rituel stupide avec les animaux, rien que de très normal en somme. J'essaie peut-être un peu trop, maintenant que je l'ai plus ou moins accepté par le fait que je peux moi même le faire, de trouver des exemples de cette magie des Esprits, je l'admets et je m'en excuse.
    Puis elle planta son regard dans les yeux de Charity, tout en commençant à se lever pour aller payer leurs consommations et quitter le salon de thé pour la forêt.
    -Mais vraiment, dis-moi... tu as l'air bizarre. Est-ce que par un fantastique hasard – ou une intervention d'une volonté supérieure, sait-on jamais – tu aurais fait quoi que ce soit de bizarre avec ce chien ? Parce que comme tu l'as dit toi même, si les autres personnes que nous avons rencontré pouvaient avoir un certain lien ou du moins une préoccupation des choses naturelles, toi, tu t'occupes des animaux. Et s'il y a un lien entre cela et le fait que nous ayons été choisi, il n'y a qu'un pas pour pouvoir penser qu'il y a un lien entre cela et certains dons qu'on pourrait nous avoir octroyés dans un but encore caché...
    Alex détailla le visage de son amie, essayant de comprendre ce qui se passait, de décrypter ses pensées – sans les lire, bien entendu. Rien que de l'observation d'autrui toute humaine.
    -Alors, Charity ? demanda-t-elle doucement. Qu'est-ce qui se passe ? Je suis juste parano ou j'ai une intuition un peu plus développée qu'avant ?
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 13 Oct - 12:13:03
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je soupirai aussi. Non je n’étais pas convaincue par ce que je disais. Mais ça m’arrivait épisodiquement de vraiment parler avec des animaux ces derniers temps. Ceci étant, jamais avec des pigeons.

    Je n’avais jusqu’alors juste pas trouvé ça si… euh.. Dérangeant. Pas comme la télépathie de Alex, ou le changement d’apparence de Sigur. Pourquoi d’ailleurs ? Si c’était mon pouvoir… C’était logique que je n’y voie pas de problèmes. Sauf que… J’avais aussi toujours fait ça : m’inventer des réponses de chiens ou de chat dans ma tête pour faire comme si je les comprenais.

    C’était juste que ces derniers temps, ça avait pris une dimension nouvelle. Plus dangereuse, plus claire et plus puissante. Plus de compréhension. Plus de réalité. Mais bizarrement, pas plus dérangeant.

    Est-ce que c’était vraiment mon pouvoir ? Parce que ça ne fonctionnait pas à chaque fois, hein, dans ce cas. Parfois je parlais à un animal et il ne répondait pas. Domestique, sauvage, poisson, certains ne me comprenaient pas et je ne les comprenais pas non plus.

    Je soupire.

    « Tu n’as pas à t’excuser, je me laisse un peu trop emporté, j’ai beau dire que j’ai dépassé le stade de la panique, parfois… parfois je ne peux pas m’empêcher de me demander si je contrôle toujours ma vie. Et je n’aime pas perdre ce contrôle. Je n’ai jamais cru en un Dieu, quelque force supérieure ou quoi qui puisse avoir écrit mon destin et ces derniers temps. Et bien. Je me demande si je dois faire comme si c’était normal ou si je dois m’étonner de chaque nouvelle chose. Je suis un peu perdue et en même temps, je sais ce que je fais, où je vais et comment et pourquoi je vis. J’en ai un peu marre, j’admets. » répondis-je à Alex d’un ton contrit.

    Je lui souris faiblement en me levant à mon tour. Essaie de retrouver un enthousiasme faux. Et je savais qu’Alex ne serait pas dupe, tout comme elle n’était pas dupe là.

    « Allons payer. On aura peut-être des réponses dans cette fichue forêt. » dis-je simplement.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 13 Oct - 12:36:17
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 22
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Nous clôturons le RP ici, et nous poursuivons dans un autre sujet dans la Forêt Millénaire ! De grandes découvertes en vue ! Charity et Alex trouveront-elles les réponses qu'elles cherchent ? Rencontreront-elles des personnages louches dans la forêt ? Vont-elles enfin découvrir le grand amour et partir élever des lamas au Pérou ? Tout ça dans le prochain épisode !

      Hidden Lands