Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra]

    Partagez
    avatar
    Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Dim 2 Oct - 19:20:49
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Message envoyé.

    Enfin ! Je n'en pouvais plus. Je venais de rédiger pas moins de trois articles sur trois sujets différents après avoir passé la matinée à finir de lire le stupide bouquin que je devais critiquer. Autant dire que vu l'ennui dans lequel il m'a plongé, je l'ai massacré.

    Sans blague ? Des fois je me demande ce que les éditeurs pensent lorsqu'ils lisent un manuscrit comme ça ; « Chouette ! Publions cette daube et mordons-nous les doigts ensuite comme la bande de c**s débiles que nous sommes, mouahahahahah ! » Je soupirai en me laissant tomber en arrière sur le canapé. Lardon gigota de l'autre bout du canapé, réveillé par mon geste gracieux. Il me jeta un regard assommé par le sommeil et rampa jusqu'à mon côté, ayant deviné que j'avais terminé et que j'avais le temps de lui prodiguer quelques caresses. Je souris et palpai ses membres chétifs et ses longs poils soyeux avec douceur.

    Je pris un moment pour reposer mes yeux, les fermer, me détendre, sentir la chaleur de mon petit chien sous la main. Oh ! Et la chaleur d'un petit corps tout doux qui s'installa sur mes genoux. Cendre commençait à bien comprendre quand il pouvait venir et quand il n'avait pas le droit, comme tout les autres animaux de la maison. C'était bien. Et ça m'empêchait pas de les chouchouter le reste du temps. Un Marcel se posa sur le dossier du canapé et commença à jouer avec mes cheveux, un Plouc se traîna misérablement à mes pieds pour les réchauffer, il ne manquait qu'une boule de poil à mon bonheur..

    Yuki sauta (littéralement) (du haut de son poids de berger allemand presque adulte) sur mes genoux, écrasant un Cendre dont le poil se hérissa et les griffes giclèrent. Lardon se fit griffer et piailla désagréablement et en sentant une griffe s'enfoncer particulièrement profondément dans mon épaule, j'eus un geste réflexe qui me fit donner un coup de pied à Plouc qui grogna en s'en allant d'un bond. Marcel piqua la tête de Cendre qui lui envoya les coups de patte et ils se mirent à se battre dans l'appartement. Lardon s'était enfui. Il ne restait plus que Yuki qui me regardait d'un air joyeux, m'écrasant sous son poids. Je soupirai. Fini le moment de tranquillité, on venait de déclencher la troisième guerre mondiale dans mon appartement.

    Je caressai un instant Yuki, quand même. Et je l'invitai à me laisser me lever pour aller désamorcer les diverses bombes.

    Une fois cela fait et toutes mes affaires rentrées dans l'ordre (dont un super pansement sur l'épaule), je regardais mon horloge murale…

    … Gromeuleumeuleuh ! J'étais super en retard !!

    Je filai dans ma chambre mettre une chemise propre et une veste ajustée, je pris à peine le temps de me recoiffer avec les doigts, mis ma gavroche noire et faillis oublier de mettre mes hautes bottes en cuir noir.

    Je détalai ensuite comme un lapin vers notre bar favoris qui faisait aussi salon de thé. Par les caleçon du cerf ! J'étais vraiment en retard, elle allait m'en vouloir ! Argh. Désolée ! Argh, plutôt lui dire à elle, non ?

    J'arrivais donc essoufflée devant la table où je pensais la trouver, les mains sur les genoux le torse plié en deux en attendant que je retrouve mon souffle. Je n'avais même pas fait attention si elle était bien là. Si ça se trouve je m'adressai au vide lorsque je soufflai entre deux halètements :

    « Je suis désolée pour le retard, j'ai eu une crise à gérer à la maison à cause de Yuki et j'en ai oublié l'heure, je suis vraiment désolée, tu sais combien je hais être en retard. »
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Lun 3 Oct - 1:33:27
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 23
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Mais qu'est-ce qu'elle fout ?!

    Alexandra se mordillait nerveusement l'intérieur des joues en jetant des des regards mi-exaspérés, mi-inquiets à sa montre. Elle n'arrivait pas à se concentrer sur sa lecture – Les Xipéhuz, de Rosny Aîné. Elle relisait en boucle la même phrase, et pourtant elle aurait bien voulu savoir la suite, mais ce n'est pas du tout le bon moment.
    Charity avait une demi-heure de retard, ce qui n'était pas dans ses habitudes.
    Il lui était peut-être arrivé quelque chose.
    Elle avait peut-être eu un problème.
    Elle ne répondait pas à ses SMS. Elle l'avait déjà appelée deux fois.
    Elle ne pouvait pas avoir oublié, si … ?
    Alexandra stressait, prenait sa tasse de thé aux fruits rouges brûlant, la reposait sans y toucher, et gigotait sur son siège.
    En plus, elle n'avait pas pu se mettre à leur table habituelle, qui était occupée par un couple improbable, une sorte de catcheuse et un genre de geek boutonneux qui se bavaient sur la bouche avec délectation depuis dix bonnes minutes – ce qui ne manquait pas de l'énerver davantage.
    En plus, elle lui avait donné rendez-vous dans le café-salon de thé préféré de Charity pour lui parler de choses importantes. Elle venait de revenir en Bretagne après avoir passé tout l'été à être cheftaine scoute pour plusieurs groupes, et elle avait repris la fac en septembre. L'entrée en Master avait été trop intense pour qu'elle trouve le temps de contacter Charity immédiatement. Mais depuis qu'elle avait fui sa région, sans doute pour évacuer un trop plein d'information et de sentiments, elle n'avait plus parlé à Charity. Pourtant, après y avoir réfléchi, il lui était apparu que c'était la seule personne avec qui elle pouvait aborder ce qui lui était arrivé récemment. Après tout elles avaient vécu ensemble cette affaire bizarre avec l'animalerie et l'arbre géant...
    Alex avait rarement été si stressée et confuse par une situation – et c'était le moment que choisissait Charity pour être en retard.
    Tout depuis son retour La lui rappelait. Elle sentait irrémédiablement son cœur l'attirer vers Elle et ses Frères de Ruche.

    Oh non, cette façon de penser est irrationnelle et stupide.

    Elle se battait encore contre ses propres inclinaisons lorsqu'elle vit Charity débarquer en courant. Elle se précipita sur leur table et crachota la fin de ses poumons :
    -Je suis désolée pour le retard, j'ai eu une crise à gérer à la maison à cause de Yuki et j'en ai oublié l'heure, je suis vraiment désolée, tu sais combien je hais être en retard.
    Les deux se décrochèrent avec un bruit de succion et la regardèrent bouche bée.
    Alex soupira et se leva pour la rejoindre.
    -Char... ? Je suis là-bas, lui indiqua-t-elle en retenant un sourire pour lui indiquer sa table.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Lun 3 Oct - 17:04:25
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    J'avais enfin repris mon souffle pour voir que ce n'était pas mon amie qui se trouvait face à moi, mais deux inconnus complètement hébétés. Ah. Bon. Dommage. Alexandra attira mon attention quelques mètres plus loin, avec timidité. Je lui souris. Je me retournai vers le couple et inclinai la tête en soulevant ma casquette en une parodie de salut ancien.

    « Veuillez m'excuser du dérangement cher amis. Je vais de ce pas rejoindre mon amie. Sur ce. » Je les saluai de nouveau et allai à la table où se trouvait Alexandra avec un pas calme et sûr de moi.

    Oui, j'essayai de rattraper comme je le pouvais mon arrivée de clodo. On fait comme on peut, hein.

    « Salut ! Donc désolé pour le retard je disais. » Je lui souris et m'installai.

    Le serveur arriva et je lui demandai un earl grey avec un petit sourire qui le fit de dandiner. Croyait-il que j'étais un gars homo qui le draguait ? La bonne blague ! Je m'installai tranquillement en croisant les jambes. Alexandra commanda elle aussi et je me tournais vers elle.

    « Désolé. Vraiment en plus. Yuki a énormément grandi ces derniers temps et il faut que je le dresse à comprendre qu'un énorme patapouf comme lui ne doit pas sauter sur mes genoux comme quand il était petit. »

    Je soupirai et lui fis un clin d’œil.

    « Sinon, tu voulais me parler de quoi ma belle ? » demandai-je d'un ton détaché. « Ça me fait plaisir de te voir, ça faisait longtemps comment vont tes études ? »
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Lun 3 Oct - 19:04:03
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 23
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    -Veuillez m'excuser du dérangement cher amis. Je vais de ce pas rejoindre mon amie. Sur ce. 
    En disant ces mots, Charity s'inclina en une parodie de salut avec le mouvement de gavroche assorti.
    Si elle avait exaspéré les deux tourtereaux, ils n'en montraient rien. Au contraire, ils l'excusèrent volontiers et avaient presque l'air... subjugués.
    Alex, frappée par cette pensée, entendit à peine Charity la saluer (pour de vrai), et en se dirigeant vers leur table, elle garda un œil sur le catcheuse et le geek. Ils continuaient à la suivre des yeux, un air stupide sur le visage.
    Et ils n'étaient pas les seuls – en y prêtant attention, Alex remarqua que nombre de visages se retournaient sur le passage de son androgyne amie, hommes comme femmes, de tous âges. Sans qu'on ne lise non plus de la lubricité dans leurs yeux, on pouvait deviner un genre d'admiration ou de vague intérêt.
    La même chose avec le serveur.
    Il ne l'avait jamais regardée comme ça, elle. Non pas qu'elle s'en souciât un tant soit peu, mais en y pensant bien, même si Charity était une personne naturellement remarquable, les gens n'avaient pas ce comportement... avant. Pas à ce point-là. Charity, en quelques mois, semblait avoir développé un genre d'aura de fascination.
    J'exagère... Mais c'est vrai que ça ne faisait pas ça comme ça avant.
    Et puis elle se devait bien de reconnaître qu'elle était un peu jalouse. Juste un peu.
    Je me demande si c'est lié... à ce qui nous arrive. Je ne suis moi-même plus vraiment la même. Il y a des changements que je ne maîtrise pas. Peut-être qu'elle a connu des moments difficiles aussi, du doute... la situation doit être aussi confuse et dérangeante pour nous deux...
    Il est temps d'en parler.

    -Oui, ça faisait longtemps, Charity, répondit-elle à sa question. Mes études... J'ai eu ma licence – tu le savais déjà, ça, je crois, et là je suis partie pour un Master de Recherche comme prévu. J'ai demandé à ma professeur de latin d'être ma directrice de mémoire, mais je ne sais pas encore sur quel sujet, sans doute à propos des premiers romans, Apulée par exemple. Enfin cela dit, je suis en train de lire Rosny, du roman d'anticipation du XIXè siècle, et c'est génial, alors je me pose de plus en plus la question – peut-être qu'il y aurait moyen de faire des parallèles ? Enfin bref. Et toi ça va ? Les articles, toujours pareil ? Et la ménagerie ? Il faut vraiment que je revienne te voir, Cendre et Yuki doivent avoir tellement grandi.
    Elle attendit sa réponse, et une fois ces normalités évacuées, elle ne lui laissa pas le temps de parler plus et enchaîna immédiatement vers ce qui lui tenait vraiment à cœur.
    -Mais je ne t'ai pas appelée pour parler de nos vies. Je préférerais parler de vies parfaitement normales, pourtant. Mais nous avons un problème. Enfin, moi j'en ai un c'est sûr, et toi... à toi de me dire. Tu te souviens de ce truc étrange avec les animaleries, et l'Arbre ? Est-ce que toi aussi, tu as continué à rencontrer des gens... différents ? Avec une impression de je-ne-sais quoi … Ce fleuriste, cette japonaise à la bibliothèque, Sigurfinnur à ma rétrospective l'année dernière, et surtout ce barman qui te connaissait.
    En revanche, elle se tut à propos du garçon qui avait changé de visage dans le bus n°14 et à qui elle avait parlé par télépathie. Elle y pensa fort cependant. Par associations d'idées, elle se demanda même si elle pouvait essayer de recommencer avec Charity. Elle n'avait pas osé de tous ces mois... Mais avec elle ça marcherait peut-être ?
    Alex dévisagea Charity mais rien dans son expression ne trahit un événement inattendu.
    Bon... une chose à la fois, je verrai ça tout à l'heure avec elle. Si elle ne m'a pas déjà prise pour une folle.
    Oh et puis merde, ça ne marchera jamais, je ferai mieux d'oublier ça.


    -Il m'a parlé... d'Esprits. Des forces de la Nature. Comme quoi on serait des élus. C'était bizarre. Je n'ai pas pu m'empêcher de me demander tout du long s'il était complètement fou. Mais il avait l'air sain... gentil... et assez confus, comme moi. Il m'a dit n'avoir eu que quelques explications rapides de la part d'une personne qui en savait plus – comme ces deux femmes qui sont venues nous parler à l'Arbre, je pense. Ce n'était pas suffisant, bien sûr, et je ne sais toujours pas quoi en penser. Mais il savait que je dormais mal, et c'était aussi le cas pour lui. Et c'était aussi ton cas, non ? Je n'ai pas cessé d'y réfléchir depuis. Et … j'ai fait avant cet été -avant de partir en camp scout loin de tout cela - une rencontre inattendue... et intense... dont je voulais te parler. Mais d'abord, dis-moi : est-ce que tu dors toujours mal ? Tes rêves... est-ce que... est-ce qu'il y a un animal précis qui y revient ?
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mar 4 Oct - 16:07:53
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    « Oui, ils ont bien grandi… » Mais Alexandra m'avait déjà coupée.

    Je me ré-installai dans ma chaise en l'écoutant discourir attentivement. Je sentis mes joues s'échauffer d'anticipation, je ne me posais plus trop de question sur son implication dans les trucs des esprits depuis l'événement de l'Arbre et de la Cruella. Mais j'avais aussi bien compris que la petite Alexandra avait besoin de temps pour saisir et comprendre tout ces trucs. Même moi je n'avais pas encore toutes les informations nécessaires. Tout ce que je savais, je l'avais deviné seule ou d'après des suppositions venant de mes rencontres avec d'autres - comment elle avait déjà l'autre fille que j'avais croisée dans la forêt ? - ah ! - « éveillés ». Je hochai la tête à l'attention d'Alexandra pour te montrer que je l'écoutai tout en sélectionnant certaines informations dans ses paroles. Comme la présence d'un certains islandais de ma connaissance, et du barman. Cependant, je préférais attendre qu'elle ait fini.

    Enfin ! Elle avait posé la question. Je lui souris gentiment.

    « Oui. » dis-je simplement. Je me pris quelques secondes pour bien ordonner mes mots.

    « Je dormais mal. » ajoutai-je en appuyant sur le passé.

    « Maintenant, j'ai accepté les esprits. Et même si je ne sais pas encore tout sur le sujet, je pense en avoir compris beaucoup. »

    Je me posai encore quelques instants à comment formuler mes idées.

    « Moi, c'est le cerf. Le barman parlait d'eau, j'imagine qu'il doit y avoir un totem ou un esprit aquatique. La femme impressionnante à l'arbre, je crois bien qu'elle avait des oreilles de chat. Je crois bien que Sigurfinnur m'avait parlé d'un caméléon. Oui, je l'ai rencontré aussi, en réalité, c'ets lui le premier qui m'a parlé presque clairement de tout cela. Il venait de rencontrer un « formateur » comme ils disent. Et je m'étais rendue dans la forêt sans trop le vouloir ni y penser. C'était amusant. Et je l'ai recroisé, tu sais ? Comme ça a pu me faire étrange ! »

    Je réfléchis quelques instant et relançai.

    « Toi, tu as parlé de bourdonnement à l'Arbre. Tu as un esprit insecte, non ? Quel est-il ? »

    J'étais curieuse. Je voulais en savoir plus sur ses expériences. S'il y avait bien une chose que je ne comprenais pas encore, c'était pourquoi tel ou tel esprit choisissait telle ou telle personne. Ni pourquoi tel ou tel esprit était en substance si différent d'un autre. En tout cas, si elle ne revenait pas elle-même sur sa rencontre spéciale, j'y reviendrais moi-même.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mar 4 Oct - 20:31:44
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 23
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Alex eut un coup au cœur en entendant la réponse catégorique de Charity.
    Quelque part, la petite voix sceptique et rationnelle qui s'efforçait de maintenir un ordre cohérent du monde dans l'organisation bien chamboulée de son cerveau eut un choc et se sentit soudain bien faible : elle espérait encore que tout pourrait être parfaitement normal.
    -Je dormais mal, affirma Charity.
    "Dormais"... elle choisit ses mots. Je dois bien reconnaître moi-même que...
    -Maintenant, j'ai accepté les esprits, enchaîna-t-elle. Et même si je ne sais pas encore tout sur le sujet, je pense en avoir compris beaucoup.
    … que mon sommeil est bien plus tranquille depuis que j'ai Les ai rencontrés... Comme l'avait dit le barman – [Olbé] ? - on va mieux en acceptant, visiblement. Alors j'ai commencé à accepter, moi ?
    Alex grimaça à cette idée.
    -J'ai eu mes propres informations partielles moi aussi. Je pense...
    Allez, on se lance.
    -... Je pense que toutes les deux, on peut en apprendre beaucoup. Ou du moins en comprendre un peu.
    Sa remarque n'appelait pas de réponse, et de toutes façons, Charity semblait réfléchir à ce qu'elle allait dire.
    -Moi, c'est le cerf. Le barman parlait d'eau, j'imagine qu'il doit y avoir un totem ou un esprit aquatique.La femme impressionnante à l'arbre, je crois bien qu'elle avait des oreilles de chat. Je crois bien que Sigurfinnur m'avait parlé d'un caméléon. Oui, je l'ai rencontré aussi, en réalité, c'est lui le premier qui m'a parlé presque clairement de tout cela. Il venait de rencontrer un « formateur » comme ils disent. Et je m'étais rendue dans la forêt sans trop le vouloir ni y penser. C'était amusant. Et je l'ai recroisé, tu sais ? Comme ça a pu me faire étrange ! 
    Alex réfléchit un instant.
    -Je le conçois. Ce barman – [Olbé] je crois que c'était son nom, il était Irlandais, et je ne sais toujours pas comment ça s'écrit – il m'a dit... un poisson – un saumon. Son … "Totem" était un Saumon.  Une femme qui s'appelait Mélusine le lui avait dit et lui avait expliqué des choses. Et je me souviens de cette autre femme à l'Arbre – on aurait dit un genre de prêtresse de manga, complètement surnaturelle. Un chat, tu penses ? Je suis plutôt d'accord. Elle semblait très... féline. Et Sigurfinnur ? Un … caméléon ? Maintenant que tu le dis, il était parfaitement à l'aise dans sa robe de danseuse Salvadorienne. Il y a quelque chose là dedans qui me semble parfaitement adapté à un caméléon – mais il était plus exhubérant que fuyard, quand même. Je serais curieuse de savoir ce qu'il devient. Il allait bien ?
    Sans trop s'en rendre compte, elle se prenait un peu au jeu – deviner l'animal totem de quelqu'un c'est... intéressant. Fascinant. Et amusant.
    -Toi, tu as parlé de bourdonnement à l'Arbre, renchérit Charity. Tu as un esprit insecte, non ? Quel est-il ? 
    -Oh là, s'il y a bien une chose dont je sois sûre, c'est ça, grogna Alex. Même si je veux pas me revendiquer d'un "totem" genre Frères des Ours – tu imagines, Alexandra a été choisie par les Esprits pour porter la voix des insectes aux oreilles des hommes, c'est ma quête initiatique, ha ha... n'importe quoi...
    Pourtant, elle n'était pas trop assurée en disant cela – ça avait quand même un léger goût d'ironie du sort. Parce que si tout était vrai... alors oui, c'était le cas, non ?
    -Les Esprits, si Esprits il y a, n'ont pas vraiment été très subtils avec moi, j'ai eu pendant des mois un insupportable bourdonnement directement dans le cerveau – et là il s'est calmé mais je l'entends encore !- et j'ai pas arrêté d'en voir partout. Des abeilles. Des hallucinations, je te jure, y a jamais eu autant d'abeilles, mais je les voyais grouiller partout... Donc si Totem il y a, il semblerait que je fasse partie des Abeilles.
    Avant, elle aurait glissé une remarque sur le fait que c'était un peu pourri et pas très classe comme animal totem. Elle aurait préféré un chat. Ou un cheval. Ou un oiseau. Ou un Évoli. Mais depuis qu'elle Les avait rencontrés, elle n'en était absolument pas capable. Et elle ne pensait plus comme ça non plus...
    -Et en ce qui te concerne, tu penses à un cerf, hum ?
    Alex dévisagea son amie. Un cerf... Il y avait quelque chose, c'était certain. Charity avait toujours eu une prestance qui n'était pas sans rappelé le cervidé. Mais il fallait bien dire que cette caractéristique s'était exacerbée ces derniers temps, visiblement.
    -ça me semble plutôt logique, en effet. Tu le fais bien. Quoi qu'il en soit, poursuivit-elle … Moi j'ai aussi rencontré une jeune japonaise à la bibliothèque, mais je ne l'ai plus jamais revue après. Elle dormait mal, mais je n'en sais pas plus. Et moi et [Olbé] avons tous les deux croisé ce même fleuriste aux cheveux violets. Lui l'avait trouvé sympathique mais moi et lui nous étions... pris la tête ? Enfin il m'a sciemment arrosée. Je crois bien que je ne m'étais jamais sentie aussi hargneuse sans raison valable contre quelqu'un et je n'ai pas rencontré d'autre personne qui m'ait fait le même effet, alors – toujours si Totems il y a, mais pour avancer on va bien être tenues de le supposer – je serais tentée de penser qu'il appartiendrait à un Totem qu'on en connaît pas déjà, qui s'entend bien avec les poissons et très mal avec les Abeilles...
    Elle prit un temps de réflexion.
    -Combien tu pense qu'il y en a ? Des … Esprits différents ? Et des gens comme ça ? Tu vois, Sigurfinnur. Que tu l'aies recroisé dans cette ville, que j'ai rencontré un total étranger qui connaissait toi et quelqu'un que je venais de rencontrer, ça doit bien signifier quand même qu'on semble tous appelés à revenir les uns vers les autres – tous ces gens qu'on croise semble-t-il par hasard... ça n'est plus des coïncidences à ce stade. En revanche, ces fameux "formateurs", cette Mélusine... Ils sont où ? Ce serait pas leur rôle de venir nous expliquer ?
    Et elle jeta un regard grognon à Charity, exaspérée que personne ne vienne rien leur expliquer et qu'elle en soient réduites à faire des suppositions à partir d'indices partiels.

    Spoiler:
    Par pitié pour vos yeux, j'ai légèrement éclairci la nuance habituelle de bleu pour les dialogues d'Alexandra (00ffff) parce qu'avec ces pavés de paroles y'aura eu des aveuglements sur la conscience ^^
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mar 4 Oct - 20:33:32
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je souris. Oui, nous pouvions nous entre-aider. C'était une bonne idée, et ça avait l'avantage de ne pas nous faire dépendre trop de ces gens. Bien que visiblement nos « destins » - je grimaçais car je n'aimais pas l'idée de destinée – soient liés.

    « Un saumon ? Ça fait sens avec ce que je sais... » Je repensais en souriant à cet homme. Il avait vraiment été adorable. Et j'avais vraiment été un déchet.

    J'éclatai de rire à sa question sur Sigur. J'avais eu le temps de relativiser à propos de notre seconde rencontre.

    « Et bien écoute, tu vas rire. Je lui avais envoyé une carte pour Noël, juste pour le geste, et parce qu'il m'avait un peu fait pitié lors de notre rencontre. Dans la carte, juste un mot, et mon nom. Et là, je poursuis Marcel l'autre jour qui s'était échappé, avec le reste de la ménagerie. Je me retrouve à entrer dans le bar en bas de chez moi. Et je trouve un mec, que je connais pas, qui crie à tort et à travers qu'il me connaît et qu'il veut me parler. Je le regarde. Il me regarde. Il me demande si je suis Charity, je dis oui. Il me saute dessus en brandissant ma carte. Je n'en crois pas mes mirettes. Il monte avec moi dans l'appart. Et je me retrouve à parler à un mec qui se croit docteur, qui a l'apparence d'un acteur de la série docteur who en fait, et qui s'est réveillé avec une mallette de docteur à côté de lui, et ma carte dans la poche. »

    Je laissai une pause pour qu'elle ingère ce que je venais de lui dire.

    « Caméléon, justifiai-je, il avait littéralement changé d'apparence et de vie. »

    Je hochai la tête.

    « Ça m'a fait vraiment très très bizarre. Je savais qu'il avait des problèmes de mémoire, je ne croyais pas que ça irais jusqu'à la modification de l'apparence physique. »

    Encore une pause. Je rassemble mes idées et mes hypothèses.

    « Ce qui me fait me poser des questions : est-ce que tout les totems offrent des changements « magiques » à leurs « éveillés » ? Est-ce que ça veut dire que toi et moi, on va développer des pouvoirs ? » demandai-je en baissant la voix et en me penchant vers la table pour ne pas que nos voisins de table nous entende.

    J'avais vu certains d'entre eux tourner la tête vers nous et nous regarder bizarrement à l'entente de mon histoire avec Sigur, je préférais éviter que l'on nous prenne pour des folles.

    Le serveur passa et déposa nos commandes en évitant de me regarder. Il était nouveau le pauvre, il me faisait pitié à pas avoir compris que j'étais une fille. Ahah. Je me rejetais en arrière en soupirant.

    « Bref, des questions des questions. Des surprises et pas vraiment de réponses. Même si j'ai croisé une fille qu'ils appellent « formateur » et qu'elle m'a dit que je ne me trompais pas trop jusqu'alors dans mes théories… avant de s'enfuir en riant et en sautant dans les arbres... » Je soupirai de nouveau. « Une fille bizarre... » ajoutai-je songeuse.

    Je riais jaune aussi en écoutant Alexandra. La pauvre.

    « Il a été plus doux avec moi, en comparaison. J'avais parfois l'impression d'halluciner aussi, mais comme des silhouettes qui passaient dans mon champs de vision, qui me guidait, mais c'était surtout des rêves presque réels, en forêt, je me voyais vivre à travers d'autres yeux, ou alors je voyais une silhouette de cerf en arrière plan, comme s'il me guettait. C'était oppressant, un peu horrifique pour moi mais j'ai fini par laisser les choses se faire. »

    Je fronçai les sourcils.

    « Tu crois vraiment qu'il y a des ententes entre totems comme ça ? Ce serait bizarre, non ? »

    Je réfléchis.

    « Je pense… Je pense que ces gens sont tous attirés par la forêt à côté de la ville, (enfin à quelques kilomètres quoi), moi aussi elle m'a attirée, toi aussi. Je pense que c'est l'épicentre. Si on se croise en ville, c'est surtout parce que c'est la plus grande des environ, là où les gens peuvent poser leurs attaches sans trop s'éloigner du lieu qui leur importe vraiment. En fait on aurait plutôt de la chance, si c'est ça puisqu'on est nées à côté. » remarquai-je.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Mer 5 Oct - 1:21:01
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 23
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    -Il a été plus doux avec moi, en comparaison. J'avais parfois l'impression d'halluciner aussi, mais comme des silhouettes qui passaient dans mon champs de vision, qui me guidait, mais c'était surtout des rêves presque réels, en forêt, je me voyais vivre à travers d'autres yeux, ou alors je voyais une silhouette de cerf en arrière plan, comme s'il me guettait. C'était oppressant, un peu horrifique pour moi mais j'ai fini par laisser les choses se faire.
    Visiblement, Charity avait été bien plus réceptive aux messages spirituels qu'Alexandra. Soit l'Esprit du Cerf était plus doux ou plus fin psychologue que celui de l'Abeille, soit … elle avait tellement obstinément rejeté tout ça au fond des limbes inaccessibles de son cerveau qu'il avait bien fallu qu'il perde toute subtilité pour lui faire reconnaître ce qu'elle refusait d'admettre.
    Après avoir mentionné l'accident avec le fleuriste mauve, Alexandra avait fait une hypothèse sur les relations entre les Totems – très sensée selon elle.
    -Tu crois vraiment qu'il y a des ententes entre totems comme ça ? demanda son amie, dubitative. Ce serait bizarre, non ?
    -Moi, ça me semble parfaitement pertinent. Si les totems sont des animaux, ils ont sans doute des relations entre eux semblables à celles qui sont régies par les loi de la nature pour les vrais animaux, comme les poissons craignent les oiseaux pêcheurs, ou les mammifères les grands félins...
    En proférant ces mots, une pensée traversa l'esprit d'Alexandra, un peu étonnante, mais tout aussi sensée que l'hypothèse qu'elle venait d'émettre : les abeilles n'étaient ni proies ni prédateurs. Indifférentes à la ronde de la chasse, elles se nourrissaient innocemment de plantes et participaient avec persévérance à la marche du monde. Tous les autres leur étaient redevables, mais personne ne leur portait la moindre attention, ni pour les ennuyer, ni pour les craindre – et pourtant sans elles et sans leur travail d'équipe tenace, ils seraient tous morts. Alex conçut alors une certaine fierté cette pensée, de manière plus ou moins injustifiée.
    -Imaginons que le totem de ce fleuriste ait été un animal que les abeilles craignent ou détestent... Je ne sais pas moi, un genre d'oiseau, une guêpe ou une araignée.
    Alexandra s'amuse un instant, un peu férocement, à imaginer cet homme antipathique  en totem de l'araignée, créature non moins antipathique à ses yeux.
    -Cela pourrait expliquer mon inimitié naturelle envers lui. A moins que nous n'ayons été tous les deux extrêmement fatigués et que cela n'ait aucun rapport. Je me suis bien entendue, sans plus, avec [Olbé], mais qu'est-ce qui dans la création craint ou déteste un saumon ? A part des mini-crevettes de rivière, mais bon, se retrouver du totem du planton d'eau douce, c'est quand même vachement la loose.
    Alexandra était emportée par la conversation et se laissait aller à ses expressions familières de geekette en herbe.
    -Je n'ai pas la moindre idée de ce que cette japonaise pouvait être, je ne suis même pas sûre qu'elle fasse bien partie de tout cela... Si toi, tu es un cerf, je... Bon, en fait je n'ai pas la moindre idée de la relation qu'entretiennent les cerfs et les abeilles, mais comme je te connais d'avance, ce n'est peut-être pas concluant. Quand à Sigurfinnur... Contre toute attente, malgré son côté... sautillant, je l'aime bien. Pourtant, un caméléon mange des insectes, non ? Oh, je ne sais pas trop quoi en penser. Finalement, il n'y a peut-être pas de rapport.
    Alex soupira. Elle n'allait nulle part avec ça.
    -Et du coup, tu disais que tu avais recroisé Sigurfinnur ? demanda-t-elle pour relancer la conversation.
    -Et bien écoute, tu vas rire, lui répondit Charity dans un sourire. Je lui avais envoyé une carte pour Noël, juste pour le geste, et parce qu'il m'avait un peu fait pitié lors de notre rencontre. Dans la carte, juste un mot, et mon nom. Et là, je poursuis Marcel l'autre jour qui s'était échappé, avec le reste de la ménagerie. Je me retrouve à entrer dans le bar en bas de chez moi. Et je trouve un mec, que je connais pas, qui crie à tort et à travers qu'il me connaît et qu'il veut me parler. Je le regarde. Il me regarde. Il me demande si je suis Charity, je dis oui. Il me saute dessus en brandissant ma carte. Je n'en crois pas mes mirettes. Il monte avec moi dans l'appart. Et je me retrouve à parler à un mec qui se croit docteur, qui a l'apparence d'un acteur de la série docteur who en fait, et qui s'est réveillé avec une mallette de docteur à côté de lui, et ma carte dans la poche.
    -Attends, quoi ? hallucina Alex en se jetant en avant sur la table avec des yeux exorbités. Il avait l'apparence du Docteur ?!
    Elle n'avait jamais été très friande de cinéma ou de séries autrement qu'animées. Et alors qu'elle passait quelques jours de vacances chez Rose, cette dernière avait tant et si bien insisté pour lui faire regarder Doctor Who qu'elle avait fini par accepter, de mauvaise grâce, de regarder un ou deux épisodes. Elles avaient regardé toute la série en trois jours (comptant un nombre de nuits équivalentes et un sommeil proportionnellement décalé).
    Jamais Alex n'avait ressenti à ce point le fameux "vide sentimental post-visionnage complet de série en peu de temps". Mais elle avait conservé depuis une véritable fascination et adoration pour l'univers du docteur. Sigurfinnur venait donc par là de marquer une bonne cinquante de points dans son jugement personnel (à titre d'échelle, Charity n'en marquait pas plus d'une vingtaine pour ses critiques les plus brillantes à ses yeux). Sans le savoir, l'Esprit du Caméléon avait marqué du même coup un nombre plus restreint de points, mais cela avait eu pour effet particulièrement notable de le faire passer de la catégorie "entité inexistante" à "puissance mystique présumée dotée de bon goût".
    -Il. Avait. L'apparence. Du. Docteur. répéta Alex en détachant ses mots, hébétée. Et tu ne l'a pas retenu ? Tu ne m'a pas appelée ?! … enfin bref. Oui. Non, c'était sans doute mieux comme ça.
    -Caméléon, il avait littéralement changé d'apparence et de vie, commenta Charity. Ça m'a fait vraiment très très bizarre. Je savais qu'il avait des problèmes de mémoire, je ne croyais pas que ça irais jusqu'à la modification de l'apparence physique. Ce qui me fait me poser des questions : est-ce que tout les totems offrent des changements « magiques » à leurs « éveillés » ? Est-ce que ça veut dire que toi et moi, on va développer des pouvoirs ? 
    Alex ouvrit la bouche et suspendit ce qu'elle s'apprêtait à répondre, le cœur battant.
    -En fait.... j'en ai rencontré un autre. Je crois. Alex. Il s'appelait Alex. Dans le bus. Il était complètement paumé. Il ne savait plus ce qu'il faisait là. Il avait … une perte de mémoire. Il était
    Elle s'arrêta pour bien choisir ses mots. Le souvenir de cette rencontre était encore assez vif. Et c'était un souvenir étrange... mais un bon souvenir.
    -Il était... sans doute aussi un Caméléon, acheva-t-elle. Comme Sigurfinnur – même s'ils étaient très différents. A moins que les pertes de mémoires puissent être symptomatiques de tous les … "élus". Oh... j'en sais rien.
    -Bref, conclut Charity, des questions, des questions. Des surprises et pas vraiment de réponses. Même si j'ai croisé une fille qu'ils appellent « formateur » et qu'elle m'a dit que je ne me trompais pas trop jusqu'alors dans mes théories… avant de s'enfuir en riant et en sautant dans les arbres... Une fille bizarre...
    Alex orienta alors la conversation dans cette faille inattendue – elle ne savait pas trop pourquoi elle n'arrivait pas à parler de ce qu'elle avait en tête. C'était sans doute trop... saugrenu.
    - Combien tu pense qu'il y en a ? demanda-telle alors. Des … Esprits différents ? Et des gens comme ça ? Tu vois, Sigurfinnur. Que tu l'aies recroisé dans cette ville, que j'ai rencontré un total étranger qui connaissait toi et quelqu'un que je venais de rencontrer, ça doit bien signifier quand même qu'on semble tous appelés à revenir les uns vers les autres – tous ces gens qu'on croise semble-t-il par hasard... ça n'est plus des coïncidences à ce stade. En revanche, ces fameux "formateurs", cette Mélusine... Ils sont où ? Ce serait pas leur rôle de venir nous expliquer ?
    -Je pense… répondit Charity, pensive, je pense que ces gens sont tous attirés par la forêt à côté de la ville, (enfin à quelques kilomètres quoi), moi aussi elle m'a attirée, toi aussi. Je pense que c'est l'épicentre. Si on se croise en ville, c'est surtout parce que c'est la plus grande des environ, là où les gens peuvent poser leurs attaches sans trop s'éloigner du lieu qui leur importe vraiment. En fait on aurait plutôt de la chance, si c'est ça puisqu'on est nées à côté. 
    -Ou alors c'est l'inverse, c'est parce qu'on est nées là qu'on a … ça. Un genre d'influence. Moi aussi, tu sais, j'ai très envie de retourner à cet Arbre... admit Alexandra à mi-voix.
    C'est l'image de l'Arbre dans sa tête qui la fit changer d'avis.
    -Charity... dit-elle en prenant une grande inspiration. Cet Alex, dans le bus. Il a... Il changé de visage juste devant mes yeux. Au début, il avait l'apparence d'une garçon de mon âge, un peu plus peut-être. Des yeux vert et doré, des cheveux bruns, un peu bouclés. Normal. L'instant d'après, ses cheveux sont devenus bleu turquoise, longs... et son visage ressemblait au personnages de Final Fantasy. Un personnage de manga vivant. C'était... très étrange... Et il avait l'air de ne rien maîtriser du tout, et de n'en savoir pas plus que moi. Mais le plus bizarre... C'est qu'il n'est pas le seul a avoir fait un truc impossible. M... magique, presque. Sauf que moi... Je l'ai fait exprès. J'ai.. contrôlé le truc...
    Elle respirait rapidement et son cœur battait à tout rompre.
    -Charity, si tu veux bien, je vais faire une petite expérience.
    Elle regarda son amie dans les yeux. Puis se détourna – c'était inconfortable. Elle posa son regard plutôt sur les insondables profondeurs de son thé – refroidi à présent.
    Je l'ai déjà fait, une fois. Peut-être même deux... Je peux le refaire.
    Alex se concentra et pensa à Charity. A comment elles communiquaient habituellement. A leurs échanges, sa façon de parler, ses gestes. Comment elle la connaissait.
    Un petit sourire étira ses lèvres lorsqu'elle perçu un subtil mouvement à la périphérie de son champ de vision. Une petite abeille des plus hallucinatoires se baladait paresseusement sur le bras de Charity, posé sur la table.
    Te voilà, toi. Bon. Ne me fait pas faux bond, alors.
    C'était... étonnamment grisant.
    Charity... pensa-t-elle alors avec toute la concentration dont elle était capable. Marcel, c'est un nom de merde pour un perroquet.
    Puis elle releva un regard anxieux vers son amie. Si c'était possible... si cela avait marché... la petite voix rationnelle dans sa tête devrait revoir ses arguments à base de "voyons, un peu de logique, c'est n'importe quoi" – ou du moins modifier radicalement ses critères.

    Spoiler:

    Première note : résultat du dé impair (5) donc le pouvoir fonctionne !

    Deuxième note : Parce que cette conversation est intéressante, pleine d'information et passablement complexe du au fait que moi et Charity sommes passablement douées pour intercaler dans nos longs posts nos nombreuses interventions orales, j'ai jugé bon de remettre en ordre la conversation, clairement, ce qui ne fut pas tâche aisée. Je vous laisse donc profiter de la conversation complète :

    CHARITY - Je suis désolée pour le retard, j'ai eu une crise à gérer à la maison à cause de Yuki et j'en ai oublié l'heure, je suis vraiment désolée, tu sais combien je hais être en retard.
    ALEXANDRA -Char... ? Je suis là-bas...
    CHARITY – Aux amoureux : Veuillez m'excuser du dérangement cher amis. Je vais de ce pas rejoindre mon amie. Sur ce. A Alexandra : Salut ! Donc désolé pour le retard je disais. Désolé. Vraiment en plus. Yuki a énormément grandi ces derniers temps et il faut que je le dresse à comprendre qu'un énorme patapouf comme lui ne doit pas sauter sur mes genoux comme quand il était petit. Sinon, tu voulais me parler de quoi ma belle ? Ça me fait plaisir de te voir, ça faisait longtemps comment vont tes études ?
    ALEXANDRA -Oui, ça faisait longtemps, Charity, mes études... J'ai eu ma licence – tu le savais déjà, ça, je crois, et là je suis partie pour un Master de Recherche comme prévu. J'ai demandé à ma professeur de latin d'être ma directrice de mémoire, mais je ne sais pas encore sur quel sujet, sans doute à propos des premiers romans, Apulée par exemple. Enfin cela dit, je suis en train de lire Rosny, du roman d'anticipation du XIXè siècle, et c'est génial, alors je me pose de plus en plus la question – peut-être qu'il y aurait moyen de faire des parallèles ? Enfin bref. Et toi ça va ? Les articles, toujours pareil ? Et la ménagerie ? Il faut vraiment que je revienne te voir, Cendre et Yuki doivent avoir tellement grandi.
    CHARITY - Oui, ils ont bien grandi…
    ALEXANDRA, l'interrompant : -Mais je ne t'ai pas appelée pour parler de nos vies. Je préférerais parler de vies parfaitement normales, pourtant. Mais nous avons un problème. Enfin, moi j'en ai un c'est sûr, et toi... à toi de me dire. Tu te souviens de ce truc étrange avec les animaleries, et l'Arbre ? Est-ce que toi aussi, tu as continué à rencontrer des gens... différents ? Avec une impression de je-ne-sais quoi … Ce fleuriste, cette japonaise à la bibliothèque, Sigurfinnur à ma rétrospective l'année dernière, et surtout ce barman qui te connaissait. -Il m'a parlé... d'Esprits. Des forces de la Nature. Comme quoi on serait des élus. C'était bizarre. Je n'ai pas pu m'empêcher de me demander tout du long s'il était complètement fou. Mais il avait l'air sain... gentil... et assez confus, comme moi. Il m'a dit n'avoir eu que quelques explications rapides de la part d'une personne qui en savait plus – comme ces deux femmes qui sont venues nous parler à l'Arbre, je pense. Ce n'était pas suffisant, bien sûr, et je ne sais toujours pas quoi en penser. Mais il savait que je dormais mal, et c'était aussi le cas pour lui. Et c'était aussi ton cas, non ? Je n'ai pas cessé d'y réfléchir depuis. Et … j'ai fait avant cet été -avant de partir en camp scout loin de tout cela - une rencontre inattendue... et intense... dont je voulais te parler. Mais d'abord, dis-moi : est-ce que tu dors toujours mal ? Tes rêves... est-ce que... est-ce qu'il y a un animal précis qui y revient ?
    CHARITY – Oui. Après une pause, en appuyant sur le temps passé : Je dormais mal. Maintenant, j'ai accepté les esprits. Et même si je ne sais pas encore tout sur le sujet, je pense en avoir compris beaucoup.
    ALEXANDRA – J'ai  eu mes propres informations partielles moi aussi. Je pense... Je pense que toutes les deux, on peut en apprendre beaucoup. Ou du moins en comprendre un peu.
    CHARITY :Moi, c'est le cerf. Le barman parlait d'eau, j'imagine qu'il doit y avoir un totem ou un esprit aquatique. La femme impressionnante à l'arbre, je crois bien qu'elle avait des oreilles de chat. Je crois bien que Sigurfinnur m'avait parlé d'un caméléon. Oui, je l'ai rencontré aussi, en réalité, c'est lui le premier qui m'a parlé presque clairement de tout cela. Il venait de rencontrer un « formateur » comme ils disent. Et je m'étais rendue dans la forêt sans trop le vouloir ni y penser. C'était amusant. Et je l'ai recroisé, tu sais ? Comme ça a pu me faire étrange ! »
    ALEXANDRA : -Je le conçois. Ce barman – [Olbé] je crois que c'était son nom, il était Irlandais, et je ne sais toujours pas comment ça s'écrit – il m'a dit... un poisson – un saumon. Son … "Totem" était un Saumon.  Une femme qui s'appelait Mélusine le lui avait dit et lui avait expliqué des choses.
    CHARITY - Un saumon ? Ça fait sens avec ce que je sais...
    ALEXANDRA - Et je me souviens de cette autre femme à l'Arbre – on aurait dit un genre de prêtresse de manga, complètement surnaturelle. Un chat, tu penses ? Je suis plutôt d'accord. Elle semblait très... féline. Et Sigurfinnur ? Un … caméléon ? Maintenant que tu le dis, il était parfaitement à l'aise dans sa robe de danseuse Salvadorienne. Il y a quelque chose là dedans qui me semble parfaitement adapté à un caméléon – mais il était plus exubérant que fuyard, quand même. Je serais curieuse de savoir ce qu'il devient. (Il allait bien ?)
    CHARITY - Toi, tu as parlé de bourdonnement à l'Arbre. Tu as un esprit insecte, non ? Quel est-il ?
    ALEXANDRA -Oh là, s'il y a bien une chose dont je sois sûre, c'est ça. Même si je veux pas me revendiquer d'un "totem" genre Frères des Ours – tu imagines, Alexandra a été choisie par les Esprits pour porter la voix des insectes aux oreilles des hommes, c'est ma quête initiatique, ha ha... n'importe quoi... Les Esprits, si Esprits il y a, n'ont pas vraiment été très subtils avec moi, j'ai eu pendant des mois un insupportable bourdonnement directement dans le cerveau – et là il s'est calmé mais je l'entends encore !- et j'ai pas arrêté d'en voir partout. Des abeilles. Des hallucinations, je te jure, y a jamais eu autant d'abeilles, mais je les voyais grouiller partout... Donc si Totem il y a, il semblerait que je fasse partie des Abeilles. Et en ce qui te concerne, tu penses à un cerf, hum ? ça me semble plutôt logique, en effet. Tu le fais bien.
    CHARITY - Il a été plus doux avec moi, en comparaison. J'avais parfois l'impression d'halluciner aussi, mais comme des silhouettes qui passaient dans mon champs de vision, qui me guidait, mais c'était surtout des rêves presque réels, en forêt, je me voyais vivre à travers d'autres yeux, ou alors je voyais une silhouette de cerf en arrière plan, comme s'il me guettait. C'était oppressant, un peu horrifique pour moi mais j'ai fini par laisser les choses se faire.
    ALEXANDRA - Quoi qu'il en soit, moi j'ai aussi rencontré une jeune japonaise à la bibliothèque, mais je ne l'ai plus jamais revue après. Elle dormait mal, mais je n'en sais pas plus. Et moi et [Olbé] avons tous les deux croisé ce même fleuriste aux cheveux violets. Lui l'avait trouvé sympathique mais moi et lui nous étions... pris la tête ? Enfin il m'a sciemment arrosée. Je crois bien que je ne m'étais jamais sentie aussi hargneuse sans raison valable contre quelqu'un et je n'ai pas rencontré d'autre personne qui m'ait fait le même effet, alors – toujours si Totems il y a, mais pour avancer on va bien être tenues de le supposer – je serais tentée de penser qu'il appartiendrait à un Totem qu'on en connaît pas déjà, qui s'entend bien avec les poissons et très mal avec les Abeilles...
    CHARITY - Tu crois vraiment qu'il y a des ententes entre totems comme ça ? Ce serait bizarre, non ?
    ALEXANDRA -Moi, ça me semble parfaitement pertinent. Si les totems sont des animaux, ils ont sans doute des relations entre eux semblables à celles qui sont régies par les loi de la nature pour les vrais animaux, comme les poissons craignent les oiseaux pêcheurs, ou les mammifères les grands félins... Imaginons que le totem de ce fleuriste ait été un animal que les abeilles craignent ou détestent... Je ne sais pas moi, un genre d'oiseau, une guêpe ou une araignée. Cela pourrait expliquer mon inimitié naturelle envers lui. A moins que nous n'ayons été tous les deux extrêmement fatigués et que cela n'ait aucun rapport. Je me suis bien entendue, sans plus, avec [Olbé], mais qu'est-ce qui dans la création craint ou déteste un saumon ? A part des mini-crevettes de rivière, mais bon, se retrouver du totem du planton d'eau douce, c'est quand même vachement la loose. -Je n'ai pas la moindre idée de ce que cette japonaise pouvait être, je ne suis même pas sûre qu'elle fasse bien partie de tout cela... Si toi, tu es un cerf, je... Bon, en fait je n'ai pas la moindre idée de la relation qu'entretiennent les cerfs et les abeilles, mais comme je te connais d'avance, ce n'est peut-être pas concluant. Quand à Sigurfinnur... Contre toute attente, malgré son côté... sautillant, je l'aime bien. Pourtant, un caméléon mange des insectes, non ? Oh, je ne sais pas trop quoi en penser. Finalement, il n'y a peut-être pas de rapport. Après une pause. Et du coup, tu disais que tu avais recroisé Sigurfinnur ?
    CHARITY - Et bien écoute, tu vas rire. Je lui avais envoyé une carte pour Noël, juste pour le geste, et parce qu'il m'avait un peu fait pitié lors de notre rencontre. Dans la carte, juste un mot, et mon nom. Et là, je poursuis Marcel l'autre jour qui s'était échappé, avec le reste de la ménagerie. Je me retrouve à entrer dans le bar en bas de chez moi. Et je trouve un mec, que je connais pas, qui crie à tort et à travers qu'il me connaît et qu'il veut me parler. Je le regarde. Il me regarde. Il me demande si je suis Charity, je dis oui. Il me saute dessus en brandissant ma carte. Je n'en crois pas mes mirettes. Il monte avec moi dans l'appart. Et je me retrouve à parler à un mec qui se croit docteur, qui a l'apparence d'un acteur de la série docteur who en fait, et qui s'est réveillé avec une mallette de docteur à côté de lui, et ma carte dans la poche.
    ALEXANDRA - Attends, quoi ? avait l'apparence du Docteur ?! Après une pause hébétée :Il. Avait. L'apparence. Du. Docteur.
    CHARITY - Caméléon,, il avait littéralement changé d'apparence et de vie. Ça m'a fait vraiment très très bizarre. Je savais qu'il avait des problèmes de mémoire, je ne croyais pas que ça irais jusqu'à la modification de l'apparence physique. Ce qui me fait me poser des questions : est-ce que tout les totems offrent des changements « magiques » à leurs « éveillés » ? Est-ce que ça veut dire que toi et moi, on va développer des pouvoirs ? 
    ALEXANDRA-En fait.... j'en ai rencontré un autre. Je crois. Alex. Il s'appelait Alex. Dans le bus. Il était complètement paumé. Il ne savait plus ce qu'il faisait là. Il avait … une perte de mémoire. Il était … une  longue pause. Il était... sans doute aussi un Caméléon. Comme Sigurfinnur – même s'ils étaient très différents. A moins que les pertes de mémoires puissent être symptomatiques de tous les … "élus". Oh... j'en sais rien.
    CHARITY - Bref, des questions des questions. Des surprises et pas vraiment de réponses. Même si j'ai croisé une fille qu'ils appellent « formateur » et qu'elle m'a dit que je ne me trompais pas trop jusqu'alors dans mes théories… avant de s'enfuir en riant et en sautant dans les arbres... Une fille bizarre...
    ALEXANDRA - Combien tu pense qu'il y en a ? Des … Esprits différents ? Et des gens comme ça ? Tu vois, Sigurfinnur. Que tu l'aies recroisé dans cette ville, que j'ai rencontré un total étranger qui connaissait toi et quelqu'un que je venais de rencontrer, ça doit bien signifier quand même qu'on semble tous appelés à revenir les uns vers les autres – tous ces gens qu'on croise semble-t-il par hasard... ça n'est plus des coïncidences à ce stade. En revanche, ces fameux "formateurs", cette Mélusine... Ils sont où ? Ce serait pas leur rôle de venir nous expliquer ?
    CHARITY - Je pense… Je pense que ces gens sont tous attirés par la forêt à côté de la ville, (enfin à quelques kilomètres quoi), moi aussi elle m'a attirée, toi aussi. Je pense que c'est l'épicentre. Si on se croise en ville, c'est surtout parce que c'est la plus grande des environ, là où les gens peuvent poser leurs attaches sans trop s'éloigner du lieu qui leur importe vraiment. En fait on aurait plutôt de la chance, si c'est ça puisqu'on est nées à côté. 
    ALEXANDRA -Ou alors c'est l'inverse, c'est parce qu'on est nées là qu'on a … ça. Un genre d'influence. Moi aussi, tu sais, j'ai très envie de retourner à cet Arbre... Charity... Cet Alex, dans le bus. Il a... Il changé de visage juste devant mes yeux. Au début, il avait l'apparence d'une garçon de mon âge, un peu plus peut-être. Des yeux vert et doré, des cheveux bruns, un peu bouclés. Normal. L'instant d'après, ses cheveux sont devenus bleu turquoise, longs... et son visage ressemblait au personnages de Final Fantasy. Un personnage de manga vivant. C'était... très étrange... Et il avait l'air de ne rien maîtriser du tout, et de n'en savoir pas plus que moi. Mais le plus bizarre... C'est qu'il n'est pas le seul a avoir fait un truc impossible. M... magique, presque. Sauf que moi... Je l'ai fait exprès. J'ai.. contrôlé le truc... Prend une inspiration : Charity, si tu veux bien, je vais faire une petite expérience.
     
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 6 Oct - 11:11:34
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous




    Je ne comprenais définitivement pas pourquoi elle faisait un pataquès à propos de l'apparence précédente de Sigur. Je m'en fichais, c'était juste une situation bizarre que je voulais expliquer. C'était fait alors basta ! Je ne relevais donc pas.

    « Je ne sais pas combien il y a de totems. En fait je m'en fiche : il y en a, c'est tout. J'imagine juste que les formateurs doivent être dans le délire depuis longtemps. Et puis c'est tout. Après, je sais pas. Pourquoi ne sont-ils pas venus à nous ? Je l'ignore, peut-être parce qu'on est déjà ici. Après tout : tu parles d'une japonaise, d'un islandais, d'un irlandais, etc. Peut-être que ces gens ont besoin d'être guidé pour arriver ici, et que c'est à ça que servent les formateurs. Ou pas, hein, si ça se trouve ce sont juste des tarés qui viennent nous faire faire des rituels bizarres au milieu de la forêt. Je me méfie des suppositions. A ce stade, je me demande s'il n'y a pas quelque chose de plus, quelque chose qui nous manque dans nos infos... »


    Ah. L'arbre. Pardon : l'Arbre.

    « Moi aussi, parfois j'ai envie d'y retourner. » soufflai-je de manière presque inaudible en laissant mon regard vaguer aux alentours. Je finis ma tasse de thé froid. Peu importait.

    J'ouvris des yeux ronds.

    « Toi aussi ! Toi aussi tu as croisé un mec qui change de tête ! Pourquoi tu l'as pas dit tout à l'heure ? Sans blague ?! Une tête de perso de fiction ? Au moins Sigur il avait la tête d'un acteur quoi ! Et sous tes yeux ? Super weird ! Je ne pense pas non plus que Sigur gère la moindre chose. A mon avis, le caméléon est un malin, un chieur qui manipule ses « éveillés » ou quelque chose dans le genre. Je me pose la question depuis que j'ai recroisé Sigur. Se réveiller avec une mallette de médecin comme ça en mode random avec juste une note random dans la poche. Ça me paraît un peut trop orchestré pour ne pas avoir un but. Est-ce qu'il veut s'amuser, embêter les gens, etc ? J'en sais foutrement rien, mais je me demande si nos esprits vont pas nous faire des saloperies du genre. Et ça m'inquiète un peu. »

    Je fronçais les sourcils.

    « Attend quoi… ? »

    Je me raidis soudain dans mon siège en la fixant les yeux écarquillé. Ma respiration s'accélérait lentement, je déglutis.

    « Tu… c'était… enfin... » Je n'arrivais pas à aligner deux mots à la suite.

    Je fermai les yeux et repris le contrôle de ma respiration, lentement… Inspirer, expirer, inspirer, expirer.

    « Tu… viens de … ? 
    » ré-essayai-je.

    « Télépathie… ? » demandai-je enfin dans un souffle.

    Je n'en revenais pas… C'était tellement, inconcevable et étrange…

    Wait a minute…

    « Marcel c'est très bien comme nom pour un perroquet d'abord ! Je te prie d'aller te faire foutre si ça te plaît pas ! C'est pas supposé te plaire ! En plus tu me l'as déjà dit ! T'as pas l'impression de te répéter un peu, là ? » Nan mais sans blague, c'était le pompom.

    « Y'avait pas des choses plus essentielles à dire, nan !, tu me balances un truc con comme ma poche ! » m'exclamai-je.

    Me semble qu'il y avait pas mal de nervosité dans cet éclat ridicule. C'était plus fort que moi. Ç'avait été trop inattendu pour mes pauvres petits nerfs.
    avatar
    Re: Do you want to bee tea? Deer? [PV Alexandra] > le Jeu 6 Oct - 15:36:53
    Totem de L'Abeille
    Totem de L'Abeille
    Messages : 502
    Date d'inscription : 26/11/2015
    Age : 23
    Localisation : En France, en ville, dans ces départements qui ne sont ni en Bretagne, ni en Normandie, ni dans le Sud, ni dans le Centre, mais un peu au millieu

    Oh, on dirait que je lui ai fait peur.

    Donc ça a bien remarché. Nickel, sans le moindre souci.
    Bon.


    Alex éclata alors de rire. D'une, il était très rare qu'elle parvienne à surprendre Charity. Et là, elle ne l'avait pas surprise, elle l'avait paniquée. De deux, ce réflexe de défense était drôle ! Enfin peut-être pas si on y réfléchissait. Après tout Charity avait perdu tous ses moyens puis l'engueulait... Ce n'était objectivement pas drôle. Ou alors peut-être que si ? L'humour n'avait jamais été son fort.
    Alex n'avait pas ri comme ça depuis longtemps. Vraiment longtemps. C'était quelqu'un de naturellement souriant, mais calme. Les grands éclats de rire comme ça lui arrivaient rarement. La situation et le stress étant de bonnes explications.
    -Oh, dit-elle en tentant de reprendre sa respiration. Désolée, Char... Je voulais vraiment vérifier si ça marchait. Je veux dire si je pouvais vraiment encore le faire. Je ne voulais pas de faire peur. Enfin, si, un peu, pour être honnête. Mais pas te stresser, je t'assure.
    Alex prit une grande inspiration.
    -ça m'est déjà arrivé avant, tu sais. La première fois, c'était déjà à toi que je parlais. C'était autour de l'Arbre, lors de cette fameuse soirée... Tu ne souviens pas ? ça m'avait bien perturbée... Alors quand j'ai vu ce gars dans le bus, Alex, j'ai eu l'impression qu'il avait quelque chose de … différent. La même chose qu'on peut ressentir avec les autres. Un genre de marque de reconnaissance, j'imagine. Alors je me suis dit -pourquoi à ce moment là ? Je ne sais pas. Peut-être les Esprits avaient envie de rire. Je me suis dit que j'allais réessayer. Et ça a marché. Je te laisse imaginer la surprise d'Alex alors... Je ne l'ai plus jamais refait ni même retenté depuis. Peut-être que ça ne marche qu'avec les gens qui ont le même problème que nous. Je ne sais pas mais... mais puisque je viens de le refaire, je suis presque tentée de faire d'autres expériences. C'est … complètement fou !
    Alex avait dans le regard une véritable étincelle d'amusement et d'intérêt – quelque chose qui se faisait rare aussi chez elle.
    -Je n'ai pas d'autre termes, alors oui, comme tu disais, on dirait bien qu'on développe des sortes de pouvoirs magiques. Peut-être que ce n'est qu'une histoire de manipulation psychique et de... ESP, c'est comme ça qu'on dit, extra-sensorial perception. Mais si le caméléon se métamorphose, ça ne peut-être que magique, à moins que ça ne soit une illusion directement implantée dans le cerveau de qui regarde. Moi – enfin du coup, les abeilles, semble-t-il – je dois pouvoir... parler par la pensée. C'est complètement dingue. Peut-être que je peux lire tes pensées !
    Alex sourit d'un air ravi, puis se ravisa.
    -Non, je ne le ferai pas, tu le sais bien. Je ne supporte pas d'entrer dans l'intimité de quelqu'un, je suis affreusement gênée, alors ses pensées tu imagines ? Et... toi tu pourrais faire quoi à ton aviss ? Moi, ondirait que je peux le contrôler un minimum. Mon Esprit est peut-être moins chiant que le Caméléon. Je me demande comment est le tien, alors. Tu ne voudrais pas qu'on essaie de faire des tests ? Des expériences ?
    Alex regarda autour d'elle, et avisa le serveur.
    -J'ai une idée pour la première expérience. Attends un peu.
    Elle se concentra encore, baissa les yeux et essaya de repérer son abeille. Elle la vit s'envoler paresseusement du bras de Charity vers les serveur qui se déplaçait entre les tables. Elle n'était pas sûr que l'abeille se fût bien reposée sur lui, et tant qu'il ne se fut pas suffisamment approché et qu'elle ne la repéra pas sur son oreille (le tout uniquement du coin de l’œil, ce qui fit qu'elle passa de longues minutes très concentrée sans rien dire), elle se sentit juste stupide. Mais dès qu'elle repéra la petite abeille, elle pensa, aussi concentrée, que possible :
    "Hé, garçon. Tu peux venir débarrasser ma tasse. Et je voudrait un beignet au chocolat, s'il te plaît."
    Il n'allait pas l'entendre de toute façon. Il n'allait pas l'entendre. Elle pouvait bien dire tout ce qu'elle voulait, ça n'allait pas marcher, avec Charity, ça passait, elle la connaissait, elle était aussi dans le truc, mais lui... Elle pouvait bien se permettre de parler comme si elle avait de l'assurance – après tout elle ne faisait que penser.
    Mais quand le serveur s'approcha de leur table, pas trop sûr de lui, Alex ne put se retenir d'écarquiller les yeux de surprise.
    -Excusez-moi, mademoiselle, vous m'avez appelé ? demanda-t-il l'air troublé. Vous avez besoin de quelque chose ?
    -Oh heu...un beignet au chocolat s'il vous plaît.
    Alex se sentit un peu déçue.
    -Apparemment, murmura-t-elle à Charity, il m'a entendue sans tout comprendre. Il est peut-être pas très réceptif – pas avec les Esprits, là. Ou alors il était trop loin et j'ai un rayon d'action limité, ou bien il y avait trop de bruit.
    Contenu sponsorisé 


      Hidden Lands