RSS
RSS
Ouvre le panneau !
Totestival', rejoins l'événement !
Rejoins-nous sur Discord !
Et rejoins-nous aussi sur Facebook !
Vote toutes les 2h ♥

Totem du mois : La Marmotte !

ZzzzzZZZz bonnes vacances!

Voir la liste des totems



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Je voulais seulement profiter de mon film...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Je voulais seulement profiter de mon film... Mer 25 Mai - 8:32:18
Je dois bien l'avouer : je n'ai jamais vu de film français. Je connais beaucoup de choses sur les français, mais tout ce que je sais vient des livres. J'ai bien été dans un restaurant français, une fois, avec ma famille, mais il n'y a rien de comparable à ce que je vis depuis quelques jours. Depuis que je suis arrivée, je me sens perdue, alors je me raccroche à ce que je peux. Aujourd'hui, j'ai décidé que j'irai voir un film français dans un cinéma français. Aux States on aime pas trop les films français, il est difficile de trouver l'un d'eux dans un cinéma américain. C'est l'occasion pour moi de découvrir.

Devant le cinéma, je regardais les affiches. Je ne savais pas trop vers quoi me tourner. Les résumés ne me donnaient pas trop d'idée. Alors je choisis au hasard. Une comédie made in France, qui semblait correcte. On verrait bien. Mon billet acheté, je ne regardais même pas du côté des friandises. Pas question de gâcher le peu d'argent dont je disposais. Un employé me donna gentiment le chemin vers la bonne salle et je montais les escaliers qui y menaient. Assise dans l'un des confortables fauteuils rouges, j'attendais le début du film quand un importun s'appropria la place juste à côté de la mienne.

Il ne manquait pas de culot celui-là ! La salle était à moitié vide (ou à moitié remplie, c'est selon) il avait encore l'embarras du choix avant d'être obligé de venir se coller à moi.

- Est-ce que vous pourriez choisir une autre place ? Je crois que ça ne manque pas.

Je n'aime pas qu'on envahisse mon espace vital, surtout pas quand il s'agit d'un inconnu.
Adrìas Indigo
avatar
Totem du Serpent
Totem du Serpent



MessageSujet: Re: Je voulais seulement profiter de mon film... Mer 8 Juin - 22:55:46
Vingt mille lieux sous les mers, c'est un peu l'endroit où il avait l'impression de s'éteindre à petit feu depuis quelques semaines. Il s'était laissé tiré doucement sous la surface miroitante de l'océan, rêvant de châteaux et de poissons multicolores, mais Adrìas sombrait comme un caillou dans une rivière tumultueuse. Tantôt ballotté dans sa mélancolie à s'en arracher des cris, tantôt illuminé par un rayon filtrant le liquide glacé, il naviguait entre deux eaux, l'une trop sombre, l'autre trop claire. Impossible pour le jeune homme de trouver le juste milieu, encore plus qu'avant, il était dans l'excès perpétuellement.

Après une journée et une nuit entière passées assis sur le rebord de sa fenêtre, à regarder la pluie tomber encore et encore, sur ses jambes et sur ses bras, il avait dormi toute la journée. Il allait attraper la mort à passer des heures dehors dès que l'eau se mettait à couler. Même pieds nus il sortait, dans son jardin qui n'avançait pas, qui était resté au stade de terrain boueux. Toute sa vie n'était plus qu'un terrain boueux. Il avait envie de rire, de rire de lui-même principalement, cet être faible et peureux qu'il était devenu. Encore pour rire fallait-il qu'on lui donne matière à rire. Dans un élan de motivation inespéré, il traîna les pieds jusqu'au cinéma le plus proche, jusque dans la salle, jusque devant un siège assez bien placé.

Adrìas s'apprêtait à se détendre avant le début du film quand sa voisine lui adressa la parole d'une manière légèrement impolie. En réalité, le brun ne s'était pas rendu compte qu'il s'était installé à côté de quelqu'un, il s'était laissé glisser sur un siège sans vraiment s'inquiéter de qui pouvait se tenir de part et d'autre. Un peu plus et il se serait assis sur quelqu'un sans y prendre garde ! Peu importait, il estimait qu'il avait encore le droit de choisir sa place de cinéma sans qu'une vipère haineuse ne vienne lui siffler dans les oreilles. Il endossa son expression et son ton les plus perturbants, à moitié entre séduction et menace.

- Bien évidement mademoiselle.

Il se leva doucement, passa devant elle en la fixant et s'assit de l'autre côté de son siège, tout près d'elle. C'était une provocation plus qu'explicite. Il se pencha vers elle.

- C'est mieux ici ?


La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. FICHE - JOURNAL
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un film documentaire sur la communauté haitienne ...
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Austerlitz le film avec pierre Mondy!!!!!!!!!!!!
» Un film : Appaloosa. Une éthique : Emerson.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les lumières de la Ville :: Quartier Culturel-
Sauter vers: