Totémique
Forum familial et accessible
* Nouveautés *
2015 ★ Ouverture du Forum
02.05.17 ★ Charity est Admin !
14.01.18 ★ Nouveau design ~
18.01.18 ★ Adriàs est Admin !


★Aujourd'hui ★
Votre arrivée, Youpi !
Bienvenue à toi,

    Quand une simple planche de bois prend toute son importance [PV Charity]

    Partagez
    Invité 
    Invité

    La Forêt? Il fronça les sourcils un instant. Ils étaient censés pouvoir se sentir, mais... Ou alors. Non, non, vraiment, la coïncidence aurait été bien trop étrange. Pourtant, il n'avait aucune impression de ce genre. Il avait... Il avait rêvé d'un arbre immense et majestueux. Il l'avait trouvé si beau qu'il lui avait presque tiré des larmes. Il imaginait ses racines plongeant profondément dans la terre meuble, se gorgeant de cette eau purifiée par des passages répétés dans des veines rocheuses, des cavités souterraines... Jusqu'à son tronc immense dont on ne pouvait faire le tour, sa peau rugueuse sous la paume, et enfin sa tête feuillue effleurant au plus haut les nuages cotonneux. Le ciel était un reflet des lacs, aussi bleu, et parfois aussi troublé, rejoins par la pluie. Il lui sourit sereinement en pensant à tout cela.

    "La Forêt est sublime, et l'Arbre plus encore..."

    Cependant, il ne fut pas certain que sa remarque ait été entendue, pour la simple et bonne raison que sa cliente semblait apprécier avec enthousiasme les cocktails qu'il préparait, et être bien décidée à s'achever avant qu'il ne parte. Le fait qu'elle le comprenne était troublant, parce que le commun des mortels peinait sur sa diction particulière, et plus encore sur son accent à couper au couteau. Pourtant il appréciait de lui parler, que leur compréhension soit naturelle ou non. Et elle ne l'était peut-être pas, mais il n'en avait cure, en réalité... Il rit un peu en entendant sa demande et commença à préparer un "Normandy". Calvados, sirop de miel, cidre... Au shaker et dans un verre à vin. Un superbe liquide doré qu'il lui présenta avec un sourire. C'était approprié, ils ne devaient pas en être bien loin...

    "D'Irlande, en réalité, Charity. Mais c'est flatteur que vous ne l'entendiez pas... Ou alors, vous n'êtes pas censée l'entendre..."

    Un autre sourire amical.
    avatar
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    J'ouvris grand les yeux. Mon cerveau mit un certains temps à analyser les informations. J'avais dit ça comme ça moi… Je devais avoir l'air d'un poisson hors de l'eau. C'était quand même un peu trop énorme après l'autre amnésique là… Non…

    « Euh… quoi ? Ah… oui… Ben… Il est gros c'est sûr… On dirait qu'il vous observe et vous prend de haut. Perso, j'ai pas trop aimé mais Sigur, là, il a dit que ça aidait de méditer… et puis l'amnésie tout ça… Et les rêves… Tout est beau c'est sûr… »

    J'arrivai même plus à suivre le cours de mes pensées, paroles, peu importe. J'étais complètement à la masse, et le pire, c'était que je m'en rendais compte. Je soupirai et pris une longue inspiration pour éclaircir mes idées. Oh ! Un verre qui venait d’apparaître ! Une magnifique couleur que ce liquide ambré, magnifique…

    « Merci ! » m'exclamai-je en souriant à mon barman favori de la soirée.

    Je goûtai, c'était diablement bon !

    « L'Irlande, c'est très vert, non ? J'ai toujours voulu m'y rendre ! Ma mère est née en Angleterre j'ai de la famille là-bas, p'têtre qu'un jour j'irai et avant de rentrer je passerais par l'Irlande. »

    Je fronçai les sourcils.

    « Et pourquoi diable je ne devrais pas l'entendre ? C'est coule les accents, ça coule dans la bouche et roule sur les lèvres. C'est particulier et ça donne à chaque mot un son nouveau et original. C'est génial les accents ! »

    Mais en parallèles de mes paroles je me disais que Sigur non plus n'avait pas eu d'accent. Et il ne parlait pas un mot de français pourtant.

    « Crotte de Raton ! Vous avez le traducteur automatique vous aussi dans la tête ? C'est ça ! La vache ! Ça veut dire que vous avez des saloperies de truc dans votre tête aussi, hein ? »

    Je soufflai un gros coup, c'était vraiment pas sympa ces bêtises, j'avais l'impression d'en croiser à tout les coins de rues des ces conneries à deux balles !
    Invité 
    Invité

    Plus il l'entendait parler, moins il en doutait. Mais au moins sur une chose, ils étaient d'accord. Il en avait aussi croisé un plus grand nombre qu'il l'aurait pensé. Enfin, un grand nombre... Tout était relatif, évidemment, mais il n'avait pas songé que la proportion put être aussi grande, malgré tout. Ou alors était-ce... Comme ce que Mélusine lui avait dit. Il avait, et les autres également, été amené ici, attiré ici, par la force des choses, de ces rêves qui peuplaient ses nuits, de cet Arbre gigantesque, ou... Il n'en avait clairement aucune idée. Peu lui importait cependant, mais il était surpris qu'ils soient si différents. Les uns des autres, et dans leur interprétation, dans leu vécu des rêves comme des liens qu'ils pouvaient avoir avec ce qui leur arrivait. Bien entendu, chacun était différent, mais il aurait cru... Qu'ils auraient tous au moins un trait commun, un dénominateur autre que ce "traducteur intégré", comme elle l'appelait, ou que des nuits agitées. Il la laissa aller jusqu'au bout de ses idées. Il était loin de le vivre aussi mal. Ou alors n'était-ce que parce qu'il ne se posait pas la question, laissait les choses suivre leur cours et continuait à remonter la rivière, encore et encore, avec l'obstination optimiste qui le caractérisait? Difficile à dire. Véritablement. Il la regarda soupirer et lui sourit.

    "N'ayez crainte, Charity, je ne suis pas ici pour parler de cela. Comme la plupart de ceux qui ont été amenés ici, il a bien fallu que je trouve un emploi. Nous y sommes apparemment... comme attirés, dans cet endroit."

    Il chassa toutes ces considérations d'un revers de la main. En cet instant, ça n'avait aucune espèce d'importance. Il se rabattit donc sur un sujet qui pourrait éventuellement les mettre tous deux à l'aise. Et qui ne manquerait pas de faire naître un sourire nostalgique sur ses lèvres.

    "Effectivement, l'Irlande est très verte. C'est même l'un de ses points principaux, et la raison pour laquelle les gens la connaissent. Plus que pour le fait que ce soit une île, ou pour son architecture, ses dolmens... Je ne suis jamais allé en Angleterre... C'est l'ennemi mortel, en quelque sorte. Mais ça a l'air beaucoup plus industrialisé que chez nous. Ou de façon plus dense, simplement... Vous n'y êtes jamais allée?"

    Il débarrassa les verres vides en se demandant si ce serait une bonne idée de la servir encore. Après tout, ses pensées restaient cohérentes. Même s'il ignorait si elle tiendrait debout. Oh, il ne doutait pas que le patron mettrait un véhicule à sa disposition pour la raccompagner, tout pour avoir la meilleure publicité possible...
    avatar
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je haussai un sourcil, diable de chiotte de scarabée… Lui aussi, vraiment, et il avait l'air d'en savoir plus que moi ou l'autre largué de l'autre jour…

    « Ben… Ouai, semblerait, moi je suis née ici donc après, je sais pas, je me suis juste retrouvée dans la forêt un jour. J'y ai croisé un Islandais… Qui ne savait même pas comment il avait réussi à ses retrouver ici. Donc ouai, je vois quand même… J'ai pas eu ce problème c'est vrai mais… Enfin, je comprends quoi, faut bien mettre du beurre dans les épinards. » remarquai-je avec un air fataliste.

    Je hochai la tête acceptant de partir sur un autre sujet, ça me prenait déjà bien assez la tête quand j'étais sobre alors là… La vache, ça devait tellement être beau ! J'aimais la ville, mais les grands espaces avaient quelque chose d'attirant pour l'esthète que j'étais malgré tout. Et le vert, c'était beau le vert, une de mes couleurs préférées avec le rouge orangé…

    « T'sais, un jour j'me paye un billet d'avion et j'y vais sur un coup de tête. Parce que nope, j'y suis jamais allée, mais franchement, avec le Tibet et les USA, c'est un des coins qui me tentent le plus sincèrement. » répondis-je.

    Je me rendis compte que je n'avais quasi pas touché à mon super verre doré. L'alcool commençait à s'évanouir. Et hop ! Deux bonnes gorgées qui me réchauffèrent le creux de la gorge et le tour était joué !
    Invité 
    Invité

    Il l'écouta parler de sa première expérience dans la forêt. Lui-même n'y était jamais allé. Il n'en avait que rêvé. Intensément, et de plus en plus. Heureusement qu'il était bien trop épuisé pour faire du somnambulisme quand il rentrait chez lui. Ou même pour prendre un jour de libre et se rendre effectivement dans cette forêt, malgré cette attraction qui tentait de l'y attirer quand il montait sur son vélo. Alors il poursuivait ses journées, et ses nuits, l'une après l'autre, encore et encore, cercle incessant qui apportait sur la table les nécessités de base. Nourriture, électricité, médicaments. Vêtements, quand la nécessité se faisait sentir. Rien de bien splendide. Ou même neuf.

    Il l'écouta ensuite parler de l'Irlande, puis vider son verre, presque d'une traite. Il rit un peu et lui prépara autre chose, un cocktail dégradé du blanc au rose, dans un verre à martini.

    "Celui-ci est pour la maison. Flying Tiger. A base de gin. Et de grenadine."

    Il le posa sur le comptoir et but un verre d'eau. Encore un. Il n'était pas vraiment sur la maison, mais il se débrouillerait. Le patron l'appréciait, cela ne le dérangerait pas. Il retourna sur le sujet des voyages. Il se demandait s'ils pourraient effectivement, un jour, retourner, ou aller, ailleurs. Cependant, elle avait dit être née ici, et n'être jamais allée en forêt. Cela signifiait qu'elle n'en avait jamais eu la volonté, qu'elle ne s'était jamais sentie de sortir de la ville pour s'y rendre. Cela aussi, il avait du mal à le comprendre. Le moins de temps il passait en ville, le mieux il se portait. Même si la forêt ne valait pas un lac, ou au moins une rivière suffisamment profonde pour qu'il puisse y nager.

    "Le Tibet et les Etats-Unis, alors? Ce sont deux destinations particulièrement différentes, au moins spirituellement parlant... Cependant, l'Irlande est un endroit sublime. Je ne peux que la conseiller. Je pourrais vous y amener, si l'occasion vient... Tout au moins, si l'on peut un jour partir d'ici..."
    avatar
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je regardais mon nouveau verre. J'aimais pas le rose, mais il était offert, j'allais pas faire ma difficile, parce que le gin, c'est bon, et la grenadine aussi tiens… Et puis crotte de raton ! Je pris le verre et sirotai un peu. J'écarquillai les yeux, même s'il était rose, il était sacrément bon !!

    « Merci bien ! »
    m'exclamai-je avec enthousiasme.

    Je hochai la tête.

    « Yep, le Tibet parce que des paysages montagneux magnifique. Les US parce que diversité des paysages et des villes, diversité des cultures, si j'y pars, c'est plus plusieurs mois et je me fais un road trip. »

    Je lui fis un grand sourire.

    « Oh ! Ce serait génial de partir là-bas avec un auch...autok...autochtone ! Et on nous laissera bien s'éloigner d'ici un jour ou l'autre, ils peuvent pas nous retenir toute notre vie, par définition on est libre, et c'est dur d'enfermer une créature libre… » remarquai-je en sirotant toujours mon verre entre deux phrases.
    Invité 
    Invité

    Elle avait l'air d'apprécier le cocktail. Et elle avait bel et bien une sacrée descente. La politique sur la boisson n'était pas tout à fait la même, pour lui. En pub de campagne, les gens buvaient ce qu'ils buvaient, puisque de toutes les façons, ils ne prenaient pas la voiture pour rentrer. Ici... En réalité, ici, il n'en savait rien. S'il y avait bien quelque chose que Damien ne lui avait pas dit, c'était ça. Les gens buvaient, payaient, laissaient parfois un pourboire, et ça lui suffisait très bien. Ailbe haussa mentalement les épaules. Chacun avait sa propre philosophie.

    Il l'écouta parler de ses projets. Un road trip. Il avait toujours voulu en faire un, mais en stop. Ou un cycle trip. Les deux pouvaient avoir leur avantage, même si cela signifiait partir longtemps, et avec un gros budget. Chose improbable et impossible quand on était pauvre, d'une part, et malade, surtout, d'autre part. Trop de contraintes... Surtout à l'idée de partir seul. Il plissa un peu les yeux en l'entendant bafouiller et regarda discrètement sa montre. Plus qu'une vingtaine de minutes, le patron le laisserait peut-être partir en avance... Difficile à dire.

    "Oui, partir avec un local permet de sortir des sentiers battus et touristiques. D'ailleurs, si un jour j'ai l'occasion, j'aimerais visiter ce bout de France également..."

    Il haussa les épaules pour de vrai, cette fois.

    "Rentabiliser mon voyage. Mais nous sommes évidemment libres, simplement, quelque chose de plus grand que nous veut que nous accomplissions... Quelque chose, certainement. Et avant que ce soit fait, j'ai peur que nous ne soyons bloqués ici."

    Il n'avait pas voulu avoir l'air défaitiste, mais il savait bien que les contraintes de l'Homme étaient grandes. Et que ce n'était pas avec cette musique de fond, ces vapeurs d'alcool et ces discussions de comptoir que le monde changerait. Ou peut-être que si, quelque part... Il lui sourit.

    "Mon service se termine bientôt, vous voulez un dernier verre pour la route? D'ailleurs... Vous n'êtes pas en voiture, n'est-ce pas?"

    Il ne voulait pas avoir un mort sur la conscience parce qu'il l'aurait faite boire pour discuter. Ce serait absolument catastrophique...
    avatar
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    Je lui fis un grand sourire.

    « J'ai beau ne pas être sorti tant que ça de mon bout de ville, je connais assez le coin. Je me propose !! » dis-je avec enthousiasme.

    Je grimaçai, j'espérais bien que non, enfin je ne voulais pas être bloquée ici pendant des lustres non plus, j'ai ma propre vie à construire, hein.

    « Ben, j'espère qu'ils nous laisseront bouger, quoi qu'on doivent faire, mais j'espère qu'ils vont pas continuer à contrôler notre vie. Parce que j'en ai déjà ras la casquette de ces bêtises spirituelles et cauchemardesques. » Je soupirai. « Pis Sigur il m'a sorti qu'il fallait que je médite, mais genre, ça sert à rien dans mon appart et c'est mort. La forêt, j'aime pas. C'est vide. C'est hostile. J'aime pas et elle m'aime pas. »

    Je frissonnai. Il avait été sympa l'autre jour mais je savais même pas comment y retourner précisément, j'avais bien une vague idée. Mais voilà, elle était vague l'idée.

    « La route c'est bien, mais je crois que j'aimerais un truc plus léger… Et pis je suis à pied, j'habite pas loin du tout, c'est coule de marcher ! » remarquai-je en riant un peu.

    Je lui fis un grand sourire.

    « J'crois que j'suis pas sûre de marcher droit en fait… C'est dommage, les murs c'est dur. » ricanai-je avec auto-dérision.
    Invité 
    Invité

    Il sourit à sa proposition de le faire visiter. C'était une excellente idée, si tant était qu'elle se souvint de lui le lendemain. Ce n'était pas dit. Il n'était qu'un barman parmi la foultitude. Cependant cette forêt, la méditation, tout ce qu'elle pouvait bien dire. Il s'en désolait à chaque fois. Refuser que leur vie soit contrôlée, que les esprits envahissent leurs rêve... C'était très compréhensif, de même que refuser la méditation, qui n'était après tout pas l'apanage de tous, et de loin encore, puisque lui-même ne pouvait le faire que dans des circonstances très particulières... Ne pas aimer la forêt, en revanche, il ne comprenait absolument pas. Les citadins, certainement. Il ne voulait pas vraiment y penser. Tous les gens étaient différents, en réalité, et il fallait les accepter comme tels, que l'on s'en trouve déçu ou pas. Pas véritablement déçu, non. Juste un peu attristé.

    Il préférait ne pas trop y songer. Il lui prépara quelque chose de léger et très très peu alcoolisé, un peu inquiet. Rentrer dans son état. Elle n'avait pas essayé de se lever mais si même comme ça, elle doutait de marcher droit. Il avait vu certains qui l'avaient entendu et avaient souri. Certainement sans mauvaises intentions, mais cela n'empêchait pas Ailbe d'être mal à l'aise à cette idée. Il y réfléchit un instant en buvant encore un peu d'eau, puis il partit sans prévenir, pour revenir quelques minutes plus tard. Il posa quelque chose au sol et lui sourit.

    "J'ai fini mon créneau, si vous voulez, je vous raccompagne. Je ne suis probablement pas beaucoup mieux qu'un mur, mais ce serait toujours ça de pris..."
    avatar
    Totem du Cerf
    Totem du Cerf
    Messages : 504
    Date d'inscription : 09/11/2015
    Localisation : Dans tes rêves les plus fous



    « Oh ! Bah y'a pas de problèmes, hein, ça va le faire ! » Je ris un peu et me levais pour lui montrer que tout allait bien.

    Le sol bougea sous moi, le salaud, il choisissait ce moment pour nous faire un tremblement de terre. Raaaahhh. Je m'agrippai au comptoir et réussis avec fierté à me tenir bien droite, à peu près digne, même si ma tête continuai de tourner toute seule.

    « En fait, je veux bien. » Je pinçai les lèvres. « Le sol bouge que pour moi, hein ? Vous êtes cent fois préférables aux murs. Au moins je vais dormir ce soir… Ce sera coule. Ouai. Youpî ! » m'exclamai-je.

    Je me sentais complètement à la masse, mais j'en étais contente. J'allais m'effondrer dans mon lit moelleux et j'aurais même pas la force d'interdire à Plouc et Lardon de dormir avec moi ce soir, du coup demain mon lit allait dormir le chien. Ce serait chiant mais bon, j'ai une bonne machine à laver.

    « Ben j'habite pas loin, vous aurez pas le temps de fatiguer vraiment. Genre… Euh… un quart-d'heure de marche ? Gros max, hein. » Je ris.

      Hidden Lands